Saad Nazih, à dessein d’humanité

Portrait du peintre Saad Nazih. (photo fournie)
Portrait du peintre Saad Nazih. (photo fournie)
Short Url
Publié le Mercredi 01 juin 2022

Saad Nazih, à dessein d’humanité

  • Dans les toiles grand format de Saad Nazih, plasticien marocain, c’est la dimension humaine qui frappe le spectateur
  • «Je m’attache à dépeindre plusieurs perspectives sociétales au cœur d’une toile en y instillant une dimension onirique», explique l’artiste

CASABLANCA : Dans les toiles grand format de Saad Nazih, plasticien marocain, c’est la dimension humaine qui frappe le spectateur. Son œuvre dessine un récit libre qui exprime la complexité du monde dans un langage profondément nouveau. Arab News en français a rencontré cet artiste qui a notamment présenté l’exposition How real is real? («Comment le réel est-il réel?») à la Galerie 38 de Casablanca au mois d’avril dernier. 

À l’occasion de cet événement, les œuvres Saad Nazih répondaient à celles de l’un de ses collègues plasticiens, Hicham Matini. «Le génie du titre [de l’exposition] nous a été proposé par Syham Weigant, un critique d’art. Ces mots viennent d’un livre de Paul Watzlawick, un psychanalyste américano-autrichien qui a démontré les mécanismes de plusieurs aspects qui participent à créer ce qu’on appelle “la réalité”: comment est-elle faite? qui crée cette réalité?», explique Saad. 

Cette thématique a fasciné les deux artistes, qui se sont, en quelque sorte, réparti les tâches: si Hicham Matini a travaillé «sur la notion de communication et d’information, les réseaux sociaux et les médias», Saad Nazih, pour sa part, s’est mis en quête de perspectives et de lectures «liées à l’humain et au sociétal» et susceptibles de «dialoguer avec les travaux et l’imaginaire» de son homologue plasticien. 

«Si mon médium reste la peinture, j’ai également réalisé une installation composée d’une dizaine de boîtes en verre», explique Saad. «La représentation, l’usage des différents matériaux font écho à la radioscopie ou encore à la manipulation dont font preuve certains médias. Vous savez, nous sommes parfois tributaires de cette influence, au-delà de la noblesse attachée à la transmission de l’information», ajoute-t-il. 

''
Pour cet artiste, la dimension sociétale d’une œuvre d’art est d’ailleurs essentielle. (photo fournie)

 

Qui est Saad Nazih?

Originaire de Casablanca, le peintre Saad Nazih vit à Mehdia, une petite ville côtière. Lauréat de l’École supérieure des beaux-arts de Casablanca en 2011, il a enrichi sa formation initiale en participant à de multiples résidences à l’étranger, en Norvège (centre d’art Gamle Ormelet, en 2015), en Pologne (Festival international de la peinture Malownicza Barbarka, à Torun, en 2016), mais aussi en Belgique, en Thaïlande, en Turquie, au Qatar, ou encore à Rennes, dans la résidence privée Le Verger, en 2020. 

''
Saad Nazih, Portrait. ( photo fournie )

Il a pour thème de prédilection la mainmise du pouvoir de l’argent sur nos vies. Sensible aux multiples formes de pouvoir, aussi bien religieuses que politiques, qui entravent le libre épanouissement des individus, Saad Nazih instille dans son œuvre un élan d'espoir qui porte vers le rêve et l’imagination. 

Il a été récompensé par plusieurs premiers prix: Festival des arts plastiques de Monastir, en Tunisie, en 2013, Carrefour national des jeunes artistes peintres au Maroc en 2015 au Maroc, prix de la Banque populaire en 2018. Il a participé à de nombreuses expositions et son œuvre est présente dans des galeries d’art au Danemark, en Autriche, en Inde ou en Espagne. 

L’artiste nous confie sans détour que son oncle est une figure capitale de son œuvre: «C’est un collaborateur et il joue un rôle très important dans l’avancée de mes travaux. C’est un assistant précieux, un technicien hors pair! Nous avons la chance d’entretenir des liens d’amitié particulièrement forts. Sa riche expérience et son regard sur l’existence me nourrissent et m’inspirent en permanence. De plus, il est toujours positif, de bonne humeur.» 

