Découverte de «la plus grande ville antique» d'Egypte près de Louxor

Des touristes marchent à la colonnade du temple de Louxor, Egypte. (Photo, AFP)
Des touristes marchent à la colonnade du temple de Louxor, Egypte. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Vendredi 09 avril 2021

Découverte de «la plus grande ville antique» d'Egypte près de Louxor

  • Une mission archéologique a découvert une ville ensevelie qui date du règne du roi Amenhotep III et qui a continué d'être utilisée par le roi Toutankhâmon, soit il y a 3 000 ans
  • La mission a commencé ses excavations en septembre 2020 entre les temples de Ramsès III et d'Amenhotep III près de Louxor, à environ 500 km au sud du Caire

LE CAIRE : Une mission archéologique égyptienne a découvert la « plus grande ville antique d'Egypte », datant de plus de 3 000 ans avant notre ère, près de Louxor, dans le sud du pays, a indiqué jeudi son directeur, l'ancien ministre des Antiquités et archéologue Zahi Hawass.

« La mission archéologique (...) a découvert une ville ensevelie (...) qui date du règne du roi Amenhotep III et qui a continué d'être utilisée par le roi Toutankhâmon, soit il y a 3 000 ans », affirme la mission archéologique dans un communiqué.

Arrivé sur le trône en 1 391 avant notre ère, Amenhotep III est mort en -1 353. Des objets, dont des bijoux et des poteries portant son sceau ont été découverts dans la ville, confirmant ainsi la datation, est-il précisé. 

Il s'agit « de la plus grande ville antique d'Egypte », selon M. Hawass, cité dans le communiqué.

La mission a commencé ses excavations en septembre 2020 entre les temples de Ramsès III et d'Amenhotep III près de Louxor, à environ 500 km au sud du Caire.

« En quelques semaines, à la grande surprise de l'équipe, des formations en briques d'argile ont commencé à apparaître », indique le communiqué. Et le site est « en bon état de conservation, avec des murs presque entiers et des pièces pleines d'outils de la vie quotidiennes ».

« La découverte de cette cité perdue est la deuxième plus importante découverte archéologique depuis la tombe de Toutankhâmon », estime Betsy Brian, professeure d'égyptologie à l'Université John Hopkins, aux Etats-Unis, également citée dans le communiqué. 

Elle permettra notamment « de nous offrir un rare aperçu de la vie des anciens Egyptiens durant les heures les plus fastes du (Nouvel) Empire ».

La ville est composée de « trois palais royaux (...) ainsi que du centre administratif et manufacturier de l'Empire ». Mais les archéologues ont également exhumé une « zone de préparation de la nourriture » avec une « boulangerie », un « quartier administratif » et un « atelier » de construction.

Deux sépultures de « vaches ou de taureaux » ainsi qu'une dépouille humaine « inhabituelle » ont également été découvertes.

Après des années d'instabilité politique liées à la révolte populaire de 2011, qui a porté un coup dur au secteur-clé du tourisme, l'Egypte cherche à faire revenir les visiteurs, notamment en promouvant son patrimoine antique.

La semaine dernière, 22 chars transportant des momies de rois et reines de l'Egypte antique ont traversé Le Caire lors d'un défilé spectaculaire pour rejoindre le Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC), nouvelle demeure de ces dépouilles royales.


Spider-Man déloge «Scream» de la tête du box-office nord-américain

Dans cette photo d'archive prise le 26 juin 2019, un Spider-Man gonflable géant est affiché sur le tapis rouge de la première mondiale de «Spider-Man: Far From Home» au théâtre chinois TCL à Hollywood. (Photo, AFP)
Dans cette photo d'archive prise le 26 juin 2019, un Spider-Man gonflable géant est affiché sur le tapis rouge de la première mondiale de «Spider-Man: Far From Home» au théâtre chinois TCL à Hollywood. (Photo, AFP)
Short Url
  • Six semaines après sa sortie, le film produit par Sony continue d'apporter une bouffée d'oxygène à une industrie du cinéma mise à genoux par la pandémie,
  • La nouvelle version de la saga «Scream», cinquième du nom, arrive en deuxième position

WASHINGTON : "Spider-Man: No Way Home", dernier épisode en date des aventures de l'homme-araignée, a repris la tête du box-office nord-américain en engrangeant encore 14,1 millions de dollars sur le week-end, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par Exhibitor Relations, cabinet spécialisé dans l'industrie cinématographique.

Le film, premier de l'ère Covid à avoir récolté plus d'un milliard de dollars en Amérique du Nord et à l'international depuis sa sortie, a ainsi délogé le film d'horreur "Scream" qui l'avait brièvement détrôné le week-end dernier. 

Six semaines après sa sortie, le film produit par Sony continue d'apporter une bouffée d'oxygène à une industrie du cinéma mise à genoux par la pandémie, avec des recettes mondiales de 1,69 milliard de dollars.

La nouvelle version de la saga "Scream", cinquième du nom, arrive en deuxième position. Le film d'horreur des studios Paramount a engrangé 12,4 millions de dollars dans les cinémas américains et canadiens de vendredi à dimanche.

