«Obsession des prénoms»: Bayrou compare Zemmour au maréchal Mobutu

François Bayrou, le maire de Pau (Photo, AFP)
François Bayrou, le maire de Pau (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Dimanche 26 septembre 2021

«Obsession des prénoms»: Bayrou compare Zemmour au maréchal Mobutu

François Bayrou, le maire de Pau (Photo, AFP)
  • «Les radicalités, on sait comment ça finit. Mobutu, une fois qu'il a eu fait ça, un jour, il a pendu 500 personnes dont les convictions religieuses ne lui plaisaient pas»
  • «Vous savez le nombre de soldats (français) qui portent des prénoms aussi divers que leurs origines le sont ? (...) On va dire qu'ils ne sont pas Français ? Dans quel monde veut-on nous faire vivre», a enchaîné Bayrou

GUIDEL: Sans le nommer, François Bayrou (MoDem) a fustigé dimanche « l'obsession sur l'identité et les prénoms » du polémiste Eric Zemmour, la comparant à celle du dictateur Mobutu dans le Zaïre des années 70.  

En clôture de l'université de rentrée de son parti, à Guidel (Morbihan), François Bayrou est implicitement revenu sur le souhait d'Eric Zemmour d'imposer des « prénoms français » aux enfants nés dans l'Hexagone.  

« Quelqu'un a fait ça au XXe siècle, le maréchal Mobutu », avec une « loi pour interdire les prénoms qui n'étaient pas des prénoms africains », a affirmé le président du parti centriste.  

« Lui-même, son prénom c'était Joseph avant de se faire appeler Mobutu Sese Seko. Il a fait une grande déclaration pour dire: il n'est pas possible qu'un Africain porte un prénom juif. (...) Je n'ai pas envie que la loi de Mobutu devienne, d'une manière ou d'une autre, une loi ou une proposition pour la France », a-t-il poursuivi.   

« Vous savez le nombre de soldats (français) qui portent des prénoms aussi divers que leurs origines le sont ? (...) On va dire qu'ils ne sont pas Français ? Dans quel monde veut-on nous faire vivre », a enchaîné M. Bayrou, proche allié d'Emmanuel Macron.  

« Les radicalités, on sait comment ça finit. Mobutu, une fois qu'il a eu fait ça, un jour, il a pendu 500 personnes dont les convictions religieuses ne lui plaisaient pas », a conclu le maire de Pau et haut-commissaire au plan.  

Le polémiste Eric Zemmour, en pleine promotion d'un livre, entretient le flou sur sa candidature à la présidentielle et multiplie les interventions médiatiques, à coups de déclarations chocs contre l'immigration. 


Hidalgo veut faire du périphérique une «ceinture verte» de Paris

La maire PS de Paris Anne Hidalgo (Photo, AFP).
La maire PS de Paris Anne Hidalgo (Photo, AFP).
Short Url
  • Le périphérique compte aujourd'hui le plus souvent 4 voies par sens de circulation
  • Sur le périphérique, 40% de trajets sont de banlieue à banlieue et 80% des usagers sont non-parisiens, selon la région

PARIS: La maire PS de Paris Anne Hidalgo veut faire du périphérique une "ceinture verte" de la capitale, promettant de végétaliser 10 hectares et de planter 70 000 arbres en réduisant le nombre de voies de circulation, a-t-elle annoncé mercredi lors d'une conférence de presse.

La "voie olympique", réservée aux participants des JO de 2024 (athlètes, officiels, secours), sera ensuite réservée aux bus, taxis et covoiturage, a indiqué son adjoint (EELV) aux mobilités David Belliard, pour qui ces deux mesures permettront de retirer 80 000 véhicules de la circulation.

Le périphérique compte aujourd'hui le plus souvent 4 voies par sens de circulation. "Notre objectif, c'est 2 fois 3 voies sur l’ensemble de l'infrastructure", a annoncé M. Belliard.

L'anneau circulaire de 35 km, qui fêtera son demi-siècle en 2023, est une "ceinture grise que nous voudrions voir transformer en ceinture verte" à l'horizon 2030, a déclaré l'ex-candidate du PS à la présidentielle, qui veut offrir aux 500 000 habitants vivant de part et d'autre de cet axe rapide un "cadre de vie plus harmonieux, plus agréable".

Pour mener à bien ce projet, Mme Hidalgo, dont le premier mandat municipal avait été marqué par un long combat politico-judiciaire pour transformer en promenade piétonne les voies sur berges de la rive droite , entend mener "toutes les concertations légales" et promet "d'écouter" les automobilistes, mais aussi les "routiers, les commerçants".

L'horizon de 2030, soit après la fin de son second mandat (2026), doit permettre "que les gens puissent s'adapter" à ce changement, a-t-elle encore dit.

Elle devrait faire face à l'opposition radicale sur ce dossier de la présidente de droite de la région Ile-de-France Valérie Pécresse, qui avait en 2021 demandé à l'Etat de reconsidérer cette infrastructure municipale comme une infrastructure régionale et demandé "des études d'impact" avant que la mairie ne lance ses projets.

Autre ex-candidate à la présidentielle, Mme Pécresse avait organisé une consultation en ligne dans laquelle 90% des votants s'opposaient à la "suppression" d'une voie sur le périphérique.

Sur le périphérique, 40% de trajets sont de banlieue à banlieue et 80% des usagers sont non-parisiens, selon la région.


