À Alula, Maraya transformée en Palais Garnier pour accueillir l'Opéra national de Paris

Photo de groupe. (Photo Julien Mignot).
Photo de groupe. (Photo Julien Mignot).
Myriam Mazouzi, Jean-Yves Le Drian, Feriel Fodil. (Photo Julien Mignot).
Myriam Mazouzi, Jean-Yves Le Drian, Feriel Fodil. (Photo Julien Mignot).
Short Url
Publié le Mardi 26 mars 2024

À Alula, Maraya transformée en Palais Garnier pour accueillir l'Opéra national de Paris

  • L'événement comprenait opéra et ballet, rassemblant un groupe varié de chanteurs d’opéra
  • Cet événement baptisé «A Night with the Opera national de Paris» reflète le rôle de la Villa Hégra en tant qu'acteur majeur de la scène culturelle du Royaume

DUBAÏ: AlUla a accueilli l'Opéra national de Paris pour une soirée exceptionnelle, au cours de laquelle le public a profité d’une performance mêlant tradition, modernité, opéra et ballet.

L'événement a réuni des chanteurs d'opéra formés à l'Académie de l'Opéra national de Paris, dont Marianne Croux (soprano), Farrah el-Dibany (mezzo-soprano), Yu Shao (ténor), Vladimir Kapshuk (baryton) et le pianiste Benjamin Laurent, rejoints par la première soprano saoudienne, Sawsan al-Bahiti, et la danseuse étoile Alice Renavand.

Img
Exposition de costumes d'opéra et de ballet réalisés par les ateliers de l'Opéra national de Paris (Julien Mignot

La salle de spectacle Maraya d'AlUla s'est parée des atours du palais Garnier pour la soirée, et dans le canyon désertique de la vallée d'Ashar, le public a pu apprécier des airs d'opéras tels que Manon, de Jules Massenet; Samson et Dalila, de Camille Saint-Saëns; le duo des Pêcheurs de Perles, de Georges Bizet, et des airs de Carmen, de Bizet également.

La soirée s'est conclue avec la célèbre barcarolle des Contes d'Hoffmann, de Jacques Offenbach, interprétée en chœur par tous les artistes.

L’événement baptisé «A Night with the Opera national de Paris» reflète le rôle de la Villa Hégra en tant qu'acteur majeur de la scène culturelle et artistique d'AlUla, conformément à l'accord intergouvernemental signé entre le royaume d'Arabie saoudite et la France, le 4 décembre 2021.

La Villa Hégra est une institution saoudo-française dédiée aux arts et à la culture, conçue comme un espace de dialogue créatif entre les deux pays, ainsi qu'entre les artistes locaux et internationaux.

Img
L’ambassadeur Ludovic Pouille et Fériel Fodil (Julien Mignot)

«Cet événement a réaffirmé notre volonté de représenter l'ambition du partenariat entre la France et l'Arabie saoudite», a déclaré Fériel Fodil, PDG de la Villa Hégra, dans une interview accordée à Arab News en français.

Les initiatives de sensibilisation du public de la Villa préparent le terrain pour son centre culturel.

«Les projets en cours montrent notre engagement à accomplir notre mission: cultiver le dialogue créatif. Le partenariat avec l'Opéra national de Paris comprend un programme d'introduction à la musique, au chant et à la danse, dirigé par des artistes de l'Opéra national de Paris, en collaboration avec le Music Hub d'AlUla», ajoute Mme Fodil.

Conçue par le cabinet d'architectes français Lacaton & Vassal, la Villa Hégra devrait ouvrir officiellement en 2026. Une série de programmes de préouverture, pour ses résidences et son centre culturel, sont prévus pour dynamiser la scène artistique et culturelle locale et internationale.

Concernant les résidences, des retraites artistiques avec des artistes saoudiens et français seront organisées, ainsi qu'un riche programme de conférences, de podcasts et d'ateliers, en partenariat avec des institutions françaises.

Les commissaires en charge du premier cycle de préouverture sont un duo saoudo-français: Wejdan Reda et Arnaud Morand.

