L'Europe face au défi de la guerre en Ukraine

Une pancarte représentant Vladimir Poutine à Belgrade le 20 mars 2022 (Photo, AFP).
Une pancarte représentant Vladimir Poutine à Belgrade le 20 mars 2022 (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Dimanche 27 mars 2022

L'Europe face au défi de la guerre en Ukraine

  • La Russie considère cette guerre comme un moyen de négociation, non pas avec l'Ukraine, mais avec « l'Occident » dans son ensemble
  • Les premiers signes d'un affrontement sont apparus à l'été 2008 avec la guerre russo-géorgienne

Après la guerre froide, le sentiment en Europe était que la fin de la guerre signifierait la fin des divisions entre l'Est et l'Ouest du continent, symbolisée également par la chute du mur de Berlin. L'Occident victorieux, avait-on supposé, s'étendrait jusqu'aux frontières de la Russie. Ce sentiment a bien sûr été renforcé par l'élargissement de l'OTAN, qui a vu de nombreux pays (14) ayant fait partie de l'Union soviétique ou dans sa sphère d'influence rejoindre l'alliance.

De même, l'élargissement de l'Union européenne, par sa politique d'intégration progressive de nouveaux membres, a vu plusieurs pays d'Europe de l'Est adhérer. Cependant, les premiers signes d'un affrontement sont apparus à l'été 2008 avec la guerre russo-géorgienne, alors que la Russie récupérait ce qu'elle considère être son rang historique dans le monde comme une grande puissance, quel que soit le type de régime gouvernant à Moscou.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Chlef: L’ancien jardin public renaît de ses cendres

Le jardin public de la ville de Chlef (Photo, El Watan).
Le jardin public de la ville de Chlef (Photo, El Watan).
Short Url
  • Il s’agit, en effet, du jardin public du 11 décembre 1960 au cœur de la ville de Chlef, mitoyen de l’Esplanade de la Solidarité, qui a été, elle aussi, relookée
  • On peut donc imaginer comment la population locale a accueilli la réouverture, samedi dernier, de cet espace de détente et de loisirs

On le croyait fini mais il renait à nouveau dans un environnement tout en vert et au milieu de ses arbres centenaires. Il s’agit, en effet, du jardin public du 11 décembre 1960 au cœur de la ville de Chlef, mitoyen de l’Esplanade de la Solidarité, qui a été, elle aussi, relookée.

Cependant, il faut penser rapidement aux moyens à mettre en œuvre pour préserver et entretenir ces points verts quasiment indispensables dans ce grand carrefour où les étés sont particulièrement torrides. 

On peut donc imaginer comment la population locale a accueilli la réouverture, samedi dernier, de cet espace de détente et de loisirs. Des familles accompagnées de leurs progénitures, ont pu s’offrir une agréable ballade sur le site verdoyant réaménagé avec, entre autres, des jeux pour enfants. Pour elles, c’est l’endroit indiqué pour passer des soirées d’été calme au milieu de paysages naturels.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Près de 10 mille instituteurs contractuels boycottent la reprise des cours dans nombre d’écoles primaires

Des contractuels boycottent la reprise des classes en Tunisie (Photo, La Presse).
Des contractuels boycottent la reprise des classes en Tunisie (Photo, La Presse).
Short Url
  • La fédération générale de l’enseignement de base revendique le recrutement des enseignants suppléants
  • Elle a demandé la tenue d’une séance de négociation avec le ministère de l’éducation

« En raison du boycott de la rentrée scolaire par près de 10 mille instituteurs contractuels, les cours n’ont pas encore repris dans nombre d’écoles primaires », a fait savoir vendredi Taoufik Chebbi, chargé de l’information à la fédération générale de l’enseignement de base.

Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable syndical a indiqué qu’il s’agit des diplômés en sciences de l’éducation et de l’enseignement, des agents temporaires et des enseignants suppléants.

« Depuis la rentrée scolaire, le 15 septembre dernier, des sit-in et des mouvements de protestation quotidiens sont observés devant les différentes délégations régionales de l’éducation pour revendiquer l’application des conventions qui permettront la régularisation de la situation des enseignants contractuels », a ajouté Chebbi.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Golf: Le rêve olympique d’Inès Laklalech

Me Mustapha Zine, président délégué de la FRMG, Inès Laklalech, golfeuse professionnelle marocaine, et Jalil Benazzouz, président de la Commission sportive de la FRMG. Ph. Saouri (Photo, Le Matin).
Me Mustapha Zine, président délégué de la FRMG, Inès Laklalech, golfeuse professionnelle marocaine, et Jalil Benazzouz, président de la Commission sportive de la FRMG. Ph. Saouri (Photo, Le Matin).
Short Url
  • Vainqueur de Lacoste Ladies Open de France Inès Laklalech signe le plus grand exploit du golf marocain sur le circuit international
  • Un rêve olympique qui a grandi après son sacre à l’Open de France

Le rêve olympique est l’objectif suprême auquel aspire tout sportif de haut niveau. Inès Laklalech ne déroge pas à la règle. Jeudi, la joueuse du Royal Golf Anfa Mohammedia a assuré, lors de la conférence de presse organisée au siège de la FRMG, qu’elle caressait le rêve olympique.

Un rêve qui a grandi après son sacre à l’Open de France : «J’ai toujours vu et revu les vidéos des champions marocains qui ont participé aux JO, à l’instar de Saïd Aouita, Naoual El Moutawakkel, Hicham El Guerrouj et, récemment, Soufiane El Bakkali. Les JO sont, incontestablement, la plus prestigieuse manifestation sportive au monde», a-t-elle d’abord souligné. Elle a ensuite ajouté : «Mon rêve, c’est d’emboîter le pas à la golfeuse marocaine Maha Haddioui, qui avait pris part aux JO de Rio de Janeiro et de Tokyo, pour représenter le golf marocain aux JO de Paris 2024». Et dans un message adressé aux jeunes pratiquantes, Inès Laklalech assure qu’avec la détermination, tout est possible : «Avec la détermination, rien n’est impossible.Il faut juste faire montre de sérieux et croire en ses capacités», a-t-elle lancé, remerciant à ce propos, notamment, sa famille et la FRMG pour leur soutien.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

Golf: Première femme marocaine et arabe à remporter un titre européen
Par Badr Saoudi -
Football féminin en Algérie: La FAF démocratise le sport
Par Arab News en Français -