Une passionnante expérience de safari à Jeddah Jungle

Jeddah Jungle abrite environ 1 000 espèces de créatures sauvages, ainsi que 200 espèces d’oiseaux rares. (Agence de presse saoudienne)
Jeddah Jungle abrite environ 1 000 espèces de créatures sauvages, ainsi que 200 espèces d’oiseaux rares. (Agence de presse saoudienne)
Short Url
Publié le Dimanche 29 mai 2022

Une passionnante expérience de safari à Jeddah Jungle

  • Lors du Safari Game Drive, les visiteurs peuvent apprendre des faits intéressants sur les félins sauvages grâce aux explications du guide
  • Jeddah Jungle comprend une section de reptiles, une section d’oiseaux, une section de chiens, une ferme, un espace pour les spectacles et autres services, ainsi qu’une aire de divertissement

DJEDDAH: Pour la première fois au Moyen-Orient, le Jungle Trek a été mis en place pour une expérience réelle d’observation des animaux. Les visiteurs marchent le long de sentiers ombragés et peuvent interagir avec des animaux exotiques.

Le Jungle Trek est l’une des expériences de Jeddah Jungle dans le cadre du festival Jeddah Season.

En plus de l’interaction directe avec les animaux, les visiteurs du festival pourront également vivre une expérience de safari passionnante en Jeep et rencontrer sept espèces différentes de félins sauvages ainsi que d’autres animaux exotiques.

Lors du Safari Game Drive, les visiteurs peuvent apprendre des faits intéressants sur les félins sauvages grâce aux explications du guide.

Par exemple, les lions sont les seuls félins qui vivent en groupe – sachant qu’un groupe peut comprendre trente lions. Leurs rugissements peuvent être entendus jusqu’à huit kilomètres et les lionnes sont les principales chasseuses.

Autre fait: il reste moins de 2 000 tigres du Bengale à l’état sauvage et leurs rayures sont tout aussi uniques que les empreintes digitales humaines.

Ce tigre est une espèce en voie de disparition. Il grandit plus vite que son homologue orange et est rare – une fois sur 10 000 naissances.

2

EN BREF

• Les visiteurs de Jeddah Jungle peuvent porter des costumes représentant leurs animaux préférés. Il s’agit d’une initiative éducative et divertissante où les enfants et les jeunes rivalisent dans la conception de costumes qui symbolisent leurs animaux préférés.

• Cela les encourage également à approfondir leurs connaissances sur ces animaux et à obtenir de nouvelles informations auprès des guides de la zone, en plus de dissiper leur peur de certains animaux, d’apprendre à coexister avec eux et de les traiter comme les amis des hommes.

Le tigre doré est une espèce éteinte à l’état sauvage. Il en reste environ trente. Jeddah Jungle en compte trois.

Le lion blanc ne naît que si la mère et le père ont le même gène. C’est en 1938 qu’on a croisé sa route pour la première fois.

Le ligre – une race de lion et de tigre – ayant une crinière de lion et des rayures de tigre, est le plus grand félin connu. Il en reste moins de cent dans le monde.

Faisal al-Rahili, un Saoudien de dix-huit ans, a visité Jeddah Jungle cinq fois depuis son ouverture. L’adolescent, qui aime beaucoup les animaux, a grandi en regardant des émissions sur la faune sur des chaînes comme Nat Geo Wild.

«J’aime les animaux depuis ma plus tendre enfance. Cette expérience de safari est la réalisation d’un rêve d’enfant», déclare-t-il à Arab News.

La zone préférée de M. Al-Rahili est le Jungle Trek puisqu’il lui permet de se rapprocher d’une girafe et d’interagir avec elle.

«J’aime tout ici. C’est vraiment énorme et il y a un endroit spécifique pour chaque type d’animal», dit-il.

Omar Kaaki, un Saoudien de six ans, est un amoureux des animaux. Il énumère les grands félins qu’il a vus à Arab News.

«Il y a quelques tigres, des lions et des lions blancs. Nous avons également vu des cerfs et un tigre avec des rayures dorées», déclare le petit Omar.

«Les guépards et les tigres sont mes animaux préférés», ajoute-t-il.

L’élève de CP a demandé à ses parents de l’emmener à Jeddah Jungle. Sa mère, Dareen Akbar, affirme que l’expérience a procuré beaucoup de joie à son fils.

4

«Il aime tellement les animaux. Dès que nous avons su qu’il y avait un safari à Djeddah, nous nous y sommes rendus», dit-elle dans un entretien avec Arab News.

