Les Nuits du Ramadan: une 15e édition éclectique aux couleurs de l’Afrique

Les internautes du monde entier peuvent assister aux shows réalisés à distance sur les réseaux sociaux (Photo fournie, Hakim Anthony Joundy).
Short Url
Publié le Vendredi 07 mai 2021

Les Nuits du Ramadan: une 15e édition éclectique aux couleurs de l’Afrique

  • Après avoir dû annuler l’événement en 2020, à la suite du confinement strict décrété par le Maroc, les organisateurs ont opté cette année pour une édition virtuelle
  • Pour cette nouvelle édition, qui se tient du 15 avril au 13 mai, l’événement met en lumière l’art du continent, et plus précisément ses racines africaines

CASABLANCA: L’Institut français du Maroc relance ses Nuits du Ramadan. Après avoir été pris de court l’an dernier, à la suite du confinement strict décrété par le Maroc, les organisateurs avaient finalement été contraints d’annuler l’événement. Cette année, ils ont anticipé, optant pour une édition virtuelle. En effet, pas d’autre choix que le digital pour que le festival, tant attendu durant le mois sacré, ne tombe pas définitivement aux oubliettes.

Ainsi, pour cette nouvelle édition, qui se tient du 15 avril au 13 mai, l’événement met en lumière l’art du continent, et plus précisément ses racines africaines. Elles sont représentées à travers cinq artistes de talent, originaires de plusieurs pays d’Afrique. Le Maroc, le Congo, et le Burkina Faso sont mis à l’honneur lors de ce voyage musical et spirituel.

Depuis leurs écrans, grâce à la magie des nouvelles technologies, les internautes du monde entier peuvent assister aux shows réalisés à distance sur les réseaux sociaux. C’est sur les pages Facebook des 12 Instituts français du Maroc que les concerts inédits sont diffusés en simultané, chaque jeudi à 22 heures.

Retour à la scène

Parmi les artistes de cette édition, on retrouve Jihane Bougrine. C’est d’ailleurs la chanteuse et journaliste culturelle, qui a ouvert le bal de ces représentations. L’auteure, compositrice et interprète, a enregistré il y a quelques semaines son concert au Studio des arts vivants, une salle de théâtre casablancaise fermée depuis février 2020.

La chanteuse Jihane Bougrine (Photo fournie, Hakim Anthony Joundy).

Pour cette femme de talent aux nombreuses casquettes, le maintien de ce rendez-vous était primordial: «Au lieu de reporter ou d’annuler les concerts, les organisateurs ont compris l’urgence de la scène. Nous, ça nous a permis de bouger et répéter. L’idée de filmer notre propre concert et d’envoyer le produit fini, c’était assez original», raconte-t-elle.

«En tout cas, cela nous a permis de jouer même sans public. C’est un bel acte de générosité envers la scène, parce que je ne pense pas que cela soit rentable. Au Maroc, il est encore difficile de gagner de l’argent à travers YouTube, ou d’autres plates-formes.»

Soutenue et accompagnée par Julien Fouré et Youssef Berrada, plus connus sous le nom des Free Monkeyz, Jihane Bougrine a pu, de nouveau, goûter au plaisir de la scène. L’occasion également pour ses musiciens, ainsi que pour de nombreux techniciens, de reprendre du service, le temps de l’événement. 

«Les Free Monkeyz sont un peu comme ma deuxième famille, ce sont des monteurs et réalisateurs géniaux. Ils ont fait tout le travail de mise en scène sur le concert. On se rend compte à quel point la scène nous manque. On ne veut pas que le futur de la musique ne soit que virtuel, mais cela pourrait donner espoir et faire vivre les musiciens, les techniciens, les régisseurs, toutes ces personnes oubliées. Ce sont de telles initiatives qui font vivre la scène», explique-t-elle avec ferveur.

Un engagement sans faille pour la culture et la musique qui plaît à ses fans. D’ailleurs, lors de la diffusion de son concert, le public le lui a bien rendu. Le 15 avril dernier, ils étaient plusieurs milliers d’internautes, connectés devant leurs écrans, écoutant et regardant l’artiste chanter ses coups de cœur, ses coups de gueule ou ses blessures. Dans une ambiance reggae, soul, agrémentée de sonorités orientales, Jihane Bougrine a offert aux mélomanes ses plus beaux titres. De Madabya à Khelini Alik, en passant par Houria ou encore Nssani.

Jihane Bougrine a pu, de nouveau, goûter au plaisir de la scène (Photo, fournie).

