Nadir Larbaoui met la pression sur ses ministres

Le Premier ministre algérien Nadir Larbaoui (Photo, El Watan).
Le Premier ministre algérien Nadir Larbaoui (Photo, El Watan).
Short Url
Publié le Vendredi 01 décembre 2023

Nadir Larbaoui met la pression sur ses ministres

  • Le Premier ministre, Nadir Larbaoui, mobilise son staff, en vue de renforcer l’approvisionnement en produits de large consommation
  • Le gouvernement a entendu une communication sur les mesures visant à limiter les oscillations des prix des produits

Les perturbations du marché et la hausse des prix font réagir le gouvernement. Le Premier ministre, Nadir Larbaoui, mobilise son staff, en vue de renforcer l’approvisionnement en produits de large consommation et de tenter de renforcer le pouvoir d’achat, toujours en berne, des Algériens.

C’est du moins ce qu’a indiqué un communiqué du Premier ministère rendu public, hier, à l’issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement. «Le Premier ministre, Monsieur Nadir Larbaoui, a présidé une réunion du gouvernement consacrée à l’examen des moyens permettant d’accélérer la cadence de mise en œuvre des orientations de Monsieur le Président de la République visant à renforcer le pouvoir d’achat du citoyen et à garantir la disponibilité de divers produits alimentaires de large consommation», indique le communiqué.

A cet effet, a indiqué la même source, le gouvernement a entendu une communication «sur les mesures visant à limiter les oscillations des prix des produits de large consommation et à réguler leur marché, en garantissant un approvisionnement régulier et permanent des marchés nationaux et en luttant contre la spéculation commerciale».

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Injures et insultes dans l’espace public: Un député propose de sévir contre l’incivisme

Les députés approuveront aujourd’hui, lors d’une séance plénière, le projet de loi portant amendement du code pénal (Photo, El Watan).
Les députés approuveront aujourd’hui, lors d’une séance plénière, le projet de loi portant amendement du code pénal (Photo, El Watan).
Short Url
  • Sur les 67 propositions d’amendements au projet de code pénal, devant être approuvé aujourd’hui, seules 17 ont été acceptées
  • Le député indépendant Wahid Sid El Chikh a suggéré la punition de quiconque profère des insultes dans l’espace public

Les députés approuveront aujourd’hui, lors d’une séance plénière, le projet de loi portant amendement du code pénal. Un texte débattu fin janvier 2023, après plusieurs reports en raison de divergences sur certains articles.

En ce début de semaine, la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés de l’Assemblée populaire nationale (APN) a élaboré son rapport complémentaire, qui prend en charge les suggestions et autres réserves émises par les parlementaires. Sur les 67 propositions d’amendements formulées par les députés, seules 17 ont été acceptées. Sur ces 17 propositions, deux concernent l’introduction de nouvelles propositions. Ainsi la commission a validé deux nouveaux articles dans le projet de code pénal.

La première proposition retenue est du député indépendant Wahid Sid El Chikh, qui a suggéré la punition de quiconque profère des insultes dans l’espace public. Il propose une peine d’emprisonnement d’une année à 3 ans et d’une amende financière allant de 50 000 à 300 000 DA contre ceux qui profèrent des obscénités dans l’espace public.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Aziz Dridi, auteur de «L’homme qui voyait demain», à La Presse: «La magie de la lecture m’a séduit»

Nous aurions pu titrer «Vingt ans et beaucoup de choses à dire» et, à raison d’ailleurs, puisque le roman que nous venons de lire est écrit par Aziz Dridi (Photo, La Presse).
Nous aurions pu titrer «Vingt ans et beaucoup de choses à dire» et, à raison d’ailleurs, puisque le roman que nous venons de lire est écrit par Aziz Dridi (Photo, La Presse).
Short Url
  • «L’homme qui voyait demain» est un premier roman où on notera un sens de la narration, un point de vue déterminé et une tendance au suspense
  • Voici un jeune homme que la culture des écrans abrutissants n’a pas eu raison de lui ! Il a déjà ce mérite, écrire un livre est une cerise sur le gâteau ! Entretien

Comment un jeune homme de 20 ans qui vit dans un monde dominé par les réseaux sociaux et par les Geeks peut avoir l’idée d’écrire un roman d’autant plus que ses études sont loin d’être littéraires ?

En effet, c’est un monde dominé par les réseaux sociaux et les écrans mais personnellement je viens du monde de la lecture et le mérite revient principalement à mes parents. Mon père est un liseur infatigable et ma mère écrit des articles scientifiques dans le domaine des sciences juridiques. Il y a donc une bibliothèque très fournie à la maison et pas seulement pour faire joli ! Et cela fait de moi un lecteur dès mon jeune âge.

Cela dit, j’ai toujours rêvé d’écrire un roman mais je n’ai pas voulu trop fantasmer sur la question et j’ai foncé la tête baissée en quelque sorte. J’ai voulu mettre le train sur les rails tout en améliorant la qualité du parcours ensuite.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Maroc-France : le temps du renouveau pour une relation indéfectible

Les ministres français et marocain des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné et Nasse Bourita (Photo, AFP).
Les ministres français et marocain des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné et Nasse Bourita (Photo, AFP).
Short Url
  • A Rabat, les deux hauts responsables ont affiché la volonté des deux pays d’aller de l’avant dans leur partenariat
  • Objectif : donner un nouvel élan à la relation «unique et exceptionnelle entre Rabat et Paris» tout en prenant en compte les évolutions aux niveaux national et international

Clarifier les choses pour repartir sur des bases plus solides. Voilà ce qui résume en gros le contexte et l’objectif de la visite du ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné au Maroc où il a rencontré hier son homologue marocain Nasser Bourita. A Rabat, les deux hauts responsables ont affiché la volonté des deux pays d’aller de l’avant dans leur partenariat pour donner un nouvel élan à la relation « unique et exceptionnelle entre Rabat et Paris » tout en prenant en compte les évolutions aux niveaux national et international. Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a réitéré, lundi à Rabat, le soutien "clair et constant" de son pays au plan marocain d’autonomie dans les provinces du Sud, soulignant à cet égard qu’il est temps pour la France d’avancer sur cette question.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.