«C’est une très belle expérience. Vous n’avez pas besoin de voyager pour faire un safari et voir les animaux. Vous pouvez emmener vos enfants voir les animaux ici dans votre pays», ajoute-t-elle.

L’ingénieur indien Mohammed Anish a visité Jeddah Jungle avec sa femme et ses enfants pour la première fois.

«C’est l’endroit idéal pour passer de bons moments avec votre famille; mes enfants adorent les animaux», déclare-il à Arab News.

v

«Le festival Jeddah Season est fantastique et propose une très belle expérience», poursuit-il.

Les visiteurs de Jeddah Jungle peuvent porter des costumes représentant leurs animaux préférés. Il s’agit d’une initiative éducative et divertissante où les enfants et les jeunes rivalisent dans la conception de costumes qui symbolisent leurs animaux préférés.

Cela les encourage également à approfondir leurs connaissances sur ces animaux et à obtenir de nouvelles informations auprès des guides de la zone, en plus de dissiper leur peur de certains animaux, d’apprendre à coexister avec eux et de les traiter comme les amis des hommes.

65

Jeddah Jungle abrite environ 1 000 espèces de créatures sauvages, ainsi que 200 espèces d’oiseaux rares. Elle comprend une section de reptiles, une section d’oiseaux, une section de chiens, une ferme, un espace pour les spectacles et autres services, ainsi qu’une aire de divertissement.

Les zones de Jeddah Jungle sont les suivantes: la station de tramway, l’enceinte des éléphants, le jardin d’éclairage, Lucaland, la volière, le musée de la taxidermie, la terre des reptiles, la ferme, le Safari Game Drive, le Jungle Trek et le parc.

Le parc comprend une zone d’aventure, une aire de jeux pour enfants, un théâtre ouvert, un espace de tir à l’arc, une zone de paintball, un karting et un atelier.

3

Le festival annuel Jeddah Season vise à mettre en valeur la richesse du patrimoine et de la culture de la ville à travers 2 800 activités dans neuf zones pendant toute la période de l’événement.

Organisée sous le slogan «Our Lovely Days», la deuxième édition du festival Jeddah Season fait suite au succès de Riyadh Season, qui a enregistré plus de quinze millions de visites en cinq mois.

La saison des festivals offre 70 expériences interactives, plus de 60 activités récréatives, sept pièces de théâtre arabes et deux internationales, des événements marins, un cirque, quatre expositions internationales et une foule d’autres activités pour les familles.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


L'artiste français JR en soutien des Iraniennes à New York

Cette photo "comptait beaucoup pour la famille", a affirmé l'artiste (Photo, AFP).
Cette photo "comptait beaucoup pour la famille", a affirmé l'artiste (Photo, AFP).
Short Url
  • JR a eu recours à des volontaires pour composer les cheveux de la jeune Nika Shakarami, morte à 16 ans lors des manifestations
  • Grâce à ce groupe de volontaires, plus d'une centaine au total, les cheveux de Nika reprennent vie

NEW YORK: L'artiste français JR a présenté dimanche à New York sa dernière performance, qui illustre avec force la lutte des Iraniennes contre le régime de Téhéran en représentant le visage d'une Iranienne morte pendant les manifestations et sa chevelure formée par des personnes volontaires.

"En tant qu'artiste, on se demande souvent comment on peut aider des causes qui sont aussi justes et qui, quelque part, concernent beaucoup de gens dans le monde, beaucoup de femmes dans le monde, surtout en ce moment et en Iran", a expliqué à l'AFP Jean René, plus connu sous son nom d'artiste JR.

Après plusieurs semaines de réflexion, il a décidé d'avoir recours à des volontaires pour composer les cheveux de la jeune Nika Shakarami, morte à 16 ans lors des manifestations déclenchées en Iran par la mort de Mahsa Amini, le 16 septembre, après avoir été arrêtée par la police des mœurs iranienne qui jugeait qu'elle ne portait pas son voile correctement.

F
JR a choisi le parc des Quatre libertés sur Roosevelt Island car il se situe en face du siège des Nations unies (Photo, AFP).

Une tante de Nika Shakarami a transmis à l'artiste français une des dernières photos publiées par la jeune fille sur les réseaux sociaux, retirée depuis.

JR a choisi le parc des Quatre libertés sur Roosevelt Island, une île au milieu de l'East River qui longe l'est de Manhattan, face au siège des Nations unies, pour présenter son œuvre dimanche. Grâce à ce groupe de volontaires, plus d'une centaine au total, les cheveux de Nika reprennent vie au rythme du vent glacial qui souffle sur New York.

