L'Arabie saoudite réitère sa condamnation de l’autodafé du Coran en Suède et au Danemark

 Le prince héritier Mohammed ben Salmane a présidé la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. (SPA)
Le prince héritier Mohammed ben Salmane a présidé la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. (SPA)
Short Url
Publié le Mardi 25 juillet 2023

L'Arabie saoudite réitère sa condamnation de l’autodafé du Coran en Suède et au Danemark

  • Le cabinet saoudien a décrit l’autodafé d’exemplaires du Coran en Suède et au Danemark comme «une violation flagrante de toutes les lois et coutumes»
  • Les ministres ont approuvé un certain nombre de mémorandums d’entente au cours de la réunion hebdomadaire gouvernementale

RIYAD: Mardi, le conseil des ministres saoudien a tenu sa réunion hebdomadaire, présidée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, renouvelant la condamnation par le Royaume des attaques contre le livre sacré de l’islam en Suède et au Danemark.

Le cabinet a réitéré la ferme condamnation par l’Arabie saoudite de l’autodafé d’exemplaires du Coran en Suède et au Danemark, les décrivant comme «une violation flagrante de toutes les lois et coutumes» et «comme étant en contradiction directe avec les efforts internationaux visant à répandre les valeurs de tolérance et de modération».

Au cours de la réunion, le cabinet a également évoqué la participation de l’Arabie saoudite à la conférence internationale sur la migration, qui s’est tenue dimanche en Italie. Le Royaume a discuté des crises migratoires et du soutien de Riyad aux efforts conjoints de l’ONU pour relever les défis sécuritaires, appelant la communauté internationale à faire preuve de solidarité et de coopération.

Le ministre saoudien de l’Intérieur, le prince Abdelaziz ben Saoud ben Nayef, a représenté le prince héritier à Rome lors de la conférence. Le cabinet a par ailleurs salué les résultats du 18e sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et des pays d’Asie centrale. Ce sommet, qui s’est tenu à Djeddah, a permis de renforcer l’action commune du Golfe en matière d’efforts de sécurité régionale et internationale face aux préoccupations mondiales.

En outre, le conseil des ministres a loué la participation internationale active du Royaume à la lutte contre les effets du changement climatique par le biais de divers efforts visant à réduire les émissions, notamment en diversifiant l’utilisation du bouquet énergétique et en promouvant l’utilisation de technologies propres.

L’Arabie saoudite a récemment participé à l’édition 2023 du Forum politique de haut niveau de l’ONU, qui s’est tenu du 10 au 19 juillet à New York, dans le but de réaliser les Objectifs de développement durable (ODD).

Lors de la réunion, le Royaume a mis en avant les initiatives de la Vision 2030 dans le cadre de la réalisation des ODD, notamment dans les domaines du développement humain, des soins de santé et de la diversification de l’économie.

Les ministres ont approuvé un certain nombre de mémorandums d’entente au cours de la réunion, notamment un mémorandum sur la gestion fiscale entre l’Autorité de la zakat, des impôts et des douanes du Royaume et le service des impôts d’Australie.

Le cabinet a également approuvé un mémorandum d’entente entre l’Autorité saoudienne de radiodiffusion et le China Media Group pour une coopération dans les domaines de la radio et de la télévision.

De même, un mémorandum d’entente dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et son financement a été approuvé entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Les ministres ont discuté d’un projet de mémorandum d’entente entre le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture et le ministère irakien de l’Environnement. Toujours concernant l’Irak, le cabinet a relevé un potentiel d’investissement par l’intermédiaire du Fonds public d’investissement (PIF) saoudien.

Le cabinet a ensuite examiné un projet de mémorandum d’entente entre le ministère de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture et l’Autorité générale des douanes de Chine concernant les exigences sanitaires pour l’exportation de produits du Royaume vers la Chine.

Les membres du Conseil des ministres ont également autorisé le ministère saoudien de l’Investissement à conclure un projet d’accord avec Dijbouti sur l’encouragement et la protection des investissements.

