Grand défilé festif pour l'ouverture de la Biennale de la danse à Lyon

Des danseurs se produisent dans les rues de Lyon lors d'un défilé pour la 14e édition de la Biennale de danse de Lyon sur le thème de la paix, à Lyon, dans le centre-est de la France, le 10 septembre 2023. (Photo Olivier Chassignole AFP)
Des danseurs se produisent dans les rues de Lyon lors d'un défilé pour la 14e édition de la Biennale de danse de Lyon sur le thème de la paix, à Lyon, dans le centre-est de la France, le 10 septembre 2023. (Photo Olivier Chassignole AFP)
Short Url
Publié le Dimanche 10 septembre 2023

Grand défilé festif pour l'ouverture de la Biennale de la danse à Lyon

  • La parade chorégraphiée a réuni près de 4.000 danseurs en sueur, sur le thème de la danse et du sport, en clin d’œil aux JO 2024
  • Bravant la chaleur qui asphyxie la ville depuis plusieurs jours, des centaines de personnes se sont pressées tout au long du parcours au centre ville pour assister aux performances proposées par les professionnels et les amateurs

LYON, France : «Départ défilé dans 2 mn!»: à 14h30 précises, le grand défilé traditionnel de la Biennale de Lyon s'élance dans les rues sous un soleil de plomb, pour l'ouverture festive, en mouvements et musique, de sa 14e édition.

Flamme olympique en carton, athlètes en justaucorps, équipes en shorts ou en masque de plongée, raquettes de tennis surdimensionnées, arbitres déchainés, équilibristes sur échasses et musiciens juchés sur des chars... La parade chorégraphiée a réuni près de 4.000 danseurs en sueur, sur le thème de la danse et du sport, en clin d’œil aux JO 2024.

La championne de boxe thai Anaelle Angerville, en short rouge et brassière blanche, a marqué la chorégraphie hip hop et muay thai conçue par la compagnie lyonnaise Kadia Faraux, une des douze troupes de la région créatrices de l’événement.

«Il fait chaud», «allez, viens, on va danser, courage», «bois un peu»! Bravant la chaleur qui asphyxie la ville depuis plusieurs jours, des centaines de personnes se sont pressées tout au long du parcours au centre ville pour assister aux performances proposées par les professionnels et les amateurs.

Jusqu'au 30 septembre à Lyon, la Biennale propose 48 spectacles de danse contemporaine, dont 21 créations ou premières en France, une exposition, des «clubs» pour faire danser le public, des ateliers, des cours de danse, des rencontres avec les artistes...

Au programme: «ART. 13» (de la déclaration universelle des droits de l'Homme, proclamant la liberté de circulation des humains) de la chorégraphe Phia Ménard,  la Companhia de Danças de la Brésilienne Lia Rodrigues avec «Encantado», mais aussi Anne Teresa de Keersmaeker, Maguy Marin, Catherine Gaudet, Sidi Larbi Cherkaoui.....

Le chorégraphe grec Christos Papadopoulos a ouvert le bal samedi soir, en présence de la ministre de la culture Rima Abdul Malak, venue assister à sa dernière création «Mycelium» unissant les danseurs de l'Opéra de Lyon en un groupe organique mouvant, entre algues, herbes, racines et vagues.

La Biennale de la Danse représente un budget de 6,3 millions d'euros, à 59% venant de fonds publics, le reste provenant de mécènes et de la billetterie. Ce grand rendez vous culturel n'a pas échappé à la réduction des subventions du Conseil régional, mené par le LR Laurent Wauquiez, qui dit vouloir orienter les aides vers les «territoires les plus éloignés de l'offre culturelle».

Son «soutien était de 750.000 euros en 2021, de 500.000 en 2022 et une récente annonce le projette à 450.000 en 2023», avait précisé le président du conseil d'administration de la Biennale de Lyon, Laurent Bayle. lors de la présentation de l'édition 2023.


La plus grosse cagnotte du jeu féminin pour le "Mobile Legends : Bang Bang Women's Invitational" à l'Esports World Cup

L'Esports World Cup "Mobile Legends : Bang Bang Women's Invitational", débute mercredi à Riyad (Fourni)
L'Esports World Cup "Mobile Legends : Bang Bang Women's Invitational", débute mercredi à Riyad (Fourni)
Short Url
  • 12 équipes s'affronteront pour une part de 500 000 $ lors de l'événement féminin à Riyad.

RIYADH : L'Esports World Cup "Mobile Legends : Bang Bang Women's Invitational", qui débute mercredi à Riyad, verra 12 équipes s'affronter pour une part des 500 000 dollars - la plus grosse cagnotte jamais attribuée à des joueuses.

