Algérie: L'oasis de Djanet attire de plus en plus de touristes occidentaux

Des guides touristiques installent un camp dans le désert près de la ville oasis de Djanet, dans le sud-est de l'Algérie, le 28 juillet 2023, lors du festival Sebeiba, une célébration annuelle de la culture touareg (Photo, AFP).
Des guides touristiques installent un camp dans le désert près de la ville oasis de Djanet, dans le sud-est de l'Algérie, le 28 juillet 2023, lors du festival Sebeiba, une célébration annuelle de la culture touareg (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Vendredi 18 août 2023

Algérie: L'oasis de Djanet attire de plus en plus de touristes occidentaux

  • En 2022, plus de 2 900 étrangers de 35 nationalités différentes, en majorité des Occidentaux, ont séjourné à Djanet, contre 1 200 la première année où l'Algérie a facilité l'obtention de visas
  • A ces visiteurs, l'an passé, il faut ajouter 17 000 Algériens qui ont succombé au charme de cette localité du désert

DJANET: "Une paix intérieure", "le repos total": Djanet, oasis du Sahara algérien attire de plus en plus de touristes étrangers, désireux de se ressourcer et de découvrir un paysage désertique unique au monde.

Depuis la mise en place en 2021 d'un système de visas obtenus à l'arrivée, plus de 4 000 étrangers, selon des chiffres de médias locaux, ont visité Djanet, à 2 300 km au sud-est d'Alger, et ses alentours, dont le Tassili n'Ajjer, un site féérique classé par l'Unesco.

Le parc national du Tassili n'Ajjer est caractérisé par un paysage lunaire, ponctué de "forêts de rochers" de grès érodé, des formations géologiques aux couleurs oscillant entre l'orange et le noir, qui font la joie des photographes au coucher du soleil.

"On vient une fois à Djanet, on est obligés d'y retourner. C'est exactement ce qui s'est produit pour moi. Là, je suis avec deux amis, ils n'ont qu'une envie, c'est de revenir au plus vite", confie à l'AFP Karim Benacine, un touriste français de 57 ans, travaillant pour le groupe musicographique Universal Music.

"J'aimerais y aller souvent parce que ça me ressource, je vais en avoir besoin. Maintenant que j'ai connu ça, je crois que je vais le faire régulièrement", abonde sa compatriote, Antonine De Saint Pierre, 49 ans, rencontrée par l'AFP fin juillet.

Le Tassili, vaste plateau de plus de 70 000 km2, abrite aussi "l'un des plus importants ensembles d'art rupestre préhistorique du monde, avec plus de 15 000 dessins et gravures", explique l'Unesco sur son site.

Ces peintures permettent de suivre depuis 6 000 ans avant Jésus-Christ jusqu'aux premiers siècles de l'ère chrétienne, "les changements du climat, les migrations de la faune et l'évolution de la vie humaine aux confins du Sahara", souligne l'Unesco.

En 2021, lors de l'épidémie de Covid-19 qui a lourdement pesé sur l'industrie touristique mondiale, les autorités algériennes ont décidé de promouvoir le tourisme saharien, en permettant aux étrangers d'avoir leur visa à l'aéroport d'arrivée dans le sud du pays, et en ouvrant une ligne directe Paris-Djanet.

«Recharger les batteries»

En 2022, plus de 2 900 étrangers de 35 nationalités différentes, en majorité des Occidentaux, ont séjourné à Djanet, contre 1 200 la première année où l'Algérie a facilité l'obtention de visas.

A ces visiteurs, l'an passé, il faut ajouter 17 000 Algériens qui ont succombé au charme de cette localité du désert.

Pour Samira Ramouni, 41 ans, une psychologue venue d'Alger, séjourner dans cette oasis, "c'est (retrouver) une paix intérieure, c'est un repos total, c'est être déconnecté, à la recherche du calme, c'est aussi apprendre de nouvelles choses, se ressourcer, recharger les batteries pour pouvoir recommencer le parcours du combattant".

Abdelkader Regagda, directeur d'agence de tourisme à Tamanrasset, localité importante du sud algérien située à 700 km à l'ouest de Djanet, est reconnaissant aux autorités d'avoir ouvert "une grande ligne de tourisme de l'Europe vers le sud" algérien.

A Djanet, "les circuits sont nombreux et divers", explique à l'AFP ce guide, organisateur d'excursions aux alentours de l'oasis.

En 1982, le Tassili n'Ajjer a été reconnu comme site du patrimoine culturel mondial et du patrimoine naturel mondial. En 1986, l'Unesco a également ajouté le Tassili n'Ajjer à la liste des réserves de biosphère.


