Les femmes au cœur de l’économie, la société et la science: ensemble pour réussir!

La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde (à droite) aux côtés de Chiara Corazza, Directrice générale du Women’s Forum for the Economy & Society lors de la cérémonie ouverte du Women's Forum Americas au Mexique, le 30 mai 2019 (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Vendredi 20 novembre 2020

Les femmes au cœur de l’économie, la société et la science: ensemble pour réussir!

  • En cette période pleine de défis, nous avons besoin d’espoir, de confiance, de tolérance, d’opportunités offertes aux nouvelles générations, d’une croissance durable, d’innovations scientifiques, et de protéger notre planète
  • Seule une action courageuse, déterminée et conjointe, des grands acteurs politiques et économiques mondiaux nous permettra d’y arriver

En cette période pleine de défis, nous avons besoin d’espoir, de confiance, de tolérance, d’opportunités offertes aux nouvelles générations, d’une croissance durable, d’innovations scientifiques et de protéger notre planète. Pour cela, il nous faut une vision commune: femmes et hommes ensemble.
Je suis convaincue qu’il est plus que jamais impératif que les femmes jouent tout leur rôle, le même que les hommes, au cœur de la Relance, une she-covery pour un monde plus inclusif.
Seule une action courageuse, déterminée et conjointe, des grands acteurs politiques et économiques mondiaux nous permettra d’y arriver. Ce G20 présidé par l’Arabie saoudite est historique pour que des avancées essentielles soient décidées et mises en œuvre.

Où en sommes-nous ? 

Les femmes aujourd’hui représentent…

Dans le domaine politique:

  • 24,6% actuel de l'ensemble des parlementaires 
  • 20,7% des ministres des gouvernements
  • 6% actuel des ministres de l’environnement 
  • 25 maires sur 300 des plus grandes villes mondiales 

Dans le domaine économique: 

  •  6% des PDG ;
  • 16,9% des membres des boards 
  • 2% des managers dans la finance 
  • 224 millions de femmes entrepreneures, avec accès à 1% des appels d’offres publics et privés

Dans le domaine des sciences et des technologies:

  • 24% des professionnels dans les Stem 
  • 22% des concepteurs d'algorithmes 
  • 11% des professionnels du secteur de la cybersécurité 
  • 25% des professionnels dans les domaines des énergies renouvelables 

Je suis très confiante dans la volonté et dans la détermination de ce G20 d’inclure pleinement les femmes dans la Relance. Je l’ai constaté personnellement lors de travaux de la G20 Empower Alliance, auxquels j’ai pu contribuer car le président de la République, Emmanuel Macron, m’a fait l’honneur de me nommer représentante du secteur privé pour la France. 

Quelles sont les ambitions et les priorités pour le Women’s Forum?
Nous considérons que l’accès aux financements publics et privés est un levier essentiel pour les femmes entrepreneures. La vision des femmes doit être prise en compte pour tous les marchés et intégrée dans toutes les consultations qui définissent les appels d'offres.
Nous estimons qu’il est indispensable que les femmes soient pleinement associées aux métiers du futur. Il faut attirer et retenir les filles et les femmes dans les Stem (science, technologie, ingénierie et mathématiques) tout au long de leur vie, de l'école jusqu'aux conseils d'administration.

Nous souhaitons renforcer la place des femmes dans l’intelligence artificielle (IA) pour créer des algorithmes avec un impact social et économique positif pour tous. Des incitations financières décidées au G20 pour les entreprises vertueuses qui œuvrent pour une IA éthique seraient plus que bienvenues. 
Nous voudrions la reconnaissance du rôle déterminant que le leadership au féminin joue dans la transition écologique. La création d’un fonds international «femmes et climat» dynamiserait les investissements durables et garantirait un accès égal aux ressources, aux technologies et aux capitaux essentiels.
Nous préconisons que les pays du G20 soient pionniers dans l’égalité de rémunération, avec la mise en place d’indicateurs de mixité publiés dans les rapports annuels des organisations publiques et privées. 
Nous considérons que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour tous est essentiel. Un congé paternité obligatoire intégralement payé d'au moins deux semaines serait un signal fort de l'engagement des pays du G20. 
Nous connaissons la difficulté d’instaurer des quotas, pourtant ils fonctionnent! Nous vous encourageons, décideurs publics et privés, à agir conjointement pour arriver à l’égalité des genres dans la gouvernance d'ici à 2030!
Nous préconisons enfin la création d’un système de santé inédit qui prendrait totalement en compte les spécificités des femmes, où elles auraient un accès égal tout au long de leur vie aux services de soins.

Quel en serait l’impact?

Plus de justice, plus de dignité, plus de performance.

240 millions d'emplois créés et 28 000 milliards de dollars ajoutés au PIB mondial avec plus d’égalité de genre dans l’économie.  [1] Et, à la lumière du baromètre lancé par le Women’s Forum for the Economy & Society (le Forum des femmes pour l’économie et la société) à l’occasion du Global Meeting des 17, 18 et 19 novembre, une réponse aux attentes du grand public. À titre d’exemples :

  • 91% des sondés demandent de faire de l’égalité de genre une priorité;
  • 79% sont convaincus qu’il faut inclure davantage les femmes dans la transformation de la société;
  • 76% considèrent que c’est essentiel pour la réputation des entreprises.

Cela conforte l’engagement du Women’s Forum pour que les femmes aient les mêmes opportunités, les mêmes atouts, les mêmes expertises que les hommes afin apporter leur contribution pour transformer le monde et relever les défis actuels.
Nous devons unir nos efforts pour relancer la croissance mondiale, améliorer les performances, développer la créativité, l’innovation et l’attractivité.

C’est seulement ainsi, ensemble, que nous pourrons construire la société et l’économie de demain dont l’humanité tout entière a besoin.

Chiara Corazza est Directrice générale du Women’s Forum for the Economy & Society

NDLR : Les opinions exprimées par les auteurs dans cette section sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Arab News.