Sonatrach entend intensifier ses investissements

Sonatrach entend intensifier ses investissements en matière de production du gaz naturel liquéfié sans carbone (Photo, El Watan).
Sonatrach entend intensifier ses investissements en matière de production du gaz naturel liquéfié sans carbone (Photo, El Watan).
Short Url
Publié le Samedi 10 décembre 2022

Sonatrach entend intensifier ses investissements

  • Le Groupe Sonatrach entend intensifier ses investissements en matière de production du gaz naturel liquéfié sans carbone durant les prochaines années
  • Sonatrach se doit de lancer de nouveaux investissements pour produire du gaz répondant à des normes environnementales précises

Le PDG de Sonatrach s'exprimait lors d'une séance d'audition organisée par la commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification de l'Assemblée nationale populaire (APN), consacrée au débat sur : les "Perspectives de développement de Sonatrach durant le cinq prochaines années".

M. Hekkar a indiqué, dans ce cadre, que l'orientation vers de nouveaux investissements pour la production du gaz naturel liquéfié sans carbone constituait "l'un des principaux défis du Groupe dans le contexte des mutations internationales en cours".

Sonatrach se doit de lancer de nouveaux investissements pour produire du gaz répondant à des normes environnementales précises en vue de préserver ses parts de marché et sa réputation, a-t-il ajouté, relevant que certains pays posent désormais des conditions environnementales sur les achats, d'où la nécessité de s'orienter vers le gaz naturel liquéfié sans carbone.

Lire l’article

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Iran: Des failles à la frontière

Les forces terrestres de l'armée iranienne participent à un exercice militaire à Nasrabad, dans la province centrale d'Ispahan (Photo, AFP).
Les forces terrestres de l'armée iranienne participent à un exercice militaire à Nasrabad, dans la province centrale d'Ispahan (Photo, AFP).
Short Url
  • Cela donne au régime iranien et à ses services de sécurité un moyen de sauver la face
  • Selon des médias d'État iraniens les drones qui ont mené les attaques avaient été lancés depuis l'intérieur de l'Iran

Les Iraniens ont recentré leur récit sur l'opposition kurde, l'accusant de collaborer avec les ennemis de l'Iran et de comploter contre le régime islamique. En effet, les médias gouvernementaux ont accusé l'opposition du Kurdistan irakien d'être impliquée, sur ordre d'un appareil de sécurité étranger, dans le transport de matériel utilisé lors de l'attentat d'Ispahan.

Cependant, la position des médias d'État iraniens, qui équivaut presque à une confirmation officielle de l'État, est que les drones qui ont mené les attaques contre des installations militaires dans la ville d'Ispahan samedi soir avaient été lancés depuis l'intérieur de l'Iran, et non depuis un autre pays.

Cela impliquerait que les agences de sécurité étrangères impliquées dans l'attaque ont profondément infiltré l'Iran, réussissant à atteindre leurs objectifs avec facilité. D'une part, ce fait révèle à quel point les services secrets étrangers ont réussi à pénétrer l'Iran. D'un autre côté, cela nous montre à quel point les services de sécurité iraniens ont échoué à contrer ces efforts.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Chasse aux sangliers en Tunisie: Une interdiction non justifiée?

Le tourisme de chasse est pénalisé, aujourd’hui, par le gouvernement tunisien (Photo, La Presse).
Le tourisme de chasse est pénalisé, aujourd’hui, par le gouvernement tunisien (Photo, La Presse).
Short Url
  • Le tourisme de chasse est pénalisé, aujourd’hui, par un gouvernement qui a démoli les efforts des Tunisiens à l’étranger
  • La Tunisie ne manque pas d’atouts pour être une destination incontournable pour la chasse

Ces chasseurs transitant par une agence de voyage agréée, conformément à la réglementation en vigueur, ont dépensé 30 mille euros, soit plus de 100 mille dinars, rien que pour l’hébergement et les autorisations !

La Tunisie ne manque pas d’atouts pour être une destination incontournable pour la chasse, étant donné qu’elle se distingue tant par la qualité de l’environnement que par la qualité du gibier tels que les sangliers et les grives. Elle est aussi très appréciée pour ses territoires immenses (grands espaces sauvages, un gibier abondant), des paysages contrastés tout près de l’Europe (deux heures de vol seulement la sépare du continent européen), une chasse régie par une loi et des professionnels expérimentés, une longue tradition de la chasse…

Donc, les raisons ne manquent pas pour venir chasser en Tunisie et faire de la chasse du sanglier dans notre pays : une quête inoubliable pour les chasseurs étrangers — et même tunisiens — qui veulent ramener chez eux des souvenirs éblouissants.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Islamophobie: Quand la responsabilité des Etats est engagée

A Stockholm, tout récemment, le politicien suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran (Photo, El Watan).
A Stockholm, tout récemment, le politicien suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran (Photo, El Watan).
Short Url
  • Ces derniers jours, c’est dans les pays scandinaves que l'islamophobie s'exprime déclenchant une vague d’indignation et de colère dans les pays musulmans
  • En Occident sont enregistrées des atteintes intolérables à l’islam, ciblant soit les communautés musulmanes, soit l’image du Prophète

Régulièrement en Occident sont enregistrées des atteintes intolérables à l’islam, ciblant soit les communautés musulmanes, soit l’image du Prophète Mohamed, soit Le Coran.

Ces derniers jours, c’est dans les pays scandinaves qu’ils se sont déroulés, déclenchant une vague d’indignation et de colère dans les pays musulmans. Ils posent de nouveau la question de la montée en puissance de l’islamophobie, encouragée, çà et là, par les victoires électorales des partis d’extrême droite mais qui posent en même temps le problème de la responsabilité des dirigeants politiques en poste lorsqu’ils autorisent les manifestations publiques antimusulmanes et ne prennent pas de mesure à l’encontre de leurs auteurs.

Et en même temps développent un discours douteux sur «la liberté de blâmer», aux antipodes du respect dû aux religions, à toutes les religions, dès lors qu’elles s’exercent dans le respect des lois nationales.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.