Amitabh Bachchan en vedette dans une nouvelle vidéo de l'Expo 2020

La publicité est diffusée en Inde et aux Émirats arabes unis. (Photo fournie)
La publicité est diffusée en Inde et aux Émirats arabes unis. (Photo fournie)
Short Url
Publié le Samedi 08 janvier 2022

Amitabh Bachchan en vedette dans une nouvelle vidéo de l'Expo 2020

  • L' objectif était de transmettre un message utile et ludique à la fois, qui touche tout le monde, de tous âges et intérêts
  • D'autres personnalités du spectacle indien, comme la chanteuse Neha Kakkar et le rappeur Badshah, se sont également produites dans le cadre de l'Expo 2020

DUBAÏ : Cette semaine, la star de Bollywood Amitabh Bachchan a joué le rôle principal dans une nouvelle campagne consacrée à l'Expo 2020 de Dubaï.

Diffusée en Inde et aux Émirats arabes unis (EAU), la vidéo réunit Bachchan, le poète indien Prasoon Joshi et le maestro Shankar Mahadevan. Elle met en lumière les différents événements et expériences proposés par l'Expo 2020, des projections sur le dôme al-Wasl (la plus grande projection panoramique du monde) aux 192 pavillons des pays participants.

Cette campagne marque en effet la première collaboration entre les trois stars.

Cette campagne marque la première collaboration entre les trois stars. (Fourni)
Cette campagne marque la première collaboration entre les trois stars. (Fourni)

« Au départ, le plus grand défi à relever consistait à transmettre fidèlement le message de l'Expo 2020 de Dubaï. Notre objectif était de transmettre un message utile et ludique à la fois, qui touche tout le monde, de tous âges et intérêts », précise M. Mahadevan dans un communiqué.

Prasoon Joshi qui occupe le poste de PDG de McCann Worldgroup India, a pour sa part précisé que « cette campagne incarne le message véhiculé par l'Expo 2020 de Dubaï et je suis heureux de le voir prendre forme».

« La collaboration avec Amitabh Bachchan est une expérience enrichissante parce qu’il ne cesse de nous surprendre avec de nouveaux concepts. Travailler avec le grand musicien Shankar Mahadevan est une expérience unique. Nous avons tenu à insuffler à cette campagne l'énergie nécessaire pour toucher le grand public », ajoute M. Joshi.

Depuis son inauguration en octobre 2021, l'Expo 2020 a organisé plus de 17 000 événements et présenté des centaines d'artistes et de talent et reçu de nombreux responsables politiques.

D'autres personnalités du spectacle indien, comme la chanteuse Neha Kakkar et le rappeur Badshah, se sont également produites dans le cadre de l'Expo 2020.

Le réalisateur primé Shekhar Kapur et le compositeur A.R. Rahman, lauréat d'un Oscar et d'un Grammy, se produiront dans un spectacle musical prévu ce mois-ci.

 

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

 

 


A New York, Metallica, Mariah Carey et ... Biden au chevet de la planète

L'auteur-compositeur-interprète américain Charlie Puth se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
L'auteur-compositeur-interprète américain Charlie Puth se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
L'auteure-compositrice-interprète américaine Mariah Carey se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
L'auteure-compositrice-interprète américaine Mariah Carey se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
James Hetfield de Metallica se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
James Hetfield de Metallica se produit lors du Global Citizen Festival à Central Park à New York, le 24 septembre 2022. (Photo, AFP)
Short Url
  • Retransmis sur nombre de télés et plateformes, le concert new-yorkais se tenait en même temps qu'un autre à Accra, au Ghana, en dépit du décalage horaire
  • Le président Joe Biden et son épouse Jill ont assuré dans un message vidéo que les Etats-Unis étaient engagés dans le «combat» pour le climat

NEW YORK: New York s'est offert samedi un concert caritatif géant pour le climat et contre la pauvreté en faisant défiler une dizaine de stars, de Metallica à Mariah Carey, et des dirigeants internationaux comme Ursula von der Leyen et, via une vidéo, le couple Biden. 

Derrière cet événement, qui se tient chaque année depuis dix ans à la fin de l'Assemblée générale de l'ONU, on trouve l'ONG philanthropique Global Citizen, une plateforme numérique internationale créée par l'Australien Hugh Evans et qui veut rassembler des "citoyens mondialisés" sensibilisés aux fléaux de la famine, du sous-développement, du dérèglement climatique ou des discriminations. 

Pour gagner son billet pour Central Park -- l'immense poumon vert de Manhattan -- il fallait s'inscrire sur le site de Global Citizen, signer des pétitions et relayer des messages sur les réseaux sociaux afin de faire pression sur les dirigeants politiques et économiques de la planète. 

Retransmis sur nombre de télés et plateformes, le concert new-yorkais se tenait en même temps qu'un autre à Accra, au Ghana, en dépit du décalage horaire. 

