Le groupe égyptien Cairokee et Namira à Djeddah: le public en demande encore!

La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Hamzah Namira qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud, aux côtés d’un groupe de musique composé de 10 membres. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh)
Short Url
Publié le Lundi 13 juin 2022

Le groupe égyptien Cairokee et Namira à Djeddah: le public en demande encore!

  • Le concert a été organisé par Benchmark, sous le patronage de l’Autorité générale pour le divertissement (GEA) dans le cadre de la saison Djeddah 2022
  • Les artistes avaient donné un concert similaire le 10 juin à Riyad sur la scène Abu Baker Salem, pour la première fois dans le Royaume

DJEDDAH: La scène de Benchmark Layalina à Djeddah a été illuminée par les rythmes irrésistibles du groupe de rock égyptien légendaire Cairokee et du chanteur Hamzah Namira le samedi ; il s’agit en effet de leur toute première performance dans la ville côtière.

Le concert a été organisé par Benchmark, sous le patronage de l’Autorité générale pour le divertissement (GEA) dans le cadre de la saison Djeddah 2022. 

Les artistes avaient donné un concert similaire le 10 juin à Riyad sur la scène Abu Baker Salem, pour la première fois dans le Royaume. 

2

Lors d’une interview télévisée en direct, le PDG de Benchmark, Mohammed Hasanain, a déclaré que près de 12 000 billets avaient été immédiatement vendus dès leur mise en vente. 

La soirée a débuté par une performance puissante de deux heures de Namira, auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste égyptien d’origine saoudienne, qui possède des compétences exceptionnelles en guitare et en oud. Un groupe de musique composé de 10 membres l’a accompagné.

«Peuple de Djeddah, comment allez-vous? Je suis tellement heureux d’être parmi vous aujourd’hui. Amusons-nous ! Chantons les chansons que vous désirez», déclare-t-il au public. 

La foule entière s’est déchainée lorsque le chanteur a entonné son hit de 2020 «Fadhi Showaya» ainsi que d’autres singles populaires comme «Ehlam Maya» et «Insaan».

Namira a redéfini les chansons folkloriques et la pop arabe en ajoutant une touche de guitare électrique à plusieurs de ses chansons arabes. Il a une énorme base de fans, non seulement en Arabie saoudite mais dans le monde entier. 

«Chaque chanson que nous a proposée Namira aujourd’hui est une œuvre d’art. Chaque chanson se distingue des autres. Je suis abasourdi», raconte Abdullah Shaheen, un ingénieur de 31 ans originaire d’Umluj à Arab News

Tout au long du concert, Namira a chanté des chansons inspirées des traditions et des dialectes arabes, notamment l’égyptien, le palestinien, le marocain et celui du Najran. 

1

Muzna Daftar Dar agée de 22 ans est une fan de Namira et de Cairokee. Elle est vénue de Médine afin d’assister au concert. Selon elle, il s’agissait du «jour le plus doux de sa vie».

«J’admire Hamzah Namira. Mes sœurs et moi avons obtenu nos billets dans la toute première heure après l’annonce du concert». Elle a jouté : «S’il vous plait, apportez-nous plus de concerts de Namira».

Le chanteur a remercié Benchmark et le président de GEA, Turki al-Sheikh, de l’avoir invité à jouer dans le Royaume.

Des chants enthousiastes de «Cairokee, cairokee, cairokee» ont rempli l’air alors que le public attendait impatiemment le groupe de rock indie.

Cairokee, composé de cinq membres, a débuté sa carrière musicale en 2003. Le groupe est célèbre pour sa musique alternative. 

1

Chaque membre a un rôle très important dans le groupe ; Amir Eid chante et joue de la guitare rythmique, Tamer Hashem joue de la batterie, Sherif Hawary est le guitariste principal, Adam el-Alfy le bassiste et Sherif Mostafa est au clavier. 

Le public a crié: «nous vous aimons» et Eid leur a répondu: «Je vous aime aussi». 

Inspiré par leur amour pour leur pays, le nom du groupe est un amalgame de Cairo (Caire en anglais) et du mot karaoké. 

1

Leurs chansons mettent en relief la vie et les problèmes communs qui sont importants pour leur communauté et pour le monde arabe en général. Cela les a aidés à attirer un énorme public à travers la région. 

Sami Alharbi, un jeune de 28 ans originaire de Djeddah a déclaré : «Je suis fan de ce groupe depuis mes années universitaires. J’ai assisté à de nombreux concerts en Égypte».

1
Le concert du groupe de rock égyptien Cairokee a eu lieu samedi à Djeddah. Il a été organisé par Benchmark, sous le patronage de l’Autorité générale pour le divertissement (GEA) dans le cadre de la saison Djeddah 2022. (Photo, AN par Abdullah Alfaleh) 

Selon Cairokee.com, le premier grand hit du groupe a été «Sout el-Horeya», comptant des millions de vues sur YouTube et détenant un record mondial comme l’une des vidéos les plus regardées durant la période la plus courte en 2011. 

