Cyclone Freddy: le Malawi en appelle à l'aide internationale face à une «tragédie»

Les gens rapatrient les résidents et leurs biens d'un site inondé de Chimwankhunda à Blantyre le 14 mars 2023 à la suite de fortes pluies causées par le cyclone Freddy. (Photo, AFP)
Les gens rapatrient les résidents et leurs biens d'un site inondé de Chimwankhunda à Blantyre le 14 mars 2023 à la suite de fortes pluies causées par le cyclone Freddy. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mercredi 15 mars 2023

Cyclone Freddy: le Malawi en appelle à l'aide internationale face à une «tragédie»

  • Le chef de l'Etat a décrété deux semaines de deuil national, avec les drapeaux mis en berne pendant les sept premiers jours
  • D'une longévité exceptionnelle, Freddy avait déjà frappé l'Afrique australe fin février, faisant 17 morts, avant de refaire le chemin inverse début mars

BLANTYRE: Le président du Malawi, Lazarus Chakwera, en a appelé mercredi à l'aide internationale pour faire face aux ravages du cyclone Freddy, "une tragédie nationale", qui a fait au moins 225 morts dans ce pays pauvre d'Afrique australe. 

Le chef de l'Etat a décrété deux semaines de deuil national, avec les drapeaux mis en berne pendant les sept premiers jours. "Ce cyclone est le troisième en 13 mois à frapper notre pays. Une preuve des réalités du changement climatique", a-t-il estimé lors d'un discours télévisé. 

En déplacement plus tôt à Blantyre (sud), capitale économique et épicentre de la catastrophe, il a assisté à une cérémonie pour les victimes du cyclone. "C'est une tragédie nationale", a-t-il déclaré muni d'un imperméable et de bottes de pluie. 

"Je lance un appel aux partenaires internationaux et aux donateurs pour qu'ils apportent une aide supplémentaire face aux destructions et aux dégâts causés par le cyclone tropical Freddy", a-t-il poursuivi. 

Des dizaines de personnes en deuil étaient présentes au rassemblement organisé dans une école du township de Chilobwe, près de Blantyre. Vingt-et-un cercueils ornés de couronnes de fleurs étaient alignés sous une tente, protégés de la pluie fine et continue. 

Une réunion ministérielle d'urgence a autorisé le déblocage de 1,6 milliard de kwacha (1,5 million de dollars) pour aider les populations affectées. "Mais je peux déjà vous dire que cet argent ne suffira pas", a souligné M. Chakwera dans son discours. 

« Quasiment une île »  

D'une longévité exceptionnelle, Freddy avait déjà frappé l'Afrique australe fin février, faisant 17 morts, avant de refaire le chemin inverse début mars. 

Avec des vents moins puissants mais charriant des pluies torrentielles, le cyclone a provoqué de fortes inondations et des glissements de terrain meurtriers au Malawi, pays enclavé où l'état de catastrophe a été déclaré. La police et l'armée ont été déployées. 

Plusieurs dizaines de personnes sont encore portées disparues. Le président Chakwera s'est engagé à "intensifier" les recherches. 

Plus de 88.300 autres sont sans foyer. Des école et des églises ont été transformées en hébergements d'urgence. Au total, 165 centres ont été ouverts. Une douzaine d'établissements de santé ont été impactés par les destructions. 

Les destructions sont "énormes", a expliqué Felix Washon, porte-parole de la Croix-Rouge du Malawi qui mène des opérations de secours. Et les ponts effondrés et le niveau des eaux encore élevé à certains endroits rendent encore plus difficiles les opérations de sauvetage. Des survivants ont été retrouvés sur des arbres et des toits. 

A Chilobwe, les habitations vulnérables faites de briques et de terre ont été ravagées par d'impressionnantes coulées de boue. 

Mais la vie a déjà lentement repris son cours, les marchés et les commerces ont rouvert. 

Il y a deux jours à peine, dans ce même quartier déshérité, familles et sauveteurs fouillaient la boue parfois à mains nues, dans l'espoir de retrouver un proche. 

"Il y a des morts ici, tout autour", affirme Fadila Njolomole, 19 ans. 

L'ONG Médecins sans frontières (MSF), présente sur place, craint un bond des cas de choléra dans le pays qui lutte déjà contre une épidémie meurtrière de cette maladie. 

