Le Maroc condamne la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au prophète Mohamed

Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, préside une réunion de représentants des administrations rivales de la Libye dans la ville côtière de Bouznika, au sud de Rabat, le 6 septembre 2020 (Photo, AFP)
Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, préside une réunion de représentants des administrations rivales de la Libye dans la ville côtière de Bouznika, au sud de Rabat, le 6 septembre 2020 (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Lundi 26 octobre 2020

Le Maroc condamne la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au prophète Mohamed

  • Le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent l’immaturité de leurs auteurs
  • La liberté d’expression ne saurait, sous aucun motif, justifier la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane

Le Royaume du Maroc a condamné vigoureusement, dimanche, la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au Prophète Sidna Mohammed, Paix et Salut sur Lui.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger indique que le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent l’immaturité de leurs auteurs, et réaffirme que la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres.
La liberté d’expression ne saurait, sous aucun motif, justifier la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane qui compte plus de deux milliards de fidèles dans le monde, souligne le communiqué.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Les problématique de la lutte armée depuis et vers le Sud-Liban

Un poste de l'armée israélienne après qu'il a été touché par une roquette tirée depuis le Liban le 8 décembre 2023 (Photo, AFP).
Un poste de l'armée israélienne après qu'il a été touché par une roquette tirée depuis le Liban le 8 décembre 2023 (Photo, AFP).
Short Url
  • Il est probable que le Hamas et ses alliés régionaux s’efforcent de faire face à une nouvelle réalité politique
  • Dans le passé, le Liban était un refuge pour les combattants des mouvements internationaux de libération

L'annonce par le mouvement Hamas de la création des soi-disant « Avant-gardes du déluge d'Al-Aqsa » au Liban a suscité des inquiétudes parmi tous les Libanais, en particulier les habitants du Sud, quant au retour de la lutte armée palestinienne vers l'intérieur via la frontière libanaise. .

Cette déclaration, que les dirigeants n'ont pas tardé à clarifier, a été considérée par une grande partie des Libanais comme une annonce de la remilitarisation des réfugiés palestiniens en dehors des camps et un projet de faire évoluer la scène politique et idéologique en leur sein.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Sécurité routière en Tunisie: Peut-on éviter les tragédies ?

Selon des statistiques récentes, les accidents de la route en Tunisie ont connu une augmentation (Photo, La Presse).
Selon des statistiques récentes, les accidents de la route en Tunisie ont connu une augmentation (Photo, La Presse).
Short Url
  • Le pays enregistre chaque année un nombre alarmant de victimes d’accidents de la route, avec 11 501 décès recensés annuellement
  • Cette réalité soulève des interrogations cruciales quant aux mesures nécessaires pour prévenir ces tragédies et sauvegarder la vie des citoyens.

Les initiatives des parties prenantes ont déjà porté leurs fruits, avec la Tunisie qui passe du groupe 4 au groupe 2 dans le classement de l’OMS. Cette progression encourageante, annoncée dans le nouveau rapport sur la sécurité routière dans le monde à paraître le 13 décembre 2023, souligne l’importance des efforts conjoints pour améliorer les systèmes de données et prévenir les tragédies sur les routes tunisiennes.

Les routes tunisiennes demeurent le théâtre d’une inquiétude croissante : les accidents de la route. Malgré les initiatives déployées par diverses parties prenantes pour renforcer la sécurité routière, le nombre d’incidents persiste de manière alarmante.

Cette réalité soulève des interrogations cruciales quant aux mesures nécessaires pour prévenir ces tragédies et sauvegarder la vie des citoyens. Selon des statistiques récentes, les accidents de la route en Tunisie ont connu une augmentation, ces dernières années, mettant en péril la vie de milliers de conducteurs, passagers et piétons. Les causes de ces incidents sont variées, allant de l’excès de vitesse à la négligence des règles de conduite, en passant par l’état des routes et le non-respect des normes de sécurité des véhicules.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Sécurité chimique: Alger et Washington renforcent leur coopération

L'Algérie et les Etats-Unis se sont engagés à renforcer leur coopération en matière de sécurité chimique (Photo, El Watan).
L'Algérie et les Etats-Unis se sont engagés à renforcer leur coopération en matière de sécurité chimique (Photo, El Watan).
Short Url
  • «Dans le cadre du partenariat américano-algérien, les deux pays ont eu, du 3 au 6 décembre à Alger, un échange bilatéral sur la sécurité chimique»
  • Ils ont discuté des meilleures pratiques et des procédures opérationnelles standards pour garantir un transport sûr des produits chimiques en vrac

L'Algérie et les Etats-Unis se sont engagés à renforcer leur coopération en matière de sécurité chimique, à l’issue d’un séminaire bilatéral consacré à la sécurité chimique, a annoncé, hier, l’ambassade des Etats-Unis en Algérie dans un communiqué. «Dans le cadre du partenariat américano-algérien, les deux pays ont eu, du 3 au 6 décembre à Alger, un échange bilatéral sur la sécurité chimique. 

Ils ont discuté des meilleures pratiques et des procédures opérationnelles standards pour garantir un transport sûr des produits chimiques en vrac», a précisé la même source. Les délégués américains du Bureau de la sécurité internationale et de la non-prolifération du Département d’Etat et des Laboratoires nationaux Sandia du Département américain de l’Energie ont rencontré 22 responsables algériens de plusieurs ministères au cours du séminaire, selon l’ambassade américaine à Alger. 

Des responsables algériens et des experts américains en matière de sécurité chimique «ont partagé leurs meilleures pratiques, abordant les méthodes et outils permettant d'identifier en toute sécurité les produits chimiques préoccupants en matière de sécurité et les stratégies visant à sécuriser les itinéraires pour le transport de produits chimiques en vrac», lit-on dans le communiqué. 

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.