Les artistes auraient dû participer au premier festival Waslah du Royaume qui accueille des légendes de la musique arabe en mars de cette année. Cependant, l’événement a été reporté en raison du mauvais temps. 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Cool et glamour, Victoria Beckham intègre la Fashion week à Paris

La mannequin américaine Bella Hadid présente une création pour le défilé Victoria Beckham printemps-été 2023 lors de la Fashion Week de Paris (Photo, AFP).
La mannequin américaine Bella Hadid présente une création pour le défilé Victoria Beckham printemps-été 2023 lors de la Fashion Week de Paris (Photo, AFP).
Short Url
  • L'ex-Spice Girl n'est pas venue saluer les invités comme le veut l'usage après le défilé
  • Rose, bleu, mauve et lilas: les couleurs printanières s'ajoutent au noir cher à la créatrice

PARIS: Avec un casting 5 étoiles sur le podium, son mari et ses enfants se mêlant aux invités du défilé pour prendre un verre, la styliste britannique Victoria Beckham a débuté vendredi à Paris à la Fashion week, la plus prestigieuse au monde.

La collection respirait la féminité: la mannequin Bella Hadid portait une robe verte avec la taille soulignée, et de hauts gants noirs. Sa soeur Gigi était vêtue d'un tailleur pantalon noir...

L'ex-Spice Girl n'est pas venue saluer les invités comme le veut l'usage après le défilé qui s'est déroulé au Val-de-Grâce, ancienne abbaye et hôpital militaire devenue musée.

Vêtue d'une longue robe noire ajustée et de bottes chaussettes mettant en valeur sa minceur, au bras de son mari David Beckham, elle est sortie dans la cour pour poser.

Une attitude rare pour les défilés parisiens où l'accès en coulisses est réservé aux célébrités et aux "happy few".

"C'est Londres qui vient à Paris et c'est cool", pouvait-on entendre alors que Victoria Beckham posait entourée de son fils Brooklyn et de sa belle-fille Nicola Peltz.

En robe noire décolletée décorée de dentelles et baskets, Harper, la fille de Victoria et David, s'est jointe à eux.

Une femme qui parle aux femmes 

Sur le podium, l'ultra-féminité était de mise: talons aiguille, découpes, transparences, le tout présenté par des mannequins très minces à l'image de la styliste de 48 ans, aux 30 millions d'abonnés sur Instagram et qui promeut sur Tik Tok son régime à base de poissons et légumes vapeur.

Rose, bleu, mauve et lilas: les couleurs printanières s'ajoutent au noir cher à la créatrice.

Lancée en 2008, la marque Victoria Beckham a défilé à New York et à Londres et a fait une pause de deux ans. Certes, l'expérience des Fashion weeks "à connotation plus commerciale" de New York et Londres "compte", mais c'est celle de Paris, la plus en vue, "qui valide les marques qui ont une vraie identité créative", estime Benjamin Simmenauer, professeur à l'Institut français de la mode.

C'est à Paris que défilent depuis des décennies les grandes maisons japonaises, mais aussi les britanniques comme Vivienne Westwood ou Stella McCartney.

La Fashion week parisienne a récemment débauché le prometteur Craig Green, qui est revenu sur les podiums à Paris en juin pour la mode masculine après avoir commencé à défiler à Paris avant la crise sanitaire.

Poids lourds français

Pour Victoria Beckham, défiler à Paris signifie entrer "dans la cour des grands", a expliqué à l'AFP Ralph Toledano, président du conseil d'administration de Victoria Beckham LTD et ancien président de la Fédération de la haute couture et de la mode.

"C'est une femme qui parle aux femmes avec des vêtements qui sont en même temps créatifs et désirables et sont le reflet de Victoria", qui incarne une "femme active", un style "sexy, élégant et subtil, avec une touche British", énumère-t-il.

Appréciée par des spécialistes dès sa création, la maison a connu des soucis financiers, mais la situation est en train de changer depuis l'arrivée des Français Ralph Toledano et Marie Leblanc de Reynies, auparavant responsable des achats du grand magasin parisien Printemps, comme PDG.

En quatre ans, la maison a été réorganisée: les deux lignes de prêt-à-porter ont fusionné, avec un nouveau positionnement en matière de prix, les lignes d'accessoires et des produits de beauté ont été développées ainsi que VB Body, une ligne de brassières et robes moulantes en jersey tricoté.

"Financièrement on vient de loin", affirme Ralph Toledano, mais "on est prêt" pour l'aventure parisienne.


Le portrait du roi Charles pour les futures pièces britanniques dévoilé

Le portrait du roi Charles pour les futures pièces britanniques dévoilé. (Reuters).
Le portrait du roi Charles pour les futures pièces britanniques dévoilé. (Reuters).
Short Url
  • Le portrait officiel qui décorera les futures pièces à l'effigie de Charles III, oeuvre du sculpteur Martin Jennings, a été conçu à partir d'une photo, et approuvé par le roi
  • «C'est l'oeuvre de plus petite taille que j'ai jamais créée», commente-t-il, se disant touché «par le fait qu'elle sera vue et tenue par tant de gens»

LONDRES : Le portrait du roi Charles III pour les futures pièces de monnaie à son effigie a été dévoilé vendredi par l'organisme chargé de battre la monnaie britannique, Royal Mint.

