Maroc: un Français recherché par les Etats-Unis arrêté pour une affaire de cybercriminalité

Selon les médias marocains, citant une source policière, cette arrestation a été "le fruit d'une coopération entre la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine et le FBI" (AFP)
Selon les médias marocains, citant une source policière, cette arrestation a été "le fruit d'une coopération entre la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine et le FBI" (AFP)
Short Url
Publié le Vendredi 29 juillet 2022

Maroc: un Français recherché par les Etats-Unis arrêté pour une affaire de cybercriminalité

  • Le jeune homme avait abandonné sa formation en informatique en décembre dernier avant de partir pour trois mois de vacances au Maroc
  • Le jeune homme est incarcéré depuis le 2 juin à la prison de Tiflet 2, près de Rabat

RABAT: Un Français de 21 ans, recherché par les Etats-Unis pour son implication présumée dans une affaire de cybercriminalité contre des entreprises notamment américaines, a été arrêté et incarcéré au Maroc, a indiqué vendredi à l'AFP la police marocaine, confirmant une information de L'Obs.

Sébastien Raoult a été interpellé le 31 mai à l'aéroport de Rabat-Salé alors qu'il faisait l'objet d'une notice rouge émise par Interpol à la demande de la justice américaine, dans le cadre d'une affaire de cyberpiraterie, a ajouté la source policière, sans autre précision.

Selon les médias marocains, citant une source policière, cette arrestation a été "le fruit d'une coopération entre la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine et le FBI".

Le jeune homme avait abandonné sa formation en informatique en décembre dernier avant de partir pour trois mois de vacances au Maroc, d'après le récit de son père, Paul Raoult.

"Je suis persuadé que mon fils est innocent, et qu'il est utilisé comme une monnaie d'échange. Quelqu'un a sans doute usurpé son identité. Des choses ne sont pas claires dans cette histoire, c'est un scandale politico-judiciaire", a affirmé ce dernier à l'AFP, ajoutant que "les Etats-Unis croient que leurs lois doivent s'appliquer dans le monde entier".

"Il n'a séjourné qu'en France et au Maroc. Si piraterie il y a eue, c'est depuis la France. Le juge naturel est le juge français", a souligné auprès de l'AFP son avocat Me Philippe Ohayon, qui demande à ce que son client soit extradé vers la France et non aux Etats-Unis.

Il a adressé des courriers en ce sens au président de la République française Emmanuel Macron, au ministre de la Justice français Eric Dupond-Moretti et au parquet d'Epinal dans les Vosges, où est domicilié son client.

Le procureur de cette ville, Frédéric Nahon a confirmé à l'AFP avoir reçu ce courrier et qu'il était "en cours de traitement" par les services.

"Nous ressentons une forme d'impérialisme judiciaire américaine", a ajouté Me Ohayon.

Sollicité par l'AFP, le parquet marocain n'a pas donné suite.

Le jeune homme est incarcéré depuis le 2 juin à la prison de Tiflet 2, près de Rabat.

Selon L'Obs, le FBI le soupçonne d'appartenir à un groupe de hackers -- les "ShinyHunters", une référence à l'univers des Pokémon -– accusés d'être "des cybercriminels prolifiques" par les autorités américaines.

Ces dernières réclament l'extradition de M. Raoult pour des faits de "complot en vue de commettre une fraude et abus électronique", "fraude électronique" et "vol d'identité grave", toujours selon L'Obs.

Parmi les sociétés que ce groupe aurait visées figure notamment Microsoft.

M. Raoult risquerait une peine de 116 ans de prison aux Etats-Unis pour les faits qui lui sont imputés.


Olaf Scholz fait état à Abou Dhabi de «progrès» sur des nouvelles sources d'énergie

Le chancelier allemand Olaf Scholz et la ministre du Changement climatique et de l'Environnement des Émirats arabes unis Mariam al-Mehairi visitent le parc de la mangrove de Jubail à Abou Dhabi, le 25 septembre 2022. (Photo, AFP)
Le chancelier allemand Olaf Scholz et la ministre du Changement climatique et de l'Environnement des Émirats arabes unis Mariam al-Mehairi visitent le parc de la mangrove de Jubail à Abou Dhabi, le 25 septembre 2022. (Photo, AFP)
Short Url
  • Le dirigeant allemand effectue depuis samedi une tournée dans des pays du Golfe pour tenter d'y nouer des partenariats énergétiques dans l'espoir de remplacer les approvisionnements russes
  • Al-Mehairi a déclaré que les discussions avec le chancelier allemand porteront, outre la sécurité énergétique, également sur «l'action climatique et la croissance économique (...); trois piliers qui doivent aller de pair»

ABOU DHABI: Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré que son pays était déterminé à ne plus jamais dépendre d'un seul fournisseur d'énergie tout en saluant des progrès réalisés dans des projets sur le diesel et le gaz, durant une visite dimanche aux Emirats arabes unis. 

