Les musulmans du Texas expriment leur soutien aux otages d'une synagogue

Vue aérienne de la police devant la synagogue Congregation Beth Israel, dimanche 16 janvier 2022, à Colleyville, Texas. (Photo, AP)
Vue aérienne de la police devant la synagogue Congregation Beth Israel, dimanche 16 janvier 2022, à Colleyville, Texas. (Photo, AP)
Short Url
Publié le Lundi 17 janvier 2022

Les musulmans du Texas expriment leur soutien aux otages d'une synagogue

  • Les imams des mosquées voisines ont condamné la violence et ont prié pour la sécurité de la congrégation de la synagogue
  • Le FBI a identifié dimanche le tireur abattu comme étant Malik Faisal Akram, ressortissant britannique de 44 ans

CHICAGO : Des dirigeants de la communauté musulmane du Texas et des militants aux États-Unis ont exprimé leur soutien aux membres d'une synagogue de Colleyville qui a été attaquée samedi, déclenchant une crise d’otages de 10 heures.
Une équipe du SWAT a fait irruption dans la synagogue de la Congrégation Beth Israel vers 21h30 à Dallas-Fort Worth, Texas, libérant tous les otages.
Aucun membre de la congrégation de la synagogue n'a été blessé, mais le tireur a été tué, a indiqué la police sans donner de détails. Le rabbin, Charlie Cytron-Walker, aurait été parmi les quatre personnes retenues en otage.
Le FBI a identifié dimanche le tireur abattu comme étant le ressortissant britannique de 44 ans, Malik Faisal Akram.
Les imams des mosquées voisines ont rapidement répondu par des déclarations de soutien et des prières pour la sécurité de la congrégation de la synagogue et des condamnations de la violence.
« Nous sommes choqués et horrifiés par ce qui se passe dans la synagogue de Colleyville », a déclaré l'imam Jawaid Alam, du Centre islamique de Southlake, alors que la nouvelle de la prise d’otages se répandait. « Ils traversent une épreuve épouvantable et nous sommes aux côtés de nos frères et sœurs juifs. Nos pensées et nos prières les accompagnent et nous condamnons ces actes atroces. Nous apporterons notre soutien et espérons que cette situation sera résolue en toute sécurité dans les plus brefs délais. Ameen. »
Le secrétaire général du Conseil américain des organisations musulmanes, Oussama Jammal, a déclaré que les musulmans à travers les États-Unis étaient solidaires de « Colleyville et la communauté juive américaine au sens large » et étaient « soulagés » par leur libération en toute sécurité.
« Cette attaque odieuse contre une synagogue, un lieu de culte sacré et inviolable – et ses fidèles en train de prier – est tout à fait inacceptable. Quel que soit l'agresseur et quelles que soient ses motivations, il ne peut y avoir aucune excuse pour ce crime horrible. Nous louons Dieu pour leur retour auprès de leurs proches », a déclaré Jammal.
La police a publié des mises à jour sur Twitter alors que la prise d'otages s'est poursuivie tout au long de la soirée de samedi et du dimanche matin. Le sergent porte-parole de la police de Colleyville. Dara Nelson a déclaré qu'un appel au 911 était arrivé juste avant 11 heures.
« Les agents sont arrivés sur les lieux et ont constaté une situation d'urgence qui justifiait l'évacuation des zones environnantes et l’établissement d’un périmètre extérieur », a déclaré Nelson. « Le département de police de Colleyville est sur place avec le bureau extérieur du FBI à Dallas, le département de la sécurité publique du Texas, l'équipe régionale du SWAT de North Tarrant et d'autres agences voisines. »
