Boris de Grande-Bretagne: que lui est-il arrivé ?

Boris Johnson à 10 Downing Street à Londres le 13 juillet 2022 (Photo, AFP).
Boris Johnson à 10 Downing Street à Londres le 13 juillet 2022 (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Samedi 16 juillet 2022

Boris de Grande-Bretagne: que lui est-il arrivé ?

  • Boris Johnson a été expulsé par des rapports goutte à goutte sur les peccadilles, ce que les anciens Grecs appelaient skendein
  • La Grande-Bretagne a été plongée dans une guerre civile politico-culturelle entre «Leavers» et «Remainers»

C'est difficile à croire, mais il y a seulement un an, Boris Johnson, s'imaginant au sommet de la gloire en tant que leader politique. Il parlait avec lyrisme de son "objectif stratégique" de sauver des millions de Britanniques de la pauvreté et de la marginalisation. Adoptant le sobriquet d'un mouvement du XVIIe siècle connu sous le nom de Levelers, il créa un ministère du Leveling Up dirigé par le membre poids lourd de son cabinet Michael Gove.

Inutile de dire que, comme c'était typique du bon vieux Boris, il n'a jamais précisé ce qu'il voulait faire sous un étendard emprunté à la guerre civile anglaise. Quant à Gove, le ministre responsable, tout ce qu'il a pu réaliser, c'est que l'objectif était de se consacrer à remettre sur selle la partie nord de l'Angleterre en terme de modernité et de prospérité à un niveau comparable à celui atteint dans le sud-est du pays.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

 


Faire entendre la voix de l'Afrique à l'ONU

L’Algérie abrite, depuis hier et jusqu’au 9 décembre à Oran, la 9e «Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique» (Photo, El Watan).
L’Algérie abrite, depuis hier et jusqu’au 9 décembre à Oran, la 9e «Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique» (Photo, El Watan).
Short Url
  • Pour la seconde année consécutive, Alger accueille a 9e «Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique»
  • Cette rencontre multilatérale – qui regroupe des représentants des organes de l’Onu revêt un caractère particulier au regard du contexte géopolitique

L’Algérie abrite, depuis hier et jusqu’au 9 décembre à Oran, la 9e «Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique».  Pour la seconde année consécutive, Alger offre son hospitalité, après la 8e édition, qui s’était tenue l’an dernier, toujours dans la capitale de l’Ouest du pays, autour de la même thématique : «Soutien aux nouveaux membres africains au Conseil de sécurité des Nations unies dans le traitement des questions de la paix et de sécurité dans le continent africain».

Cette rencontre multilatérale – qui regroupe des représentants des organes de l’Onu et de l’Union africaine, en rapport avec les questions stratégiques de la prévention et de la gestion des conflits, de la paix et de la sécurité en Afrique et plus largement, dans le monde, dans le cadre global de la sécurité collective – revêt un caractère particulier, cette année, au regard du contexte géopolitique que traversent les relations internationales. 

Lire l’article

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le Salon Livre Jeunesse, un trait d’union entre les enfants et la lecture

Amina Alami Masnaoui, l'initiatrice du Salon Livre Jeunesse (Photo, Le Matin).
Amina Alami Masnaoui, l'initiatrice du Salon Livre Jeunesse (Photo, Le Matin).
Short Url
  • La deuxième édition du «Salon du Livre Jeunesse» au Maroc se tient à Casablanca du 8 au 10 décembre
  • Il est important que les enfants puissent voir leurs parents en train de lire pour qu'ils s'intéressent aux livres à la maison

Organisée par la Librairie Porte d’Anfa (LPA) en partenariat avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports ainsi que Book Club «Le Matin», la deuxième édition du «Salon du Livre Jeunesse» au Maroc se tiendra à Casablanca du 8 au 10 décembre, puis à Agadir les 12 et 13 décembre 2022. Une nouvelle édition parrainée par Tahar Ben Jelloun et à laquelle prendront part 24 écrivains marocains et étrangers. «Le Matin» s’est entretenu avec Amina Alami Masnaoui, l'initiatrice du salon.

Le Matin : Quelles sont les ambitions du «Salon Livre Jeunesse» ?
Amina Alami Masnaoui : Rapprocher le lecteur du livre à travers le contact avec l'auteur qui a écrit le livre. Cette nouvelle édition rassemblera 24 auteurs et illustrateurs du Maroc et de France. Les enfants ne pourront qu'y trouver leur bonheur et ce qu'ils aiment lire. Parmi les auteurs conviés, certains sont prescrits par l'éducation nationale française dans les programmes. Ces auteurs sont déjà connus par les élèves de certaines écoles françaises de Casablanca.

Lire l’article

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


L’ambassadeur de France au Yémen: les taux de recrutement d’enfants par les Houthis sont terrifiants

L’ambassadeur de France au Yémen, Jean-Marie Safa (Photo, Omar Ahuqail).
L’ambassadeur de France au Yémen, Jean-Marie Safa (Photo, Omar Ahuqail).
Short Url
  • Les Houthis sont les seuls responsables du non renouvellement de la trêve
  • La France salue tous les efforts menés actuellement pour aboutir à une reconduction de la trêve et remettre un processus politique sur les rails sous les auspices des Nations Unies

LONDRES : Dans un entretien accordé au quotidien Asharq Al-Awsat, l'ambassadeur de France au Yémen Jean-Marie Safa a révélé que  les niveaux de recrutement d'enfants soldats par les Houthis sont terrifiants. Jean-Marie Safa qui a accusé les Houthis de communiquer avec le monde par le biais de personnes qui "n'ont pas le pouvoir de prendre des décisions", a également révélé que l'ambassade de France est en contact avec le groupe tout en déclarant avoir rencontré Abdul-Malik al-Houthi pendant le dialogue national en sa qualité d'ambassadeur adjoint de l'Union européenne au Yémen.

Dans son interview, l’ambassadeur fait l'éloge du Conseil présidentiel et déclare que le projet du gouvernement yéménite représente le projet d'un État républicain pluraliste qui respecte la diversité de la société yéménite, plaçant l'intérêt du peuple au somment de la hiérarchie. Le président du Conseil, le Dr Rashad Al-Alimi est un homme sage, patriote et consensuel qui défend les intérêts suprêmes du Yémen et des Yéménites a affirmé Jean-Marie Safa.

L'ambassadeur a mis en garde contre les éléments de langage répétitifs des Houthis qui tentent en permanence de jouer la victimisation devant la communauté internationale : « Cela ne suffit plus et ne convainc personne », affirme Safa qui accuse le groupe d'établir un système de terreur et de détruire les Yéménites, leur société, ainsi que les valeurs tribales qui protègent les femmes.

Le diplomate a souligné que la France salue les efforts du Conseil de coopération du Golfe et de l'Arabie saoudite, « qui ont clairement choisi la paix, et qui s'emploient à réunir toutes les parties yéménites autour d'une même table de négociation sous l'égide des Nations unies ».

Lire l’article

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.