Img
Myriam Mazouzi, Jean-Yves Le Drian, et Fériel Fodil (Julien Mignot)

À son ouverture en 2026, «Villa Hégra accueillera jusqu'à dix programmes d’art et de recherche d'une durée de deux à dix mois. Le centre multidisciplinaire comprendra un espace d'exposition, des studios de musique et de danse, une école de langues, un centre de recherche, une médiathèque, des espaces de travail et deux auditoriums de quatre-vingts et cent quatre-vingts places», précise Fériel Fodil.

Les retraites artistiques en sont un autre exemple. «La première a vu la participation de la chorégraphe saoudienne Sarah Brahim et du sculpteur français Ugo Schiavi. Leur visite conjointe à AlUla en juillet 2023 a marqué le début d'un parcours créatif, une quête pour fusionner le patrimoine et l'avenir dans une œuvre d'art qui sera dévoilée en avril 2024», annonce Mme Fodil.

«La Villa Hégra se présente comme une institution unique, réunissant les communautés locales et le public international, la convergence des cultures étant au cœur de ses valeurs.»


Le film saoudien Norah, sélectionné pour Cannes 2024, est une première pour le Royaume

Short Url
  • Le film a été présenté en avant-première en Arabie saoudite en décembre lors du Festival du Film de la mer Rouge à Djeddah
  • Il sera inclus dans la prestigieuse section « Un Certain Regard » à Cannes

LONDRES: Pour la première fois, un film saoudien a été sélectionné dans la programmation officielle du festival de Cannes, a annoncé jeudi le comité organisateur.

Intitulée Norah, la première sélection du Royaume a été entièrement tournée à AlUla. Réalisé par Tawfik Alzaidi, le film se déroule dans l’Arabie saoudite des années 1990, une époque où le conservatisme régnait et où la pratique de tout art, y compris la peinture, était interdite.

L’histoire suit Nader, un artiste raté devenu enseignant, interprété par Yaqoub Alfarhan, qui aide la jeune fille éponyme, jouée par Maria Bahrawi, à réaliser son potentiel artistique dans un environnement rural oppressant.

nora
Maria Bahrawi sur le plateau de tournage de Norah, à AlUla. (Photo fournie)

Présenté en avant-première en Arabie saoudite en décembre lors du festival du Film de la mer Rouge à Djeddah, le film sera inclus dans la prestigieuse section «Un Certain Regard» du festival du cinéma français. Cette section qui met en avant de nouveaux talents et des récits non conventionnels se déroule aux côtés de la célèbre compétition de la Palme d’Or.

Norah sera en compétition avec 19 autres films du monde entier.

Lors d’une entrevue avec Arab News en novembre dernier, en amont de son avant-première, Alzaidi a exprimé l’espoir que le film inspire les générations futures à ne jamais abandonner leurs rêves.

«Je ne pense pas que ce soit un film qui essaie de véhiculer un seul message – l’art est subjectif, après tout», a-t-il déclaré. «Mais lorsque les spectateurs de la prochaine génération verront ce film, je veux qu’ils se rappellent une chose: croyez en vous-même. Et si vous avez une voix, ne cessez jamais de vous battre pour elle.»

nora
Le remarquable premier long métrage du réalisateur saoudien Tawfik Alzaidi, Norah, est le premier film saoudien tourné entièrement dans la région historique d’AlUla du Royaume. (Photo fournie)

Bahrawi a fait écho aux sentiments d’Alzaidi, soulignant que son interprétation de Norah dans le film l’a encouragée à ne pas abandonner ses aspirations.

«Norah m’a appris à rester fidèle à moi-même, et à persévérer malgré tous les défis», a-t-elle confié à Arab News lors d’une interview. «À partir de maintenant et pour le reste de ma vie, grâce à Norah, si je ne trouve pas de soutien, je me soutiendrai moi-même. Je suis déterminée à réussir, et je le ferai contre vents et marées.»