Ce portrait apparaîtra sur deux pièces au sein d'une série spéciale célébrant la vie de la reine Elizabeth II: une de 5 livres sterling et une autre de 50 pence. Elles entreront en circulation "dans les prochains mois", probablement autour du mois de décembre, précise Royal Mint dans un communiqué.

Le portrait officiel qui décorera les futures pièces à l'effigie de Charles III, oeuvre du sculpteur Martin Jennings, a été conçu à partir d'une photo, et approuvé par le roi.

"C'est l'oeuvre de plus petite taille que j'ai jamais créée", commente-t-il, se disant touché "par le fait qu'elle sera vue et tenue par tant de gens".

"Selon la tradition, le portrait du roi regarde vers la gauche, direction opposée de la reine Elizabeth II" sur le portrait qui adorne pour l'instant les pièces en circulation, précise Royal Mint

Les pièces à l'effigie du roi porteront l'inscription en latin: "CHARLES III • D • G • REX • F • D • 5 livres • 2022”, soit "Roi Charles III, par la grâce de dieu, défenseur de la foi" - l'un des titres du souverains.

Le revers de la pièce commémorative de 5 livres portera deux nouveaux portraits de la reine Elizabeth II, conçus par l'artiste John Bergdahl en collaboration avec Royal Mint.

"Toutes les pièces britanniques à l'effigie d'Elizabeth II vont rester légale et en circulation. Il est usuel historiquement d'avoir des pièces à l'image de différents monarques en circulation au même moment", indique Royal Mint, qui "appose les portraits de la famille royale sur des pièces depuis plus de 1 100 ans".

L'organisme précise qu'il y a actuellement 27 milliards de pièces au Royaume-Uni à l'effigie Elizabeth II et qu'elles seront remplacées au fil du temps, lorsqu'elles sont abimées.


Karl Lagerfeld en vedette d'une grande rétrospective au Met de New York

Né dans une famille aisée mais stricte en Allemagne, Lagerfeld démarra sa longue carrière à Paris, où son amitié transformée en rivalité avec Yves Saint-Laurent devint légendaire. (AFP).
Né dans une famille aisée mais stricte en Allemagne, Lagerfeld démarra sa longue carrière à Paris, où son amitié transformée en rivalité avec Yves Saint-Laurent devint légendaire. (AFP).
Short Url
  • En pleine Fashion week, la toute-puissante rédactrice en chef de Vogue aux Etats-Unis, Anna Wintour, figurait parmi les autres personnalités réunies dans l'ancien studio photo de Lagerfeld pour présenter l'exposition
  • Première rétrospective internationale depuis son décès en février 2019, «Karl Lagerfeld, A Line of Beauty» se tiendra du 5 mai au 16 juillet 2023 au Met et retracera sa carrière depuis les années 1950

PARIS : Karl Lagerfeld sera à l'honneur d'une grande rétrospective au Metropolitan Museum of Art de New York en 2023 et de son prochain Met Gala, rendez-vous fantasque des plus grandes stars internationales, ont annoncé les organisateurs vendredi.

En pleine Fashion week, la toute-puissante rédactrice en chef de Vogue aux Etats-Unis, Anna Wintour, figurait vendredi parmi les amis du couturier et autres personnalités réunis dans l'ancien studio photo de Lagerfeld, à Paris, pour présenter l'exposition.

Première rétrospective internationale depuis son décès en février 2019, "Karl Lagerfeld, A Line of Beauty" se tiendra du 5 mai au 16 juillet 2023 au Met et retracera sa carrière depuis les années 1950 jusqu'à sa dernière collection en 2019.

Destiné à financer le département mode du Met (The Costume Institute), le flamboyant "Met Gala", qui coïncide traditionnellement avec la grande exposition annuelle du musée, sera organisé le 1er mai en l'honneur du couturier au catogan et lunettes noires, dont le nom est indissociable de la maison Chanel.

"La majorité des environs 150 créations exposées seront accompagnées des croquis de Lagerfeld", précise ses organisateurs.

"De Fendi à Chanel en passant par ses propres marques, son génie fut de rénover constamment ses objectifs, de toujours absorber de nouvelles informations sans jamais perdre son cap", a déclaré Anna Wintour. "Sa carrière fut pleine de paradoxes. Karl était le roi du commerce, mais aussi un grand intellectuel de la mode, une des personnes les plus cultivées que j'ai jamais connues."

Né dans une famille aisée mais stricte en Allemagne, Lagerfeld démarra sa longue carrière à Paris, où son amitié transformée en rivalité avec Yves Saint-Laurent devint légendaire. Ses créations et défilés spectaculaires pour Chanel, Fendi et sa propre marque, ainsi que sa forte personnalité, ont profondément marqué le monde de la mode.