Le vainqueur remportera la coquette somme de 180 000 dollars lors de cet événement auquel participent Team Vitality, Omega Express, Gaimin Gladiators, Tidal Legends Gaming, Falcons Vega MENA, Victory Song Gamers, CFU Serendipity, Net Angels, Zino Lilies, DreamMax Girls, Cloud9 et Falcons Vega.

Le concours réunira 66 des meilleures joueuses "MLBB" du monde. Quatorze nationalités sont représentées, dont les Philippines, l'Indonésie, la Chine, l'Égypte, la Malaisie, le Brésil, le Cambodge, le Myanmar, la Russie, les États-Unis, le Viêt Nam, le Paraguay, la Corée du Sud et la Thaïlande.

Organisée par Montoon et l'Esports World Cup Foundation, la phase de groupe débute mercredi au Boulevard Riyadh City et se poursuit jeudi, les deux meilleures équipes de chacun des quatre groupes accédant aux éliminatoires.

Les quarts de finale auront lieu vendredi, les demi-finales et la grande finale samedi.

Le concours "MLBB" est un ajout important à la Coupe du monde d'esport, qui a débuté au Boulevard Riyadh City le 3 juillet et se poursuit jusqu'au 25 août. Il reflète la présence croissante des joueuses, qui représentent 48 % de la communauté des joueurs dans le Royaume.

La stratégie Vision 2030 de l'Arabie saoudite étant à l'origine d'une croissance rapide, d'investissements et d'un intérêt pour l'industrie du jeu, les joueuses jouent un rôle crucial dans son évolution.

La Coupe du monde d'esport, dont la cagnotte de 60 millions de dollars est la plus importante de l'histoire de l'esport, présente une structure unique de jeux croisés opposant les meilleurs clubs et joueurs du monde dans le cadre de 22 compétitions mondiales dans 21 jeux de premier plan.

Plus de 1 500 joueurs, représentant plus de 60 nationalités, s'affrontent lors de la Coupe du monde d'esport. La quatrième semaine comprend les compétitions "PUBG Mobile" et "Overwatch 2".


Le festival de musique Azimuth revient à AlUla

Le festival de musique Azimuth revient à AlUla alors que le calendrier Moments de la ville bat son plein. (Fourni)
Le festival de musique Azimuth revient à AlUla alors que le calendrier Moments de la ville bat son plein. (Fourni)
Short Url
  • Le festival musical populaire revient pour sa quatrième édition du 19 au 21 septembre, avant la fête nationale saoudienne du 23 septembre.
  • Une programmation variée d'artistes locaux, régionaux et internationaux, dans le cadre des magnifiques paysages d'AlUla, mêlant musique, art et culture.

JEDDAH : Le festival de musique Azimuth revient à AlUla alors que le calendrier Moments de la ville bat son plein.


Le populaire festival musical reviendra pour sa quatrième édition du 19 au 21 septembre, avant la fête nationale saoudienne du 23 septembre. Le thème de l'édition 2024 est "Until the Sun Comes Up" (Jusqu'à ce que le soleil se lève).

Azimuth est devenu un événement clé de la scène musicale régionale, attirant des fans fidèles.

Il propose une programmation variée d'artistes locaux, régionaux et internationaux, dans le cadre des paysages époustouflants d'AlUla, mêlant musique, art et culture.

Cette année, les représentations auront lieu sous la grande Qa'a Al-Haj.

Des artistes de renom tels que Ben Bohmer, James Blake, The Blaze, Cosmicat et Ghostly Kisses ont été annoncés, et d'autres sont à venir. Parmi les anciennes têtes d'affiche figurent Jason Derulo, The Chainsmokers, Tinie Tempah, The Kooks, Jorja Smith, Peggy Gou et Thievery Corporation.

Azimuth a été lancé en 2020, suivi par des éditions en 2022 et 2023.

Le calendrier AlUla Moments comprend également cinq festivals couvrant l'art, la culture, la musique, la nature, le bien-être, l'équitation, la gastronomie et l'astronomie.

Les billets de prévente sont disponibles jusqu'au 14 août, à partir de SR760 ($202). Pour plus d'informations et pour acheter des billets, visitez experiencealula.com


La première édition des Jeux olympiques d'esport se tiendra en Arabie saoudite en 2025

Le Comité international olympique a annoncé mardi que la première édition des Jeux olympiques d'esport se tiendrait en Arabie saoudite en 2025. (CIO)
Le Comité international olympique a annoncé mardi que la première édition des Jeux olympiques d'esport se tiendrait en Arabie saoudite en 2025. (CIO)
Short Url
  • Le ministre saoudien des Sports, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal, déclare : "Nous sommes impatients d'accueillir la communauté mondiale des sports électroniques dans le Royaume en 2025"
  • Le président du CIO, Thomas Bach, déclare que le CNO d'Arabie saoudite apportera une grande, voire une unique, expérience au projet

PARIS : Le Comité International Olympique a annoncé mardi que la première édition des Jeux Olympiques d'esport se tiendrait en Arabie saoudite en 2025.

