Arabie saoudite : Plus d’égalité entre les sexes pour la reprise postpandémique

S'adressant aux médias avant le sommet des dirigeants du G20 à Riyad, la sherpa de Women 20 (W20), Salma al-Rashid, a appelé à une «approche plus équitable» de la reprise postpandémique. (AN Photo / Basheer Saleh)
S'adressant aux médias avant le sommet des dirigeants du G20 à Riyad, la sherpa de Women 20 (W20), Salma al-Rashid, a appelé à une «approche plus équitable» de la reprise postpandémique. (AN Photo / Basheer Saleh)
Short Url
Publié le Jeudi 19 novembre 2020

Arabie saoudite : Plus d’égalité entre les sexes pour la reprise postpandémique

  • Salma Al-Rashid appelle à une «approche plus équitable» de la reprise postpandémique
  • Salma Al-Rashid affirme qu'il y a un manque de participation des femmes dans les initiatives gouvernementales pour lutter contre la Covid-19

DUBAÏ: La pandémie de Covid-19 a mis en évidence et peut-être aggravé les inégalités existantes entre les sexes, a déclaré la représentante de l'Arabie saoudite au sein du groupe d'engagement officiel des femmes (Women 20 – W20) au Groupe des vingt (G20). 

S'adressant aux médias avant le sommet des dirigeants du G20 à Riyad, la sherpa (personne qui participe à la préparation d’un sommet politique) du W20, Salma al-Rashid, a appelé à une «approche plus équitable» de la reprise postpandémique. «Nous devons souligner à quel point la pleine participation de manière équitable des femmes est essentielle pour une reprise socioéconomique durable et plus rapide, alors que nous reconstruisons nos économies dans la période post Covid-19», déclare-t-elle.

La sherpa insiste sur le fait qu'il est important de reconnaître l’impact de la pandémie de Covid-19 «selon le sexe», ajoutant que les femmes ont fait face à des défis uniques depuis le début de la pandémie.

Connue pour son engagement dans le domaine social, Salma al-Rashid affirme que la crise sanitaire mondiale a fourni aux dirigeants du G20 l'occasion «de réinitialiser les économies grâce à une approche plus intégratrice.»

Elle signale que le rôle principal du W20 est de veiller à ce que les considérations liées à l’égalité entre les femmes et les hommes soient incluses dans les négociations du G20, en particulier sur des questions telles que le travail et l'emploi, la représentation politique, et l'inclusion numérique.

Salma al-Rashid affirme qu'il y a un manque de participation des femmes dans les initiatives gouvernementales pour lutter contre la pandémie de Covid-19. «La voix des femmes est pratiquement inexistante, en dépit du fait que les femmes constituent la majorité des travailleurs sociaux et de santé qui sont en première ligne et continuent d’assumer un lourd fardeau de travail et de soins non rémunérés au sein de leurs familles et communautés.»

L'une des principales recommandations du W20, qui a été rédigée dans un communiqué destiné à être diffusé auprès des dirigeants du G20, est d'assurer une croissance équilibrée, en soutenant l'autonomisation des femmes, alors que le monde traverse la crise de la pandémie.

Les femmes devraient être représentées à tous les niveaux de prise de décision dans les secteurs privé et public, indique Salma al-Rashid, qui ajoute que la planification budgétaire devrait être basée sur «l’égalité entre les sexes.»

Il faudrait également investir davantage dans les infrastructures sociales pour les femmes, explique-t-elle, ainsi que dans des systèmes de protection des revenus pour les travailleuses des pays en développement.

La sherpa saoudienne reconnaît la difficulté de formuler des recommandations en raison du grave impact de la Covid-19 sur les femmes, mais elle déclare que le groupe demeure dans une dynamique de défense de l'égalité des sexes.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 


Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique

L'ancien Premier ministre Saad Hariri prononce un discours à Beyrouth, le 24 janvier 2022. (Reuters)
L'ancien Premier ministre Saad Hariri prononce un discours à Beyrouth, le 24 janvier 2022. (Reuters)
Short Url
  • L'ex-Premier ministre et principal leader sunnite libanais Saad Hariri a annoncé lundi son retrait de la vie politique et a appelé son parti à ne pas présenter de candidats aux élections législatives prévues au printemps
  • Le quinqagénaire, propulsé sur la scène politique après l'assassinat de son père Rafic Hariri en 2005, a annoncé sa décision lors d'un bref discours prononcé à Beyrouth

BEYROUTH: L'ex-Premier ministre et principal leader sunnite libanais Saad Hariri a annoncé lundi son retrait de la vie politique et a appelé son parti à ne pas présenter de candidats aux élections législatives prévues au printemps, après une série de revers financiers et politiques. 

