Avec la Mahd Sports Academy, l’Arabie saoudite va former une nouvelle génération de champions sportifs

e prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, et le ministre des Sports, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal. (Photo Arab News).
e prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, et le ministre des Sports, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal. (Photo Arab News).
Short Url
Publié le Vendredi 24 juillet 2020

Avec la Mahd Sports Academy, l’Arabie saoudite va former une nouvelle génération de champions sportifs

  • L’Arabie saoudite poursuit sa stratégie de développement du sport en lançant la Mahd Sports Academy, qui s’annonce comme l’une des plus grandes académies sportives au monde
  • La Mahd Sports Academy vise à former une nouvelle génération de champions sportifs saoudiens au cours des prochaines années

RIYAD : Le développement du sport en Arabie saoudite ces dernières années va connaître une nouvelle étape avec le lancement d’un nouveau projet appelé Mahd Sports Academy, grâce au soutien du prince héritier Mohammed ben Salman.

C’est le ministre des Sports du Royaume, le prince Abdulaziz bin Turki Al-Faisal qui a fait la promotion de cette nouvelle académie sportive par le tweet « Le temps est venu », suscitant un grand intérêt des Saoudiens sur la Toile.  Dans le même temps, la Mahd Sports Academy a lancé son propre compte en tweetant : « Beaucoup de choses ont été perdues et le temps de tout rattraper est venu ».

Un clip d'un petit garçon tenant un ballon de football a été également partagé sur la plateforme de médias sociaux, avec la légende suivante : « Le temps est venu pour vous exprimer ». La veille, le même compte a partagé une vidéo d'une petite fille tenant une raquette de tennis, et enfin, celle d'un garçon dans une piscine. Si ces photos de jeunes Saoudiens ont été choisies pour faire la promotion de la nouvelle académie, ce n’est pas un hasard : la Mahd Sports Academy sera accessible à tous les enfants saoudiens à partir de 6 ans, et selon des sources d'Arab News, et s’adressera aux deux sexes.

La Mahd Sports Academy, dont les détails seront révélés la semaine prochaine, sera l'une des plus grandes académies sportives au monde, visant à former une nouvelle génération de champions sportifs saoudiens au cours des prochaines années, afin qu’ils puissent représenter le Royaume lors de grands événements régionaux, continentaux et mondiaux. L’Arabie saoudite espère améliorer son bilan sportif lors d’événements comme la Coupe du monde et les Jeux olympiques. 

Le président de l’Autorité générale des sports, Abdulaziz bin Turki Al Saud, a récemment affirmé à la BBC : « En 2015, seulement 13 % des Saoudiens pratiquaient une activité sportive une demi-heure ou plus par semaine. L’objectif est d’atteindre les 40 % d’ici à 2030 ». Coopérant avec le directeur général de Saudi Arabian Leadership Institute, Abdullah bin Faisal Hammad et le ministère de l'Éducation, le prince Abdulaziz a travaillé avec les professeurs d’éducation physique et les enfants âgés de plus de 6 ans, afin de dénicher de nouveaux talents dans des villes d’Arabie saoudite.  Ceux-ci seront ensuite formés et suivis par des entraîneurs expérimentés.

Le ministère des Sports a également conclu plus de 40 accords avec des universités sportives, dans lesquelles des étudiants saoudiens ont été inscrits. Parmi celles-ci figurent la Real Madrid University, la prestigieuse université Harvard ou encore la Dutch University of Johan Cruyff.

Ces nouvelles ambitions s’inscrivent dans le plan de réformes « Vision 2030 » lancé en 2016 par Mohammed Ben Salman, et visant à préparer l’après-pétrole en diversifiant les ressources de l’économie. Depuis quelques années, le Royaume a accueilli des événements sportifs de grande ampleur comme les  Super Coupes d'Espagne et d'Italie, le Dakar, la Formule E et le championnat du monde de boxe poids lourds.


Incendie à Djebel Ali à Dubaï, rapidement maîtrisé

Les équipes de la défense civile de Dubaï ont maîtrisé un incendie qui s’est déclaré dans un site d’élimination des déchets pétroliers dans la zone industrielle de Djebel Ali. (Twitter: @DXBMediaOffice)
Les équipes de la défense civile de Dubaï ont maîtrisé un incendie qui s’est déclaré dans un site d’élimination des déchets pétroliers dans la zone industrielle de Djebel Ali. (Twitter: @DXBMediaOffice)
Short Url
  • Aucune victime n’a été signalée
  • Les équipes de la défense civile de Dubaï ont maîtrisé un incendie qui s’est déclaré dans un site d’élimination des déchets pétroliers dans la zone industrielle de Djebel Ali

DUBAÏ: Les équipes de la défense civile de Dubaï ont maîtrisé un incendie qui s’est déclaré dans un site d’élimination de déchets pétroliers dans la zone industrielle de Djebel Ali, située loin des usines de la zone, a indiqué le bureau des médias de Dubaï.

