Arabie saoudite: un forum sur la cybersécurité dédié aux femmes ouvre de nouvelles perspectives

Cette photo, prise le 23 janvier 2018, montre une personne qui travaille sur son ordinateur lors de la 10e édition du Forum international de la cybersécurité à Lille, en France. (AFP)
Cette photo, prise le 23 janvier 2018, montre une personne qui travaille sur son ordinateur lors de la 10e édition du Forum international de la cybersécurité à Lille, en France. (AFP)
Short Url
Publié le Lundi 22 novembre 2021

Arabie saoudite: un forum sur la cybersécurité dédié aux femmes ouvre de nouvelles perspectives

  • Sur le plan universitaire, les femmes saoudiennes représentent plus de 50 % des diplômés, ce qui joue un rôle déterminant dans le développement socio-économique du Royaume
  • La cybersécurité est un domaine relativement nouveau qui a gagné en popularité ces dernières années

DJEDDAH: En Arabie saoudite, le nombre de femmes expertes en cybersécurité augmente grâce au soutien des secteurs privé et public. Par ailleurs, le forum qui se tiendra l’année prochaine devrait également leur donner un nouvel élan.

Un forum sur la cybersécurité dédié aux femmes se tiendra à Riyad les 1er et 2 mars avec la participation de spécialistes, d’universitaires et de chercheuses dans ce domaine.

Ce forum s’inscrit dans le cadre des initiatives de l’Autorité nationale de cybersécurité, qui visent à autonomiser les femmes, à les soutenir, à les encourager, à développer leurs compétences, à les inciter à partager leurs expériences et à leur permettre de faire carrière dans la cybersécurité tout en devenant des leaders dans le domaine.

Le forum couvrira la situation actuelle de représentation des femmes dans le domaine de la cybersécurité et examinera les efforts qui visent à renforcer les capacités nationales en la matière.

Sur le plan universitaire, les femmes saoudiennes représentent plus de 50% des diplômés, ce qui constitue un atout national, avec la possibilité de jouer un rôle déterminant dans le développement socio-économique du Royaume.

 

Le forum a également pour objectif de renforcer la participation des femmes dans le domaine de la cybersécurité, de leur faire part des possibilités d’éducation et de formation ainsi que de développer leurs capacités professionnelles et de leadership afin de renforcer leurs compétences.

 

Jude Altalhi, analyste en cybersécurité récemment diplômée, déclare à Arab News que le fait de rendre ce domaine plus accessible à tous poussera davantage de femmes à s’y intéresser et à y participer.

La cybersécurité est un domaine relativement nouveau qui a gagné en popularité ces dernières années. L’analyste se remémore son propre parcours: «J’étais heureuse de découvrir qu’il existe des possibilités de formation pour les femmes et surprise de constater que de nombreuses femmes s’y intéressent et y excellent», déclare-t-elle.

Elle ajoute que l’aide qu’elle a reçue en ligne a été très bénéfique.

«Les ressources disponibles en ligne sont également précieuses. Il existe toute une communauté autour de la cybersécurité et cela a été d’une aide considérable. Vous trouverez facilement des procédures détaillées et des solutions qui vous aideront dans votre parcours. J’ai vraiment l’impression que la communauté des femmes, et celle de la cybersécurité dans son ensemble, progressent très rapidement.»

Le forum a également pour objectif de renforcer la participation des femmes dans le domaine de la cybersécurité, de leur faire part des possibilités d’éducation et de formation ainsi que de développer leurs capacités professionnelles et de leadership afin de renforcer leurs compétences.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


BIE: la ville qui accueillera l’Expo 2030 sera dévoilée le 28 novembre prochain

Riyad est une ville candidate à l'Exposition universelle de 2030. (Twitter/@Riyadh_Expo2030)
Riyad est une ville candidate à l'Exposition universelle de 2030. (Twitter/@Riyadh_Expo2030)
Short Url
  • Trois pays se sont portés candidats pour accueillir l’Expo 2030: l'Arabie saoudite avec Riyad, la Corée du Sud, avec Busan et l'Italie avec Rome
  • Organisées tous les cinq ans, les expositions universelles attirent des dizaines de millions de visiteurs et offrent aux pays l'occasion de construire des pavillons spectaculaires transformant durablement la ville hôte

PARIS: L'Exposition universelle 2030 promet d'être un événement mondial d'envergure, réunissant des nations du monde entier afin de célébrer l'innovation, l'inclusion et le changement. 

Selon un communiqué de presse du Bureau international des expositions (BIE), le suspense sera levé sur la ville qui accueillera l'Expo 2030 le 28 novembre, lors de la 173e Assemblée générale du BIE. 

Pour rappel, trois pays se sont portés candidats pour accueillir cet événement: l'Arabie saoudite avec Riyad, la Corée du Sud, avec Busan et l'Italie avec Rome. 

Chacun des candidats a présenté un thème unique pour l'Expo 2030, reflétant ses propres aspirations et visions pour un avenir meilleur. 

L'Arabie saoudite nous invite dans «L'ère du changement: ensemble pour un avenir clairvoyant», pendant que la Corée du Sud souhaite, elle, «Transformer notre monde, naviguer vers un avenir meilleur». Pour sa part, l’Italie a choisi de se concentrer sur le thème «Personnes et territoires: régénération, inclusion et nnovation».

Le processus de sélection

Les délégués des États membres ayant le droit de vote éliront le pays hôte de l'Exposition universelle 2030 par vote électronique à bulletin secret. 

Le règlement du BIE stipule que lorsqu’il y a plus de deux candidats, le pays hôte est élu s’il recueille deux tiers des voix des États membres votants présents. 

