Mme Maya, symbole de la dérive du régime

Les procès pour corruption de l'entourage de l'ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika se poursuivent
Short Url
Publié le Samedi 17 octobre 2020

Mme Maya, symbole de la dérive du régime

  • Mis en délibéré depuis une semaine, le verdict de l’affaire de «Mme Maya», ou «Lemaalma» (La cheffe), connue comme étant la «fille cachée» du Président déchu, a été prononcé hier par le tribunal de Chéraga
  • Le tribunal de Chéraga l’a condamnée à 12 ans de prison ferme, une amende de 6 millions de dinars et la​​​​​​​ confiscation de tous ses biens

De lourdes peines ont été prononcées hier contre «Mme Maya», de son vrai nom Zoulikha Nachinech, connue comme étant la «présumée fille cachée» du Président déchu. Le tribunal de Chéraga l’a condamnée à 12 ans de prison ferme, une amende de 6 millions de dinars et la

 confiscation de tous ses biens, au même titre que ses deux filles, lesquelles ont été condamnées à 5 ans de prison ferme et la saisie de leurs passeports pendant 5 ans. Poursuivis dans le cadre de cette affaire, les deux ex-ministres Mohamed Ghazi, du Travail, Abdelghani Zaalane, des Transports et l’ancien DGSN, Abdelghani Hamel, ont écopé d’une peine de 10 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende.

Mis en délibéré depuis une semaine, le verdict de l’affaire de «Mme Maya», ou «Lemaalma» (La cheffe), connue comme étant la «fille cachée» du Président déchu, a été prononcé hier par le tribunal de Chéraga.

C’est vers 10h, après avoir lu les décisions de nombreuses affaires, que les prévenus ont fait leur entrée à l’audience, les mains menottées et entourés par de nombreux gendarmes et policiers, sans compter les agents de l’administration pénitentiaire. Le juge commence par les prévenus en liberté et ceux poursuivis pour des délits mineurs.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Peut-être qu'Apple n'est pas aussi verte qu'elle ne le prétend

Le logo Apple sur la vitrine du magasin de l'entreprise nouvellement ouvert à Bangkok, le 23 septembre 2020 (Photo, AFP)
Short Url
  • Apple a utilisé une telle rhétorique pour convaincre les consommateurs qu’il s’agit d’une entreprise plus verte
  • Apple a intenté une action en justice contre GEEP Canada, un recycleur qu'elle avait engagé pour détruire et recycler les vieux appareils

Passer à un iPhone 12? Apple Inc. est heureuse de retirer votre ancien téléphone de vos mains. « S’il est en bon état, nous l’aiderons à trouver un nouveau propriétaire », promet la société sur le site Web faisant la promotion de son programme d'échange. « Sinon, nous l'enverrons à notre partenaire de recyclage pour récupérer les matériaux précieux qu'il contient et réduire l'extraction de nouvelles ressources ».

Pendant des années, Apple a utilisé une telle rhétorique pour convaincre les consommateurs qu’il s’agit d’une entreprise plus verte et plus durable que ses concurrents. Mais, il est pertinent de se demander à quel point la compagnie est sincère.

Plus tôt cette année, Apple a intenté une action en justice contre GEEP Canada, un recycleur qu'elle avait engagé pour détruire et recycler les vieux appareils. Plutôt que de faire le travail sous contrat, dit Apple, les employés de GEEP ont déterminé que beaucoup de ces appareils étaient toujours parfaitement utilisables et ont détourné au moins 100 000 pour les revendre. Après une enquête, Apple a découvert que de nombreux téléphones perdus étaient utilisés en Chine - vraisemblablement toujours en « bon état ».

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le bloc du PDL dépose un projet de pétition visant à condamner le blanchiment du terrorisme

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, écoute le discours de Hichem Mechichi, Premier ministre désigné, lors d'une session parlementaire dans la capitale tunisienne Tunis, le 1er septembre 2020 (Photo, AFP)
Short Url
  • Le groupe du PDL appelle aussi le gouvernement à mettre en place des mesures pour tarir les sources de financement du terrorisme
  • Le groupe du PDL a déclaré avoir avait déposé cette pétition « dans un souci de responsabilité nationale »

Le bloc du Parti destourien libre a indiqué avoir adressé à la présidence de l’Assemblée des représentants du peuple un projet de pétition visant à « condamner le blanchiment du terrorisme ».

Dans ce texte, le groupe du PDL appelle aussi le gouvernement à mettre en place des mesures pour tarir les sources de financement du terrorisme, à démanteler le réseau de son financement et à dissoudre les organisations politiques et les associations qui soutiennent la violence et l’obscurantisme et l’extrémisme.

Le bloc a également demandé à ce que toutes les procédures nécessaires soient prises pour présenter ce projet de pétition en plénière pour examen et adoption, conformément aux paragraphes 2, 3 et 4 de l’article 141 du règlement intérieur de l’ARP.

Le groupe du PDL a déclaré avoir avait déposé cette pétition « dans un souci de responsabilité nationale » et « partant de sa conviction quant à la nécessité de contribuer à la préservation de la sécurité nationale contre toutes les pratiques qui servent d’incubateur du terrorisme ».

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Interpellation d'individus pour liens présumés avec un réseau d’immigration illégale

Des immigrants rament dans un bateau gonflable au large des côtes espagnoles, le 3 décembre 2012 (Photo, AFP)
Short Url
  • Les éléments de la police ont interpellé, quatre individus âgés entre 17 et 46 ans pour leurs liens présumés avec un réseau criminel
  • Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie d’une embarcation artisanale liée à un véhicule de remorquage

Les éléments de la police relevant du district de sûreté de la ville de Dakhla ont interpellé, dimanche matin, quatre individus âgés entre 17 et 46 ans pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de l’immigration illégale et la traite d’êtres humains.

Les suspects ont été interpellés au niveau du centre ville de Dakhla, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), notant que les recherches avaient révélé qu'ils étaient impliqués dans l’organisation d’une opération de migration clandestine par voies maritimes, avortée dimanche matin et permis également l'interpellation de deux candidats à la migration clandestine, âgés de 20 et 32 ans, dans un village de pêche près de Dakhla.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.