Cette photo "comptait beaucoup pour la famille", a affirmé l'artiste qui a présenté pour la première fois son œuvre au Brésil.

"À notre petite échelle, c'est une des rares choses qu'on puisse faire, et donc de créer une image comme ça, quelque part, ça ramène de l'attention pour montrer aussi qu'à l'autre bout du monde, on pense à toutes ces femmes et tous ces gens qui se battent sur place", a expliqué cet artiste engagé, qui a déjà présenté des œuvres autour du mur de séparation entre le Mexique et les États-Unis, le conflit israélo-palestinien ou plus récemment la guerre en Ukraine.

«Les gens sont les cheveux»

"Je me suis dit qu'il faudrait que je crée une image, en fait, où les gens sont les cheveux et en fait, une image qui ne peut pas se faire sans les gens, sans l'aide des gens", a-t-il ajouté.

L'architecte iranienne Aila Ahkhmi, 36 ans, qui a participé avec plus d'une centaine d'autres volontaires à la composition du voile, a dit espérer que "notre voix" parvienne jusqu'en Iran, où "malheureusement, tant la population que les activistes et artistes sont empêchés de parler parce qu'immédiatement, ils sont arrêtés et emprisonnés".

Cette performance fait partie de la campagne "Des yeux sur l'Iran" promue par des femmes iraniennes membres d'organisations comme Pour les libertés, Voix vitales et la coalition mondiale Femme, vie, liberté, qui au moment de son lancement le 28 novembre dernier, a reçu le soutien de l'ex-candidate à l'élection présidentielle américaine Hillary Clinton.

Cette campagne s'efforce d'obtenir de l'Organisation des Nations unies qu'elle expulse l'Iran de la Commission de l'ONU sur la condition de la femme, lors d'un vote attendu le 14 décembre.

Selon un dernier bilan fourni par le général Amirali Hajizadeh, du corps des Gardiens de la Révolution, il y a eu plus de 300 morts lors des manifestations depuis le 16 septembre.

Les autorités iraniennes ont finalement annoncé dimanche la suppression de la très contestée police des mœurs.


George Clooney et U2 honorés par le Kennedy Center à Washington

L'acteur américain George Clooney et le musicien Bono du groupe de rock irlandais U2 (Photo, AFP).
L'acteur américain George Clooney et le musicien Bono du groupe de rock irlandais U2 (Photo, AFP).
Short Url
  • Une kyrielle de stars de Hollywood et le tout-Washington vont célébrer la carrière de la grande chanteuse de soul Gladys Knight
  • Le show sera diffusé par toutes les grandes chaînes américaines le 28 décembre

WASHINGTON: George Clooney et le groupe de rock irlandais U2 figurent parmi les personnalités qui reçoivent dimanche les honneurs du Kennedy Center, le prix culturel le plus prestigieux de Washington, en présence de Joe Biden.

Une kyrielle de stars de Hollywood et le tout-Washington vont également célébrer les carrières de la grande chanteuse de soul Gladys Knight, de la cheffe d'orchestre et compositrice d'origine cubaine Tania Leon et de la chanteuse de gospel évangélique Amy Grant, lors de cette soirée de gala dont c'est la 45e édition.

Joe Biden et son épouse Jill, ainsi que la vice-présidente Kamala Harris et son époux Douglas Emhoff, doivent assister à cette prestigieuse soirée dans le grand centre culturel de la capitale américaine, que l'ex-président Donald Trump, très peu populaire dans le monde de la culture américaine, avait boudé pendant tout son mandat.

Une série de célébrités vont se succéder sur la scène du Kennedy Center pour rendre hommage à celles honorées dimanche, qui auront auparavant participé à une réception privée à la Maison Blanche avec les Biden et quelques invités triés sur le volet, au lendemain d'un dîner d'honneur samedi soir au département d'État, en présence du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Le show sera diffusé par toutes les grandes chaînes américaines le 28 décembre.

L'acteur oscarisé George Clooney, 61 ans, et son épouse Amal, une avocate spécialisée dans la défense des droits humains, sont particulièrement attendus cette année sur le tapis rouge. Star du film "Ocean's Eleven" et de "Batman et Robin", qui a également réalisé et produit plusieurs films, il s'est déclaré honoré de recevoir cet hommage.

