Koweït: démission du gouvernement, trois mois après sa mise en place

Le Premier ministre koweïtien Sheikh Sabah al-Khaled al-Hamad al-Sabah lors d'une session parlementaire à l'Assemblée nationale de Koweït, le 16 février 2022. YASSER AL-ZAYYAT / AFP
Le Premier ministre koweïtien Sheikh Sabah al-Khaled al-Hamad al-Sabah lors d'une session parlementaire à l'Assemblée nationale de Koweït, le 16 février 2022. YASSER AL-ZAYYAT / AFP
Short Url
Publié le Mardi 05 avril 2022

Koweït: démission du gouvernement, trois mois après sa mise en place

  • Le gouvernement du Koweït a démissionné mardi, trois mois après avoir prêté serment, dans un contexte de nouvelles tensions politiques
  • Le Premier ministre, Sabah Khaled al-Sabah, a remis la lettre de démission de son gouvernement au prince héritier, Mechal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah

KOWEIT: Le gouvernement du Koweït a démissionné mardi, trois mois après avoir prêté serment, dans un contexte de nouvelles tensions politiques dans un pays souvent troublé par des députés qui défient les membres du gouvernement, y compris ceux appartenant à la famille royale des Al-Sabah.
Le Premier ministre, Sabah Khaled al-Sabah, a remis la lettre de démission de son gouvernement au prince héritier, Mechal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, rapporte l'agence de presse officielle Kuna.
La démission du gouvernement survient à la veille d'un vote au Parlement sur une lettre de non-coopération, présentée par 10 députés contre le Premier ministre.
Il a été accusé à l'occasion d'une procédure d'interrogation la semaine dernière de pratiques "inconstitutionnelles", notamment de corruption.
Fin décembre, le Koweït avait formé son quatrième gouvernement en deux ans, dans un contexte de crises politiques sans fin.
En février, les ministres de la Défense et de l'Intérieur, membres de la famille régnante, ont démissionné en invoquant un "abus" de pouvoir de la part des députés, avec des procédures d'interrogation trop fréquentes et prolongées, bien qu'elles soient un "droit constitutionnel".
Ils ont démissionné après une séance d'interrogation visant le ministre des Affaires étrangères, cheikh Ahmed Nasser al-Mohammed Al-Sabah -- également membre de la famille régnante -- sur des soupçons de corruption et d'abus de fonds publics.
La famille régnante des Al-Sabah garde largement les leviers du pouvoir, y compris au sein même du gouvernement, en dépit des nombreux soubresauts politiques provoqués par les parlementaires.

 


Uber nomme un nouveau directeur général régional pour le Moyen-Orient et l’Afrique

Au service d’Uber depuis 2015, M. Hiemstra occupait récemment le poste de directeur général de la région Afrique subsaharienne. (Photo fournie)
Au service d’Uber depuis 2015, M. Hiemstra occupait récemment le poste de directeur général de la région Afrique subsaharienne. (Photo fournie)
Short Url
  • Basé à Dubaï, M. Hiemstra sera chargé de diriger la prochaine phase de croissance de la société de covoiturage Uber dans la région, qui couvre 15 pays
  • Au service d’Uber depuis 2015, M. Hiemstra occupait récemment le poste de directeur général de la région Afrique subsaharienne

RIYAD: Uber a nommé Frans Hiemstra comme nouveau directeur général régional pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Basé à Dubaï, M. Hiemstra sera chargé de diriger la prochaine phase de croissance de la société de covoiturage Uber dans la région, qui couvre 15 pays, selon un communiqué. Il contribuera à identifier les domaines de croissance, à définir les priorités régionales et à favoriser l’excellence opérationnelle pour stimuler l’activité d’Uber, ajoute-t-il.

Au service d’Uber depuis 2015, M. Hiemstra occupait récemment le poste de directeur général de la région Afrique subsaharienne.

«C’est un honneur pour moi d’être le directeur général pour la région Moyen-Orient et Afrique au moment où nous nous efforçons de développer notre activité de mobilité partagée, de nous engager à atteindre nos objectifs de développement durable et de créer davantage de perspectives de rendement pour les chauffeurs et les coursiers qui utilisent l’application Uber», a déclaré M. Hiemstra.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

 


Le Koweït nomme Nasser al-Hain comme son représentant à l'ONU

Nasser al-Hain est un diplomate de longue date, qui a représenté le Koweït lors de nombreux événements internationaux. (Photo, AN)
Nasser al-Hain est un diplomate de longue date, qui a représenté le Koweït lors de nombreux événements internationaux. (Photo, AN)
Short Url
  • La directrice générale du bureau des Nations unies loue les efforts humanitaires du Koweït
  • Al-Hain est un diplomate de longue date et a représenté son pays lors de plusieurs événements internationaux

GENÈVE: Le Koweït a nommé Nasser al-Hain comme son représentant permanent aux Nations unies.

L'ambassadeur a présenté lundi ses lettres de créance à la directrice du bureau des Nations unies à Genève, Tatiana Valovaya, a rapporté Kuwait News Agency.    

Al-Hain a salué les contributions majeures de l'ONU dans divers domaines, et en particulier ses efforts humanitaires.

Valovaya a loué les efforts humanitaires du Koweït et a souligné les liens étroits de ce pays avec l'ONU et d'autres organisations internationales.

Al-Hain est un diplomate de longue date et a représenté son pays lors de plusieurs événements internationaux.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

 


Un incendie se déclare dans une église de Minya quelques jours après l'incendie d'une église au Caire

 Quatre ambulances ont été envoyées sur les lieux d'un incendie qui s'est déclaré mardi dans l'église Anba Bishoy, dans le gouvernorat égyptien de Minya, a indiqué le ministère de la Santé. (@_Elshiekh_Mina)
Quatre ambulances ont été envoyées sur les lieux d'un incendie qui s'est déclaré mardi dans l'église Anba Bishoy, dans le gouvernorat égyptien de Minya, a indiqué le ministère de la Santé. (@_Elshiekh_Mina)
Short Url
  • Une personne a été soignée sur place pour asphyxie, mais n'a pas eu besoin d'être hospitalisée
  • Abdel Ghaffar a affirmé que les ambulances continueraient d'être stationnées sur les lieux jusqu'à ce que la zone soit jugée sûre

LE CAIRE: Quatre ambulances ont été envoyées sur les lieux d'un incendie qui s'est déclaré mardi dans une église du gouvernorat égyptien de Minya, a indiqué le ministère de la Santé.

L'incendie de l'église Anba Bishoy survient deux jours après qu'un incendie a ravagé dimanche l'église copte Abou Sefein, dans le quartier d'Imbabah au Caire, tuant 41 personnes.

Le porte-parole du ministère de la Santé et de la Population, Hossam Abdel Ghaffar, a déclaré que bien que l'incendie n'ait fait aucun mort, une personne a été soignée sur place pour asphyxie, mais n'a pas nécessité d'hospitalisation.

Abdel Ghaffar a précisé que des ambulances continueraient d'être stationnées sur les lieux jusqu'à ce que la zone soit jugée sûre, en cas de développements ultérieurs. Il a ajouté que les ambulances étaient arrivées sur les lieux de l'incendie à 14h30, soit six minutes après que l’alerte a été donnée.

Le porte-parole a déclaré que le ministre de la Santé et de la Population, Khaled Abdel Ghaffar, suivait l'incident de près, et avait demandé aux hôpitaux de la région d'augmenter leur niveau de préparation.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com