Indice d’une dépréciation du dinar : l’euro flambe sur le marché informel

La crise provoquée par l’épidémie de Covid-19 a causé une hausse de la valeur de l’Euro sur le marché noir (Photo, AFP).
La crise provoquée par l’épidémie de Covid-19 a causé une hausse de la valeur de l’Euro sur le marché noir (Photo, AFP).
Short Url
Publié le Jeudi 17 décembre 2020

Indice d’une dépréciation du dinar : l’euro flambe sur le marché informel

  • Le marché parallèle des devises flambe en cette fin d’année face à une monnaie locale faiblarde, encouragé par une demande en devises relativement en hausse
  • La hausse a également touché le dollar américain au marché noir de la capitale, illégal mais toléré depuis belle lurette par le gouvernement

L’euro, la monnaie la plus prisée par les Algériens, valait 213 DA à l’achat et 205 DA à la vente. La hausse a également touché le dollar américain au marché noir de la capitale, illégal mais toléré depuis belle lurette par le gouvernement. Le billet vert était cédé à 173 DA à l’achat et 167 DA à la vente.

Le marché parallèle des devises flambe en cette fin d’année face à une monnaie locale faiblarde, encouragé par une demande en devises relativement en hausse, sur fond d’une crise politique, économique et financière.

Les principales devises étrangères se négociaient, avant-hier, à prix fort au Square Port-Saïd d’Alger, l’un des principaux marchés noirs de change du pays. L’euro, la monnaie la plus prisée par les Algériens, valait 213 DA à l’achat et 205 DA à la vente.

La hausse a également touché le dollar américain au marché noir de la capitale, illégal mais toléré depuis belle lurette par le gouvernement. Le billet vert était cédé à 173 DA à l’achat et 167 DA à la vente. Sur le marché officiel de la devise, le dinar algérien continue de perdre de sa valeur face à l’euro et au dollar américain.

La loi de l’offre et de la demande

Le billet vert et la monnaie européenne étaient cotés respectivement à 131 DA et 159 DA, selon les derniers chiffres publiés sur le site officiel de la Banque d’Algérie.

Entre les deux circuits, l’écart est de 54 DA pour l’euro et 42 DA pour le dollar américain. Sur le marché noir de la devise, où les transactions se déroulent sous les yeux de policiers conciliants, une seule règle prévaut : celle de l’offre et de la demande. «La valeur de l’euro n’a pas cessé d’augmenter ces derniers jours, après plusieurs mois de léthargie du fait du ralentissement de l’activité économique à cause de la pandémie de coronavirus.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en Français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le Festival Malhounyat Azemmour programmé du 14 au 16 juillet

Il mettra à l’honneur une pléiade d’artistes nationaux spécialisés dans l'art du Malhoun (Photo, Le Matin).
Il mettra à l’honneur une pléiade d’artistes nationaux spécialisés dans l'art du Malhoun (Photo, Le Matin).
Short Url
  • Il permettra au public de renouer avec leur histoire, leur culture ancestrale et leur identité
  • Le festival réunit les amoureux de l'art du Malhoun marocain

Le Festival international Malhounyat Azemmour revient du 14 au 16 juillet à la place Ibrahim Moul-Niss, sur le thème «La préservation du Malhoun, ce patrimoine marocain, est une priorité nationale». Cette dixième édition est dédiée à l'Académie du Royaume du Maroc. Le festival réunit les amoureux de l'art du Malhoun marocain. Il permettra au public de renouer avec leur histoire, leur culture ancestrale et leur identité, de savourer les charmes du Mallhoun et de découvrir la magie du verbe, les prouesses poétiques. «Avec une sensibilité artistique, les auteurs du Malhoun s'approprient les problèmes des gens ordinaires de différentes catégories sociales pour en créer des œuvres dont on tire des leçons et des morales», souligne l'Association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida, organisatrice du festival.

Et de rappeler que l’étude d’un patrimoine culturel d’une nation ne peut se faire dans une démarche qui s’inscrit dans un contexte politique, encore moins idéologique. «Au contraire, une telle démarche risque d’effacer la mémoire créatrice en déracinant ses composantes identitaires».