L'organisme international olympique a approuvé à l'unanimité la proposition de la commission exécutive lors de la 142e Session du CIO à Paris.

Le ministre saoudien des sports et président du Comité olympique et paralympique saoudien, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal, a déclaré : "Grâce à la Vision 2030, introduite par le prince héritier Mohammed bin Salman, les esports en Arabie saoudite ont déjà un riche passé, un présent passionnant et un avenir prometteur.

"Et la raison pour laquelle, est la même raison pour laquelle nous investissons à travers tous les sports - nos jeunes. Notre engagement dans l'esport est simplement le reflet du monde dans lequel vivent nos jeunes, et nous avons maintenant tous la chance d'écrire ensemble une nouvelle histoire olympique : La chance d'inspirer de nouveaux rêves et de nouvelles ambitions pour littéralement des millions d'athlètes à travers le monde."

Les Saoudiens estiment que participer aux Jeux olympiques est l'honneur suprême pour tout athlète, a-t-il déclaré, ajoutant : "C'est pourquoi nous nous sommes engagés à soutenir les Jeux olympiques : "C'est pourquoi nous nous engageons à fournir la plateforme ultime qui permettra à de nouveaux héros de se produire et à l'esprit olympique d'être partagé.

"Ensemble, nous partageons la perspective d'inculquer les valeurs olympiques de manière nouvelle et innovante. Et nous sommes impatients d'accueillir la communauté mondiale des sports électroniques dans le Royaume en 2025."

Le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "C'est vraiment une nouvelle ère pour le CIO. Avec la confirmation par la Session du CIO de la création des Jeux Olympiques du sport électronique, nous suivons le rythme de la révolution numérique.

"La communauté des sports électroniques, représentée au sein de notre commission des sports, s'est engagée avec enthousiasme dans cette initiative. C'est une nouvelle preuve de l'attractivité de la marque olympique et des valeurs qu'elle représente auprès des jeunes.

Il a souligné que le Comité national olympique d'Arabie saoudite apportera au projet une expérience importante, voire unique, dans le domaine des sports électroniques.

Il a ajouté : "Ce partenariat est basé sur la Charte olympique et les valeurs olympiques."

Le CIO s'est engagé dans l'esport depuis 2018 de manière holistique. Cela a culminé avec l'organisation de la semaine olympique des esports à Singapour en 2023. Le président du CIO a ensuite demandé à la commission des sports du CIO, lors de la 141e session du CIO en Inde, en octobre 2023, de se pencher sur la création des Jeux olympiques d'esports.

La commission, sous la direction de David Lappartient, membre du CIO, a conçu un projet qui répond aux intérêts de la communauté esports tout en respectant les valeurs olympiques.

La princesse Reema Bandar Al-Saud, membre du CIO, qui est également membre du conseil d'administration du Comité olympique et paralympique d'Arabie saoudite et présidente du comité féminin, a déclaré : "Nous sommes au cœur de l'industrie des sports électroniques depuis de nombreuses années.

"Nous considérons que l'organisation des Jeux olympiques d'esport en 2025 est une étape naturelle dans notre démarche d'ouverture de l'Arabie saoudite au monde, et du monde à l'Arabie saoudite".

Le prince Abdulaziz et la princesse Reema ont présenté ensemble le projet lors de la session du CIO.

Au cours des deux dernières années, l'Arabie saoudite a accueilli plus de 1 700 joueurs d'élite de plus de 80 pays dans le cadre de grands tournois internationaux, dont la première Coupe du monde d'esport.

Les événements esports organisés en Arabie saoudite ont permis à près de 4 millions de fans de vivre l'expérience en direct dans le Royaume, et à 1,3 milliard de spectateurs du monde entier de visionner les matchs sur diverses plateformes de streaming.

Le travail va maintenant commencer pour sélectionner une ville et un site pour les Jeux olympiques d'esport, avec le calendrier de l'événement, les titres à inclure, le processus de qualification pour les joueurs, et d'autres détails à analyser.

Le CIO créera également une nouvelle structure dédiée au sein de son organisation, clairement séparée du modèle organisationnel et financier des Jeux olympiques.

Afin de tenir compte de la nature spécifique des Jeux olympiques d'esport, le CIO adoptera également une approche différente en ce qui concerne le financement et l'organisation de l'événement.

Le CIO a souligné que les fédérations internationales déjà engagées dans une version électronique de leur sport, dont l'inclusion dans les Jeux Olympiques d'Esports est envisagée, seront ses premiers partenaires.

Il en sera de même pour les Comités Nationaux Olympiques qui intègrent déjà les sports électroniques dans leurs activités.