Comme pour lui rendre hommage, Saad n’hésite pas à le représenter au sein de sa production: «J’aime le placer au cœur de mes peintures, car l’humain y tient une place importante. C’est l’icône de mes tableaux, une figure qui apparaît souvent au cœur des sujets sociétaux que j’évoque.» 

Pour cet artiste, la dimension sociétale d’une œuvre d’art est d’ailleurs essentielle. «Il s’agit de mon domaine de prédilection. J’aime commencer par entreprendre dans les livres des recherches qui entrent en résonance avec les sujets d’actualité que je souhaite aborder. Cela va définir la trame des compositions de mes œuvres. Elles s’alimentent de diverses façons, se nourrissent de diverses sources, selon plusieurs prismes.» 

''
Chacun des sujets de l'artiste joue un rôle déterminant dans notre société. (photo fournie)

Saad défend l’idée selon laquelle une création doit exprimer un lien profond avec le monde dans lequel on vit. Parmi les thèmes qu’il aborde, il cite ainsi «l’immigration, la religion, la politique et l’économie». 

«Chacun de ces sujets joue un rôle déterminant dans notre société», explique-t-il. «Ces préoccupations sont constamment en lien avec la vie quotidienne. Je m’attache à dépeindre plusieurs perspectives sociétales au cœur d’une toile en y instillant une dimension onirique. Ma démarche implique une teneur allégorique qui met en lumière divers aspects liés les uns aux autres. Ils apportent un autre sens, une dimension nouvelle à l’ensemble de la composition.» 

Lorsqu’on interroge Saad Nazih sur ses influences, il insiste sur le fait qu’elles sont «éclectiques», même s’il concède que ce sont davantage «des styles» qui l’inspirent plutôt que des noms. Il évoque cependant trois grands artistes qui l’ont vivement impressionné, saluant leur «esthétique très singulière»: «Neo Rauch, Michael Kvium et Jérôme Bosch.» Il confie à leur sujet: «J’aime la complexité et la créativité qui animent leur art. Leur esthétique est incroyable.» 


Kanye West annonce ne plus être antisémite

Le rappeur Kanye West (Photo, AFP).
Le rappeur Kanye West (Photo, AFP).
Short Url
  • «Regarder Jonah Hill dans 21 Jump Street me fait à nouveau aimer le peuple juif»
  • L'année dernière, le rappeur, qui a ouvertement parlé de ses problèmes de santé mentale

WASHINGTON: Kanye West a annoncé samedi qu'il renonçait à l'antisémitisme, dans un post sur Instagram où il écrit que regarder l'acteur Jonah Hill dans le film "21 Jump Street" lui a fait "aimer à nouveau les juifs".

Le rappeur, connu officiellement sous le nom de Ye, a choqué au cours des derniers mois avec une série de remarques antisémites -- il a lancé à plusieurs reprises: "J'aime Hitler" -- qui ont poussé le géant des vêtements de sport Adidas et d'autres maisons de couture à cesser leur collaboration avec lui. Il a également été exclu de la plupart des réseaux sociaux.

"Regarder Jonah Hill dans 21 Jump Street me fait à nouveau aimer le peuple juif", a-t-il écrit sur son compte Instagram.

"Personne ne devrait transformer sa colère contre un ou deux individus en haine envers des millions d'innocents", poursuit-il, avant de conclure: "aucun chrétien ne peut être qualifié d'antisémite sachant que Jésus est juif. Merci Jonah Hill, je t'aime".

Cette déclaration a été reçue avec circonspection.

"Ca ne marche pas comme ça Kanye. Le mal est fait. Les graines de la haine que tu as plantées ont déjà germé", écrit une personne sur Twitter.

L'année dernière, le rappeur, qui a ouvertement parlé de ses problèmes de santé mentale, a été brièvement banni d'Instagram pour avoir enfreint la politique de harcèlement du réseau social lors de son divorce acrimonieux avec la star de la téléréalité Kim Kardashian.

Adidas a déclaré au début du mois réfléchir encore à ce qu'elle allait faire de son énorme stock de produits Yeezy, après avoir mis fin à son partenariat avac Kanye West en octobre dernier. Le fait de ne pas vendre les vêtements et les chaussures liés au rappeur entraînerait une perte de revenus de 1,2 milliard d'euros, a déclaré le groupe en annonçant ses résultats pour l'année 2022.


