Des tours médiévales illuminées pour accueillir la flamme olympique

Une statue de Jeanne d'Arc est visible dans l'enceinte de la cathédrale catholique romaine médiévale Notre-Dame de Reims, également connue sous le nom de Notre-Dame de Reims, le 17 avril 2019 (AFP)
Une statue de Jeanne d'Arc est visible dans l'enceinte de la cathédrale catholique romaine médiévale Notre-Dame de Reims, également connue sous le nom de Notre-Dame de Reims, le 17 avril 2019 (AFP)
Short Url
Publié le Lundi 15 avril 2024

Des tours médiévales illuminées pour accueillir la flamme olympique

  • Des tours de guet médiévales des Pyrénées-Orientales s'illumineront dans la soirée du 7 mai
  • Construites entre le XIIe et le XIVe siècle, les tours à signaux étaient des éléments défensifs destinés à alerter

PERPIGNAN : Des tours de guet médiévales des Pyrénées-Orientales s'illumineront dans la soirée du 7 mai pour annoncer l'arrivée sur les côtes françaises de la flamme olympique, a fait savoir lundi l'entreprise organisatrice de l'évènement.

La flamme olympique doit arriver à Marseille le 8 mai, après un voyage de plus de dix jours depuis Athènes à bord du trois-mâts Belem (58 mètres), construit à Nantes en 1896, l'année des premiers Jeux olympiques modernes.

Le 7 mai au soir, une quinzaine de tours à signaux médiévales des Pyrénées-Orientales, équipées de puissants projecteurs, devraient s'allumer successivement.

Ce spectacle sera visible par tous les habitants de ce département frontalier avec l'Espagne, précise l'organisateur de l'évènement, l'entreprise de fourniture d'électricité verte Llum ("lumière" en catalan).

Construites entre le XIIe et le XIVe siècle, les tours à signaux étaient des éléments défensifs destinés à alerter, à faire transiter une information d'un lieu à un autre, de jour et de nuit.


Au Louvre, la peinture contemporaine s'immisce dans les collections

Le plasticien et peintre belge Luc Tuymans, pose entre deux de ses œuvres éphémères au musée du Louvre le 21 mai 2024 à Paris. (AFP)
Le plasticien et peintre belge Luc Tuymans, pose entre deux de ses œuvres éphémères au musée du Louvre le 21 mai 2024 à Paris. (AFP)
Short Url
  • A partir de mercredi, les visiteurs du musée du Louvre à Paris sont surpris par les œuvres éphémères du peintre belge Luc Tuymans
  • Réalisées en dix jours, sur place, avec une peinture acrylique qui se dégrade dans le temps, ces oeuvres sont temporaires et seront vraisemblablement repeintes et rendues aux collections du Louvre au terme d'une année

PARIS: Quatre fresques de cinq mètres par cinq en plein cœur des collections dédiées à la peinture française : à partir de mercredi, les visiteurs du musée du Louvre à Paris sont surpris par les œuvres éphémères du peintre belge Luc Tuymans.

Trois sont liées, inspirées d'une vidéo YouTube, représentant une palette de peinture en cours de nettoyage ou nettoyée. Ce choix de peindre des détails agrandis émane du goût de Tuymans pour l'allusion et la suggestion, proposant ici une "mise en abyme" du geste de peinture.

La quatrième est la reproduction d'une oeuvre perdue, peinte par Tuymans dans les années 1990, "The Orphan", représentant l'arrière d'une tête de poupée.

Réalisées en dix jours, sur place, avec une peinture acrylique qui se dégrade dans le temps, ces oeuvres sont temporaires et seront vraisemblablement repeintes et rendues aux collections du Louvre au terme d'une année, en mai 2025.

"La beauté est dans l'élan", affirme l'artiste qui revendique ce choix de l'art éphémère, fruit d'une réflexion sur le temps.

Ses peintures recouvrent les hauts murs de la rotonde Valentin, un carrefour à la jonction entre l'aile Sully et l'aile Richelieu, qui a longtemps abrité les "Saisons" de Nicolas Poussin, avant de recevoir en 2015 quatre tableaux de Valentin de Boulogne, désormais exposées dans une salle adjacente.

Pour Donatien Grau, conseiller pour les programmes contemporains auprès de la présidente-directrice du Louvre Laurence des Cars, ce travail de Luc Tuymans marque un "retour de l'acte de peindre" au sein du musée.

Rien n'y a été peint depuis "très, très longtemps", la plupart des décors conçus depuis le 19e siècle l'ayant été dans des ateliers hors du musée avant d'y être installés.


À Cannes, l’icône de mode saoudienne Nojoud al-Rumaihi fait tourner toutes les têtes

L’ensemble deux pièces rose de la collection 8PM du créateur saoudien Mohammed Ashi comprenait un bustier style corset avec une broderie simple, mais élaborée, et un dos croisé. (Images Getty)
L’ensemble deux pièces rose de la collection 8PM du créateur saoudien Mohammed Ashi comprenait un bustier style corset avec une broderie simple, mais élaborée, et un dos croisé. (Images Getty)
Short Url
  • Nojoud a assisté à la première du film très attendu The Apprentice, réalisé par Ali Abbasi
  • Elle portait un ensemble du créateur saoudien Mohammed Ashi, fondateur de la marque parisienne Ashi Studio

DUBAÏ: L’icône de mode saoudienne Nojoud al-Rumaihi a fait tourner toutes les têtes cette semaine au 77e festival de Cannes. Elle portait un ensemble du créateur saoudien Mohammed Ashi, fondateur de la marque parisienne Ashi Studio.