Le quinqagénaire, propulsé sur la scène politique après l'assassinat de son père Rafic Hariri en 2005, a annoncé sa décision lors d'un bref discours prononcé à Beyrouth. 


L’Arabie saoudite condamne les attaques par missiles menées par la milice houthie contre Abu Dhabi et Jazan

Le ministère émirati de la Défense a déclaré aujourd’hui avoir abattu deux missiles houthis visant le pays. (AFP)
Le ministère émirati de la Défense a déclaré aujourd’hui avoir abattu deux missiles houthis visant le pays. (AFP)
Short Url
  • Le ministère saoudien des Affaires étrangères déclare aujourd’hui dans un communiqué que la milice sème la corruption au Yémen et tue des civils
  • De même, le Koweït a condamné l’offensive, insistant sur la nécessité d’une prise de position internationale contre la milice

DUBAÏ: Le ministre saoudien des Affaires étrangères a condamné les attaques «répétées» de la milice houthie contre des civils et des infrastructures vitales au sud du Royaume et à Abu Dhabi.

Le ministère émirati de la Défense a déclaré aujourd’hui avoir abattu deux missiles houthis lancés contre le pays, mais qui n’ont cependant pas fait de victimes, rapporte l’agence de presse officielle WAM.

Un F-16 a détruit un lanceur de missiles balistiques dans la province d’Al-Jawf, au Yémen, immédiatement après l'attaque.

Le ministère saoudien des Affaires étrangères déclare aujourd’hui dans un communiqué que la milice sème la corruption au Yémen et tue des civils.

Il souligne également la nécessité pour la communauté internationale d’agir immédiatement pour contrer les attaques répétées des Houthis.

Par ailleurs, le Royaume appelle le Conseil de sécurité des nations unies à mettre fin au comportement agressif de la milice.

En Arabie saoudite, deux habitants ont été légèrement blessés après que les Houthis ont tiré un missile balistique dimanche sur la zone industrielle d’Ahad al-Masarihah, à Jazan, peu de temps avant l’attaque contre Abu Dhabi.

Le royaume de Bahreïn a dénoncé ces attaques menées par les Houthis contre des civils.

De même, le Koweït a condamné l’offensive, insistant sur la nécessité d’une prise de position internationale contre la milice.

Le ministère turc des Affaires étrangères a, quant à lui, déclaré que les attaques contre les deux pays constituent une violation flagrante du droit international.

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a en outre indiqué que la poursuite des attaques des Houthis reflète le rejet par la milice de tous les efforts de paix au Yémen.

 

 Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Zubala, point de rencontre des caravanes commerciales et des pèlerins du Hajj

Vue de Zubala (SPA)
Vue de Zubala (SPA)
Short Url
  • Le village de Zubala a été mentionné par plusieurs explorateurs occidentaux tels que Charles Huber, Alois Musil et Leachman, alors que de nombreux poètes en ont également fait l’éloge
  • L’Autorité du patrimoine continue de fouiller plusieurs sites majeurs du village, après la découverte de vestiges historiques

L’Histoire du village de Zubala date d’avant l’ère abbasside. Il a été largement mentionné dans les sources historiques comme point de rencontre pour les caravanes commerciales et les pèlerins. Zubala a également été décrit comme l’une des étapes les plus importantes sur le chemin du Hajj et le village a conservé son nom jusqu’à ce jour.

Situé à 25 kilomètres au sud du gouvernorat de Rafha, dans la région de la frontière nord, Zubala est riche en monuments antiques. Il abrite le puits le plus profond du chemin du Hajj, de forme carrée et d’une profondeur de 250 mètres. Le village de Zubala a été mentionné par plusieurs explorateurs occidentaux tels que Charles Huber, Alois Musil et Leachman. De nombreux poètes en ont également fait l’éloge.

Vue de Zubala (SPA)
Vue de Zubala (SPA)

Le président du club littéraire de la région de la frontière nord, Majid al-Mutlaq, souligne que Zubala abrite de nombreux vestiges, notamment son puits carré sculpté de manière unique. On y trouve encore un palais historique et une cité résidentielle voisine. Zubala est également célèbre pour ses trois étangs: Al-Shahouf, Umm al-Assafir et Al-Shihiyat.

Vue de Zubala (SPA)
Vue de Zubala (SPA)

Le chercheur en Histoire Matar ben Ayed al-Anzi indique que le village porte le nom de Zubala ben al-Harith.

Zubala a fait l’objet de plusieurs fouilles archéologiques depuis 2015. L’Autorité du patrimoine continue d’explorer plusieurs sites majeurs du village, selon une nouvelle méthodologie en conformité avec les objectifs du programme Darb Zubaida. Ce programme a été initié après la découverte de vestiges historiques au nord-ouest du village.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com