Loi américaine pour le climat 

Le président Joe Biden et son épouse Jill ont assuré dans un message vidéo que les Etats-Unis étaient engagés dans le "combat" pour le climat et s'étaient dotés cet été d'une loi comportant 369 milliards de dollars d'investissements pour "améliorer la santé, faire avancer la justice et construire une énergie propre". 

Les deux chefs de la majorité démocrate au Sénat et à la Chambre des représentants, Chuck Schumer et Nancy Pelosi, sont venus en personne sur scène pour défendre la politique environnementale de Washington. 

Avant eux, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen était aussi au concert de Central Park pour dire aux "citoyens du monde (qu'elle les) avait bien entendus". 

"Nous devons mettre un terme aux famines (...) L'Europe mobilise 600 millions d'euros pour la sécurité alimentaire en Afrique, dans les Caraïbes et dans le Pacifique", a-t-elle assuré. 

Mais après cinq heures de mini-concerts et de messages consensuels de dirigeants politiques et d'entreprises américaines sponsors du festival, il a fallu la puissance du son métal du groupe légendaire de hard rock Metallica pour animer les milliers de fans rassemblés à Central Park. 

Les Californiens presque sexagénaires ont ravi leur public une heure durant avec notamment une version de leur titre mythique "Nothing Else Matters" chanté par Mickey Guyton, qui revendique le titre de première artiste noire américaine de musique country. 

Star de Bollywood 

Le "Global Citizen Festival" a également vibré grâce aux dynamiques jeunes rockeurs italiens du goupe Maneskin et aux New-Yorkais des Jonas Brothers, dont l'un des trois frères est marié à la star du cinéma indien de Bollywood, Priyanka Chopra, maîtresse de la cérémonie à Central Park. 

L'artiste pop new-yorkaise de renommée mondiale Mariah Carey a donné une version enlevée de son classique "Hero", accompagnée par la danseuse classique Misty Copeland. 

Entre deux mini-concerts, des dirigeants politiques et économiques se sont succédé sur scène. 

La Première ministre de la Barbade, Mia Mottley a relayé les messages alarmistes de ses homologues de petits pays du Pacifique et des Caraïbes menacés par le réchauffement climatique, qu'ils ont martelés toute la semaine à l'ONU. 

"Oui, mes amis, notre temps est compté", a-t-elle prévenu. 

Les violences faites aux femmes ont aussi été dénoncées: une avocate iranienne réfugiée à Berlin, Anuscheh Amir-Khalili, a évoqué sur scène la mort en Iran de la jeune Masha Amini arrêtée par la police des moeurs, déclenchant des manifestations et leur répression. 

"J'ai vu mes soeurs forcées de fuir les agressions, les oppressions et les féminicides dans le monde entier (...) Nous devons porter la parole des femmes opprimées", a-elle lancé, la mine grave, sous les applaudissements. 


Le tournage de la version saoudienne de l’émission internationale «Idol» devrait bientôt commencer

L’émission saoudienne «Idol» tentera de découvrir des talents locaux, principalement à Riyad, avec un jury de quatre membres composé de la chanteuse saoudienne Aseel Abu Bakr, de la chanteuse et actrice émiratie Ahlam, de la chanteuse populaire arabe Asala (syrienne) et du chanteur et compositeur irako-saoudien Majed al-Mohandis. (Twitter/@AlArabiya_KSA)
L’émission saoudienne «Idol» tentera de découvrir des talents locaux, principalement à Riyad, avec un jury de quatre membres composé de la chanteuse saoudienne Aseel Abu Bakr, de la chanteuse et actrice émiratie Ahlam, de la chanteuse populaire arabe Asala (syrienne) et du chanteur et compositeur irako-saoudien Majed al-Mohandis. (Twitter/@AlArabiya_KSA)
Short Url
  • L’émission du groupe MBC, «Trending», qui fait la lumière sur l’actualité des artistes, a annoncé le début des préparatifs pour l’émission de talents saoudienne dont le tournage devrait commencer le mois prochain
  • Sur Twitter, le groupe MBC lance un appel à candidatures: «Vous avez une belle voix et aimeriez chanter? Vous aimez la compétition et la célébrité? Participez au plus grand concours de chant. N’attendez plus, inscrivez-vous dès aujourd’hui»

RIYAD: Une version saoudienne de l’émission internationale «Idol» a été dévoilée samedi, dans le cadre d’un partenariat entre la General Entertainment Authority (GEA) du Royaume et le groupe MBC.

Le président de la GEA, Turki al-Sheikh, écrit sur twitter que ladite autorité et le groupe MBC ont établi un partenariat pour lancer la première saison de la version saoudienne de l’émission «Idol», qui débutera en décembre.

Le tournage devrait débuter en octobre et l’émission «Idol» tentera de découvrir des talents locaux, principalement à Riyad, avec un jury de quatre membres composé de la chanteuse saoudienne Aseel Abu Bakr, de la chanteuse et actrice émiratie Ahlam, de la chanteuse populaire arabe Asala (syrienne) et du chanteur et compositeur irako-saoudien Majed al-Mohandis.

