Musulmans français et valeurs républicaines ... problèmes d'intégration

Le président Emmanuel Macron après l'attaque terroriste de Nice (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mardi 03 novembre 2020

Musulmans français et valeurs républicaines ... problèmes d'intégration

  • La France est à l'aube d'un changement majeur
  • Il va falloir restructurer les relations et les interactions entre les composantes du peuple français sur la base de l'unité sociale

La France est à l'aube d'un changement majeur. Les trois événements terroristes du mois d'octobre, les prises de position d'Emmanuel Macron, son plan pour faire face à ce qu'il a appelé le «séparatisme islamiste» pour restaurer les valeurs de la république, et en conséquence la vague de manifestations et réactions à travers de nombreux pays arabes et musulmans, tous confirment que la France est confrontée à un défi de taille.

Une partie de ce défi consiste à s'opposer aux menaces terroristes, tâche facile, classique, puisque liée à des opérations sécuritaires légitimes. La seconde partie est plus complexe, vaste, et consiste à restructurer les relations et les interactions entre les composantes de la société française sur la base de l'unité sociale, la tolérance et le respect des religions.

Dans un communiqué du Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian affirme que le respect est l'essence des valeurs françaises. Mais la France se tient face à une nouvelle situation, inédite, et les décisions qui seront prises aujourd’hui détermineront l’avenir des trois ou quatre prochaines décennies.

Quelle sera la  situation des musulmans de France ? Quelle sera la marge de manœuvre de la droite française, avec ses ramifications et implications intellectuelles surtout qu’elle représente le premier ennemi des immigrés en général, et des musulmans de France en particulier.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Biden arrive, les républicains jouent avec le feu

Le président des Etats-Unis Joe Biden se prépare avant de s’adresser à la nation, le 20 janvier à Washington (Photo, AFP).
Short Url
  • La menace la plus dangereuse et la plus persistante aux États-Unis est celle des groupes d'extrême droite
  • Contrairement à l'État irakien, l'État américain, ses forces de sécurité et son système judiciaire, sont forts

Ce matin sur les ondes de la radio nationale américaine, un général de l’armée qui a servi lors de la guerre en Irak a déclaré que la présence de 25 000 soldats américains à Washington lui rappelait Bagdad. Comme c'est bizarre!

La population de Washington est américaine, les soldats sont américains, et l’armée présente dans la rue est loin d’être étrangère. Contrairement à l'État irakien, l'État américain, ses forces de sécurité et son système judiciaire, sont forts. Les Irakiens mourraient par milliers tous les mois quand le général en question était en service, alors qu’à Washington, cinq personnes sont mortes le 6 janvier. Il s’agit également de constater l’absence d'État étranger qui soutient extrémistes américains : le Canada et le Mexique sont loin d’être la Syrie et l'Iran.

Quelle ironie de voir le gouvernement américain dépenser des centaines de milliards de dollars pour lutter contre les terroristes au Moyen-Orient, et que des groupes disparates d'Américains de droite viennent lancer la première attaque contre le Capitole depuis celle de l'armée britannique en 1814.

Le Département de la sécurité intérieure, créé après le 11 septembre, a déclaré dans un rapport paru en octobre dernier, que la menace la plus dangereuse et la plus persistante aux États-Unis est celle des groupes d'extrême droite qui font la promotion de la domination de la race blanche.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Tunisie: En attendant les solutions consensuelles

Affrontements entre policiers et manifestants, le 19 janvier à Tunis (Photo, AFP).
Short Url
  • Les Tunisiens qui s’attendaient à ce que leur élite, plus particulièrement les gouvernants, éclaire leur lanterne sur ce que le gouvernement envisage de faire pour contrer la violence
  • Les communiqués diffusés par les services d’information relevant du ministère de l’Intérieur ne prennent pas la peine d’analyser les causes profondes de ce phénomène

Nos politiciens, toutes tendances politiques et intellectuelles confondues, se sont mués en chroniqueurs TV et radio pour expliquer à l’opinion publique les raisons qu’ils considèrent comme étant inavouées qui se cachent derrière la vague de protestations violentes et d’actes de vandalisme à l’encontre des biens publics et privés commis par plusieurs centaines d’adolescents, voire d’enfants, dans différentes régions du pays, à la faveur des quatre jours de confinement général décidé par le gouvernement en vue de contenir l’épidémie de Covid-19.

Et les Tunisiens qui s’attendaient à ce que leur élite, plus particulièrement les gouvernants, éclaire leur lanterne sur ce que le gouvernement envisage de faire pour contrer la violence, les actes de vandalisme et le banditisme sans précédent, de rester sur leur faim, dans la mesure où nos élites au pouvoir, en premier lieu les chefs du gouvernement et de l’Etat ainsi que le président du Parlement, gardent toujours un silence assourdissant, préférant se contenter des communiqués diffusés par les services d’information relevant du ministère de l’Intérieur.

Ces communiqués se contentent, en effet, de passer, en revue quotidiennement le nombre d’actes d’agression commis par les jeunes en colère, les arrestations et les dégâts enregistrés pour ce qui est des agents de sécurité blessés et des entreprises ou établissements privés endommagés, sans prendre la peine d’analyser les causes profondes de ce phénomène.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Stora émet 22 recommandations dont le retour des harkis

L’historien français Benjamin Stora (Photo, AFP).
Short Url
  • L’historien souhaite que la commission «Mémoire et Vérité» composée de «différentes personnalités engagées dans le dialogue franco-algérien»
  • Le rapport recommande de «poursuivre les commémorations, comme celle du 19 mars 1962 demandée par plusieurs associations d’anciens combattants à propos des accords d’Evian»

Le rapport sur la colonisation et la guerre d'Algérie, remis ce mercredi 20 janvier par l’historien Benjamin au président français Emmanuel Macron, recommande la mise en place d’une commission « Mémoire et Vérité » chargée d’impulser des initiatives mémorielles communes entre la France et l’Algérie, selon le quotidien Le Monde, qui a révélé les 22 points sur lesquels cette commission est appelée à formuler des recommandations. Une commission que l’historien souhaite composée de « différentes personnalités engagées dans le dialogue franco-algérien », comme Fadila Khattabi, présidente du groupe d’amitié France-Algérie de l’Assemblée nationale, Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée, des intellectuels, médecins, chercheurs, chefs d’entreprise, animateurs d’associations… selon la même source.

Au premier chapitre, le rapport Stora recommande de « poursuivre les commémorations, comme celle du 19 mars 1962 demandée par plusieurs associations d’anciens combattants à propos des accords d’Evian, premier pas vers la fin de la guerre d’Algérie ».

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.