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Une position inconfortable

Des partisans de l'opposition tunisienne participent à un rassemblement contre le président Kais Saied (Photo, AFP).
Des partisans de l'opposition tunisienne participent à un rassemblement contre le président Kais Saied (Photo, AFP).
Short Url
  • Dans cette lettre, Belaïd dénonce haut et fort la copie publiée par la présidence au Jort
  • Cette lettre a été un coup de massue pour le projet de Saïed

La lettre ouverte adressée au peuple tunisien par Sadok Belaïd, président-coordinateur de la commission consultative chargée de rédiger le projet de la nouvelle constitution, et parue dimanche dernier dans les colonnes du journal Assabah accompagnée par la première mouture de la Constitution présentée au Chef de l’Etat, a jeté un pavé dans la mare. Dans cette lettre, Belaïd dénonce haut et fort la copie publiée par la présidence au Jort après moult modifications qui  «  dénaturent » l’essence même dudit projet et constituent, selon lui, de « graves menaces » qui «ouvrent la voie à une dictature ». 

Plus que les manifestations de rue contre le référendum sur la nouvelle constitution, cette lettre a été un coup de massue pour le projet de  Saïed. En effet, cette déclaration sape tous les efforts présidentiels et met en doute son projet sur la nouvelle République. Elle exhorte politiquement, sans le dire explicitement, ceux qui iront aux urnes à voter contre le projet de la nouvelle constitution. En agissant de la sorte, Belaïd et compagnie ouvrent la voie à une nouvelle crise politique et mettent Saïed dans une position inconfortable. 

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


La technologie est plus fidèle aux journalistes que l'encre

Un homme lit un article du journal libanais An-Nahar (Photo, AFP).
Un homme lit un article du journal libanais An-Nahar (Photo, AFP).
Short Url
  • J'ai commencé à écrire sur l'Irak, où des changements peuvent être déclenchés par des tweets passionnés
  • Soudain, un lecteur d'Asharq Al-Awsat s'est approché de moi et m'a demandé si j'avais quelques minutes à perdre

J'ai choisi un coin de café pour écrire mon article. Les coupures d'électricité à Beyrouth m'empêchent d'écrire chez moi. Ça ne me pose pas de problème; Je ne suis pas attaché aux superstitions quand il s'agit d'écrire. La profession ne permet pas de tels luxes. Il faut écrire chez soi, à l'hôtel, à l'aéroport ou dans le train.

J'ai commencé à écrire sur l'Irak, où des changements peuvent être déclenchés par des tweets passionnés même si ses institutions publiques restent obstruées. Soudain, un lecteur d'Asharq Al-Awsat s'est approché de moi et m'a demandé si j'avais quelques minutes à perdre. J'ai toujours plus de minutes parce que c'est le seul métier que j'ai et dans lequel je suis bon.

Je m'attendais à ce que le lecteur signale une erreur de langage ou dans le traitement d'une question ou d'un développement épineux. La vérité est que je crois que le jugement du lecteur est plus sévère que n'importe quel juge. Je ne trouve aucune faute à admettre une erreur ou une lacune. L'expérience a prouvé que rien ne tue le journalisme autant que l'arrogance qui fait obstacle à la réparation d'un tort.

Je me suis trompé en prédisant quelles questions il allait me poser.

Il m'a demandé si je croyais que le journalisme était en train de mourir, notant que les lecteurs sont submergés de sites Web, dont beaucoup manquent de crédibilité et de professionnalisme strict.

J'ai répondu que le journalisme, tout comme les chansons, ne meurt jamais, mais qu'il change. J'ai dit que ceux qui restent en vie sont ceux qui le méritent, c'est-à-dire ceux qui ne deviennent pas les otages du caractère sacré du passé et acceptent les changements d'esprit et de mode introduits par l'époque. J'ai noté qu'il ne fait pas confiance à ce qu'il lit sur les réseaux sociaux, où l'intolérance et la haine circulent librement.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.