Ethiopie: Abiy Ahmed a une «responsabilité particulière» pour mettre fin au conflit au Tigré

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019. (Photo, AFP)
Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Jeudi 13 janvier 2022

Ethiopie: Abiy Ahmed a une «responsabilité particulière» pour mettre fin au conflit au Tigré

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019. (Photo, AFP)
  • «En tant que Premier ministre et que prix de la paix, Abiy Ahmed a une responsabilité particulière pour mettre fin au conflit et contribuer à instaurer la paix» dans la région où les hostilités ont fait des milliers de morts, a affirmé Reiss-Andersen
  • Le Tigré est le théâtre depuis 14 mois d'un conflit armé entre gouvernement fédéral et anciennes autorités locales, issues du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF)

OSLO: Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019, a une « responsabilité particulière » pour mettre fin au conflit qui ravage la région du Tigré depuis fin 2020, a estimé jeudi le comité Nobel norvégien qui lui avait attribué la prestigieuse récompense. 

« En tant que Premier ministre et que prix de la paix, Abiy Ahmed a une responsabilité particulière pour mettre fin au conflit et contribuer à instaurer la paix » dans la région où les hostilités ont fait des milliers de morts, a affirmé la présidente du comité, Mme Reiss-Andersen, dans un courriel. 

Le Tigré est le théâtre depuis 14 mois d'un conflit armé entre gouvernement fédéral et anciennes autorités locales, issues du Front de libération du Peuple du Tigré (TPLF), parti qui dirigea de fait l'Ethiopie durant près de 30 ans jusqu'à l'arrivée au pouvoir d'Abiy Ahmed en 2018. 

Couronné du Nobel de la paix l'année suivant sa prise de fonctions, M. Abiy a envoyé en novembre 2020 l'armée fédérale au Tigré pour en destituer les autorités régionales qui contestaient son autorité depuis plusieurs mois et qu'il accusait d'avoir attaqué des bases militaires. 

« Le Premier ministre a de fait assumé cette ‘responsabilité particulière’ de mettre fin au conflit lancé par le TPLF contre l'Etat et il s'est impliqué dans l'arrêt non seulement du conflit de l'année passée mais aussi des activités déstabilisatrices du TPLF désigné comme organisation terroriste par le Parlement », a réagi à Addis Abeba sa porte-parole, Billene Seyoum. 

Le Tigré est aujourd'hui soumis, selon l'ONU, à un « blocus de facto » de l'aide humanitaire. 

« La situation humanitaire est extrêmement grave et il n'est pas acceptable que l'aide humanitaire ne puisse y entrer suffisamment », a aussi souligné Mme Reiss-Andersen. 

Faisant écho à ces propos, le directeur exécutif de l'ONG Human Rights Watch (HRW), Kenneth Roth, a qualifié le même jour de « grande menace » le blocage de l'aide humanitaire par le gouvernement éthiopien. 

« C'est un exemple classique de punition collective. Cela ne punit pas les forces militaires tigréennes. Cela punit la population au Tigré », a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Genève. 

En raison du conflit au Tigré, des voix se sont élevées pour que le Nobel de la paix soit retiré à M. Abiy devenu « chef de guerre » mais les statuts Nobel ne prévoient pas une telle éventualité. 

Le comité Nobel a souligné que son rôle n'était pas d'évaluer les lauréats une fois la récompense remise ni de commenter les développements de l'actualité éthiopienne. 

« Il convient de souligner que le prix attribué à Abiy Ahmed lui a été donné pour ses efforts et les attentes légitimes qui existaient en 2019 », a précisé Mme Reiss-Andersen.  

A l'époque, ce choix avait été motivé par la réconciliation initiée par M. Abiy avec le frère ennemi, l'Erythrée, ses tentatives de médiation dans une région tourmentée ainsi que ses réformes visant à démocratiser l'Ethiopie, longtemps livrée à l'autoritarisme. 


Londres annonce des mesures de soutien pour la reconstruction de l'Ukraine

Un policier se tient devant l'entrée du Palazzo dei Congressi à la veille d'une conférence internationale de deux jours sur la reconstruction de l'Ukraine à Lugano le 3 juillet 2022 (Photo, AFP).
Un policier se tient devant l'entrée du Palazzo dei Congressi à la veille d'une conférence internationale de deux jours sur la reconstruction de l'Ukraine à Lugano le 3 juillet 2022 (Photo, AFP).
Short Url
  • Londres soutiendra notamment la reconstruction de la ville et de la région de Kiev
  • Ces nouveaux fonds vont porter l'aide militaire britannique à Kiev à 2,3 milliards de livres

LONDRES: La ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss présentera lundi un vaste plan de soutien pour aider l'Ukraine à long terme et participer à la reconstruction du pays une fois la guerre avec la Russie terminée.

Lors de la conférence sur la reconstruction de l'Ukraine à Lugano, en Suisse, Mme Truss exposera les projets du Royaume-Uni pour soutenir le pays à court terme, à travers l'aide humanitaire, mais aussi à plus long terme pour relancer l'économie ukrainienne en apportant l'expertise financière et économique britannique, a indiqué son ministère dans un communiqué dimanche.

Londres soutiendra notamment la reconstruction de la ville et de la région de Kiev, à la demande du président Zelensky, indique le Foreign office.

Le Royaume-Uni compte également travailler avec Kiev et ses alliés pour accueillir la conférence sur la relance de l'Ukraine en 2023 et établira un bureau à Londres pour aider à coordonner ces efforts.

"Le redressement de l'Ukraine après la guerre d'agression de la Russie sera le symbole du pouvoir de la démocratie sur l'autocratie. Cela montrera à Poutine que ses tentatives de détruire l'Ukraine n'ont abouti qu'à une nation plus forte, plus prospère et plus unie", a déclaré la cheffe de la diplomatie britannique, en amont de la conférence.