 «J’ai eu beaucoup de retours et de messages. La phrase qui revenait le plus, c’est ‘’ça nous fait du bien’’. On ne se rend pas compte à quel point c’est vital. Les salles de cinéma, les théâtres sont fermés, il faut absolument des alternatives. Les internautes ont partagé la vidéo et j’ai senti les répercussions. En plus, pendant le ramadan, on vit en confinement. À 22 heures, les gens sont devant leurs écrans et je pense qu’il existe une vraie attente», raconte l’artiste.

Un festival éclectique

Cette année la programmation se veut riche et variée. Hormis le melting-pot de chanteurs et groupes, d’origines diverses, présents virtuellement à ces Nuits du Ramadan, l’événement propose également d’aller à la découverte de styles musicaux très différents: les rythmes entraînants, issus de la culture sambla, du burkinabé Mamadou Diabaté  ̶ toujours accompagné de son fidèle balafon  ̶ mais aussi les voix envoûtantes des jeunes artistes marocains, locataires du studio IFM.

En octobre dernier, un studio de répétition a été lancé par l’Institut français, ouvert aux artistes amateurs, confirmés ou en voix de professionnalisation. Cinq profils travaillant régulièrement dans ce lieu de culture et d’art ont été sélectionnés. Ils ont, eux aussi, pu faire entendre leur voix au public à travers ce rendez-vous culturel.

Cette année la programmation se veut riche et variée (Photo, fournie).

Il s’agit de Kamar Mansour, Risha Band, Sonia Noor, Twitters et Jazz’Amazigh. Les organisateurs souhaitaient, en effet, donner à ces férus de musique plus de visibilité, au Maroc comme à l’international.

Par ailleurs, sur la Toile, le spectacle se poursuit, ce jeudi 6 mai. Au programme, une soirée 100% amazigh avec le groupe Tarwa N-Tiniri, et son univers blues. Et pour clôturer en beauté cette 15ᶱ édition, l’Institut français a fait appel à une autre formation musicale, cette-fois-ci congolaise. Pour la dernière, qui pourrait bien coïncider avec la célébration de l’Aïd al-Fitr, Jupiter and Okwess compte bien faire rocker la toile avec les titres de son dernier opus, Lothar.

 


Louvre Abu Dhabi : un atelier de deux jours sur la « Calligraphie et l’abstraction »

Une vue générale du musée du Louvre Abu Dhabi. (AFP).
Short Url
  • Cet atelier est une introduction au monde de la calligraphie et aux influences qu'elle a eu sur l'art de l'abstraction
  • Les participants seront invités à étudier les œuvres d'art calligraphiques, à découvrir les histoires qui les sous-tendent ainsi que les compétences et techniques magistrales nécessaires pour les créer

ABU DHABI : Dans le cadre de ses programmes, le Louvre Abu Dhabi propose un atelier de deux jours sur le thème « Calligraphie et l’abstraction ».

Il s'agit d'une introduction au monde de la calligraphie et aux influences qu'elle a eu sur l'art de l'abstraction. Une excellente occasion donc, de mieux comprendre l’exposition sur l'abstraction et la calligraphie, actuellement exposée au Louvre d’Abu Dhabi.

Deux samedi durant, les participants seront invités à étudier les œuvres d'art calligraphiques, à découvrir les histoires qui les sous-tendent ainsi que les compétences et techniques magistrales nécessaires pour les créer. Les participants seront ensuite inviter à créer leur propre calligraphie, en utilisant des outils et des méthodes traditionnels, et plus tard, à expérimenterez des motifs calligraphiques abstraits.

Cet atelier sera dirigée par l’expert de renommée internationale, calligraphe et artiste principal au centre Bait Al Khatt de la Fondation culturelle d'Abu Dhabi, Mohammed Mandi.

A ses côtés se trouvera Juma Alhaj, artiste émirati en résidence à la Fondation culturelle, dont le cœur de métier est l'abstraction.

Pour les réservations rendez-vous sur le site du Louvre Abu Dhabi

 


L'Address Beach Resort à Dubaï bat le record du monde Guinness

L’Address Beach Resort est situé sur la bande de The Beach à Jumeirah Beach Residence. (Fourni)
Short Url
  • Address Hotels and Resorts arrivera bientôt en Arabie Saoudite… Entre-temps, la société enregistre des records aux Émirats arabes unis
  • L’Address Beach Resort est le dernier né du portefeuille d’Address Hotels and Resorts, qui fait partie d’Emaar Hospitality Group des EAU

DUBAÏ: Address Hotels and Resorts arrivera bientôt en Arabie Saoudite… Entre-temps, la société enregistre des records aux Émirats arabes unis (EAU).

