L’entrepreneuriat des jeunes, catalyseur du développement durable

Lors de la pandémie, une start-up marocaine a développé un drone désinfectant. (Photo, AFP)
Lors de la pandémie, une start-up marocaine a développé un drone désinfectant. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mercredi 29 juillet 2020

L’entrepreneuriat des jeunes, catalyseur du développement durable

  • Il contribue à répondre aux défis du développement durable et inclusif qui se posent aujourd’hui
  • Des programmes d’accompagnement à différents stades de développement ont vu le jour afin d’encourager les porteurs de projets à se lancer

Le développement de l’entrepreneuriat des jeunes constitue non seulement un levier pour dynamiser l’économie nationale et créer des emplois, mais contribue également à répondre aux défis du développement durable et inclusif qui se posent aujourd’hui. De nouvelles perspectives s’offrent aux porteurs de projets, notamment grâce à l’engagement de plusieurs acteurs de l’écosystème entrepreneurial afin d’accompagner cette dynamique.
De par la croissance rapide de politiques et d’initiatives complémentaires pour créer un environnement propice à la création d’entreprise, l’entrepreneuriat des jeunes a connu ces dernières années plusieurs avancées majeures. Des programmes d’accompagnement à différents stades de développement ont vu le jour afin d’encourager les porteurs de projets à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. L’objectif étant de favoriser l’auto-emploi et la création d’entreprises à fort impact qui vont subvenir aux besoins socio-économiques au niveau local et booster la création d’emploi. L’association Enactus, qui accompagne, depuis 2003, les étudiants dans le Royaume à s’auto-développer tout en mettant en place annuellement une moyenne de 200 projets de développement durable en est un bon exemple. Depuis son lancement, Enactus a formé des dizaines de milliers de jeunes à travers le Royaume et les a poussés à s’essayer à la création de projets. Ainsi, les étudiants accompagnés contribuent substantiellement au développement de leur pays en tant que futurs leaders entreprenants, éthiques et socialement responsables. 
Le cycle d’accompagnement des étudiants est composé de trois phases principales.
Lire la suite
 


Pourquoi certaines personnes vaccinées résistent à Omicron et d'autres non

Une femme se fait tester dans un centre de test rapide de la ville de Düsseldorf, dans l'ouest de l'Allemagne, le 19 janvier 2022. (AFP)
Une femme se fait tester dans un centre de test rapide de la ville de Düsseldorf, dans l'ouest de l'Allemagne, le 19 janvier 2022. (AFP)
Short Url
  • La protéine de pointe d'Omicron est différente de celle que les vaccins visaient à combattre, et c'est pourquoi nous voyons des reportages selon lesquels les vaccins sont «moins efficaces»
  • La vie est profondément injuste. Chez certains d'entre nous, les vaccins anti-Covid-19 fonctionnent de manière assez robuste, même contre l'omicron

La variante omicron se propage si rapidement qu'on a parfois l'impression que la résistance est vaine. Il est décourageant d'entendre parler d'omicron infectant des personnes qui sont à jour sur leurs vaccins et portent un masque N95 chaque fois qu'elles quittent la maison. Même certains experts bien connus de la santé publique sont infectés. Mais cela ne signifie pas que tout le monde va l'attraper.


Cela signifie que la vie est profondément injuste. Chez certains d'entre nous, les vaccins anti-Covid-19 fonctionnent de manière assez robuste, même contre l'omicron. Dans d'autres, l'effet des vaccins est plus faible. Cela tient à la diversité spectaculaire du système immunitaire humain, qui est en partie régulé par certains des gènes les plus variés du corps humain.

Lire la suite 

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

 


Le sens du devoir

Un supporter de football algérien qui a envahi le terrain fuit un agent de sécurité après le match de football du groupe E de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021 entre la Côte d'Ivoire et l'Algérie au Stade de Japoma à Douala le 20 janvier 2022. (AFP)
Un supporter de football algérien qui a envahi le terrain fuit un agent de sécurité après le match de football du groupe E de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2021 entre la Côte d'Ivoire et l'Algérie au Stade de Japoma à Douala le 20 janvier 2022. (AFP)
Short Url
  • Qualifié à juste titre de «ministre du bonheur», Djamel Belmadi incarne à lui seul le profil du responsable probe, intègre, professionnel, dévoué, aux grandes ambitions pour son pays
  • L’équipe nationale, qui a plané durant trois longues années sur le football africain, suscitant l’admiration et le respect du gotha mondial de la balle ronde, n’est pas à l’abri, à Dieu ne plaise, d’un moment d’infortune

C’est un match couperet qui tient en haleine tout le pays, administrés et gouvernants : alors qu’il ne s’agit que d’un match de football, le rendez-vous des Verts, aujourd’hui, contre leurs homologues, les éléphants de Côte-d’Ivoire a les relents d’une affaire d’orgueil pour un peuple éprouvé, mais si fier de son équipe, la seule qui lui procure du bonheur en ces temps d’incertitudes. C’est pourquoi le match s’annonce palpitant et intense en émotions. 

Pourtant, l’équipe nationale, qui a plané durant trois longues années sur le football africain, suscitant l’admiration et le respect du gotha mondial de la balle ronde, n’est pas à l’abri, à Dieu ne plaise, d’un moment d’infortune. Capable d’un grand exploit, elle peut aussi quitter le tournoi par la petite porte.

Lire la suite 

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

 


80% des médecins du secteur privé ont répondu à l’appel de grève

C’est dire que les 5 876 médecins qui avaient voté pour la tenue de la grève ont pratiquement tous répondu présent pour faire entendre la voix des médecins du secteur privé, note Dr Saïd Afif. (AFP)
C’est dire que les 5 876 médecins qui avaient voté pour la tenue de la grève ont pratiquement tous répondu présent pour faire entendre la voix des médecins du secteur privé, note Dr Saïd Afif. (AFP)
Short Url
  • Une grande partie des médecins du secteur libéral a arrêté ses activités durant toute la journée
  • Les médecins ont ainsi voulu exprimer leur refus du taux de cotisation à l’Assurance maladie obligatoire des indépendants qu’ils estiment inéquitable

L’appel à cette grève a été lancé par le Collège syndical national des médecins spécialistes privés, le Syndicat national de médecine générale du privé, le Syndicat national des médecins du secteur libéral, l’Association nationale des cliniques privées et la Fédération nationale des dentistes du privé. Selon les premières informations, la grève a eu un taux de réussite de 80% au niveau national. À Rabat, ils sont 90% à avoir suspendu leurs activités et à Larache c’est 100%. C’est dire que les 5 876 médecins qui avaient voté pour la tenue de la grève ont pratiquement tous répondu présent pour faire entendre la voix des médecins du secteur privé, note Dr Saïd Afif, président du Collège syndical national des médecins spécialistes privés.

Lire la suite 

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.