Sur le site, une forte fumée due à la combustion de déchets pétroliers a été observée dans une partie déserte de la zone industrielle.

Aucune victime n’a été signalée.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Le pavillon saoudien à l’Expo 2020 de Dubaï accueille 23 000 visiteurs en une journée

Le pavillon propose aux visiteurs un contenu diversifié reposant sur quatre piliers principaux: la nature, le patrimoine, la biocommunauté et les opportunités économiques que le pays offre au monde. (AN, Farah Heiba)
Le pavillon propose aux visiteurs un contenu diversifié reposant sur quatre piliers principaux: la nature, le patrimoine, la biocommunauté et les opportunités économiques que le pays offre au monde. (AN, Farah Heiba)
Short Url
  • Le nombre total de visites du pavillon saoudien est à plus de 200 000
  • Le Dr Khaled ben Hussein al-Biyari, ministre adjoint de la Défense pour les affaires exécutives, a visité les pavillons saoudien et émirati

DUBAÏ: Le pavillon saoudien à l’Expo 2020 de Dubaï a accueilli 23 000 visiteurs en une journée, ce qui porte le nombre total de visites à plus de 200 000, a rapporté l’agence de presse saoudienne officielle SPA.

Le commissaire général du pavillon saoudien, l’ingénieur Hussein Hanbaza, a remarqué que le pavillon a attiré l’attention des visiteurs grâce à ses sections et activités qui reflètent la richesse humanitaire ainsi que les composantes civiles et de développement du Royaume. 

Le pavillon propose aux visiteurs un contenu diversifié reposant sur quatre piliers principaux: la nature, le patrimoine, la biocommunauté et les opportunités économiques que le pays offre au monde. Des spectacles de folklore populaire ont également eu lieu dans le deuxième plus grand pavillon du site de l’exposition.

Par ailleurs, le Dr Khaled ben Hussein al-Biyari, ministre adjoint de la Défense pour les affaires exécutives, a visité les pavillons saoudien et émirati. Il a été reçu par l’ambassadeur saoudien aux Émirats arabes unis, Turki ben Abdallah al-Dakhil, et le chef du pavillon saoudien, M. Hanbaza.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com   


La Force aérienne saoudienne participe à un exercice militaire aux EAU

Cet exercice comprenait également des forces aériennes d’autres pays amis. (SPA)
Cet exercice comprenait également des forces aériennes d’autres pays amis. (SPA)
Les forces armées saoudiennes ont bénéficié de leurs expériences antérieures dans des exercices similaires. (SPA)
Les forces armées saoudiennes ont bénéficié de leurs expériences antérieures dans des exercices similaires. (SPA)
Les forces armées saoudiennes ont bénéficié de leurs expériences antérieures dans des exercices similaires. (SPA)
Les forces armées saoudiennes ont bénéficié de leurs expériences antérieures dans des exercices similaires. (SPA)
Short Url
  • Cet exercice comprenait également des forces aériennes d’autres pays amis
  • La participation des forces aériennes de plusieurs pays à l’exercice a permis de préparer des scénarios simulant ce qui pourrait se passer sur le terrain

ABU DHABI: La Force aérienne royale saoudienne a participé dimanche à l’exercice Missile Air War Center 2021 dans la base aérienne d’Al-Dhafra aux Émirats arabes unis (EAU). Cet exercice comprenait également des forces aériennes d’autres pays amis.

Le commandant de l’exercice, le colonel pilote Ayedh ben Saïd al-Qahtani, a déclaré que les exercices ont démarré avec les plus hauts niveaux de professionnalisme et de mesures de sécurité.

Les forces armées saoudiennes ont bénéficié de leurs expériences antérieures dans des exercices similaires, a-t-il indiqué, ajoutant que l’exercice se déroulait en plusieurs étapes et avait était précédé par la formation de groupes de travail et de réunions préparatoires.

Le colonel Al-Qahtani a expliqué que cet exercice avait pour but d’augmenter le niveau de préparation au combat de la Force aérienne royale saoudienne, et de renforcer les liens opérationnels entre elle et ses homologues participants.

Il a précisé que l’exercice consistait en des activités allant du ciblage des défenses aériennes ennemies aux opérations aériennes tactiques, en passant par la frappe de cibles hostiles, la détection et la destruction de stations radar ennemies, l’interception d’avions ennemis et l’exécution d’opérations d’attaque stratégique et d’opérations d’appui aérien pour les forces terrestres.

Il a noté que la participation des forces aériennes de plusieurs pays à l’exercice a permis de préparer des scénarios simulant ce qui pourrait se passer sur le terrain, car cela donne aux participants la possibilité de communiquer et d’améliorer leurs expériences pratiques.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com