Deux artistes ivoiriens célèbrent Rabat, capitale africaine de la culture

Portrait de Yéanzi au coeur de l'exposition «Perceptions» à Casablanca (Photo, Le Matin).
Portrait de Yéanzi au coeur de l'exposition «Perceptions» à Casablanca (Photo, Le Matin).
Short Url
Publié le Vendredi 08 juillet 2022

Deux artistes ivoiriens célèbrent Rabat, capitale africaine de la culture

  • «Perceptions», fruit d’une résidence artistique à Marrakech, est l’intitulé de cette prestation qui fête Rabat, capitale africaine de la culture
  • L’Espace Expressions CDG accueille, du 7 juillet au 12 septembre, l’exposition des deux artistes ivoiriens Armand Boua et Yéanzi

L’exposition «Perceptions» offre à voir le travail de deux artistes empreint de créativité, de richesse idéelle et d’inspiration foisonnante. Leur point commun est la ville d’Abidjan où ils ont grandi et appris les arts plastiques à l’École nationale des beaux-arts d’Abidjan. Comme ils sont liés par le choix de la thématique du portrait.

«Armand Boua traite de la condition humaine. Ses œuvres révèlent ainsi les figures sans formes d’enfants oubliés, témoignant de la violence qui continue de caractériser les luttes politiques en Afrique de l’Ouest. Son travail sur les enfants est inspiré de scènes de rue où les migrations urbaines créent des enchevêtrements ethniques, linguistiques, culturels et sociaux», indique-t-on dans le texte du catalogue.

Un travail qui a valu à ces œuvres de faire partie de la collection permanente du Minneapolis Institute of Art. Armand Boua a, aussi, participé à la neuvième édition de la Biennale de Dak’art en 2010, ainsi qu’à la seconde édition du programme «In-Discipline» en 2019 présentée à Marrakech à l’espace d’art Montresso.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Iran: A la croisée des chemins?

Epingle affichant un portrait du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, lors d'une manifestation en Iran (Photo, AFP).
Epingle affichant un portrait du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, lors d'une manifestation en Iran (Photo, AFP).
Short Url
  • Alors que les manifestations entrent dans leur troisième semaine, le gouvernement iranien n'a pas atteint ses objectifs
  • Le régime a invoqué et exagéré le rôle conspirateur de l'Occident et s'est déchaîné contre un parti d'opposition

Dans ses efforts pour apaiser la crise des manifestations succédant au meurtre de Mahsa Amini par la police des mœurs, le régime iranien a fait beaucoup de choses en parallèle.

Pour détourner l'attention des manifestations qui se déroulent (bien que leur ampleur ait oscillé tout au long) depuis deux semaines, le régime a invoqué et exagéré le rôle conspirateur de l'Occident et s'est déchaîné contre le parti d'opposition, le Parti démocratique du Kurdistan d'Iran, ciblant ses sites dans le nord de l'Irak avec 73 missiles balistiques, ce qui a presque conduit au massacre; l'un de ces missiles a atterri près d'une école pour enfants près d'Erbil.

Ce faisant, le CGRI a cherché à se présenter les évènements de contestation comme étant une guerre menée par l'étranger par un groupe armé associé aux ennemis de l'Iran qui sème des troubles intérieurs.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le secteur du tourisme médical en plein essor en Tunisie

La Tunisie attire de plus en plus de patients étrangers dans le cadre d'une stratégie de développement du tourisme médical (Photo, La Presse).
La Tunisie attire de plus en plus de patients étrangers dans le cadre d'une stratégie de développement du tourisme médical (Photo, La Presse).
Short Url
  • Le tourisme médical en Tunisie a attiré en 2019 deux millions de patients étrangers
  • Les études élaborée ont démontré que la Tunisie est capable de doubler le nombre des patients étrangers en 5 ans

Le secteur du tourisme médical en Tunisie a généré en 2019 des revenus de l’ordre de 5.3 milliards de dinars et attiré 2 millions de patients étrangers dont 1 million ayant résidé dans des établissements hospitaliers et 1 autre million qui ont bénéficié de consultations médicales, a annoncé la directrice générale de l’unité de promotion de l’investissement et de l’exportation des services de santé, au ministère de la Santé Nadia Fenina.

Dans une déclaration à l’agence TAP en marge de sa participation à l’ouverture du 3e congrès de tourisme médical organisé durant 2 jours à Yasmine Hammamet, Fenina a indiqué que l’exportation des services de santé est un secteur prometteur, surtout que les études élaborées dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l’exportation des services de santé ont démontré que la Tunisie est capable de doubler le nombre des patients étrangers en 5 ans, soulignant que le calcul des revenus a été fait sur la base de 5 000 dinars de dépenses par patient.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


34e édition du Prix littéraire Camaiore: Tahar Benjelloun primé en Italie

Tahar Benjelloun a été primé, en Italie, lors de la cérémonie de clôture de la 34ème édition du Prix littéraire Camaiore -Francesco Belluomini (Photo, Le Matin).
Tahar Benjelloun a été primé, en Italie, lors de la cérémonie de clôture de la 34ème édition du Prix littéraire Camaiore -Francesco Belluomini (Photo, Le Matin).
Short Url
  • L'écrivain marocain s'est adjugé le Prix international de cette grande manifestation culturelle pour son recueil poétique «Douleur et lumière du monde»
  • Le Prix littéraire Camaiore, initié par le poète Francesco Belluomini, fait partie "des prestigieuses manifestations dédiées à la poésie

Tahar Benjelloun a été primé, en Italie, lors de la cérémonie de clôture de la 34ème édition du Prix littéraire Camaiore -Francesco Belluomini-.

L'écrivain marocain de renommée internationale s'est adjugé le Prix international de cette grande manifestation culturelle pour son recueil poétique "Douleur et lumière du monde", qui évoque ''les tragédies et les beautés du monde contemporain pour en montrer la richesse et la complexité''.

Le Prix littéraire Camaiore, initié par le poète Francesco Belluomini, fait partie "des prestigieuses manifestations dédiées à la poésie au niveau international".

Également peintre et poète, Tahar Ben Jelloun est notamment connu pour son roman récompensé du prix Goncourt ''La nuit sacrée'' et ses nombreux essais pédagogiques, dont "Le racisme expliqué à ma fille", traduit dans plus de 25 langues, et son dernier ouvrage "le miel et l’amertume’’, édité par La Nave di Teseo.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.