"Moi qui ai grandi dans une petite ville du Kentucky, je n'aurais jamais imaginé être assis un jour au balcon des Honneurs du Kennedy Center", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Être mentionné au même titre que le reste de ces incroyables artistes est un honneur."

«Élargir le cercle»

Surnommée "l'Impératrice de la soul", Gladys Knight, 78 ans, s'est déclarée "infiniment touchée".

"L'attachement du Kennedy Center à l'art est sans équivalent et je suis très reconnaissante", a-t-elle ajouté.

Le chanteur et philanthrope Bono et son groupe U2, qui ont vendu 170 millions d'albums dans le monde, sont honorés pour des titres mythiques comme "Sunday Bloody Sunday", "Desire" et "With or without you".

Lauréate du prix Pulitzer de musique pour son opéra "Stride", Tania Leon, 79 ans, est connue pour ses compositions innovantes et puissantes, mêlant musique classique et rythmes cubains, ainsi que pour sa musique de chambre.

Amy Grant, 62 ans, a quant à elle été la première chanteuse de musique chrétienne à obtenir un disque de platine, et elle a remporté six Grammy Awards.

Première star de la musique chrétienne à être reconnue par le Kennedy Center, elle a indiqué que "jamais dans (ses) rêves les plus fous" elle n'avait pensé recevoir cette récompense.

"Au fil des années, j'ai vu beaucoup de mes héros célébrés par leurs collègues artistes, toujours émue par la capacité des films et de la musique à nous rassembler et à trouver en nous ce que nous avons de meilleur", a-t-elle ajouté dans un communiqué. "Je vous remercie d'élargir le cercle pour nous tous."


Trois astronautes chinois reviennent sur terre avec succès

L'astronaute chinoise Liu Yang fait un signe de la main alors que des responsables l'aident depuis la capsule du vaisseau spatial Shenzhou-14 après son atterrissage en Mongolie intérieure (Photo, AFP).
L'astronaute chinoise Liu Yang fait un signe de la main alors que des responsables l'aident depuis la capsule du vaisseau spatial Shenzhou-14 après son atterrissage en Mongolie intérieure (Photo, AFP).
Short Url
  • Selon le personnel médical, les trois astronautes, dont une femme, sont en bonne santé
  • La Chine avait été exclue de la Station spatiale internationale lorsque les États-Unis avaient interdit à la Nasa tout partenariat avec Pékin.

PEKIN: Trois cosmonautes chinois sont revenus sur terre dimanche après six mois passés à bord de la station spatiale Tiangong, a annoncé l'agence spatiale chinoise citée par les médias, qualifiant de "succès total" leur mission.

L'équipage, qui se trouvait à bord de la station spatiale chinoise depuis début juin, a atterri sur le site de Dongfeng en Mongolie intérieure (nord de la Chine) à 20H09 heure de Pékin (12H09 GMT), a indiqué l'agence spatiale citée par l'agence officielle Xinhua.

Selon le personnel médical, les trois astronautes, dont une femme, sont en bonne santé.

Les trois astronautes de la mission Shenzhou-14, le commandant de la mission Chen Dong, Liu Yang, première femme astronaute chinoise et Cai Xuzhe, avaient été chargés de superviser les dernières phases de la construction de la station spatiale, joyau de l'ambitieux programme spatial de la Chine.

Le dernier module de la station spatiale en construction s'était amarré fin octobre, étape cruciale avant l'achèvement de l'assemblage de la station prévu à la fin de l'année.

"Je suis honoré d'avoir été témoin de la formation de la configuration de base de notre station spatiale", a déclaré Chen, pilote des forces aériennes devenu le premier astronaute chinois à être resté en orbite plus de 200 jours, selon Xinhua.

L'équipage a passé le relais aux trois astronautes de la mission Shenzhou-15, qui étaient arrivés fin novembre à la station Tiangong. Il s'agissait du premier transfert d'équipage en orbite réalisé par des astronautes chinois.

La Chine avait été exclue de la Station spatiale internationale (ISS) en 2011, lorsque les États-Unis avaient interdit à la Nasa tout partenariat avec Pékin.

Une fois achevée, la station spatiale Tiangong devrait avoir une masse de 90 tonnes - environ un quart de l'ISS - et une taille similaire à l'ex-station russo-soviétique Mir.

La station spatiale Tiangong ("Palais céleste"), également connue par son acronyme CSS (pour "Chinese space station" en anglais), fonctionnera pendant une dizaine d'années et accueillera diverses expériences en gravité quasi nulle.