"Nous avons été en tête en termes de soutien à l'Ukraine pendant la guerre et continuerons à être en tête du soutien au plan de reconstruction et de développement du gouvernement ukrainien", a-t-elle affirmé.

Mercredi, le gouvernement britannique avait annoncé débloquer un milliard de livres (1,16 milliard d'euros) d'aide militaire supplémentaire à l'Ukraine pour répondre à l'invasion russe, comprenant des systèmes de défense anti-aérienne et des drones.

Ces nouveaux fonds vont porter l'aide militaire britannique à Kiev à 2,3 milliards de livres.


Passe d'armes entre Jeff Bezos et la Maison Blanche sur les prix de l'essence

Le fondateur et PDG d'Amazon, Jeff Bezos (Photo, AFP).
Le fondateur et PDG d'Amazon, Jeff Bezos (Photo, AFP).
Short Url
  • La flambée des prix à la pompe, plombe la popularité du président démocrate
  • La porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, est venu à la défense de Joe Biden

NEW YORK: Le multimilliardaire et fondateur d'Amazon Jeff Bezos a estimé que le président américain se fourvoyait en appelant les distributeurs d'essence à faire baisser les prix rapidement, poussant dimanche plusieurs responsables de la Maison Blanche à défendre Joe Biden.

"Mon message aux entreprises qui exploitent des stations-service et qui fixent les prix à la pompe est simple: nous sommes en temps de guerre et de péril mondial", a écrit le président américain sur Twitter samedi. "Réduisez le prix que vous facturez à la pompe pour refléter le coût que vous payez pour le produit. Et faites-le maintenant".

Pour M. Bezos, ce raisonnement relève "soit d'une tentative de diversion, soit d'une profonde incompréhension de la dynamique de base du marché".

"L'inflation est un problème bien trop important pour que la Maison Blanche continue à faire des déclarations comme celle-ci", a-t-il réagi samedi sur le réseau social.

La flambée des prix à la pompe, devenue un symbole de la montée générale des prix, plombe la popularité du président démocrate, qui reproche régulièrement aux géants pétroliers de s'enrichir sans faire d'efforts pour résoudre le problème.

Ces derniers rétorquent qu'ils font croître leur production et qu'ils font fonctionner les raffineries américaines à des cadences très élevées mais que les prix sont fixés sur le marché mondial et sont soumis à des dynamiques en dehors de leur contrôle.

La porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, est venu à la défense de Joe Biden dimanche en remarquant sur Twitter que les prix du brut ont baissé "d'environ 15 dollars au cours du mois passé" mais que les prix à la pompe "sont à peine redescendus". "Il ne s'agit pas de la +dynamique de base du marché+. C'est un marché qui laisse tomber le consommateur américain".

Le gallon d'essence aux États-Unis s'est hissé début juin au-dessus du seuil symbolique des 5 dollars le gallon pour la première fois. Il est un peu redescendu depuis mais reste loin des 3,10 dollars d'il y a un an.

John Kirby, qui coordonne la communication de la Maison Blanche sur les questions stratégiques, a défendu, dimanche lors d'une interview sur Fox, la position de Joe Biden.

"Le président travaille très très dur, sur plusieurs fronts (...) pour tenter de réduire les prix" à la pompe, a-t-il assuré avant d'évoquer entre autres sa proposition de suspendre la taxe fédérale sur l'essence pendant l'été -qui doit être acceptée par le Congrès, ou la décision de puiser massivement dans les réserves stratégiques de pétrole.

"Il sait que cela ne résoudra pas tous les problèmes, mais cela aidera si tout le monde coopère, et nous pourrions faire baisser le prix d'au moins environ 1 dollar le gallon", a-t-il ajouté.


Enquête après le piratage des comptes Twitter et Youtube de l'armée britannique

Un informaticien effectue une démonstration de piratage au Forum international de la cybersécurité (FIC) à Lille (Photo, AFP).
Un informaticien effectue une démonstration de piratage au Forum international de la cybersécurité (FIC) à Lille (Photo, AFP).
Short Url
  • «Nous allons mener une enquête complète et tirer les leçons de cet incident»
  • L'armée britannique a présenté ses excuses sur Twitter pour l'«interruption temporaire» de ses contenus

LONDRES: Une enquête est en cours après le piratage des comptes Twitter et Youtube de l'armée britannique, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

"Nous avons connaissance d'une violation des comptes Twitter et YouTube de l'armée et une enquête est en cours. L'armée prend la sécurité de l'information très au sérieux et nous sommes en train de résoudre le problème", a indiqué le ministère de la Défense sur Twitter.

"Tant que leur enquête n'est pas terminée, il serait inapproprié de commenter davantage", a ajouté le ministère.

Des vidéos sur la crypto-monnaie et des images de l'homme d'affaires Elon Musk sont apparues sur la chaîne Youtube de l'armée tandis que son compte Twitter officiel a retweeté un certain nombre de messages semblant liés aux NFT.

Le NFT, pour "non-fungible token" ou jeton non fongible, est un format numérique qui permet d'associer à tout objet virtuel, qu'il s'agisse d'une image, photo, animation, vidéo, ou morceau de musique, un certificat d'authenticité enregistré sur une chaîne de blocs (ou "blockchain"), la technologie qui sert de base notamment aux cryptomonnaies comme le bitcoin.

L'armée britannique a présenté ses excuses sur Twitter pour l'"interruption temporaire" de ses contenus, et annoncé la reprise du service normal de son compte.

"Nous allons mener une enquête complète et tirer les leçons de cet incident", a indiqué l'armée.