D'après les dernières prévisions, Freddy devrait se dissiper sur les terres mais les pluies risquent de persister encore plusieurs jours. 

Le cyclone a également frappé le Mozambique voisin à son deuxième passage. Un bilan encore partiel fait état de 21 morts. Dans la ville côtière de Quelimane (centre) à une quarantaine de km de l'endroit où le cyclone a atterri, la pluie n'a pas cessé depuis le week-end. 

De nombreuses maisons sont détruites, les toits arrachés et des routes coupées: "La ville est quasiment une île", selon Thomas Bonnet de l'ONG Friends in Global Health, sur place. 

Le président Filipe Nyusi était attendu dans la région mercredi. 

Freddy, qui a fait une traversée inédite de plus de 8 000 km d'est en ouest dans l'océan Indien, sévit depuis plus de 35 jours. Il est en passe d'être classé comme le cyclone le plus long de l'histoire par les météorologues. 

Des tempêtes tropicales et des cyclones apparaissent plusieurs fois par an dans le sud-ouest de l'océan Indien, pendant la saison cyclonique de novembre à avril. 


Faim dans le monde: Haïti, le Sahel et le Soudan en alerte maximale, selon l'ONU

Des ouvriers d'usine manifestent pour réclamer de meilleurs salaires et conditions de travail à Port-au-Prince le 9 mai 2023. Des employés du secteur de la confection ont participé à une manifestation pour réclamer un minimum de 2 500 gourdes (16 $) par jour. (AFP).
Des ouvriers d'usine manifestent pour réclamer de meilleurs salaires et conditions de travail à Port-au-Prince le 9 mai 2023. Des employés du secteur de la confection ont participé à une manifestation pour réclamer un minimum de 2 500 gourdes (16 $) par jour. (AFP).
Short Url
  • "Haïti, le Sahel (Burkina Faso et Mali) et le Soudan ont été élevé aux plus hauts niveaux de préoccupation" en terme d'alimentation des populations, indiquent la FAO et le PAM
  • La guerre au Soudan, qui a éclaté en avril  entre le chef de l'armée et son rival, devrait probablement "avoir des ramifications significatives pour ses pays voisins", met en garde le rapport

PARIS: Haïti, le Sahel et le Soudan font désormais partie des zones en alerte maximale, où le risque d'insécurité alimentaire pour ses populations est le plus préoccupant, et qui nécessitent une attention "urgente" de la communauté internationale, a mis en garde l'ONU lundi.

"Haïti, le Sahel (Burkina Faso et Mali) et le Soudan ont été élevé aux plus hauts niveaux de préoccupation" en terme d'alimentation des populations, indiquent l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) dans un rapport commun.

"Cela est dû aux graves restrictions de mouvement des personnes et des biens en Haïti, ainsi qu'au Burkina Faso et au Mali, ainsi qu'à l'éruption récente du conflit au Soudan", expliquent-ils.

La guerre au Soudan, qui a éclaté en avril  entre le chef de l'armée et son rival, devrait probablement "avoir des ramifications significatives pour ses pays voisins", met en garde le rapport.

Afghanistan, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud et Yémen

Ces quatre pays rejoignent ainsi la liste de ceux (Afghanistan, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud et Yémen) qui étaient déjà placés en alerte maximale et requièrent "l'attention la plus urgente".

Une partie de leur population est exposée à la famine ou risque de la subir, correspondant à la phase "catastrophe" (phase 5), la plus élevée de la classification sur la sécurité alimentaire (CIP), ou les habitants de ces pays risquent une détérioration vers des conditions catastrophiques car ils sont déjà en situation d'urgence (phase 4).

Le rapport s'intéresse à un total de 18 "points chauds" de la faim dans le monde, comprenant 22 pays, et tente de dresser  des perspectives à six mois.

Il s'inquiète également pour ces régions déjà fragiles du retour probable du phénomène climatique El Niño, qui aurait 82% de chances de revenir durant la période mai-juillet, selon une étude citée par le rapport.

El Niño est généralement associé à une augmentation des températures, une sécheresse accrue dans certaines parties du monde et de fortes pluies dans d'autres.

