Hezbollah

Pour le chef du Hezbollah, les affrontements de Beyrouth étaient un incident dangereux
  • «Le véritable programme des Forces libanaises est la guerre civile», a déclaré Nasrallah dans un discours télévisé en direct
  • Nasrallah déclare que le Hezbollah n'est pas l'ennemi des chrétiens et qu’il est vain d’essayer de le présenter comme tel
Par Reuters ·
Les députés libanais se cachent par peur des assassins du Hezbollah
  • La crise entoure l'enquête menée par le juge Tarek Bitar, qui veut interroger d'anciens ministres ainsi que des ministres en exercice liés au Hezbollah et à son allié, le parti Amal sur leur responsabilité dans l'explosion meurtrière du port de Beyrouth
  • Bassil, qui est le gendre du président Michel Aoun et dont on pense généralement qu'il cherche à le remplacer, fait l'objet de sanctions américaines pour corruption présumée et pour avoir des liens avec le Hezbollah
Par Najia Al-Houssari ·
Les familles des victimes de l'explosion de Beyrouth soutiennent le juge malgré la pression
  • La déclaration des familles visait apparemment à contrer une vidéo publiée par leur porte-parole sur les réseaux sociaux vendredi dans laquelle il appelle le juge Tarek Bitar à se récuser.
  • Le porte-parole n'a pas pu être joint pour commenter et il n'était pas clair s'il avait fait la vidéo sous pression
Par Najia Al-Houssari ·
Pointé par le Hezbollah, un parti chrétien libanais réfute son implication dans les affrontements à Beyrouth
  • Les violences survenues jeudi dernier ont éclaté lors d'une manifestation convoquée par le Hezbollah, un groupe musulman chiite, pour protester contre le juge chargé de l'enquête sur les explosions du port
  • Samir Geagea a déclaré que la réunion du groupe politique auquel appartiennent les Forces Libanaises s'est penchée sur les mesures à prendre si le Hezbollah, parvenait à évincer le juge Bitar
Par Arab News/ Reuters ·
19 personnes arrêtées après les affrontements de Beyrouth qui ont fait 7 morts
  • Des unités militaires spécialisées enquêtent toujours sur la cause directe de la fusillade meurtrière
  • L'Arabie saoudite a condamné la fusillade et a déclaré que le Liban avait besoin d'un «changement réel et sérieux»
Par Najia Houssari ·
Le Liban enterre les victimes des violents affrontements, la tension reste vive
  • Six des sept personnes tuées étaient des membres des deux partis chiites qui avaient organisé jeudi une manifestation devant le Palais de justice
  • Ces violences viennent accroître la tension politique qui reste vive vendredi dans le pays où le Hezbollah et ses alliés exigent le départ du juge Tareq Bitar
Par AFP ·
Le Liban à cran avec un septième décès au lendemain des affrontements
  • Cinq des victimes relèvent des deux partis chiites, le Hezbollah pro-iranien et son allié le mouvement Amal, qui avaient organisé jeudi une manifestation devant le Palais de Justice de Beyrouth
  • Les formations chiites accusent le parti chrétien des Forces Libanaises d'avoir déployé des francs-tireurs sur les toits des immeubles environnants et d'avoir visé leurs partisans
Par AFP ·
Moscou appelle les acteurs de la crise au Liban à «faire preuve de retenue»
  • Se disant «extrêmement préoccupé par la tension politique croissante au Liban», Moscou a appelé à régler la crise «sur la base du respect et mutuel, sans interférence extérieure»
  • «Nous appelons tous les politiques libanais à faire preuve de retenue et de prudence et à recommencer à travailler ensemble de manière constructive pour résoudre les problèmes», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères
Par AFP ·
L’Arabie saoudite «se tient aux côtés du peuple libanais»
  • L’Arabie saoudite a déclaré qu’elle suivait de près les événements survenus au Liban après que des fusillades ont fait six morts la veille à Beyrouth
  • Le Royaume indispensable de mettre fin, au Liban, à l’acquisition et à l’utilisation d’armes en dehors du cadre de l’État
Par Arab News ·
Affrontements à Beyrouth : les images
  • Une manifestation organisée par le Hezbollah et ses alliés contre le juge chargé de l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth a dégénéré jeudi, faisant six morts et une vingtaine de blessés
  • Des tirs nourris et des explosions résonnaient non loin du Palais de justice, devant lequel s'étaient massés des centaines de manifestants vêtus de noir,
Par AFP/Arab News en français ·