Wehrlein remporte l'E-Prix de Misano après la défaite de Rowland dans le dernier tour

Pascal Wehrlein de TAG Heuer Porsche fête sa victoire lors de la deuxième étape du Misano E-Prix dimanche (Formula E)
Pascal Wehrlein de TAG Heuer Porsche fête sa victoire lors de la deuxième étape du Misano E-Prix dimanche (Formula E)
Short Url
  • La victoire du pilote TAG Heuer Porsche est la sixième de sa carrière en Formule E.
  • Le champion en titre Jake Dennis remporte la deuxième place pour l'Andretti Formula E Team, tandis que Nick Cassidy de Jaguar TCS Racing s'empare de la troisième place.

MISANO : Le E-Prix de Misano a vu Pascal Wehrlein, de l'équipe TAG Heuer Porsche Formula E Team, sortir vainqueur d'une bataille intense pour la 7e manche du championnat du monde ABB FIA de Formule E, dans la nuit de dimanche à lundi.

Lors de la deuxième manche du premier E-Prix de Misano, Wehrlein a fait oublier la mauvaise performance de la Porsche TAG Heuer lors de la première course samedi. Son trophée de la première place de la septième manche est le sixième de sa carrière en Formule E, après une erreur de calcul déchirante dans le dernier tour qui a conduit Oliver Rowland, alors leader de la course, à manquer d'énergie et à abandonner.

Le champion du monde ABB FIA de Formule E en titre, Jake Dennis, de l'équipe Andretti Formula E, a pris la deuxième place, tandis que Nick Cassidy, de Jaguar TCS Racing, a décroché la troisième place avec cinq centièmes de seconde d'avance, devant un public de 25 000 personnes.

Le triomphe de Wehrlein lui permet d'être à égalité avec Dennis en tête du classement des pilotes, tandis que le précédent leader, Rowland, est rétrogradé à la troisième place. Pendant ce temps, Jaguar TCS Racing mène le classement des équipes avec une marge significative.

"Hier, il aurait été préférable de gagner, mais je suis très heureux de la course d'aujourd'hui", a déclaré Wehrlein. "C'était à nouveau assez chaotique au début et jusqu'à la mi-course. Je ne savais pas si je devais rester en tête ou laisser Oli (Rowland) prendre le rythme. Son rythme semblait un peu bizarre et trop rapide pour essayer de le défendre, alors je ne l'ai pas beaucoup défendu. J'ai été un peu surpris par son énergie, je n'étais pas sûr que l'équipe ait eu les bonnes informations ou non. Mais en fin de compte, cela s'est avéré être la bonne chose à faire. Il a fallu gérer beaucoup de choses : l'énergie, la batterie, les pneus. Tout, tout.

"Je pense que nous avions le rythme nécessaire ce week-end pour gagner les deux courses. Malheureusement, hier, dans ce genre de course, j'ai été un peu victime de mon aileron avant et je me suis retrouvé à l'arrière, mais aujourd'hui, c'était une grande rédemption pour nous."

La huitième manche du championnat du monde ABB FIA de Formule E sera le E-Prix de Monaco 2024, le samedi 27 avril.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 


Amir El-Masry et Pierce Brosnan vont mettre en scène l'histoire d'une légende de la boxe yéménite britannique

British Egyptian actor Amir El-Masry, left, will star alongside Pierce Brosnan in the sports drama “Giant.” (AFP)
British Egyptian actor Amir El-Masry, left, will star alongside Pierce Brosnan in the sports drama “Giant.” (AFP)
Short Url
  • El-Masry jouera le rôle de Hamed, qui a concouru de 1992 à 2002, et Brosnan devrait incarner son entraîneur de boxe d'origine irlandaise, Brendan Ingle.
  • El-Masry a remporté un BAFTA écossais pour sa performance dans le film "Limbo" en 2021

DUBAI : L'acteur égyptien Amir El-Masry jouera aux côtés de Pierce Brosnan dans le drame sportif "Giant", basé sur l'histoire du boxeur britannique yéménite Naseem "Naz" Hamed.

El-Masry jouera le rôle de Hamed, qui a concouru de 1992 à 2002, et Brosnan devrait incarner son entraîneur de boxe d'origine irlandaise, Brendan Ingle. Le film sera écrit et réalisé par Rowan Athale (The Rise", "Gangs of London", "Strange But True") et Sylvester Stallone en sera le producteur exécutif, aux côtés d'autres dirigeants d'Hollywood.