Depuis 2017, date de la levée d’une interdiction qui a duré trente-cinq ans sur le cinéma en Arabie, l’industrie cinématographique du pays a connu un plein essor, notamment en établissant des liens solides avec le festival de Cannes depuis sa première participation en 2018.

Le festival se déroulera du 14 au 25 mai 2024.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com


De l’ardah au samri: les festivités à Diriyah donnent vie à la culture saoudienne

L’Autorité de développement de Diriyah Gate a dévoilé un programme passionnant d’événements et d’activités pour les résidents et les visiteurs à l’occasion de l’Aïd al-Fitr. (SPA)
L’Autorité de développement de Diriyah Gate a dévoilé un programme passionnant d’événements et d’activités pour les résidents et les visiteurs à l’occasion de l’Aïd al-Fitr. (SPA)
Short Url
  • Les festivités se dérouleront dans différents lieux, notamment le site historique d’At-Turaif, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la destination culinaire haut de gamme Bujairi Terrace, et les mosquées de Diriyah
  • Les festivités comprendront une série d’événements, notamment des performances captivantes de la danse traditionnelle de célébration saoudienne, l’ardah, et de la danse folklorique Samri

RIYAD: La ville historique de Diriyah a été transformée en une véritable ville de fête, l’Autorité de développement de Diriyah Gate (DGDA) ayant dévoilé un programme passionnant d’événements et d’activités pour les résidents et les visiteurs à l’occasion de l’Aïd al-Fitr. 

Selon l’Agence de presse saoudienne (SPA), les festivités se dérouleront dans différents lieux, notamment le site historique d’At-Turaif, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, la destination culinaire haut de gamme Bujairi Terrace, et les mosquées de Diriyah. 

Les célébrations de l’Aïd à At-Turaif incarneront l’hospitalité saoudienne traditionnelle. Les visiteurs seront accueillis par le riche arôme de café et le parfum du dokhon saoudiens, ce qui promet une expérience inoubliable. 

Les festivités comprendront une série d’événements, notamment des performances captivantes de la danse traditionnelle de célébration saoudienne, l’ardah, et de la danse folklorique samri, rapporte SPA. 

Outre l’expérience Nuzul, les visiteurs seront transportés dans le temps, s’immergeant dans la vie quotidienne d’At-Turaif à l’époque du premier État saoudien. 

Grâce à une série de représentations théâtrales, les visiteurs découvrent la vie telle qu’elle était il y a trois cents ans. Chaque maison en briques de terre crue de la rue Nuzul représente un aspect différent de cette époque, invitant les visiteurs à vivre l’histoire comme jamais auparavant. 

Qu’il s’agisse de faire des achats dans le souk, d’aller à l’école ou de rendre visite au médecin, l'expérience Nuzul offre une occasion unique de se plonger dans le passé de manière vraiment immersive. 

Les visiteurs peuvent participer à des activités telles que le défilé de chevaux arabes de race pure, l’atelier de café de Diriyah et les stands de calligraphie proposant des noms arabes joliment écrits. 

La DGDA a décoré cinq mosquées de la ville afin que les célébrations de l’Aïd al-Fitr se déroulent dans un esprit festif. Ces mosquées ont organisé des petits déjeuners spéciaux le premier jour de l’Aïd, créant ainsi un environnement chaleureux et accueillant pour tous. 

L’événement «Huwamah» a quant à lui proposé des tournées en bus dans les quartiers de Diriyah dans la soirée, permettant aux familles et aux visiteurs de prendre part aux activités de l’Aïd. 

Près de 25 000 cadeaux, dont des boîtes de chocolat, ont été distribués sur différents sites dans le cadre des festivités, précise SPA. 

De même, Souq al-Mawsim a accueilli des visiteurs pour la première fois pendant l’Aïd al-Fitr, proposant une série d’activités passionnantes. 

Les visiteurs de Bujairi Terrace ont pu profiter de toute une série d’activités, notamment des concerts, des séances de contes, des ateliers pour enfants, ainsi que des jeux et des activités traditionnels. 