Le dirigeant allemand effectue depuis samedi une tournée dans des pays du Golfe pour tenter d'y nouer des partenariats énergétiques dans l'espoir de remplacer les approvisionnements russes et atténuer la crise énergétique provoquée par la guerre en Ukraine. 

A Abou Dhabi, M. Scholz a visité un parc de mangroves avec la ministre chargée du changement climatique des Emirats arabes unis, Mme Mariam al-Mehairi. 

"Nous avons fait des progrès sur toute une série de projets ici en termes de production et d'achat de diesel et de gaz", a déclaré M. Scholz devant des journalistes. 

"Dépendre d'un fournisseur (unique) et dépendre (aussi) de ses décisions ne nous arrivera certainement plus", a-t-il souligné. 

"Avec les investissements que nous réalisons en Allemagne et qui se concrétiseront progressivement l'année prochaine, nous disposerons en effet d'une infrastructure d'importation de gaz qui fera que nous ne dépendrons plus directement d'un fournisseur spécifique à l'autre bout du pipeline", a ajouté le chancelier allemand. 

Samedi, M. Scholz a rencontré à Djeddah le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane. Après son étape à Abou Dhabi, il doit se rendre au Qatar, pays riche en gaz, pour s'entretenir avec l'émir cheikh Tamim ben Hamad Al Thani. 

Son voyage au Qatar intervient au lendemain de la signature d'un important contrat de 1,5 milliard de dollars entre ce pays et le géant gazier et pétrolier français TotalEnergies pour le développement du plus grand champ de gaz naturel au monde. 

M. Scholz a déclaré que de tels projets étaient "importants". 

"Nous devons faire en sorte que la production de gaz liquéfié dans le monde soit suffisamment avancée pour que la forte demande puisse être satisfaite sans avoir à nous rabattre sur les capacités de production en Russie utilisées jusqu'à présent", a-t-il déclaré. 

De son côté, Mme al-Mehairi a déclaré que les discussions avec le chancelier allemand porteront, outre la sécurité énergétique, également sur "l'action climatique et la croissance économique (...); trois piliers qui doivent aller de pair". 

Elle a également réitéré la nécessité d'"une transition juste" au niveau mondial des énergies fossiles vers des sources d'énergie propres. 


Les États du Golfe participent aux célébrations de la 92e fête nationale saoudienne

Un groupe folklorique a interprété des chansons nationales saoudiennes pour célébrer la 92e fête nationale à l’aéroport international de Bahreïn. (Agence de presse de Bahreïn)
Un groupe folklorique a interprété des chansons nationales saoudiennes pour célébrer la 92e fête nationale à l’aéroport international de Bahreïn. (Agence de presse de Bahreïn)
Short Url
  • À Dubaï, un tampon spécial, portant l’inscription «EAU et Arabie unis à jamais» et le logo de la fête nationale saoudienne, a été créé pour la journée
  • Des célébrations ont eu lieu à l’aéroport international de Bahreïn où les membres du personnel ont brandi le drapeau saoudien et offert des souvenirs aux passagers en provenance d’Arabie saoudite

DUBAÏ : Les visiteurs saoudiens arrivant dans les États du Golfe ont été accueillis dans les aéroports à l’occasion de la 92e fête nationale saoudienne.

L’aéroport international de Dubaï a organisé vendredi une série de festivités au cours desquelles les portes du contrôle des passeports portaient la couleur verte du drapeau saoudien.

PHOTO
Le personnel de l’aéroport international de Bahreïn offre des souvenirs aux voyageurs saoudiens. (Agence de presse de Bahreïn)

Le personnel de l’aéroport a offert aux voyageurs saoudiens des fleurs, des drapeaux, des bonbons et des souvenirs dans le cadre des célébrations nationales qui «réaffirment les liens profondément enracinés et les relations stratégiques entre les deux pays», déclare la Direction générale de la résidence et des affaires étrangères à Dubaï.

