L’inscription de la culture Gnaoua au patrimoine de l’Unesco célébrée à Essaouira

L’objectif est d’offrir au public une lila dans la plus pure tradition afin de mettre en valeur toute la richesse et la magnificence de la culture Gnaoua. (Photo, Le Matin)
L’objectif est d’offrir au public une lila dans la plus pure tradition afin de mettre en valeur toute la richesse et la magnificence de la culture Gnaoua. (Photo, Le Matin)
Short Url
Publié le Dimanche 21 novembre 2021

L’inscription de la culture Gnaoua au patrimoine de l’Unesco célébrée à Essaouira

  • Cet événement sera retransmis en décembre prochain sur la chaîne de télévision nationale Al Oula
  • 73 maâlems viendront de tout le Royaume pour cette production inédite

L’inscription de la culture Gnaoua au patrimoine culturel et immatériel de l’Unesco en 2019 est célébrée par une soirée coproduite par la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) et l’association Yerma Gnaoua. Cet événement sera retransmis en décembre prochain sur la chaîne de télévision nationale Al Oula. 73 maâlems viendront de tout le Royaume pour cette production inédite. Cent quinze artistes au total prendront part à cette célébration : les maâlems et leurs guembris, les mqadmat ou maîtresses de cérémonie, les kouyous et leurs crotales, les porte-drapeaux et leurs couleurs et enfin les mbakhrat et leurs encens.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Commission mixte sur l’Histoire et la Mémoire : Ce que l'Algérie attend de la France

L’Algérie a établi une liste de biens historiques et d'archives à récupérer auprès de la France (Photo, El Watan).
L’Algérie a établi une liste de biens historiques et d'archives à récupérer auprès de la France (Photo, El Watan).
Short Url
  • L’Algérie soumet officiellement une liste de biens historiques, culturels et archivistiques devant être récupérés à la France officielle
  • La demande a été introduite par les membres algériens de la Commission mixte algéro-française sur l’Histoire et la Mémoire

 

L’équipe d’historiens algériens, conduite par Mohamed Lahcen Zeghidi, invite la partie française à transmettre au président Emmanuel Macron ses préoccupations en matière de restitution de biens culturels, archivistiques et autres.

L’Algérie soumet officiellement une liste de biens historiques, culturels et archivistiques devant être récupérés à la France officielle. La demande a été introduite par les membres algériens de la Commission mixte algéro-française sur l’Histoire et la Mémoire, à l’occasion de sa 5e rencontre tenue à Alger du 20 au 24 mai. «La partie algérienne présente une liste ouverte de biens historiques et symboliques de l'Algérie du XIXe siècle, conservés dans différentes institutions françaises, proposés à la restitution à l’Algérie sous forme de gestes symboliques», indique un communiqué de la Commission rendu public hier.

Selon la même source, l’équipe d’historiens algériens, conduite par Mohamed Lahcen Zeghidi, «invite la partie française à transmettre ses préoccupations en matière de restitution de biens culturels, archivistiques et autres». «La partie française accepte et s’engage à transmettre au président Emmanuel Macron la liste transmise par la partie algérienne afin que les biens qui peuvent retrouver leur terre d’origine puissent l’être le plus rapidement possible», lit-on dans ce communiqué, qui ne précise pas le nombre de biens réclamés par l’Algérie.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Au Palais de Carthage : Le Président tunisien reçoit le journaliste palestinien Wael Dahdouh

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a reçu hier au Palais de Carthage, le journaliste palestinien Wael Dahdouh (Photo, La Presse).
Le Président de la République, Kaïs Saïed, a reçu hier au Palais de Carthage, le journaliste palestinien Wael Dahdouh (Photo, La Presse).
Short Url
  • Le Président de la République a affirmé la position ferme du peuple tunisien sur le droit palestinien légitime
  • Le Chef de l’Etat a souligné que la communauté humanitaire dans toutes les régions du monde est devenue supérieure à la communauté internationale

Le Chef de l’Etat a affirmé la position ferme du peuple tunisien sur le droit palestinien légitime et la profonde conviction que les sacrifices consentis aujourd’hui par le peuple palestinien ne seront pas vains et qu’il retrouvera son droit spolié à établir son Etat indépendant sur tous les territoires de la Palestine.

Le Président de la République, Kaïs Saïed, a reçu hier au Palais de Carthage, le journaliste palestinien Wael Dahdouh.

Le Président de la République a affirmé la position ferme du peuple tunisien sur le droit palestinien légitime et la profonde conviction que les sacrifices consentis aujourd’hui par le peuple palestinien ne seront pas vains et qu’il retrouvera son droit spolié à établir son Etat indépendant sur tous les territoires de la Palestine, avec Al-Quds Al-Sharif pour capitale, la première des deux qibla et la troisième des Deux Saintes mosquées, malgré ces massacres commis chaque jour par l’ennemi.

Le Chef de l’Etat a souligné que la communauté humanitaire dans toutes les régions du monde est devenue supérieure à la communauté internationale et conduira certainement à son changement dans les années à venir.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Mounia Boutaleb expose «Sous le chapeau» à Marrakech

Short Url
  • La galerie Design & Co, en partenariat avec l’hôtel Mövenpick Mansour Eddahbi, présente jusqu’au 30 mai à Marrakech «Sous le chapeau»
  • Avec pas moins de 115 tableaux exposés, Mounia nous transporte dans un univers où l’art, la nature et la réflexion contemporaine s’entrelacent harmonieusement

La galerie Design & Co, en partenariat avec l’hôtel Mövenpick Mansour Eddahbi, présente jusqu’au 30 mai à Marrakech «Sous le chapeau», une exposition de l’artiste-peintre Mounia Boutaleb.Cet événement offre une immersion dans un monde artistique riche et réfléchi, fruit de quatre années de travail méticuleux de l’artiste.

Avec pas moins de 115 tableaux exposés, Mounia nous transporte dans un univers où l’art, la nature et la réflexion contemporaine s’entrelacent harmonieusement. En se concentrant principalement sur le papier, collecté lors de voyages inspirants à travers le monde, l’artiste crée une expérience visuelle inoubliable.

Au cœur de cette exposition se trouvent les champignons, non seulement comme des éléments décoratifs, mais surtout comme des symboles narratifs essentiels. Depuis le début de la pandémie du coronavirus, ces champignons sont devenus une métaphore puissante, représentant à la fois la complexité de la situation mondiale et la dualité de la nature humaine.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.