Palmarès du 15e Festival international du film de femmes de Salé

Le FIFFS a attribué le grand Prix du film documentaire à «Among Us Women» (Photo, Le Matin).
Le FIFFS a attribué le grand Prix du film documentaire à «Among Us Women» (Photo, Le Matin).
Short Url
Publié le Lundi 03 octobre 2022

Palmarès du 15e Festival international du film de femmes de Salé

  • Il s’agit d’une histoire de communication entre femmes de différentes générations
  • Le film traite les tabous sur les obligations de maternité imposées à certaines femmes, et le refus d'être mère

La comédie féministe «Ninjababy» de la réalisatrice norvégienne Yngvild Sve Flikke a remporté le grand Prix du 15e Festival international du film de femmes de Salé (FIFFS) organisé du 26 septembre au 1er octobre. Ce long métrage, distingué dans plusieurs événements internationaux, met en question l'instinct maternel en utilisant l'incrustation animée. Le film met en scène Ninjababy, personnage animé sorti du carnet à dessins de Rakel (23 ans) qui découvre qu’elle est enceinte de six mois après une aventure pas très romantique d’une nuit.

L’avortement n’étant plus une option, l’adoption est la seule solution. C’est alors que débarque Ninjababy, ce fœtus non désiré au bandeau noir troué sur les yeux, qui s’obstine à faire de la vie quotidienne de Rakel un véritable enfer. Le film traite les tabous sur les obligations de maternité imposées à certaines femmes, et le refus d'être mère. D’une manière rafraichissante, il pousse à réfléchir sur le sujet et surtout à en discuter. Le trophée de la première œuvre a été décerné à la réalisatrice slovéno-australienne Sara Kern pour son film «Moja Vesna». Ce long métrage raconte l’histoire d’une famille d’immigrés selon la perspective d’une fillette de dix ans. Après la mort soudaine de sa mère, Moja devient de façon inattendue l’adulte de sa famille fragmentée, essayant de réunir Vesna, sa sœur aînée troublée, et son père distant. Pour sa part, le film «El Agua» de Elena López Riera a reçu le Prix spécial du jury.

Il s’agit d’une histoire de communication entre femmes de différentes générations. C’est l’été dans un petit village du sud-est espagnol. Une tempête menace de faire déborder à nouveau la rivière qui le traverse. Une ancienne croyance populaire assure que certaines femmes sont prédestinées à disparaître à chaque nouvelle inondation…

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Les Iraniens manifestent malgré les conséquences

Le problème n'est pas Mahsa Amini, et la solution n'est pas d'abolir la police des mœurs qui l'a tuée (Photo, AFP).
Le problème n'est pas Mahsa Amini, et la solution n'est pas d'abolir la police des mœurs qui l'a tuée (Photo, AFP).
Short Url
  • Le régime actuellement au pouvoir en Iran a été confronté à plusieurs défis économiques et politiques difficiles depuis le coup d'État de Khamenei
  • Néanmoins, il les a surmontés

Le problème n'est pas Mahsa Amini, et la solution n'est pas d'abolir la police des mœurs qui l'a tuée. Le régime actuellement au pouvoir en Iran a été confronté à plusieurs défis économiques et politiques difficiles depuis le coup d'État de Khamenei dans les années 70. Néanmoins, il les a surmontés. Ses principales institutions restent intactes et continuent d'exercer une forte influence. Ses représentants et milices à l'étranger restent cohésifs malgré certains mouvements populaires qui vont à leur encontre.

Cette capacité à surmonter toutes ces sanctions et obstacles a conduit le régime à conclure qu'il ne peut pas s'effondrer et que chaque cri dans les rues se calmera tôt ou tard. C'est le signe le plus évident qu'il a commencé à mal interpréter la situation.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Suspension de la distribution des médicaments: La santé des Tunisiens en péril!

Il faut rappeler que ces derniers mois, plusieurs médicaments manquent dans les officines provoquant le désarroi des patients (Photo, AFP).
Il faut rappeler que ces derniers mois, plusieurs médicaments manquent dans les officines provoquant le désarroi des patients (Photo, AFP).
Short Url
  • Hier lundi, les pharmaciens grossistes-répétiteurs ont concrétisé leur menace en stoppant la distribution des différents médicaments dans les officines
  • Une situation qu’ils expliquent par les difficultés financières dont ils souffrent et par l’arrêt d’activité de plusieurs structures sous ces pressions budgétaires

Cette fois-ci, c’est une crise qui frappe le secteur de la distribution et du stockage des médicaments qui menace le droit des citoyens aux soins et à la santé.

Hier lundi, les pharmaciens grossistes-répétiteurs ont concrétisé leur menace en stoppant la distribution des différents médicaments dans les officines provoquant un état de panique chez les Tunisiens. Une situation qu’ils expliquent par les difficultés financières dont ils souffrent et par l’arrêt d’activité de plusieurs structures sous ces pressions budgétaires.

La Chambre syndicale nationale des pharmaciens-grossistes répartiteurs (Cspgr), relevant de l’Utica, a annoncé en effet la suspension de l’activité de distribution de médicaments sur tout le territoire, à partir d’hier lundi 5 décembre 2022. Cette décision intervient suite au non-renouvellement, par le ministère des Finances, de l’attestation d’exonération de la retenue à la source sur les ventes des médicaments au titre de l’année 2022, ce qui a aggravé les charges financières des grossistes répartiteurs.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Les avocats suspendent leur grève, l’activité reprend dans les tribunaux

Malgré l’accord du 2 décembre, portant notamment sur l’aspect financier, plusieurs dossiers restent à discuter entre le gouvernement et les robes noires (Photo, Le Matin).
Malgré l’accord du 2 décembre, portant notamment sur l’aspect financier, plusieurs dossiers restent à discuter entre le gouvernement et les robes noires (Photo, Le Matin).
Short Url
  • Les différents Ordres des avocats du Maroc ont annoncé la suspension de leur grève qui dure depuis plusieurs jours
  • L’Ordre des avocats de Casablanca, l’un des derniers à avoir renoncé à la grève, a repris ses activités hier

L’activité a enfin repris dans la quasi-totalité des tribunaux du Maroc (en attendant la décision des avocats de la ville de Tétouan). Après l’accord conclu, le 2 décembre dernier, entre le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux du Maroc (ABAM), les différents Ordres des avocats du Maroc ont annoncé la suspension de leur grève qui dure depuis plusieurs jours. L’Ordre des avocats de Casablanca, l’un des derniers à avoir renoncé à la grève, a repris ses activités hier au niveau des différents tribunaux.

Dans un communiqué publié dans la soirée du 5 décembre, l’Ordre qui bénéficie d’une autonomie complète vis-à-vis de l’ABAM, a fait savoir qu’il poursuivrait les négociations et les discussions autour des dossiers en cours avec le ministère de la Justice, le pouvoir judiciaire et le ministère des Finances. En effet, malgré l’accord du 2 décembre, portant notamment sur l’aspect financier, plusieurs dossiers restent à discuter entre le gouvernement et les robes noires. 

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.