Cannes: sur France 2, meilleure audience pour la cérémonie d'ouverture depuis 2011

La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs. (AFP).
La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs. (AFP).
Short Url
  • Le festival de cinéma le plus prestigieux du monde a choisi cette année France Télévisions et le média en ligne Brut comme "partenaires médias exclusifs", aux dépens de Canal+
  • En nombre de téléspectateurs, la cérémonie d'ouverture a fait quatre fois mieux que celle de l'an dernier sur Canal+

PARIS: La cérémonie d'ouverture du festival de Cannes, diffusée mardi par France 2 qui a remplacé Canal+, a réalisé sa meilleure audience depuis 2011 avec 1,77 million de téléspectateurs, selon les chiffres de Médiamétrie cités par la chaîne publique.


Du point de vue de la part d'audience, il s'agit d'un "record historique" pour la cérémonie d'ouverture, qui a rassemblé 12,2% des téléspectateurs entre 18h50 et 19h55, selon un communiqué de France 2.


En nombre de téléspectateurs, la cérémonie d'ouverture a fait quatre fois mieux que celle de l'an dernier sur Canal+ (424.000, soit 2,3% de part d'audience), inhabituellement programmée début juillet à cause des restrictions dues au Covid.


La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs (2,2% de PDA).


Si la cérémonie d'ouverture de Cannes a réalisé de bien meilleurs scores cette année, elle a toutefois attiré moins de téléspectateurs que le jeu de Nagui "N'oubliez pas les paroles", normalement diffusé par France 2 à cet horaire. Les jours précédents, cette émission avait réuni entre 2 et 3 millions de téléspectateurs.


Le festival de cinéma le plus prestigieux du monde a choisi cette année France Télévisions et le média en ligne Brut comme "partenaires médias exclusifs", aux dépens de Canal+, son partenaire historique depuis près de 30 ans.


Sur le média en ligne Brut, "les vidéos publiées à l'occasion de la cérémonie d'ouverture ont enregistré un total de 10,6 millions de vues à travers le monde, dont 5,2 millions en France", selon le communiqué commun aux deux groupes.


Elles ont "été diffusées sur Facebook, TikTok, Instagram, Twitter, YouTube et Snapchat", est-il précisé.


Présentée par Virginie Efira, la cérémonie d'ouverture a été marquée par une intervention surprise du président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans un message vidéo depuis Kiev.


Un élargissement de l'Otan ne favorise pas la paix, selon Le Pen

Marine Le Pen, leader du parti d'extrême droite français Rassemblement national, visite un marché aux puces dans la ville d'Henin-Beaumont, dans le nord de la France, le 8 mai 2022, alors qu'elle lance aujourd'hui la campagne de son parti pour les élections législatives des 12 et 19 juin en France. (AFP).
Marine Le Pen, leader du parti d'extrême droite français Rassemblement national, visite un marché aux puces dans la ville d'Henin-Beaumont, dans le nord de la France, le 8 mai 2022, alors qu'elle lance aujourd'hui la campagne de son parti pour les élections législatives des 12 et 19 juin en France. (AFP).
Short Url
  • «Les annonces d'élargissement de l'Otan et d'élargissement de l'Union européenne n'ont pas vocation, à mon sens, à permettre de trouver les solutions de la paix», a déclaré sur France Inter Marine Le Pen
  • Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen a plaidé pour un «rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie» une fois la guerre terminée en Ukraine

PARIS :Un élargissement de l'Otan à la Finlande et à la Suède, ou un élargissement de l'UE n'ont "pas vocation" à favoriser la paix, a estimé mercredi Marine Le Pen. 

"Aujourd'hui, (...) les annonces d'élargissement de l'Otan, les annonces d'élargissement de l'Union européenne n'ont pas vocation, à mon sens, à permettre de trouver les solutions de la paix", a déclaré sur France Inter la finaliste de la présidentielle française.

"L'origine de la paranoïa de la Russie (qui a déclaré la guerre à l'Ukraine le 24 février, NDLR) c'est l'élargissement de l'Otan et la mise en place de structures militaires au plus près en réalité de la Russie. Je ne justifie pas cette paranoïa, mais il faut en tenir compte", a fait valoir la responsable d'extrême droite, qui veut sortir du commandement intégré de l'Otan.

Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen a plaidé pour un "rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie" une fois la guerre terminée en Ukraine.

Citant une tribune publiée dans le Figaro par l'ancien député souverainiste LR Henri Guaino, la députée du Pas-de-Calais a exprimé son "inquiétude sur le risque de nous voir entraînés dans une guerre qu'en réalité personne n'aura voulu et qui, par un effet mécanique, entraînera toute une série de pays dans un conflit qui, de fait, deviendra mondial".

La Finlande et la Suède ont soumis mercredi leurs demandes d'adhésion à l'Otan et des consultations étaient en cours entre les Alliés pour lever l'opposition de la Turquie à l'intégration des deux pays nordiques dans l'Alliance.

Sur l'intensification des livraisons d'armes de la France à l'Ukraine, Marine Le Pen a estimé que "si nous livrons des armes lourdes, nous devenons co-belligérants", et "alors nous sommes en guerre contre la Russie".

Sur le vote à l'unanimité au sein de l'UE, qu'Emmanuel macron a proposé de réviser, Mme Le Pen a jugé en le déplorant que, dans ce cas, les pays européens "ne pourraient plus défendre leurs intérêts vitaux" et "ne seront plus souverains".