Nelson a déclaré qu'un homme armé retenait plusieurs otages à l'intérieur de la synagogue et a rapporté qu'à 17 heures le suspect avait libéré un otage indemne. Les négociateurs de crise du FBI étaient en communication avec le suspect, a ajouté Nelson.
L'équipe du SWAT est entrée dans la synagogue et a libéré tous les otages et le suspect a été tué.
Le président américain Joe Biden a publié une déclaration immédiatement après la libération des otages tard samedi soir.
« Grâce au travail courageux des forces de l'ordre étatiques, locales et fédérales, quatre Américains retenus en otage dans une synagogue du Texas seront bientôt chez eux avec leurs familles. Je dois reconnaissance aux forces de l'ordre à tous les niveaux qui ont agi sans discontinuer en coopération et sans crainte pour sauver les otages. Nous transmettons amour et force aux membres de la Congrégation Beth Israel, Colleyville et à la communauté juive », a-t-il déclaré.
« Nous en apprendrons davantage dans les jours à venir sur les motivations du preneur d'otages. Mais permettez-moi d'être clair pour quiconque a l'intention de répandre la haine : nous nous opposerons à l'antisémitisme et à la montée de l'extrémisme dans ce pays. C'est ce que nous sommes, et ce soir, les hommes et les femmes des forces de l'ordre nous ont tous rendus fiers.
Dimanche, Biden a déclaré que le preneur d'otages avait obtenu ses armes dans la rue.
La prise d'otages à Colleyville, au Texas, « était un acte de terreur ; c'était un acte de terreur », a déclaré Biden, qui était à Philadelphie avec la première dame Jill Biden.
Des militants pro-palestiniens ont également publié des déclarations contre la violence, notamment Jewish Voices for Peace qui disaient : «Nous sommes reconnaissants à Dieu que le rabbin Cytron-Walker et les fidèles de Beth Israel à Colleyville, au Texas, soient libres et en sécurité. Nous transmettons de l'amour à nos compatriotes juifs partout dans le monde qui respirent un peu mieux et nous nous engageons à nouveau dans la lutte contre l'antisémitisme et l'islamophobie. »
Le ministère britannique des Affaires étrangères a confirmé la mort d'un Britannique au Texas, lorsqu'on lui a demandé d’avaliser un rapport de Sky News indiquant que le tireur était un ressortissant britannique. Le ministère des Affaires étrangères n'a pas explicitement dit que le Britannique décédé était le tireur.
La ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, a condamné dimanche les actions du tireur, les qualifiant d'acte de terrorisme et d'antisémitisme.
« Mes pensées vont à la communauté juive et à tous ceux qui sont touchés par cet acte épouvantable au Texas. Nous condamnons cet acte de terrorisme et d'antisémitisme », a-t-elle écrit sur Twitter.
« Nous sommes aux côtés des États-Unis pour défendre les droits et les libertés de nos citoyens contre ceux qui répandent la haine. »
L'attaque est survenue alors que les États-Unis se préparaient à commémorer la tolérance raciale et religieuse lundi, à l’occasion du 93e anniversaire du Dr Martin Luther King Jr.
King a été assassiné le 4 avril 1968 à Memphis par James Earl Ray, un ségrégationniste blanc et un criminel en fuite.
Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com