"Ce changement des régimes climatiques peut avoir des implications significatives pour différentes régions du monde" et notamment pour "plusieurs points chauds de la faim", craignent la FAO et le PAM.


Ukraine: Kiev de nouveau frappée par des drones et des missiles

Cette photo prise et diffusée par le service d'urgence de l'État ukrainien le 28 mai 2023 montre un sauveteur en train d'éteindre un incendie dans un bâtiment suite à la chute de débris après une attaque massive de drones visant principalement la capitale ukrainienne, à Kiev. (AFP).
Cette photo prise et diffusée par le service d'urgence de l'État ukrainien le 28 mai 2023 montre un sauveteur en train d'éteindre un incendie dans un bâtiment suite à la chute de débris après une attaque massive de drones visant principalement la capitale ukrainienne, à Kiev. (AFP).
Short Url
  • L'Ukraine a intercepté 37 missiles de croisière et 29 drones de combat russes pendant une nouvelle attaque nocturne de Moscou, a ainsi précisé le commandant en chef de l'armée ukrainienne Valery Zaloujny
  • Dans la nuit de samedi à dimanche, deux personnes avaient été tuées et trois autres blessées dans ce que les autorités ukrainiennes ont appelé "l'attaque de drones la plus importante" sur Kiev depuis le début de l'invasion russe en février 2022

KIEV: Kiev a été à nouveau frappée dans la nuit de dimanche à lundi par des drones explosifs et des missiles, selon les autorités militaires, moins de 24 heures après avoir subi sa plus importante attaque de drones depuis le début de la guerre.

"Plus de 40 cibles aériennes ont été détectées et détruites par notre défense aérienne. Les attaques sur Kiev ont été repoussées", a affirmé l'administration civile et militaire de Kiev sur sa chaîne Telegram.

L'Ukraine a intercepté 37 missiles de croisière et 29 drones de combat russes pendant une nouvelle attaque nocturne de Moscou, a ainsi précisé le commandant en chef de l'armée ukrainienne Valery Zaloujny.

"Cette nuit, les occupants ont attaqué des sites militaires et ceux d'infrastructures essentielles de l'Ukraine" en lançant "jusqu'à 40 missiles de croisière" depuis des avions au-dessus de la Caspienne et "environ 35 drones" depuis le Nord et le Sud, a-t-il indiqué sur Telegram.


Italie: quatre morts dans un naufrage sur le lac Majeur

Un homme monte sur son bateau avec un garçon et un chien le 10 septembre 2022 au Lido di Venezia à Venise, en Italie (Photo, AFP).
Un homme monte sur son bateau avec un garçon et un chien le 10 septembre 2022 au Lido di Venezia à Venise, en Italie (Photo, AFP).
Short Url
  • Le bateau de seize mètres de long s'est retourné dimanche soir au large de Lisanza, à l'extrémité Sud du lac, alors que le temps était soudainement devenu orageux
  • Le lac Majeur, qui se trouve dans le Sud des Alpes, est le deuxième plus grand lac d'Italie et une destination touristique prisée

ROME: Quatre personnes ont trouvé la mort dans le chavirement d'un bateau de tourisme sur le lac Majeur dans le Nord de l'Italie, survenu alors que le vent soufflait fortement, a-t-on appris lundi auprès des pompiers.

Le bateau de seize mètres de long s'est retourné dimanche soir au large de Lisanza, à l'extrémité Sud du lac, alors que le temps était soudainement devenu orageux.

"Les corps de quatre personnes ont été retrouvés", a déclaré à l'AFP un porte-parole des pompiers, Luca Cari.

Le président de la région Lombardie, Attilio Fontana, avait déploré dimanche soir un "incident très grave" provoqué par un "tourbillon".

Une vingtaine de survivants parmi les passagers ont été sortis de l'eau par d'autres bateaux ou ont pu nager vers le rivage, ont rapporté des médias italiens.

Le bateau transportait des touristes tant italiens qu'étrangers et a coulé rapidement, emportant l'une des victimes avec lui, selon ces informations de presse.

Une vidéo filmée par les pompiers a montré un hélicoptère de recherche survolant des eaux houleuses où flottaient des chaises et d'autres débris.

Le lac Majeur, qui se trouve dans le Sud des Alpes, est le deuxième plus grand lac d'Italie et une destination touristique prisée.