La justice américaine restitue au Cambodge 30 oeuvres d'art khmères volées

Le collectionneur américain Michael Steinhardt a été forcé de restituer en 2021 environ 180 antiquités volées (Photo, AFP).
Le collectionneur américain Michael Steinhardt a été forcé de restituer en 2021 environ 180 antiquités volées (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Mardi 09 août 2022

La justice américaine restitue au Cambodge 30 oeuvres d'art khmères volées

  • La justice de l'État de New York s'est engagée dans une vaste restitution d'œuvres 
  • Au moins 700 pièces ont été rendues à 14 pays, dont le Cambodge, l'Inde, le Pakistan, l'Égypte, l'Irak, la Grèce ou l'Italie

NEW YORK: La justice américaine a restitué lundi au Cambodge 30 œuvres d'art khmères volées près des célébrissimes temples d'Angkor et qui avaient fait l'objet d'un trafic international jusqu'aux États-Unis.

C'est le procureur fédéral de Manhattan, Damian Williams, à la tête du parquet le plus important du pays, qui a remis officiellement les antiquités dérobées à l'ambassadeur du Cambodge aux États-Unis, Keo Chhea, devant la presse.

"Nous célébrons en ce jour la restitution du patrimoine culturel du Cambodge au peuple cambodgien et réaffirmons notre engagement à réduire le trafic illicite d'œuvres d'art et d'antiquités", a lancé le magistrat.

Parmi ces 30 pièces, une sculpture du Xe siècle de la divinité hindoue "Skanda monté sur un paon" et une autre de la même époque du dieu Ganesh. Les deux avaient été volées à Koh Ker, une ancienne capitale khmère, à 80 km des temples d'Angkor, selon la justice fédérale américaine.

Ces 30 œuvres -- s'étalant de l'Âge de Bronze au XIIe siècle -- avaient été dérobées, comme des milliers d'autres, à la fin du XXe siècle à la faveur des guerres au Cambodge dans les années 1970, suivies par la réouverture du pays dans les années 1990.

La justice fédérale rappelle que des milliers de statues, sculptures et linteaux khmers ont fait l'objet pendant des décennies d'un trafic international depuis le Cambodge vers des antiquaires ayant pignon sur rue à Bangkok, en Thaïlande, avant d'être exportés illégalement pour des collectionneurs, hommes d'affaires, voire des musées en Asie, Europe et aux États-Unis.

L'un de ces marchands, le Britannique Douglas Latchford, avait été inculpé en 2019 aux États-Unis de trafic d'œuvres d'art, mais son décès a éteint l'action en justice.

La justice de l'État de New York s'est engagée dans une vaste restitution d'œuvres : de l'été 2020 à la fin 2021, au moins 700 pièces ont été rendues à 14 pays, dont le Cambodge, l'Inde, le Pakistan, l'Égypte, l'Irak, la Grèce ou l'Italie.

Le collectionneur américain Michael Steinhardt a ainsi été forcé de restituer en 2021 environ 180 antiquités volées ces dernières décennies, d'une valeur totale de 70 millions de dollars.

Cet accord entre la justice et M. Steinhardt, 80 ans, lui a permis d'échapper à une inculpation, mais lui interdit à vie d'acquérir des œuvres sur le marché licite de l'art.

Angkor, plus grand site archéologique au monde (400 km²), fut la capitale de l'empire khmer (du IXe au XIVe siècle). Classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992, ce joyau a rouvert aux touristes après deux années de pandémie.


La Fashion week débute à Paris avec un «manifeste» de jeunes créateurs

La Britannique Victoria Beckham vient épicer cette édition en intégrant pour la première fois la Fashion week parisienne (Photo, AFP).
La Britannique Victoria Beckham vient épicer cette édition en intégrant pour la première fois la Fashion week parisienne (Photo, AFP).
Short Url
  • Plus de 100 griffes françaises et internationales sont inscrites pour cette édition de Paris Fashion week
  • La quasi-totalité des maisons ont opté pour des défilés physique dont les poids lourds comme Dior, Chanel, Balenciaga, Stella McCartney, Thom Browne ou Issey Miyake

PARIS: Avec un "manifeste d'amour" de jeunes créateurs, le Français Victor Weinsanto ouvre lundi soir la Fashion week parisienne qui verra défiler pour la première fois la Britannique Victoria Beckham.