Les Philippines accordent une licence aux services satellitaires d'Elon Musk

 Starlink, l'entreprise d'Internet par satellite à haut débit du milliardaire Elon Musk, a reçu samedi une licence du régulateur des télécommunications des Philippines (File/AP).
Starlink, l'entreprise d'Internet par satellite à haut débit du milliardaire Elon Musk, a reçu samedi une licence du régulateur des télécommunications des Philippines (File/AP).
Short Url
  • Il s'agit du premier pays d'Asie du Sud-Est à offrir des services Starlink
  • Les autorités affirment que Starlink permettra des activités de données élevées qui « n'ont jamais été possibles »

MANILLE : Le régulateur des télécommunications des Philippines a accordé une licence à Starlink, le projet d'Internet haut débit par satellite du milliardaire Elon Musk, qui devrait améliorer la connectivité dans un pays qui souffre d’un debit Internet lent.

La Commission nationale des télécommunications a déclaré que le feu vert donné à Starlink   pour fournir des services à valeur ajoutée signifie que la société peut accéder directement aux systèmes satellitaires et exploiter des installations à large bande pour proposer des services Internet à travers les Philippines.

Starlink, la division Internet par satellite de SpaceX, la société de fusées de Musk, devrait commencer à offrir ses services dans l'archipel dans les prochains mois, a déclaré la NTC dans un communiqué.

« La NTC est déterminée à faire en sorte que le déploiement des services d'accès à Internet de Starlink se fasse rapidement et de manière professionnelle », a déclaré Gamaliel Cordoba, commissaire de la NTC.

La NTC a déclaré que les Philippines seront le premier pays d'Asie du Sud-Est à offrir les services Starlink, dont les autorités espèrent qu'ils couvriront, à un coût avantageux, des zones encore non desservies ou mal desservies par l'accès à Internet.

« Grâce à l'utilisation de satellites avancés en orbite basse, Starlink permettra de réaliser des appels vidéo, des jeux en ligne, du streaming et d'autres activités à haut débit qui, historiquement, n'étaient pas possibles avec l'Internet par satellite », a déclaré la Commission.

Les services Starlink sont actuellement disponibles dans une trentaine de pays, principalement en Amérique du Nord et en Europe. L'entreprise a jusqu'à présent mis en place plus de 2 000 satellites et prévoit d'en lancer des milliers d'autres.

« Un seul Starlink peut fournir l'internet à une école entière comptant des centaines d'élèves... Le potentiel est énorme pour sortir les gens de la pauvreté. Fournir l'Internet, c'est apprendre aux gens à pêcher », a déclaré Musk dans quelques tweets samedi, qui ont suivi l’annonce de l'aval accordé à Starlink aux Philippines.

Les Philippines sont à la traîne par rapport à la plupart des pays d'Asie du Sud-Est en ce qui concerne la vitesse de l'Internet à large bande mobile et fixe, et se classe respectivement au 95e et au 59e rang mondial en avril 2022, selon l'indice mondial Speedtest.

Stephen Cutler, expert en cybersécurité et entrepreneur technologique de Manille, a déclaré que Starlink va fournir un bon réseau alternatif pour l'information aux Philippines.

« Je suis très, très enthousiasmé par la présence d'une entreprise comme Starlink qui va fournir un transfert de données relativement rapide à un coût compétitif », a déclaré M. Cutler à Arab News, ajoutant que les services fournis par les opérateurs de télécommunications opérant aux Philippines sont encore relativement coûteux.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 


Nigeria: au moins 31 morts lors d'une distribution de nourriture par une église

Les résidents voyagent dans une camionnette alors qu'ils quittent le village de Kukawa dans la zone de gouvernement local de Kanam de l'État du Plateau le 12 avril 2022 après que leurs maisons ont été incendiées lors d'une attaque par des bandits. (AFP)
Les résidents voyagent dans une camionnette alors qu'ils quittent le village de Kukawa dans la zone de gouvernement local de Kanam de l'État du Plateau le 12 avril 2022 après que leurs maisons ont été incendiées lors d'une attaque par des bandits. (AFP)
Short Url
  • Des chaussures et des sandales gisaient sur le sol après la catastrophe dans la ville de Port Harcourt, dans l'Etat de Rivers, ont affirmé la police et des témoins
  • Des images publiées sur les réseaux sociaux et vérifiées par l'AFP montrent des familles en pleurs et s'occupant de blessés, dont de nombreux enfants, devant l'hôpital militaire de la ville

ABUJA: Au moins 31 personnes ont été tuées samedi lors d'une bousculade survenue dans le sud du Nigeria durant une distribution de nourriture organisée par une Eglise, a déclaré la police.


Des chaussures et des sandales gisaient sur le sol après la catastrophe dans la ville de Port Harcourt, dans l'Etat de Rivers, ont affirmé la police et des témoins.


"Malheureusement, la foule est devenue agitée et incontrôlable et tous les efforts déployés par les organisateurs pour ramener le calme ont échoué, d'où la bousculade", a déclaré la police dans un communiqué. "Au total, 31 personnes ont perdu la vie dans la bousculade". 