Le cabinet a autorisé le ministère saoudien des Transports et des Services logistiques à signer un projet d’accord avec le gouvernement de la Barbade dans le domaine des services de transport aérien. Il a enfin approuvé l’affectation du vice-ministre des Transports et de la Logistique chargé des Affaires routières, Badr ben Abdallah al-Doulami, au poste de PDG de l’Autorité publique des routes.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Faisal ben Farhane et Antony Blinken discutent de la situation à Gaza lors d’un appel

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s’est entretenu par téléphone avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken (Photo, SPA/Wikipédia).
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s’est entretenu par téléphone avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken (Photo, SPA/Wikipédia).
Short Url
  • Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s’est entretenu par téléphone avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken
  • Les deux parties ont discuté de l’évolution de la situation dans la région, en particulier dans la bande de Gaza

RIYAD: Mardi, le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s’est entretenu par téléphone avec le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a annoncé le ministère des Affaires étrangères du Royaume.

Au cours de cet appel, les deux parties ont discuté de l’évolution de la situation dans la région, en particulier dans la bande de Gaza, et des efforts déployés pour faire face aux répercussions sécuritaires et humanitaires dans le territoire palestinien assiégé.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Sanctions américano-britanniques après les dernières attaques houthies

Le vraquier battant pavillon grec Sea Champion est amarré au port d'Aden, au Yémen, où il est arrivé après avoir été attaqué dans la mer Rouge dans ce qui semble avoir été une frappe de missile erronée par la milice Houthi, le 21 février 2024 (Photo, Reuters).
Le vraquier battant pavillon grec Sea Champion est amarré au port d'Aden, au Yémen, où il est arrivé après avoir été attaqué dans la mer Rouge dans ce qui semble avoir été une frappe de missile erronée par la milice Houthi, le 21 février 2024 (Photo, Reuters).
Short Url
  • Le Trésor américain accuse les Houthis de vendre des matières premières iraniennes à des acteurs étrangers pour financer les opérations militaires
  • Un responsable houthi, Ibrahim al-Nashiri, est aussi visé par les sanctions

WASHINGTON: Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont annoncé mardi sanctionner un commandant du Corps des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de l'Iran, ainsi qu'un responsable houthi, après les récentes attaques aériennes contre le commerce maritime international.

Etant donné que les Houthis "menacent constamment la sécurité d'un commerce maritime international pacifique, les Etats-Unis et le Royaume-Uni continueront à agir contre les voies de financement qui permettent ces actions déstabilisatrices", a justifié le sous-secrétaire américain au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, cité dans le communiqué.

Est notamment ciblé par ces sanctions Mohammad Reza Falahzadeh, l'actuel commandant-adjoint de la Force Qods, la branche des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution iraniens.

Sanctions 

Le Trésor américain accuse les Houthis et la Force Qods, une unité d'élite, de vendre des matières premières iraniennes à des acteurs étrangers pour financer les opérations militaires des Houthis.

Un responsable houthi, Ibrahim al-Nashiri, est aussi visé par les sanctions.

Les Houthis, qui contrôlent de vastes régions du Yémen, mènent depuis novembre des attaques contre des navires dans la région de la mer Rouge et du Golfe d'Aden. Ils affirment agir en solidarité avec les Palestiniens dans la bande de Gaza, où Israël mène une guerre sanglante contre le Hamas en représailles à l'attaque sans précédent du 7 octobre sur le sol israélien.

Londres et Washington ont en réponse mené plusieurs raids aériens conjoints contre des cibles houthies au Yémen, depuis le 11 janvier.


Campus France organise le deuxième salon universitaire Choose France à Riyad et Djeddah

Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah (Photo fournie).
Short Url
  • Le salon Choose France permet aux futurs étudiants de rencontrer des représentants de Campus France et de poser des questions sur les programmes universitaires
  • Le salon réunit une douzaine d’établissements français d’excellence, et est organisé à Djeddah et à Riyad du 25 au 27 février

RIYAD: Pour la deuxième année consécutive, l’ambassade de France en Arabie saoudite et Campus France ont organisé le salon universitaire Choose France, du 25 au 27 février 2024, à l’Académie saoudienne du divertissement à Riyad et au consulat général de France à Djeddah.

Cet événement est l’unique occasion pour les jeunes Saoudiens et Saoudiennes, ainsi que les partenaires saoudiens, de rencontrer des représentants de 12 prestigieux établissements d'enseignement supérieur français, notamment trois universités publiques, deux écoles d’ingénieurs, quatre établissements d’enseignement supérieur spécialisés, Media School International, ainsi que deux centres de langue française.