Comme c'est traditionnellement le cas à Paris, priorité aux jeunes au premier jour: la semaine du prêt-à-porter féminin printemps-été 2023 débutera à 17H00 (16H00 GMT) avec le défilé de Victor Weinsanto, 28 ans, ancien danseur classique formé par Jean Paul Gaultier avant de lancer sa marque en 2020.

Sa collection "éclectique" est "un manifeste d'amour" d'une génération, a expliqué dimanche à l'AFP ce natif de Strasbourg, dans son atelier parisien près de la gare de l'Est en disant s'inspirer pour ses vêtements de "ses amis jeunes créateurs".

"La gentillesse, la création, la liberté, la folie et l'humour redeviennent l'essence même de ce qu'on recherche dans la mode en ce moment. On a envie de s'évader", souligne le styliste aux yeux bleus et cheveux orange, après les avoir portés rose pendant plusieurs saisons.

Faite presque entièrement à partir des tissus de "stocks dormants" vendus par des marques de luxe, la collection se veut responsable et "inclusive", où une pièce est censée être "portée par la mère et la fille".

"J'aime l'idée qu'un vêtement n'a pas de genre, je m'habille tantôt masculin, tantôt féminin", dit le styliste en ajoutant que les vêtements similaires ne "sont pas construits de la même manière pour les femmes et les hommes".

Le défilé sera suivi du lancement à Paris d'un projet dans le métavers avec le groupe de K-POP Lightsum dont les chanteuses seront présentes virtuellement, en hologrammes.

Il s'agit de "silhouettes portables qui ne dénaturent pas les filles du groupes". Des NFT, certificats d'authenticité numériques, seront mis en vente dans le métavers en octobre.

"Je ne pense pas que ce soit indispensable" d'avoir un projet dans le métavers en plus du défilé physique, assure Victor Weinsanto tout en se disant "fasciné" par l'univers.

"On peut vraiment se libérer (...). J'ai envie d'aller plus loin dans le 3D", confie-t-il.

Plus de 100 griffes françaises et internationales sont inscrites pour cette édition de Paris Fashion week. La quasi-totalité des maisons ont opté pour des défilés physique dont les poids lourds comme Dior, Chanel, Balenciaga, Stella McCartney, Thom Browne ou Issey Miyake.

La Britannique Victoria Beckham vient épicer cette édition en intégrant pour la première fois la Fashion week parisienne.


Un diamant rose géant mis aux enchères à Genève

La gemme de plus de 18 carats est le plus gros diamant rose de taille poire de cette qualité jamais mis aux enchères (Photo, AFP).
La gemme de plus de 18 carats est le plus gros diamant rose de taille poire de cette qualité jamais mis aux enchères (Photo, AFP).
Short Url
  • Le diamant, qui sera mis aux enchères pour la première fois le 8 novembre, a été estimé entre 25 et 35 millions de dollars
  • Il a été monté sur une bague, flanqué de part et d'autre d'un gros diamant blanc

GENEVE: Un diamant rose géant, une pierre très rare, va être mis aux enchères à Genève en novembre et pourrait se vendre jusqu'à 35 millions de dollars (36 millions d'euros), a annoncé lundi la maison Christie's.

La gemme de plus de 18 carats est le plus gros diamant rose de taille poire de cette qualité jamais mis aux enchères, ajoute Christie's, propriété d'Artémis, holding de la famille française Pinault.

Le diamant, qui sera mis aux enchères pour la première fois le 8 novembre, a été estimé entre 25 et 35 millions de dollars.

Il a été monté sur une bague, flanqué de part et d'autre d'un gros diamant blanc. Il pèse exactement 18,18 carats, un nombre considéré comme favorable en Asie selon Christie's.

"Son poids propice de 18,18 carats (...) porte chance en fait au nouveau propriétaire", explique à l'AFP Angela Berden, experte chez Christie's.

"C'est une belle pierre, il est extrêmement rare de trouver un diamant rose, un diamant rose vif, de cette taille", ajoute-t-elle, "je ne saurais pas où en trouver un autre".

Le "Fortune Pink" est le plus gros diamant poire d'un rose éclatant à être mis aux enchères à ce jour, mais d'autres diamants plus gros de forme coussin ont déjà été vendus.