Si aucun candidat n'obtient les deux tiers des voix au premier tour, le candidat en troisième position sera éliminé. Les deux candidats restants s'affronteront lors d'un second tour, où le pays hôte sera élu à la majorité simple.

Les expositions universelles sont des événements exceptionnels permettant aux nations de se rencontrer, de partager des idées et de célébrer des thèmes universels. 

Organisées tous les cinq ans, elles attirent des dizaines de millions de visiteurs et offrent aux pays l'occasion de construire des pavillons spectaculaires qui transforment durablement la ville hôte.

Pour rappel, la dernière exposition universelle, l’Expo 2020 Dubaï, a été un énorme succès avec plus de 24 millions de visites, sur le thème «Connecter les esprits, construire le futur». 

La prochaine édition, l’Expo 2025 Osaka Kansaï, se tiendra au Japon et explorera le thème «Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain».

Pour plus d'informations concernant le processus de candidature: bie-paris.org/site/fr/expo-universelle-2030  

 


Le ministre saoudien des Affaires étrangères s’entretient avec le prince héritier de Bahreïn à Manama

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, et le prince héritier de Bahreïn, Salmane ben Hamad al-Khalifa, au palais Al-Zahir, à Manama (SPA)
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, et le prince héritier de Bahreïn, Salmane ben Hamad al-Khalifa, au palais Al-Zahir, à Manama (SPA)
Short Url
  • Le prince héritier de Bahreïn, Salmane ben Hamad al-Khalifa, a reçu le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, au palais Al-Zahir
  • Lors de sa visite à Manama, le prince Faisal s’est entretenu avec son homologue bahreïni, Abdellatif ben Rachid al-Zayani

RIYAD: Le prince héritier de Bahreïn, Salmane ben Hamad al-Khalifa, a reçu le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, au palais Al-Zahir à Manama, a rapporté jeudi l’Agence de presse saoudienne (SPA).

Au cours de la réunion, ils ont discuté des relations historiques unissant leurs deux pays et des différents domaines de coopération bilatérale.

Les deux responsables ont également évoqué les derniers développements dans les affaires régionales et internationales, et ont abordé des questions d’intérêt mutuel.

Le prince héritier de Bahreïn a ensuite organisé un déjeuner en l’honneur du ministre des Affaires étrangères et de la délégation qui l’accompagnait.

img 1
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, et son homologue bahreïni, Abdellatif ben Rachid al-Zayani, à Manama. (SPA)

Un peu plus tôt, le prince Faisal s’est entretenu avec son homologue bahreïni, Abdellatif ben Rachid al-Zayani.

Les ministres ont fait le point sur les relations bilatérales et ont examiné les moyens de les renforcer et de les développer dans divers domaines de coopération et de coordination.

Le prince Faisal a présenté ses sincères condoléances, au nom de l’Arabie saoudite aux dirigeants et au peuple de Bahreïn, ainsi qu’aux familles des trois militaires bahreïnis décédés à la suite d’une attaque de drone perpétrée lundi par les Houthis contre les forces de la Coalition pour restaurer la légitimité au Yémen, à la frontière entre l’Arabie saoudite et le Yémen.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

 


Keolis MHI et Dubaï Ambulance s'unissent pour renforcer la sécurité et la réponse aux urgences

La cérémonie de signature a eu lieu au siège de la Dcas en présence de Wallace Weatherill, directeur général de Keolis MHI, et de Michal Abdelkarim Julfar, directeur exécutif de la Dcas. (Photo fournie)
La cérémonie de signature a eu lieu au siège de la Dcas en présence de Wallace Weatherill, directeur général de Keolis MHI, et de Michal Abdelkarim Julfar, directeur exécutif de la Dcas. (Photo fournie)
Short Url
  • Ce partenariat prévoit le renforcement de la collaboration, le partage de connaissances et la formation dans les domaines de l'excellence, de la certification et des services ambulanciers
  • Les deux parties organiseront des ateliers et des cours interactifs pour le personnel de Keolis MHI, renforçant ainsi leur expertise en premiers secours

DUBAÏ: Keolis MHI, l'entreprise de transport et exploitant du métro et du tramway de Dubaï, a signé un protocole d'accord historique avec la Corporation de Dubaï des services d'ambulance (Dcas) le 27 septembre. Cet accord vise à améliorer la sécurité et la réponse aux urgences dans l'émirat de Dubaï, apprend-t-on dans un communiqué de presse de Keolis MHI.

La cérémonie de signature a eu lieu au siège de la Dcas en présence de Wallace Weatherill, directeur général de Keolis MHI, et de Michal Abdelkarim Julfar, directeur exécutif de la Dcas, ainsi que de hauts responsables des deux organisations, indique la même source. 

Ce partenariat stratégique prévoit des objectifs clés, notamment le renforcement de la collaboration, le partage de connaissances et la formation dans les domaines de l'excellence, de la certification et des services ambulanciers.

Les deux parties organiseront des ateliers et des cours interactifs pour le personnel de Keolis MHI, renforçant ainsi leur expertise en premiers secours.

Michal Abdelkarim Julfar a souligné que cette coopération promettait d'améliorer considérablement les capacités d'intervention d'urgence et de rehausser le niveau de sécurité et de soins offerts à Dubaï.

M. Wallace Weatherill de Keolis MHI a de son côté exprimé sa satisfaction quant à cette collaboration avec «Dubaï Ambulance», visant à élever les normes mondiales en matière de sécurité et de services d'urgence.

Ce partenariat marque une étape importante vers une prestation de services plus sûre et plus efficace, conformément aux objectifs de Dubaï et des Émirats arabes unis, précise le communiqué.