Des images publiées sur les réseaux sociaux et vérifiées par l'AFP montrent des familles en pleurs et s'occupant de blessés, dont de nombreux enfants, devant l'hôpital militaire de la ville.


La police a annoncé l'ouverture d'une enquête criminelle pour déterminer les circonstances exactes du drame. 


"Une foule énorme venant de l'extérieur a déferlé dans le (polo) club par une porte étroite, ce qui a provoqué la bousculade", a déclaré à l'AFP un responsable local de l'Agence nationale de gestion des urgences, Godwin Tepikor. "Les blessés et les morts ont été évacués vers l'hôpital et la morgue".


Les responsable de l'Eglise n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour réagir.


L'événement était organisé par l'Eglise King's Assembly pour offrir de la nourriture et diverses fournitures aux indigents sur un terrain du club de polo de la ville pétrolière. 


Ces dernières années, le Nigeria a connu plusieurs tragédies lors de bousculades liées à des distributions de nourriture, notamment en 2021 lors d'une opération organisée par une agence humanitaire dans l'Etat du Borno, dans le nord du pays, où sept femmes sont décédées après avoir été piétinées par la foule.


La bousculade de samedi matin est survenue alors que les dirigeants du Parti démocratique populaire (PDP), principal parti d'opposition, se réunissaient à Abuja, la capitale, pour choisir leur candidat à la présidence de 2023 parmi plusieurs responsables, dont le gouverneur de l'Etat de Rivers, Ezenwo Nyesom Wike.


Port Harcourt est le principal hub pétrolier du Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique et premier producteur d'or noir du continent. 


Malgré ces richesses en hydrocarbures, quatre Nigérians sur dix vivent sous le seuil de pauvreté, selon un récent rapport de la Banque mondiale.


Une situation aggravée par la crise ukrainienne qui a fait flamber le coût des denrées alimentaires et du carburant, affectant les approvisionnements en blé et en gaz.


26 disparus après le naufrage d'un ferry en Indonésie

Vingt-six personnes étaient portées disparues samedi après le naufrage d'un ferry indonésien dans le détroit de Makassar, qui sépare les îles de Sulawesi et Borneo, ont annoncé les autorités samedi. (AFP)
Vingt-six personnes étaient portées disparues samedi après le naufrage d'un ferry indonésien dans le détroit de Makassar, qui sépare les îles de Sulawesi et Borneo, ont annoncé les autorités samedi. (AFP)
Short Url
  • Le naufrage a eu lieu jeudi par mauvais temps mais la nouvelle n'a été connue des autorités que samedi
  • Le ferry transportait 43 personnes, et est tombé en panne de carburant. Malmené par le mauvais temps, il a fini par couler

JAKARTA: Vingt-six personnes étaient portées disparues samedi après le naufrage d'un ferry indonésien dans le détroit de Makassar, qui sépare les îles de Sulawesi et Borneo, ont annoncé les autorités samedi.


Le naufrage a eu lieu jeudi par mauvais temps mais la nouvelle n'a été connue des autorités que samedi, a expliqué à l'AFP le chef des services de secours, Djuanidi (qui comme beaucoup d'Indonésiens, ne porte qu'un seul nom).


Le ferry transportait 43 personnes, et est tombé en panne de carburant. Malmené par le mauvais temps, il a fini par couler. Dix-sept personnes ont été secourues, et les recherches continuaient samedi pour les disparus, a-t-il précisé.


Les accidents en mer sont nombreux en Indonésie, un archipel composé de 17.000 îles, et où les consignes de sécurité ne sont pas toujours respectées.


La semaine dernière, un ferry transportant plus de 800 personnes s'est échoué dans la province de East Nusa Tenggara et est resté bloqué pendant deux jours. Personne n'a été blessé.


En 2018, plus de 150 personnes s'étaient noyées lors du naufrage d'un ferry à Sumatra, sur l'un des lacs les plus profonds du monde.