Sécurité hydrique menacée

Bouteflika et ses hommes ont échoué à hisser aux normes internationales le service public par une distribution continue d’une eau de bonne qualité. (Photo, AFP)
Bouteflika et ses hommes ont échoué à hisser aux normes internationales le service public par une distribution continue d’une eau de bonne qualité. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mercredi 07 juillet 2021

Sécurité hydrique menacée

  • Au moins 22 wilayas sont confrontées aujourd’hui à des crises aiguës d’alimentation en eau potable
  • Certaines régions n’ont jamais rien connu d’autre que le rationnement strict

En juillet 2016, en marge de la cérémonie de mise en service d’une station de dessalement d’eau de mer à Oran, Abdelkader Ouali, alors ministre des Ressources en eau, affirmait avec certitude que «la sécurité de l’eau est désormais acquise en Algérie».

Depuis, cette eau a coulé sous les ponts jusqu’à tarissement, et Abdelkader Ouali a fini en prison, alors que les robinets sont à sec. En 2021, les Algériens de Aïn Taya, de M’sila et de Constantine rient jaune de cette déclaration triomphaliste et mensongère, typique d’un ministre de Bouteflika, et maudissent ce régime qui a manqué à sa responsabilité de mettre l’Algérie et les Algériens à l’abri du stress hydrique.

Certes, le nombre de la population a été multiplié par 4,5 et la consommation d’eau l’a été par 40 depuis l’indépendance du pays. Cela alors que les ressources deviennent rares et les déficits en matière de pluviométrie s’accumulent. Jusqu’à 40% ces deux dernières années, d’où une baisse drastique des volumes des barrages. Mais la cruelle parcimonie du ciel n’enlève rien à la responsabilité des politiques.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

Le stress hydrique guette l’Algérie
Par Rédaction Nationale -
Algérie: Vers une situation de stress hydrique?
Par Hakima Bedouani -

Habitat et construction: un secteur sinistré

Le boom du marché juteux de l’immobilier dans les centres urbains des grandes villes du pays, mais aussi au niveau des petites agglomérations, y compris rurales, qui n’ont pas échappé, elles aussi, au règne du béton, ne s’est pas fait sans dommages. (Photo, AFP)
Le boom du marché juteux de l’immobilier dans les centres urbains des grandes villes du pays, mais aussi au niveau des petites agglomérations, y compris rurales, qui n’ont pas échappé, elles aussi, au règne du béton, ne s’est pas fait sans dommages. (Photo, AFP)
Short Url
  • Les négligences, la gabegie dans l’acte de bâtir et la gestion de la ville, d’une manière globale, ont lourdement impacté la capacité de résilience du tissu urbanistique face aux aléas climatiques
  • Aujourd’hui, on continue encore et toujours à construire, au mépris de la réglementation en vigueur

La corruption et le piston : deux grands maux qui rongent le pays, entravent son développement économique et son progrès social. À la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours sur le pays, notamment dans le Centre, les conséquences liées à ces fléaux rentrés dans les mœurs de la société et de l’administration auront été lourdes et dramatiques : des maisons de particuliers, des tronçons routiers, des ouvrages d’art n’ont pu résister à la furie des eaux.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le caftan marocain à la conquête de la Tajikistan Fashion Week

Hind Joudar, fondatrice de l'Oriental Fashion Show, une plateforme internationale dédiée à la haute couture et à la mode orientale, poursuit son périple et conduit le caftan marocain à la conquête de la Tadjikistan Fashion Week. (Photo, Le Matin)
Hind Joudar, fondatrice de l'Oriental Fashion Show, une plateforme internationale dédiée à la haute couture et à la mode orientale, poursuit son périple et conduit le caftan marocain à la conquête de la Tadjikistan Fashion Week. (Photo, Le Matin)
Short Url
  • L'Oriental Fashion Show (OFS) a fait escale au Tadjikistan, pour y présenter de somptueuses collections de caftans et de haute couture orientale
  • «Le caftan marocain à évolué dans le monde international de la mode et il est important de s'ouvrir à de nouveaux marchés qui sont à l'écoute de cette tendance»

Après avoir participé en septembre à la mode de Milan, un événement très couru et l'une des quatre fashion-weeks les plus suivies avec Paris, Londres et New York, l'Oriental Fashion Show (OFS) a fait escale au Tadjikistan, pour y présenter de somptueuses collections de caftans et de haute couture orientale, dans le cadre de la Tajikistan Fashion Week, tenue la semaine dernière (18-20 novembre) à Douchanbé, la capitale du pays.

Événement phare de l'association "Route de la Soie et d’Al Andalus", qui a pour but ultime de valoriser un art de vivre, un savoir-être s’inscrivant dans un patrimoine universel, l’Oriental Fashion Show (OFS) a été créé par Hind Joudar en 2004.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


La patience a ses limites

La patience devient insoutenable, les choses ont pris une tournure inquiétante. (Photo, AFP)
La patience devient insoutenable, les choses ont pris une tournure inquiétante. (Photo, AFP)
Short Url
  • Le phénomène de la spéculation a pris, ces dernières années une ampleur telle qu’il devient plus qu’urgent de s’y pencher sérieusement
  • Le profil du spéculateur d’aujourd’hui est sans scrupule: il n’hésite pas à se lancer dans des circuits qui risquent d’affamer le peuple

«SI les lois en vigueur ne permettent pas de mettre un terme à la spéculation, elles seront complétées par des décrets, car il est hors de question que le peuple ait faim ». Le message est clair : pour le Président de la République, les lois existantes ne sont pas capables de prévenir et de combattre le monopole sous toutes ses formes. L’Etat est ainsi appelé, par sa nature à s’opposer au pouvoir arbitraire, à ne pas être le reflet de ce que le citoyen endure partout et chaque jour dans ses besoins les plus élémentaires.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.