"Giant" raconte les débuts modestes du boxeur dans un quartier populaire de Sheffield et sa découverte par Ingle. Hamed a accédé à la célébrité dans un contexte d'islamophobie et de racisme rampants dans la Grande-Bretagne des années 1980 et 1990.

El-Masry a remporté un BAFTA écossais pour sa performance dans le film "Limbo" en 2021 et a joué dans la cinquième saison de la série historique "The Crown" de Netflix, dans le rôle du jeune milliardaire égyptien Mohamed El-Fayed, entre autres.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

 


Jessica Chastain arbore un look Elie Saab lors de la remise des Breakthrough Awards à Los Angeles

L'actrice et productrice américaine Jessica Chastain rayonnante dans une combinaison violette du créateur libanais Elie Saab. (Getty Images)
L'actrice et productrice américaine Jessica Chastain rayonnante dans une combinaison violette du créateur libanais Elie Saab. (Getty Images)
Short Url
  • L'événement a également accueilli d'autres invités célèbres, comme les actrices Zoe Saldana et Margot Robbie, la réalisatrice Olivia Wilde et l'actrice oscarisée Michelle Yeoh, parmi d'autres
  • Le scientifique franco-québécois Michel Sadelain a été récompensé par un Oscar des sciences pour ses recherches sur la modification génétique des cellules immunitaires pour lutter contre le cancer

DUBAÏ: Lors de la cérémonie annuelle du prix Breakthrough au musée de l'Académie des arts et des sciences du cinéma à Los Angeles, l'actrice et productrice américaine Jessica Chastain a rayonné dans une combinaison violette du créateur libanais Elie Saab.

Habituée à arborer les créations de stylistes arabes tels que Zuhair Murad, entre autres, Chastain a foulé le tapis rouge en choisissant cette combinaison pailletée au décolleté plongeant et au pantalon évasé. La styliste des célébrités Elizabeth Stewart a ajouté la touche finale à cette tenue avec un collier remarquable de la marque de joaillerie Damiani.

chastain
L'actrice et productrice américaine Jessica Chastain rayonnante dans une combinaison violette du créateur libanais Elie Saab. (Getty Images)

Le scientifique franco-québécois Michel Sadelain a été récompensé par un Oscar des sciences pour ses recherches sur la modification génétique des cellules immunitaires pour lutter contre le cancer, a rapporté l'AFP.

Cette distinction, décernée lors d'une cérémonie prestigieuse à laquelle ont assisté des personnalités telles qu'Elon Musk, Bill Gates, ainsi que des célébrités comme Chastain, Robert Downey Jr. et Bradley Cooper, récompense le travail remarquable de Sadelain. Grâce à ses recherches, il a contribué au développement d'une nouvelle thérapie, appelée «CAR-T», qui s'est révélée particulièrement efficace contre certains cancers du sang.

«Ce prix est une reconnaissance extraordinaire», a déclaré Sadelain à l'AFP sur le tapis rouge du musée des Oscars. «C'est d'autant plus un honneur que… mes collègues scientifiques m'ont dit pendant longtemps que cela ne marcherait jamais.»

chastain
Les lauréats, le Dr Michel Sadelain, à droite, et le Dr Carl H. June, acceptent les prix sur scène lors de la 10e cérémonie de remise du prix Breakthrough. (Getty Images)

«Le plus grand honneur, cependant, est de voir des patients... qui n'avaient plus aucune chance et qui nous remercient, car ils sont encore en vie aujourd'hui grâce aux cellules CAR-T», a ajouté Sadelain.

Depuis son lancement en 2010, le prix Breakthrough récompense «les esprits les plus brillants du monde» dans des domaines tels que les sciences de la vie, la physique fondamentale et les mathématiques, se positionnant comme la réponse soutenue par la Silicon Valley aux prix Nobel.

Surnommés les «Oscars de la Science», les prix Breakthrough ont été fondés par des personnalités telles que Sergey Brin, Priscilla Chan et Mark Zuckerberg.

Michel Sadelain partagera la récompense de trois millions de dollars (1 dollar = 0,94 euro) avec l'immunologiste américain Carl June, qui a également réalisé des recherches révolutionnaires dans le domaine, de manière indépendante de son colauréat.

Sadelain a étudié la médecine à Paris, puis s’est spécialisé en immunologie au Canada, avant de poursuivre des recherches postdoctorales au Massachusetts Institute of Technology en 1989.

L'événement a également accueilli d'autres invités célèbres, comme les actrices Zoe Saldana et Margot Robbie, la réalisatrice Olivia Wilde et l'actrice oscarisée Michelle Yeoh, parmi d'autres.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com