L’ambiance était animée quand nous sommes entrés dans le hall de l'Address Beach Resort à Dubaï. Le salon fonctionnait à pleine capacité (conformément aux directives de santé et de sécurité Covid-19), on y servait du thé, du café et des collations légères aux touristes, aux groupes d'amis et aux hommes d'affaires.

À la réception, nous avons été accueillis par un membre du sympathique personnel. C'était notre première visite dans cet l'hôtel qui a ouvert ses portes en décembre, et nous avions de grands espoirs – non seulement en raison de son excellent emplacement et de sa vue imprenable, mais aussi de ses caractéristiques de record du monde Guinness. On en parlera plus tard…

dubai
L’enseigne gère actuellement neuf hôtels dans le pays. (Fourni)

 

L’Address Beach Resort est le dernier né du portefeuille d’Address Hotels and Resorts, qui fait partie d’Emaar Hospitality Group des EAU. L’enseigne gère actuellement neuf hôtels dans le pays, et un en Égypte. Son premier en Arabie saoudite, le Jabal Omar Address Makkah, devrait ouvrir cette année.

Les tours jumelles de l'hôtel de Dubaï sont hautes, 77 étages précisément, avec 217 chambres et suites, 443 chambres meublées et 478 résidences non meublées.

dubai
L'hôtel a récemment fait la une des journaux après avoir obtenu le titre de record du monde Guinness pour la plus haute piscine à débordement extérieure dans un bâtiment. (Fourni)

 

Le complexe propose différents types de chambres – principalement avec vue sur la marina ou la mer – et comprend une suite panoramique exclusive de deux chambres et une suite présidentielle de trois chambres.

Nous avons opté pour une simple chambre de luxe avec vue sur la mer, mais ce n'était en aucun cas en dessous de la moyenne. Spacieuse, conçue avec des tons neutres, un nombre de meubles adéquat… Le plus, sans conteste? Sans aucun doute les fenêtres, du sol au plafond, qui offrent une vue magnifique sur Bluewaters Island et Ain Dubai.

Le seul inconvénient: les fenêtres peuvent se salir à cause de l'humidité, et sans un nettoyage quotidien, il peut y avoir des moments où la vue est moins claire. Donc, pour ceux qui souhaitent prendre des photos en hauteur, il est recommandé de réserver une chambre avec balcon.

dubai
Les tours jumelles de l'hôtel de Dubaï sont hautes, 77 étages précisément, avec 217 chambres et suites, 443 meublées et 478 résidences non meublées. (Fourni)

 

Notre chambre spacieuse comportait une salle de bains tout aussi spacieuse – avec baignoire et douche séparées (malheureusement, notre douche à cascade était défectueuse) – et des produits de toilette Lorenzo Villoresi Firenze.

Alors que l’Address Beach Resort est situé sur la bande de The Beach à Jumeirah Beach Residence, l'étendue des installations de l'hôtel peut rendre moins attrayantes pour certains les aventures à l’extérieur.

Pour notre petit-déjeuner, un buffet chaud et froid était proposé au restaurant ouvert toute la journée, qui donne sur les piscines privées et la plage du complexe. Seul inconvénient: la plage est surveillée par des patrouilles de sécurité et un sentier public passe au milieu.

dubai
Le complexe propose différents types de chambres – principalement avec vue sur la marina ou la mer – et comprend une suite panoramique exclusive de deux chambres et une suite présidentielle de trois chambres. (Fourni)

 

Cependant, ceux qui veulent plus d'intimité peuvent opter pour la piscine à débordement au 77e étage – réservée aux adultes. Malheureusement, notre visite a eu lieu juste avant l'ouverture au public de la piscine et de Zeta Seventy Seven, un restaurant adjacent qui propose de la cuisine asiatique «fusion».

L'hôtel a récemment fait la une des journaux après avoir obtenu le record du monde Guinness pour la plus haute piscine extérieure à débordement dans un bâtiment, et le plus haut étage de pont aérien occupable. Et les photos en soulignent le caractère remarquable.

dubai
L'élégant et décontracté Li'Brasil est situé au rez-de-chaussée et dispose d'un espace extérieur relaxant. (Fourni)

 

Pour une vue plus large, le centre de remise en forme situé au 75e étage est un autre point d'observation inattendu et remarquable, d’où l’on peut regarder le monde d’en haut. Il dépasse largement l’attrait de l'écran de télévision du tapis roulant.

Pour la restauration de niche, nous avons découvert l'élégant et décontracté Li'Brasil, situé au rez-de-chaussée et doté d'un espace extérieur relaxant. Nous avons partagé des assiettes de haricots noirs, des cigares au fromage, du filet de bœuf frotté au café et des fruits de mer marinés avec du riz noir. Lors de notre visite, le restaurant célébrait l'anniversaire d'un cinéaste égyptien bien connu, événement auquel ont assisté plusieurs visages familiers. Certainement un point d’intérêt.

L’Address Beach Resort offre certainement plus de points forts que faibles, mais la conception du bâtiment implique parfois un trop grand nombre de trajets dans des ascenseurs qui sont parfois lents. Et maintenant que Zeta Seventy Seven a ouvert ses portes, que penseront ceux qui viennent de finir une séance d'entraînement de l’idée de partager un ascenseur avec des convives bien habillés? Peut-être l’excuse parfaite pour ne pas aller à la gym…

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Un tableau de Picasso vendu 103 millions de dollars à New York

des employés de galerie présentent une œuvre intitulée « Femme assise près d'une fenêtre (Marie-Thérèse) » du peintre espagnol Pablo Picasso / AFP
Short Url
  • La toile de 1,46 m sur 1,14 m, peinte en 1932, a été adjugée 90 millions de dollars, portés à 103,4 une fois ajoutés frais et commissions, après une bataille de plus de 19 minutes entre collectionneurs
  • La « Femme assise » avait été acquis il y a huit ans seulement par son propriétaire actuel, lors d'une vente organisée à Londres, pour environ 44,8 millions de dollars

NEW YORK : Le tableau "Femme assise près d'une fenêtre (Marie-Thérèse)" de Pablo Picasso a été vendu jeudi 103,4 millions de dollars lors d'enchères organisées chez Christie's, à New York.

La toile de 1,46 m sur 1,14 m, peinte en 1932, a été adjugée 90 millions de dollars, portés à 103,4 une fois ajoutés frais et commissions, après une bataille de plus de 19 minutes entre collectionneurs.

L'oeuvre, qui représente la maîtresse et muse de Picasso, Marie-Thérèse Walter, a quasiment doublé le montant de l'estimation initiale fournie par Christie's, soit 55 millions de dollars.

La vente confirme la vitalité du marché de l'art, qui n'a pas vraiment souffert de la pandémie même s'il a été ralenti par l'incertitude quant à la situation sanitaire et économique, mais aussi le statut à part de Pablo Picasso (1881-1973).

La bonne tenue générale des enchères de jeudi, qui ont atteint 481 millions de dollars au total, "signale un vrai retour à la normale", s'est félicitée Bonnie Brennan, présidente de Christie's Amérique, lors d'une conférence de presse en ligne. "Le marché de l'art s'est remis sur les rails."

La "Femme assise" avait été acquis il y a huit ans seulement par son propriétaire actuel, lors d'une vente organisée à Londres, pour 28,6 millions de livres, soit environ 44,8 millions de dollars, moins de la moitié du prix offert jeudi.

Cinq oeuvres de Picasso ont désormais franchi le seuil symbolique de 100 millions de dollars. Avant même cette vente, il était déjà seul en tête de ce club très fermé, avec quatre tableaux, dont "Les femmes d'Alger", qui détient le record pour l'artiste espagnol, à 179,4 millions de dollars, en mai 2015.

« Cela nous parle »

"C'est un artiste, mais c'est aussi sept artistes à la fois", a commenté, après la vente, Giovanna Bertazzoni, vice-présidente du département XXe et XXIe siècles, allusion aux différentes périodes de l'artiste et à l'évolution de son style.

Son histoire personnelle, son aura, ses histoires d'amour résonnent encore avec l'époque actuelle, selon elle, même si certaines de ses toiles ont été peintes il y a plus de 100 ans. "C'est toujours incroyablement contemporain", a-t-elle ajouté. "Cela nous parle."

Seuls 14 tableaux ont dépassé les 100 millions de dollars aux enchères. Outre Picasso, l'artiste italien Amedeo Modigliani est le seul à en compter plus d'un dans la liste, avec deux exemplaires.

C'est la première fois depuis deux ans qu'une oeuvre franchit ce palier, depuis qu'un exemplaire de la série des "Meules" de Claude Monet avait atteint 110,7 millions chez Sotheby's, déjà à New York.

Mardi, la toile "In This Case" du peintre américain Jean-Michel Basquiat était partie pour 93,1 millions de dollars chez Christie's lors de la première des grandes ventes de printemps, l'un des deux rendez-vous les plus importants du monde des enchères.

L'année 1932, au cours de laquelle a été réalisée la "Femme assise", est souvent considérée comme la meilleure et la plus prolifique de la carrière de Picasso. Plusieurs expositions majeures ont été consacrées à cette seule année de l'oeuvre du maître espagnol.