Des milliers de schtroumpfs déferlent sur Landerneau pour un record du monde

Un an plus tard, le 7 mars 2020, Landerneau avait pourtant battu ce record en accueillant 3 549 Schtroumpfs (Photo, AFP).
Un an plus tard, le 7 mars 2020, Landerneau avait pourtant battu ce record en accueillant 3 549 Schtroumpfs (Photo, AFP).
Short Url
  • Beaucoup de commerçants se sont prêtés au jeu en décorant leurs vitrines de figurines, BD ou autocollants de schtroumpfs
  • La tentative de record du monde, destinée à faire connaître le festival de Landerneau, avait «dépassé toutes nos attentes», a confié Alain Péron, l'un des organisateurs de l'événement

LANDERNEAU: Commerces décorés, passants grimés en bleu: des milliers de schtroumpfs ont convergé vers Landerneau (Finistère) samedi. Pas pour manifester contre la réforme des retraites, ni contre le grand schtroumpf, mais pour une nouvelle tentative de record du monde, après celle qui avait fait le buzz en 2020 en pleine épidémie de Covid-19.

"C'est une manifestation pour la joie de vivre. On espère vraiment exploser le compteur", sourit Christelle Merour, 50 ans, dans son salon de coiffure, où tous les employés sont déguisés comme les célèbres personnages de l'auteur belge Peyo.

"Le fait d'avoir ce genre de petits événements, ça fait du bien aux gens, ça donne du baume au cœur. Si les gens s'amusent, c'est le principal", ajoute Morgane Derrien, 25 ans, elle aussi déguisée en schtroumpfette à ses côtés.

Corps et visages peints en bleu, pantalons et bonnets blancs ou rouges: schtroumpfs, schtroumpfettes ou grands schtroumpfs ont commencé à se rassembler dès le début d'après-midi dans la petite ville bretonne (16 000 habitants), à 25 km à l'est de Brest.

Beaucoup de commerçants se sont prêtés au jeu en décorant leurs vitrines de figurines, BD ou autocollants de schtroumpfs.

"C'est sympa, c'est une bonne ambiance. Tout le monde adore ça, ça nous permet d'avoir un but pour s'amuser. Par les temps qui courent, c'est pas facile", sourit Benoit Kermarec, 59 ans, patron du bar-tabac Le Gavroche, vêtu d'un bonnet blanc et d'un tee-shirt bleu.

Avec ses clients, il a prévu de se maquiller et de partir en défilé jusqu'au parking où le comptage des participants est prévu à 19h00.

"Les Schtroumpfs représentent une image de gaîté et c'est simple de se déguiser. On n'est pas obligé d'acheter un costume", vante Jules Lesieur, co-président de l'association organisatrice du carnaval de Landerneau, pour expliquer la popularité de ce rassemblement, le deuxième du genre en trois ans.

Officiellement, c'est toujours la petite commune allemande de Lauchringen, à la frontière germano-suisse, qui détient le record mondial du plus grand rassemblement de schtroumpfs, avec 2 762 participants le 16 février 2019.

«On va schtroumpfer le coronavirus!»

Un an plus tard, le 7 mars 2020, Landerneau avait pourtant battu ce record en accueillant 3 549 Schtroumpfs. Mais l'exploit n'avait pas été validé par le Livre Guinness, en raison d'un document manquant, selon les organisateurs.

"Cette fois, on met toutes les chances de notre côté. On double les comptages et il y aura plusieurs drones et caméras" pour attester du record, explique Jules Lesieur.

Non homologuée, la tentative de 2020 avait néanmoins fait du bruit dans Landerneau... et jusqu'au-delà des Alpes. Certains médias d'Italie, où 60 millions de personnes étaient alors confinées en pleine épidémie de Covid-19, avaient critiqué une manifestation "irresponsable".

"Il ne faut pas qu'on s'arrête de vivre non plus tant qu'on peut, c'était l'occasion de dire aussi qu'on est en vie!", avait défendu Patrick Leclerc, maire divers droite de Landerneau. Ce n'est qu'au lendemain du rassemblement que le préfet du Finistère avait interdit les rassemblements de plus de 1 000 personnes.

"C'est pas grave le coronavirus!", s'exclamait une participante. "On va schtroumpfer le coronavirus!", ajoutait un autre.

La vidéo du rassemblement avait été vue des centaines de milliers de fois. La tentative de record du monde, destinée à faire connaître le festival de Landerneau, avait "dépassé toutes nos attentes", a confié à l'AFP Alain Péron, l'un des organisateurs de l'événement.