En 2018, Christie's a vendu un spectaculaire diamant rose de 18,96 carats, le "Pink Legacy", pour plus de 50 millions de francs suisses soit 49,9 millions de dollars de l'époque --un prix record au carat pour une pierre de cette couleur.

Ce diamant de taille émeraude découvert il y a environ un siècle en Afrique du Sud a été acquis par le joaillier américain Harry Winston, propriété du groupe horloger suisse Swatch, qui l'a immédiatement rebaptisé le "Winston Pink Legacy".

L'année précédente, le "Raj Pink", plus gros diamant rose intense au monde pesant 37,3 carats et mis aux enchères par Sotheby's, n'avait pas trouvé preneur. Il avait été estimé jusqu'à 30 millions de dollars.


Rihanna de retour sur scène pour la mi-temps du Super Bowl

Rihanna participe au 5e bal annuel au profit de la Fondation Clara Lionel au Cipriani Wall Street à New York (Photo, AFP).
Rihanna participe au 5e bal annuel au profit de la Fondation Clara Lionel au Cipriani Wall Street à New York (Photo, AFP).
Short Url
  • Rihanna animera en février prochain le toujours spectaculaire concert de la mi-temps du Super Bowl selon Apple Music
  • Rihanna, qui s'est aussi aventurée avec succès dans la mode, est devenue milliardaire, utilisant sa renommée pour lancer des marques de mode

WASHINGTON: La superstar Rihanna animera en février prochain le toujours spectaculaire concert de la mi-temps du Super Bowl, a annoncé dimanche Apple Music, principal sponsor de ce show aux audiences massives et à l'immense impact financier.

"IT'S ON" ("C'est parti!"), a tweeté Apple Music, ajoutant: "Rihanna sera sur scène" le 12 février 2023 à Glendale, dans l'Arizona, lors de la finale du championnat de football américain, l'événement le plus regardé à la télévision aux Etats-Unis.

Le compte partage en illustration une photo publiée sur les réseaux sociaux par la chanteuse de "Umbrella" et "Diamonds", montrant sa main ornée de tatouages et tenant un ballon de football américain.

Le cliché a été repris par la ligue de football américain NFL.

La chanteuse de la Barbade a depuis plusieurs années mis la musique de côté, au moins publiquement, pour se consacrer notamment à sa marque de cosmétiques "Fenty".

Rihanna, qui s'est aussi aventurée avec succès dans la mode, est devenue milliardaire, utilisant la renommée gagnée grâce à sa musique pour lancer des marques de lingerie, de maquillage et de mode.

Rihanna et le rappeur A$AP Rocky ont eu leur premier bébé le 13 mai à Los Angeles.

Elle entretient le mystère depuis des années sur la sortie de son prochain album. Son dernier opus date de 2016.

A la mi-temps du Super Bowl, elle succèdera à Dr. Dre, Snoop Dogg, Kendrick Lamar, Mary J. Blige et Eminem.

Ces légendes du rap avaient, lors du "halftime show" en février dernier, enchaîné les titres incontournables au cours d'un show impeccablement chorégraphié.

La dernière finale du championnat de football américain, remportée par les Rams face aux Bengals, avait attiré en moyenne quelque 112,3 millions de spectateurs (télévision et streaming), selon NBCUniversal Television and Streaming, son diffuseur.

Le concert à grand spectacle de la mi-temps est produit depuis 2019 par le groupe Roc Nation, fondé par le rappeur new-yorkais et désormais riche homme d'affaires Jay-Z.

Apple Music avait pour sa part annoncé en septembre qu'il devenait le principal sponsor du concert, évinçant Pepsi -- et déboursant pour cela 50 millions de dollars selon la presse.

En 2021, c'est l'artiste canadien The Weeknd qui avait animé le spectacle de la mi-temps, après Jennifer Lopez et Shakira en 2020.

Les plus grandes stars sont montées sur scène lors du Super Bowl, comme Michael Jackson, U2 ou Madonna. L'événement a aussi eu son scandale quand, en 2004, un sein dénudé de Janet Jackson était apparu à l'écran après un geste trop vigoureux de son partenaire sur scène Justin Timberlake.