L’ensemble deux pièces rose de la collection 8PM du créateur comprenait un bustier style corset avec une broderie simple, mais élaborée, et un dos croisé.

 

La jupe sirène déroulait une traîne sur le tapis rouge. Des manches à plumes complétaient l’ensemble.

L’icône de la mode, maquillée par Dior, a coiffé ses mèches brunes dans un carré court rétro. Elle était par ailleurs parée de bijoux Marli.

Nojoud a assisté à la première du film très attendu The Apprentice, réalisé par Ali Abbasi.

Alors que le procès de Donald Trump entre dans sa sixième semaine à New York, une histoire originale du candidat républicain à l’élection présidentielle dépeint un portrait critique de l'ancien président dans les années 1980.

 

The Apprentice met en vedette Sebastian Stan dans le rôle de M. Trump. La relation principale du film unit Donald Trump à Roy Cohn (Jeremy Strong), l’avocat de la défense qui était l’avocat principal des enquêtes sénatoriales de Joseph McCarthy dans les années 1950.

M. Cohn est décrit comme un mentor de longue date de Donald Trump, l'initiant au caractère impitoyable de la politique et des affaires de la ville de New York. Dès le début, Roy Cohn a aidé la Trump Organization lorsqu’elle était poursuivie en justice par le gouvernement américain pour discrimination raciale en matière de logement.

Selon AP, The Apprentice est un film potentiellement explosif en pleine élection présidentielle américaine. Le film est en vente à Cannes, il n’a donc pas encore de date de sortie.

mode
Maria Bahrawi portait une robe à manches longues ornée de fleurs blanches. (Images Getty)

Nojoud al-Rumaihi n’était pas la seule célébrité saoudienne présente à Cannes cette semaine.

L’actrice Maria Bahrawi a assisté à l’événement de la Red Sea International Film Foundation qui a eu lieu dimanche. Elle portait une robe à manches longues ornée de fleurs blanches, aux teintes pastel (violet, jaune et orange), élégamment cintrée à la taille.

mode
Elle portait une combinaison noire avec une cape blanche attachée à la manche, provenant de la boutique Étoile de Dubaï. (Images Getty)

Elle a également participé à la célébration de Norah, un film dans lequel elle joue, organisée par Film AlUla pendant le festival. Pour l’occasion, elle a opté pour une combinaison noire avec une cape blanche attachée à la manche, provenant de la boutique Étoile de Dubaï.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


La comédie romantique Merry Cream arrive pour la première fois à Dubaï

Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Merry Cream est une comédie romantique mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji. (Photo: fournie)
Short Url
  • Merry Cream est une comédie romantique qui allie humour et messages sociaux importants, mise en scène par Lina Abyad et écrite par Walid Arakji
  • Nicolas est dans sa quête de la demande en mariage parfaite, mais tout bascule lorsque sa mère Rola lui rend visite et décide de rester

Dubaï : Art For All s’apprête à accueillir la première de « Merry Cream » au théâtre Zabeel les 30 et 31 mai, une comédie engagée pour tous les publics arabophones.

Merry Cream est une comédie romantique qui allie humour et messages sociaux importants, mise en scène par Lina Abyad, écrite par Walid Arakji et interprétée par Lama Lawand, Dory al Samarany, Mya Allawi, Jennifer Yammine et Walid Arakji.

Rejoignez Nicolas dans sa quête de la demande en mariage parfaite, où l'amour rencontre le chaos ! Nicolas prépare un dîner surprise pour sa petite amie Nour, avec l'aide de son meilleur ami Joe et de sa petite amie Tanya. Mais tout bascule lorsque sa mère Rola lui rend visite et décide de rester, ce qui le pousse à commencer une série de mensonges qui changeront le cours de son projet.

Les rebondissements comiques s'enchaînent au fur et à mesure que les secrets se dévoilent, garantissant une soirée de rire, de drame, de romance et d'une touche de chaos - parfaite pour une soirée entre amis.

Walid Arakji a débuté sa carrière d'acteur à l'âge de 9 ans avec un rôle principal dans le long métrage franco-tunisien « Le Collier Perdu de la Colombe » de Nasser Khemir. Plus tard, il apparaît dans des petits rôles dans des films libanais. Il a joué dans deux pièces écrites par Alexandre Najjar et mises en scène par Lina Abyad, « L'inattendue » et « Monsieur Bechara », en 2018 et 2019 respectivement avant d’écrire sa première pièce en 2022, également mise en scène par Lina Abyad.

Walid s’entoure d’une équipe d’interprète connus, pour la mise en scène de Merry Cream, parmi lesquelles figure Lama Lawand. En plus de sa carrière de plus de 35 ans dans le domaine de l'audiovisuel et de la comédie, Lama est titulaire d'un doctorat en études théâtrales de la Sorbonne Nouvelle (Paris) et est professeur associé au département des arts de la communication à la Lebanese American University (LAU) à Beyrouth.

Le casting de Merry Cream comprend, Dory El Samarany, acteur libanais reconnu pour ses rôles dans plus de quarante séries télévisées et films arabes, Jennifer Yammine, diplômée en arts du spectacle de la LAU, Mya Allawi, connue pour de nombreux courts métrages entre autres.