Avant l'Allemagne, le précédent record était détenu par des étudiants gallois, qui l'avaient établi à 2 510 participants en 2009 à Swansea, selon le site du Guinness World Records.


Laissez-vous imprégner par l'esprit du Ramadan au Four Seasons de Riyad

L'équipe culinaire de l'hôtel proposera aux clients des saveurs locales authentiques, avec un menu comprenant plus de 100 recettes. (fournie)
L'équipe culinaire de l'hôtel proposera aux clients des saveurs locales authentiques, avec un menu comprenant plus de 100 recettes. (fournie)
Short Url
  • Les clients peuvent se créer des souvenirs inoubliables grâce à un forfait spécial Ramadan Nights
  • Pour encourager les clients à maintenir leur routine-santé et à faire de l'exercice pendant le Ramadan, le spa ne facturera pas de frais d’adhésion pour tout nouvel abonnement

RIYAD: Pendant le Ramadan, le Four Seasons Hotel de Riyad invite ses clients à vivre l'essence du mois sacré en leur proposant une série de célébrations culinaires et d'expériences de sérénité à partager en famille et entre amis.

« Laissez le Four Seasons Hotel de Riyad imprégner vos célébrations du Ramadan d'un style inégalé, d'un service impeccable et d'un esprit de générosité. Faites de ce mois sacré un moment inoubliable », peut-on lire dans un communiqué de l’hôtel.

Une escapade relaxante

Pour une escapade parfaite en ville, le forfait Ramadan Retreat de l'hôtel propose aux familles un séjour détente dans des chambres et suites récemment rénovées, comprenant l'iftar pour deux personnes dans une tente spécialement conçue pour le Ramadan, 25 % de réduction sur la nourriture et les boissons, 25 % de réduction sur les soins de spa, 25 % de réduction sur la blanchisserie et un service de voiturier gratuit.

Les clients peuvent également se créer des souvenirs inoubliables grâce à un forfait spécial Ramadan Nights qui leur offre 20 % de réduction sur le prix de la chambre, un parking gratuit, 25 % de réduction sur le spa, 25 % de réduction sur la nourriture et les boissons et 25 % de réduction sur la blanchisserie.

Iftar au Kingdom Ballroom

Cette année, la tente Kingdom Ballroom accueillera les invités dans un décor luxueux qui concrétise en tout point l'élégance arabe. La tente présente des accents blancs et dorés ainsi que des ornements inspirés de la tradition pour une expérience somptueuse couronnée de délices culinaires.

L'équipe culinaire de l'hôtel, dirigée par le chef exécutif Lucas Glanville, proposera aux clients des saveurs locales authentiques, avec un menu comprenant plus de 100 recettes présentées dans sept zones dédiées. Les délices traditionnels comprendront l'authentique ouzé saoudien, le poulet kabsa, le jareesh, l'agneau qursan, de succulentes grillades préparées dans un four à charbon Josper, des spécialités asiatiques, notamment des bols de sushi poke, des pizzas au levain préparées dans un four à pierre, entre autres, ainsi que des desserts tels que la knafa, les glaces italiennes et une fontaine de chocolat.

L'iftar se tient entre 18 heures et 21 heures pour 550 SR (146 $) TVA incluse. Quant au suhur, il se tient entre 23 heures et 3 heures du matin pour 345 SR (TVA incluse).

Événements hors site pour l'iftar et le suhur

Si vous souhaitez organiser votre propre événement pour le Ramadan, Le Carré by Four Seasons Hotel de Riyad vous aidera à transformer l'iftar ou le suhur de vos rêves en réalité, dans le lieu de votre choix. Associées au service exceptionnel du Four Seasons, vos célébrations du Ramadan dépasseront toutes vos attentes.

Le spa

Les clients qui souhaitent prendre le temps de se reposer et de se ressourcer pendant le Ramadan peuvent se rendre au spa – plusieurs fois primé – de l'hôtel, qui propose un forfait exclusif spécial Ramadan. Le Ramadan Cleanse Package comprend quatre massages de 60 minutes et quatre séances de hammam réparateur de 60 minutes, desquels les clients sortiront frais et détendus. Ce forfait est proposé au prix de 4 800 SR TTC (1 SR=0,25€)

Pour encourager les clients à maintenir leur routine-santé et à faire de l'exercice pendant le Ramadan, le spa ne facturera pas de frais d’adhésion pour tout nouvel abonnement.