La DGDA s’engage à entretenir des liens étroits avec la communauté locale de Diriyah, accueillant chaleureusement les résidents et les visiteurs en toute occasion, tout au long de l’année. 

 

 

 Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com  


Ronaldo et Benzema présentent leurs vœux pour l’Aïd el-Fitr à leurs abonnés

Cristiano Ronaldo, vedette portugaise d’Al-Nassr, et Karim Benzema, légende française d’Al-Ittihad, ont souhaité à leurs abonnés un joyeux Aïd el-Fitr, mercredi, sur X.
Cristiano Ronaldo, vedette portugaise d’Al-Nassr, et Karim Benzema, légende française d’Al-Ittihad, ont souhaité à leurs abonnés un joyeux Aïd el-Fitr, mercredi, sur X.
Cristiano Ronaldo, vedette portugaise d’Al-Nassr, et Karim Benzema, légende française d’Al-Ittihad, ont souhaité à leurs abonnés un joyeux Aïd el-Fitr, mercredi, sur X.
Cristiano Ronaldo, vedette portugaise d’Al-Nassr, et Karim Benzema, légende française d’Al-Ittihad, ont souhaité à leurs abonnés un joyeux Aïd el-Fitr, mercredi, sur X.
Short Url
  • «Aïd Moubarak! Je vous souhaite à tous joie et paix en ce jour spécial», écrit Ronaldo sur X
  • «Salam alaykoum, Aïd Moubarak à vous tous et qu’Allah accepte toutes nos prières», déclare Benzema dans une vidéo

RIYAD: Cristiano Ronaldo, vedette portugaise d’Al-Nassr, et Karim Benzema, légende française d’Al-Ittihad, ont souhaité à leurs abonnés un joyeux Aïd el-Fitr, mercredi, sur X.

Les géants de la Saudi Pro League ont adressé leurs meilleurs vœux à leurs abonnés en Arabie saoudite et dans le monde entier le soir du premier jour de l’Aïd el-Fitr, une célébration qui a débuté mercredi et se termine vendredi.

«Aïd Moubarak! Je vous souhaite à tous joie et paix en ce jour spécial», a écrit Ronaldo sur X en publiant une photo de lui dans un haut blanc.

Le Français a, quant à lui, publié une petite vidéo de lui. «Salam alaykoum, Aïd Moubarak à vous tous et qu’Allah accepte toutes nos prières», s’est-il exprimé dans un mélange de français et d’arabe.

Jusqu’à la mise en ligne de cet article, le message du joueur portugais avait recueilli plus de 425 000 likes, 36 000 retweets et 9 700 réponses.

Un abonné du nom de «Nungua» a écrit: «Aïd Moubarak, mon Goat (Greatest Of All Time). Je t'aime.»

Yasin a, quant à lui, écrit: «Je t'aime.»

Sadaf, une fan, a écrit: «Je te souhaite un très joyeux Aïd.»

L’un des abonnés, qui s’appelle Hsnain, a écrit: «Oui, une journée très spéciale en effet. Venant de l’homme aux millions d’abonnés, cela fait chaud au cœur!»

«Que Dieu te bénisse. Merci beaucoup pour tes aimables paroles», commente une abonnée du nom de Raïssa, qui a également ajouté une image où l’on peut lire «Aïd Moubarak».

Le message de l’attaquant d’Al-Ittihad a généré plus de 80 000 likes, 7 800 retweets et plus de 1 600 réponses.

«Aïd Moubarak, Karim. Prépare-toi pour le match contre Al-Hilal», a répondu un abonné en réponse à la vidéo de Benzema.

Et un autre fan d’écrire: «Aïd Moubarak, mon frère.»

Abdel Mohsen écrit en arabe: «Que Dieu exauce tes prières et les nôtres!»

Un utilisateur, appelé Ali, écrit: «La meilleure personne à nous avoir souhaité un Aïd Moubarak», ajoutant quatre émojis «cœur blanc».

Un fan de Benzema, appelé Abou Zaïd, a répondu au message en français: «Aïd Moubarak, puisses-tu être aussi créatif contre tes adversaires chaque année.»

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews