JO 2024: La maire de Paris amorce le compte-à-rebours en vidéo

La maire de Paris, Anne Hidalgo brandit le drapeau paralympique lors de la cérémonie de clôture des Jeux de Tokyo, le 5 septembre (Photo, AFP).
La maire de Paris, Anne Hidalgo brandit le drapeau paralympique lors de la cérémonie de clôture des Jeux de Tokyo, le 5 septembre (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Lundi 06 septembre 2021

JO 2024: La maire de Paris amorce le compte-à-rebours en vidéo

  • La flamme olympique est désormais en route vers Paris, lieu de la prochaine édition qui se tiendra en 2024
  • «C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que notre ville et notre pays s’apprêtent à reprendre le flambeau, après 100 ans d’attente» s’est exclamée Hidalgo

PARIS: Les Jeux de Tokyo 2020 ont officiellement pris fin. La flamme olympique est désormais en route vers Paris, lieu de la prochaine édition qui se tiendra en 2024. La maire de la capitale de la France Anne Hidalgo a adressé un message vidéo à cette occasion.

L’édile a tenu a remercier les organisateurs japonais, volontaires, athlètes et para-athlètes qui « ont rendu ces Jeux possible ». « Je suis admirative de leur détermination malgré un contexte si difficile » a-t-elle poursuivi, « ces jeux ont été un moment de communion collective entre toutes les nations du monde ».

« C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que notre ville et notre pays s’apprêtent à reprendre le flambeau, après 100 ans d’attente » s’est exclamée Hidalgo.

Rendez-vous à Paris en 2024 !


Cannes: sur France 2, meilleure audience pour la cérémonie d'ouverture depuis 2011

La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs. (AFP).
La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs. (AFP).
Short Url
  • Le festival de cinéma le plus prestigieux du monde a choisi cette année France Télévisions et le média en ligne Brut comme "partenaires médias exclusifs", aux dépens de Canal+
  • En nombre de téléspectateurs, la cérémonie d'ouverture a fait quatre fois mieux que celle de l'an dernier sur Canal+

PARIS: La cérémonie d'ouverture du festival de Cannes, diffusée mardi par France 2 qui a remplacé Canal+, a réalisé sa meilleure audience depuis 2011 avec 1,77 million de téléspectateurs, selon les chiffres de Médiamétrie cités par la chaîne publique.


Du point de vue de la part d'audience, il s'agit d'un "record historique" pour la cérémonie d'ouverture, qui a rassemblé 12,2% des téléspectateurs entre 18h50 et 19h55, selon un communiqué de France 2.


En nombre de téléspectateurs, la cérémonie d'ouverture a fait quatre fois mieux que celle de l'an dernier sur Canal+ (424.000, soit 2,3% de part d'audience), inhabituellement programmée début juillet à cause des restrictions dues au Covid.


La cérémonie d'ouverture, diffusée en clair sur la chaîne cryptée, avait fait un flop historique en 2019, avec seulement 402.000 téléspectateurs (2,2% de PDA).


Si la cérémonie d'ouverture de Cannes a réalisé de bien meilleurs scores cette année, elle a toutefois attiré moins de téléspectateurs que le jeu de Nagui "N'oubliez pas les paroles", normalement diffusé par France 2 à cet horaire. Les jours précédents, cette émission avait réuni entre 2 et 3 millions de téléspectateurs.


Le festival de cinéma le plus prestigieux du monde a choisi cette année France Télévisions et le média en ligne Brut comme "partenaires médias exclusifs", aux dépens de Canal+, son partenaire historique depuis près de 30 ans.


Sur le média en ligne Brut, "les vidéos publiées à l'occasion de la cérémonie d'ouverture ont enregistré un total de 10,6 millions de vues à travers le monde, dont 5,2 millions en France", selon le communiqué commun aux deux groupes.


Elles ont "été diffusées sur Facebook, TikTok, Instagram, Twitter, YouTube et Snapchat", est-il précisé.


Présentée par Virginie Efira, la cérémonie d'ouverture a été marquée par une intervention surprise du président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans un message vidéo depuis Kiev.


Un élargissement de l'Otan ne favorise pas la paix, selon Le Pen

Marine Le Pen, leader du parti d'extrême droite français Rassemblement national, visite un marché aux puces dans la ville d'Henin-Beaumont, dans le nord de la France, le 8 mai 2022, alors qu'elle lance aujourd'hui la campagne de son parti pour les élections législatives des 12 et 19 juin en France. (AFP).
Marine Le Pen, leader du parti d'extrême droite français Rassemblement national, visite un marché aux puces dans la ville d'Henin-Beaumont, dans le nord de la France, le 8 mai 2022, alors qu'elle lance aujourd'hui la campagne de son parti pour les élections législatives des 12 et 19 juin en France. (AFP).
Short Url
  • «Les annonces d'élargissement de l'Otan et d'élargissement de l'Union européenne n'ont pas vocation, à mon sens, à permettre de trouver les solutions de la paix», a déclaré sur France Inter Marine Le Pen
  • Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen a plaidé pour un «rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie» une fois la guerre terminée en Ukraine

PARIS :Un élargissement de l'Otan à la Finlande et à la Suède, ou un élargissement de l'UE n'ont "pas vocation" à favoriser la paix, a estimé mercredi Marine Le Pen. 

"Aujourd'hui, (...) les annonces d'élargissement de l'Otan, les annonces d'élargissement de l'Union européenne n'ont pas vocation, à mon sens, à permettre de trouver les solutions de la paix", a déclaré sur France Inter la finaliste de la présidentielle française.

"L'origine de la paranoïa de la Russie (qui a déclaré la guerre à l'Ukraine le 24 février, NDLR) c'est l'élargissement de l'Otan et la mise en place de structures militaires au plus près en réalité de la Russie. Je ne justifie pas cette paranoïa, mais il faut en tenir compte", a fait valoir la responsable d'extrême droite, qui veut sortir du commandement intégré de l'Otan.

Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen a plaidé pour un "rapprochement stratégique entre l'Otan et la Russie" une fois la guerre terminée en Ukraine.

Citant une tribune publiée dans le Figaro par l'ancien député souverainiste LR Henri Guaino, la députée du Pas-de-Calais a exprimé son "inquiétude sur le risque de nous voir entraînés dans une guerre qu'en réalité personne n'aura voulu et qui, par un effet mécanique, entraînera toute une série de pays dans un conflit qui, de fait, deviendra mondial".

La Finlande et la Suède ont soumis mercredi leurs demandes d'adhésion à l'Otan et des consultations étaient en cours entre les Alliés pour lever l'opposition de la Turquie à l'intégration des deux pays nordiques dans l'Alliance.

Sur l'intensification des livraisons d'armes de la France à l'Ukraine, Marine Le Pen a estimé que "si nous livrons des armes lourdes, nous devenons co-belligérants", et "alors nous sommes en guerre contre la Russie".

Sur le vote à l'unanimité au sein de l'UE, qu'Emmanuel macron a proposé de réviser, Mme Le Pen a jugé en le déplorant que, dans ce cas, les pays européens "ne pourraient plus défendre leurs intérêts vitaux" et "ne seront plus souverains".


Cannes: Tom Cruise, «Maverick», magnat, machine de guerre

L'acteur et producteur américain Tom Cruise arrive pour la cérémonie du tapis rouge du film "Top Gun : Maverick !" au Cinepolis Parque Toreo, à Naucalpan de Juarez, dans l'État de Mexico, au Mexique, le 6 mai 2022. (AFP).
L'acteur et producteur américain Tom Cruise arrive pour la cérémonie du tapis rouge du film "Top Gun : Maverick !" au Cinepolis Parque Toreo, à Naucalpan de Juarez, dans l'État de Mexico, au Mexique, le 6 mai 2022. (AFP).
Short Url
  • «Tom Cruise est l'un des acteurs dans l'histoire du cinéma qui dans ses choix, dans ses projets, dans son travail a le plus grand taux de réussite», salue Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes
  • L'acteur-producteur n'a jamais endossé de cape de super-héros en 40 ans de carrière mais est pourtant sommé de se muer en sauveur du cinéma alors que les salles tardent à retrouver leur niveau de remplissage d'avant la crise sanitaire mondiale

CANNES : Qui peut défier avec une telle régularité James Bond et les franchises de super-héros au box-office? Tom Cruise, bientôt 60 ans, le visage de "Mission impossible" et autres blockbusters, comme "Top Gun: Maverick" parachuté mercredi au Festival de Cannes. 

"Tom Cruise est l'un des acteurs dans l'histoire du cinéma qui dans ses choix, dans ses projets, dans son travail a le plus grand taux de réussite", salue Thierry Frémaux, délégué général du Festival, qui se transforme le temps d'une journée en tour de contrôle pour recevoir hors compétition "Top Gun: Maverick" (suite du premier volet de 1986) et sa méga-star. 

L'acteur-producteur n'a jamais endossé de cape de super-héros en 40 ans de carrière mais est pourtant sommé de se muer en sauveur du cinéma alors que les salles tardent à retrouver leur niveau de remplissage d'avant la crise sanitaire mondiale. 

"Quand il s'engage dans un projet, c'est un beau résultat, un beau film, et c'est aussi cet artiste-là que nous accueillons, pas seulement le blockbuster 'Top Gun' dont nous espérons qu'il fera revenir les spectateurs dans les salles de cinéma", développe ainsi Thierry Frémaux.

L'Américain plaît aussi au président du jury du Festival, Vincent Lindon, acteur français pourtant réputé pour une filmographie qui rime avec engagement social. "J'adore Tom Cruise depuis toujours. C'est l'acteur qui court le mieux au cinéma, toujours bien droit dans sa ligne !", a-t-il déclaré récemment dans le Journal du Dimanche.

«Fêlure perceptible»

Il a raison. Tom Cruise court toujours. Au figuré et au sens propre, puisqu'on le voit dans le nouveau "Top Gun" en course-test d'effort dans une des premières scènes, ce qui lui permet d'afficher un physique toujours soigneusement entretenu. Les retrouvailles avec Val Kilmer, malade sur pellicule et dans la vie, font peine à voir pour ce dernier, tant Tom Cruise affiche une santé éclatante.  

C'est avec le premier chapitre "Top Gun" que le comédien qui venait tout juste de percer avec "Risky Business" (1983) est devenu une super-star dans la tenue de pilote d'avion de chasse de "Maverick", surnom du personnage.

Un sobriquet qui veut dire "franc-tireur", ce que l'acteur a essayé d'être en s'échappant du circuit commercial pour des incursions dans le cinéma d'auteur. "Né un 4 juillet" d'Oliver Stone (1989) se lit ainsi comme un anti-"Top Gun", avec un héros, vétéran du Vietnam, cloué sur une chaise roulante, en pleine descente aux enfers. 

Un bel effort pour casser son image et tenter - en vain - de décrocher un Oscar pour une performance comme les USA aiment tant. "Il veut être le meilleur (...) il est issu de la classe ouvrière, il y a chez lui une fêlure perceptible, il vient d'un foyer divisé, il était dyslexique", avait décrypté dans le journal Le Monde Olivier Stone.

Militantisme pro-scientologie

Tom Cruise s'est même offert des parenthèses chez des réalisateurs cérébraux, Stanley Kubrick ("Eyes wide shut", avec sa femme de l'époque Nicole Kidman) et Paul Thomas Anderson ("Magnolia"). 

Mais les années 1990 voient aussi Tom Cruise rebasculer de façon décisive dans le cinéma d'action grand public en tant qu'acteur et producteur avec "Mission impossible". Avec un premier chapitre (le 7 et le 8 sont en vue) réalisé au passage par Brian De Palma, encore un grand cinéaste pour cet acteur déjà passé devant la caméra de Francis Ford Coppola ("Outsiders" pour un petit rôle au début de sa carrière) et qui jouera plus tard pour Steven Spielberg ("La guerre des mondes").

Tom Cruise tient la vedette dans "Mission impossible" depuis presque 30 ans (1996), une longévité exceptionnelle qu'aucun acteur incarnant James Bond n'a connue. L'homme au sourire impeccable a bien rebondi alors que son militantisme pro-scientologie a terni son image, notamment au milieu des années 2000. 

Il est redevenu un des symboles de la puissance d'Hollywood. "C'est quelqu'un qui se dévoue au cinéma, insiste Thierry Frémaux. Pour voir Tom Cruise, il faut voir un long-métrage de cinéma dans une salle de cinéma".