PHOTO
L’aéroport international de Bahreïn accueille les passagers saoudiens en provenance du royaume d’Arabie saoudite. (Agence de presse de Bahreïn)

Un tampon spécial, portant l’inscription «EAU et Arabie unis à jamais» et le logo de la fête nationale saoudienne, a été créé pour la journée.

Des célébrations similaires ont eu lieu à l’aéroport international de Bahreïn où les membres du personnel ont brandi le drapeau saoudien et offert des souvenirs aux passagers en provenance d’Arabie saoudite.

PHOTO
Les passagers saoudiens ont reçu un tampon de passeport spécial portant l’inscription «EAU et Arabie unis à jamais» et le logo de la fête nationale saoudienne. (Twitter: @GDRFADUBAI)

Un groupe folklorique a interprété des chansons nationales saoudiennes pour fêter l’occasion.

PHOTO
À l’aéroport international de Dubaï, les portes du contrôle des passeports portaient la couleur verte du drapeau saoudien. (Twitter: @GDRFADUBAI)

Oman a également organisé des célébrations au poste frontière du Quartier Vide en présence de l’ambassadeur saoudien à Oman, Abdallah ben Saoud al-Enezi. La cérémonie comprenait des performances musicales par des groupes folkloriques et des spectacles de parapente, entre autres activités.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Cisjordanie: un Palestinien tué par les forces israéliennes

Des membres des forces de sécurité israéliennes sont photographiés sur les lieux où un Palestinien aurait été tué par balle, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie occupée, le 24 septembre 2022 (Photo, AFP).
Des membres des forces de sécurité israéliennes sont photographiés sur les lieux où un Palestinien aurait été tué par balle, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie occupée, le 24 septembre 2022 (Photo, AFP).
Short Url
  • Samedi, un Palestinien soupçonné d'une attaque a été tué près de Naplouse par les forces israéliennes qui sont sur le qui-vive avant les grandes fêtes juives qui commencent dimanche soir avec Rosh Hashana, le nouvel an juif
  • Des dizaines de Palestiniens, dont des membres de groupes armés, ont été tués en Cisjordanie occupée

NAPLOUSE: Les forces israéliennes ont tué dimanche un Palestinien lié à une faction armée à Naplouse, grande ville du nord de la Cisjordanie occupée qui est le théâtre d'une vague de violences, a indiqué le ministère palestinien de la Santé.

Un Palestinien a été "abattu par les forces d'occupation israéliennes à Naplouse", a indiqué le ministère dans un communiqué.

L'armée israélienne a pour sa part dit avoir ouvert le feu en direction d'un "suspect" alors qu'elle menait une opération de routine.

"Des soldats israéliens ont identifié des suspects armés à bord d'un véhicule et sur une moto qui circulaient près de Naplouse. Des soldats ont répondu en ouvrant le feu sur ces suspects dont certains ont été touchés par balle", a indiqué l'armée interrogée par l'AFP.

Le ministère palestinien a identifié le jeune homme tué comme étant Saïd al-Koni, membre d'une faction locale nommée "les lions de la tanière", a indiqué dans un communiqué ce nouveau groupe armé qui coalise des jeunes du Jihad islamique, du Hamas et du Fatah mais aussi d'autres sans affiliation.

Le leader de cette coalition Ibrahim al-Nabulsi, un jeune combattant surnommé le "lion de Naplouse", avait été tué en août dans une opération des forces israéliennes.

La semaine dernière, après l'arrestation par la police palestinienne de Moussab Shtayyeh, jeune leader local des islamistes du Hamas, des centaines de jeunes de Naplouse, dont des membres des "lions", s'en étaient pris aux forces palestiniennes accusées de "coordination" avec l'armée israélienne.

"La jeune génération qu'il fédérait n'est pas folle. Ce sont des jeunes qui ont grandi sous l'occupation, qui ne connaissent que les raids et l'injustice et tout cela les rend profondément en colère", avait alors déclaré à l'AFP Alaa al-Nabulsi, le père d'Ibrahim al-Nabulsi.

Samedi, un Palestinien soupçonné d'une attaque a été tué près de Naplouse par les forces israéliennes qui sont sur le qui-vive avant les grandes fêtes juives qui commencent dimanche soir avec Rosh Hashana, le nouvel an juif.

Des dizaines de Palestiniens, dont des membres de groupes armés, ont été tués en Cisjordanie occupée dans les opérations de l'armée israélienne qui se sont multipliées dans la foulée d'une série d'attaques anti-israéliennes à partir de mars.