Troisième sur le podium, le film d'animation des studios Universal "Tous en Scène 2" a glané 5,7 millions ce week-end (10 millions attendus sur quatre jours).

Autre produit Universal, le nouveau drame romantique chrétien "Redeeming Love" arrive en quatrième position avec des recettes de 3,7 millions de dollars. Cette parabole sur le péché et la rédemption qui se situe en Californie pendant la Ruée vers l'or a eu plus de succès d'audience, notamment dans le Sud conservateur des Etats-Unis, qu'auprès des critiques.

"The King's Man", préquel des films d'espionnage "Kingsman", avec les acteurs Ralph Fiennes, Gemma Arterton et Rhys Ifans, conserve sa cinquième place avec 1,8 million de dollars.

 

Voici le reste du top 10:

 

6 - "355" (1,6 million de dollars)

7 - "American Underdog" (1,2 million)

8 - "The King's Daughter" (750 000 dollars)

9 - "West Side Story" (698 000)

10 - "Licorice Pizza" (683 000)


L'Inde dévoile un hologramme en hommage à un héros de la lutte d'indépendance

Cette photographie prise le 23 janvier 2022 et publiée par le Bureau d'information de la presse indienne (PIB) montre un hologramme de la statue du leader nationaliste indien Subhas Chandra Bose.(AFP)
Cette photographie prise le 23 janvier 2022 et publiée par le Bureau d'information de la presse indienne (PIB) montre un hologramme de la statue du leader nationaliste indien Subhas Chandra Bose.(AFP)
Short Url
  • L'hologramme a été installé près de la Porte de l'Inde, un monument aux morts de New Delhi conçu par les autorités coloniales, pour marquer le 125e anniversaire de la naissance de Bose, le 23 janvier 1897
  • Contemporain du Mahatma Gandhi, Subhas Chandra Bose avait, lui, opté pour la résistance armée, ne jugeant pas la résistance pacifique suffisante

NEW DELHI : Un monument holographique a été illuminé dimanche à New Delhi en hommage à l'une des figures de proue de la lutte pour l'indépendance de l'Inde, qui s'allia avec l'Axe contre le colonisateur britannique durant la deuxième guerre mondiale.

Contemporain du Mahatma Gandhi, Subhas Chandra Bose avait, lui, opté pour la résistance armée, ne jugeant pas la résistance pacifique suffisante, et il se rapprocha de l'Allemagne nazie et de l'Empire du Japon au nom de son anti-colonialisme.

Il reste largement vénéré dans son pays. En présidant la cérémonie dimanche, le Premier ministre Narendra Modi a ainsi salué un "grand héros de l'indépendance de l'Inde".

L'hologramme a été installé près de la Porte de l'Inde, un monument aux morts de New Delhi conçu par les autorités coloniales, pour marquer le 125e anniversaire de la naissance de Bose, le 23 janvier 1897. Il restera allumé jusqu'à l'érection d'une statue.

Maintes fois emprisonné par les Britanniques, Bose déjoua leur surveillance en 1941 pour se rendre en Allemagne, partit au Japon en 1943, se rallia le soutien d'Indiens expatriés en Asie du sud-est pour fonder une armée nationale indienne rebelle...

Il est mort dans un accident d'avion qui s'écrasa à Taiwan en 1945, est-il généralement estimé. Mais bon nombre d'Indiens ont refusé ce décès et des théories ont fleuri, allant d'une disparition volontaire à la fin de la guerre pour ne pas être jugé par les Britanniques, à une capture par l'Union soviétique et sa détention dans un goulag.


Mort de l'auteur de BD français Jean-Claude Mézières

L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série «Valérian et Laureline». (Photo, AFP)
L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série «Valérian et Laureline». (Photo, AFP)
Short Url
  • «C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Claude Mézières, disparu dans la nuit du 23 janvier 2022 à l'âge de 83 ans», a indiqué Dargaud
  • Influence de nombreux auteurs à sa suite, il est l'une des grandes figures de la BD franco-belge, avec une prédilection pour la science-fiction

PARIS: L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série « Valérian et Laureline », est mort dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé son éditeur Dargaud.  

« C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Claude Mézières, disparu dans la nuit du 23 janvier 2022 à l'âge de 83 ans », a indiqué Dargaud dans un communiqué.  

« Le nom de Mézières est d'abord associé aux personnages de Valérian et Laureline dont il fut le co-créateur et qu'il dessina pendant plus de 50 ans aux côtés de son scénariste et ami de toujours, Pierre Christin », a ajouté l'éditeur.  

Influence de nombreux auteurs à sa suite, il est l'une des grandes figures de la BD franco-belge, avec une prédilection pour la science-fiction.  

Il travailla aussi dans l'illustration, la photographie, le cinéma et la télévision.  

« Son exigence, son énergie, sa forte personnalité, sa bienveillance, sa simplicité, sa joie de vivre, sa curiosité, faisaient de lui un être précieux et profondément attachant », a commenté Dargaud.