«Je suis heureux de faire part d’un nouveau partenariat entre la GEA et le groupe MBC pour lancer Idol. L’émission commence en décembre 2022», tweete M. Al-Sheikh.

L’émission du groupe MBC, «Trending», qui fait la lumière sur l’actualité des artistes, a annoncé le début des préparatifs pour l’émission de talents saoudienne dont le tournage devrait commencer le mois prochain.

Sur Twitter, le groupe MBC lance un appel à candidatures: «Vous avez une belle voix et aimeriez chanter? Vous aimez la compétition et la célébrité? Participez au plus grand concours de chant. N’attendez plus, inscrivez-vous dès aujourd’hui.»

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Le succès retentissant d'Iraq Idol
Par Rami Abou Diab -
Spécial
MBC inaugure son nouveau siège à Riyad
Par Lama Alhamawi -

A Chypre, des cultivateurs de caroube récoltent toujours leur «or noir»

Les caroubes, considérées comme une des principales ressources de l'île au début du XXe siècle, sont des gousses remplies de graines noires (Photo, AFP).
Les caroubes, considérées comme une des principales ressources de l'île au début du XXe siècle, sont des gousses remplies de graines noires (Photo, AFP).
Short Url
  • Dans le village côtier voisin de Zygi, plusieurs cultivateurs livrent des sacs de gousses de caroube à une minoterie
  • Des usines à l'abandon ou réaménagées viennent rappeler la gloire passée de cette industrie dans ce village réputé autrefois pour sa production de caroube

ASGATA, Chypre: Du haut de ses 79 ans, Christos Charalambous n'hésite pas à grimper sur des caroubiers, des arbres fruitiers méditérranéens, pour en récolter les fruits, de longues gousses appelées "or noir" qui ont fait la richesse de l'île de Chypre dans le passé.

Les caroubes, considérées comme une des principales ressources de l'île au début du XXe siècle, sont des gousses remplies de graines noires. Utilisées pour la fabrication de pellicules photo ou de gélules, elles peuvent également rentrer dans la composition de sirop, d'agent sucrant ou alimentation animale.

Le fruit du caroubier peut également servir de substitut au cacao et ses grains sont utilisés dans l'industrie almimentaire.

Après trois semaines de travail avec son petit-fils, M. Charalambous a déjà récolté trois tonnes de caroube. Mais avec l'urbanisation croissante et l'exode rural à Chypre, les caroubiers ont été délaissés et la production a chuté.

"C'est un fruit dont toutes les parties peuvent être utilisées", explique M. Charalambous, qui cultive ses caroubiers dans le village d'Asgata situé dans le sud de Chypre.

Pour son petit-fils, Teophanis Christou, 20 ans, il s'agit d'une agriculture "difficile". "Mais c'est un travail qui peut garder la famille soudée", ajoute-t-il.

«Or noir»

Dans le village côtier voisin de Zygi, plusieurs cultivateurs livrent des sacs de gousses de caroube à une minoterie.

Des usines à l'abandon ou réaménagées viennent rappeler la gloire passée de cette industrie dans ce village réputé autrefois pour sa production de caroube.

"La caroube était considérée comme l'or noir de Chypre car beaucoup de fermiers la cultivaient", explique Stavros Glafkou Charalambous, qui représente une coopérative de commerçants de ce produit.

La coopérative, qui dirige la minoterie de Zygi, travaille avec 1.500 à 2.000 petits producteurs, dont la majeure partie cultive la caroube pour s'assurer "un revenu supplémentaire".

George Pattichis, un cultivateur de caroubiers de 75 ans, se rend à la minoterie de Zygi depuis plus de 50 ans. "Je fais partie des dernières générations -- mes enfants travaillent dans d'autres secteurs", confie-t-il.

«Changement climatique»

En 2019, les producteurs vendaient la caroube à 35 centimes d'euro le kilo et ce fruit représentait moins de 1,5% de la production agricole de Chypre, selon le ministère de l'Agriculture.

Mais la demande mondiale pour les graines de caroube, utilisées dans l'industrie alimentaire, a fait grimper les prix de ce produit, explique Marios Kyriacou, de l'Institut national de recherche agricole.

Cette année, le prix du kilo est environ d'un euro, assurent des cultivateurs à l'AFP.

En 2021, l'exportation des gousses et grains de caroube a rapporté près de huit millions d'euros à l'économie nationale, selon des chiffres officiels.

"Je compte vendre au plus offrant", confie Anastasis Daniel, un cultivateur de 65 ans.

Le ministre de l'Agriculture, Costas Kadis, reconnaît pour sa part que la production de caroube a décliné pendant un moment. Mais cette production "reprend à nouveau", dit-il à l'AFP tout en rappelant que Chypre était le 3e exportateur mondial de caroube dans les années 60.

Le caroubier "a besoin de peu d'insecticides, d'engrais et d'eau, ce qui est important quand on parle de changement climatique", ajoute M. Kadis.

Cet arbre "résiste à la sécheresse", confirme M. Kyriacou qui étudie également les vertus "antidiabétiques" des gousses de caroube.