Le bazar Al-Balad fait revivre le patrimoine culturel de Djeddah

Le bazar Al-Balad se tient dans un emplacement spécial, au cœur de la Djeddah historique. (SPA)
Le bazar Al-Balad se tient dans un emplacement spécial, au cœur de la Djeddah historique. (SPA)
Short Url
Publié le Mardi 13 février 2024

Le bazar Al-Balad fait revivre le patrimoine culturel de Djeddah

  • L'objectif du bazar Al-Balad vise à mettre en valeur le patrimoine culturel d'Al-Balad, à le préserver, à faire revivre le folklore local et à promouvoir le tourisme culturel dans la ville
  • Cet événement, qui dure un an, joue un rôle important dans le soutien aux jeunes et aux familles actives, en leur offrant des points de vente pour vendre leurs produits

DJEDDAH: Les événements du bazar Al-Balad se sont poursuivis sur la place Al-Dahab, dans la Djeddah historique, présentant une variété de produits et d’ouvrages artisanaux locaux dans trente points de vente.

L'objectif est de mettre en valeur le patrimoine culturel d'Al-Balad, de le préserver, de faire revivre le folklore local, ainsi que de promouvoir le tourisme culturel dans la ville, a rapporté l’Agence de presse saoudienne (SPA). 

Cet événement, qui dure un an, joue un rôle important dans le soutien aux jeunes et aux familles actives, en leur offrant des points de vente pour exposer et vendre leurs produits tout au long de l'année.

Le bazar Al-Balad se tient dans un emplacement spécial au cœur de la Djeddah historique, illustrant les efforts importants déployés par le programme historique de Djeddah pour faire revivre le patrimoine culturel saoudien et promouvoir le statut de la ville comme destination touristique de premier plan.

Img

Cet événement propose une gamme variée de produits, notamment des vêtements traditionnels, de l'artisanat, des accessoires, des plats populaires et des œuvres d'art, mettant l'accent sur le patrimoine culturel, et présentant aux visiteurs et aux touristes l'artisanat traditionnel à des prix raisonnables.

Il sert de plate-forme particulière visant à revivifier le patrimoine culturel et favoriser la communication entre divers segments de la société, ce qui en fait une destination culturelle spéciale qui met en valeur l’aspect touristique de la ville.

Soutenu par le ministère saoudien de la Culture, le bazar Al-Balad attire un nombre important de visiteurs et de touristes qui montrent leur admiration pour les produits culturels et artistiques, contribuant ainsi à revivifier l'activité commerciale dans la ville historique de Djeddah.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


L'artisanat traditionnel de Hail insuffle une nouvelle vie au festival culturel saoudien

La grande spécialité d'Abdullah Al-Khazzam est de fabriquer la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)
La grande spécialité d'Abdullah Al-Khazzam est de fabriquer la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)
Short Url
  • La porte Najdi, qui comporte généralement trois barres transversales, contrairement à la porte Hail traditionnelle à quatre barres transversales, a été mise en évidence par Abdullah Al-Khazzam.
  • Les festivaliers semblait captivés par le savoir-faire d'Al-Khazzam, s'émerveillant de la complexité de son travail.

RIYADH : La troisième édition du festival du patrimoine de Beit Hail, qui a pour thème « Votre maison loin de chez vous », est une vibrante démonstration du riche patrimoine culturel de l'Arabie saoudite, où l'artisanat traditionnel occupe le devant de la scène.

Au cœur du festival, l'exposition « Hail Wooden Door Making and Plaster Engraving » (fabrication de portes en bois et gravure sur plâtre) a attiré les foules au centre de divertissement Aja Park, où sont exposés les techniques et les outils utilisés pour créer des motifs complexes.

La spécialité d'Abdullah Al-Khazzam réside dans la fabrication de la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)
La spécialité d'Abdullah Al-Khazzam réside dans la fabrication de la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)

Abdallah Al-Khazzam, originaire de Hail et artisan enregistré auprès du programme national saoudien d'artisanat « Bari », a commencé son aventure dans le monde du travail du bois complexe par une passion d'enfance pour la construction en terre, qui s'est transformée en une poursuite passionnée de la maîtrise de l'art de la fabrication de portes en bois et de la gravure, a récemment rapporté l'Agence de presse saoudienne.

Lors du festival, M. Al-Khazzam a fait montre de son expertise en démontrant les différences nuancées entre les styles de portes régionaux. Il s'est spécialisé dans la fabrication de la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales.

La grande spécialité d'Abdullah Al-Khazzam est de fabriquer la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)
La grande spécialité d'Abdullah Al-Khazzam est de fabriquer la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)

Il a souligné les caractéristiques distinctives de la porte Najdi, qui comporte généralement trois barres transversales, contrairement à la porte Hail traditionnelle qui en comporte quatre.

Les festivaliers semblait captivés par le savoir-faire d'Al-Khazzam, s'émerveillant de la complexité de son travail, a rapporté SPA.

Il a souligné les caractéristiques distinctives de la porte Najdi, qui comporte généralement trois barres transversales, contrairement à la porte Hail traditionnelle qui en comporte quatre.  Les festivaliers ont semblé captivés par le savoir-faire d'Al-Khazzam, s'émerveillant de la complexité de son travail, a rapporté SPA.
 La grande spécialité d'Abdullah Al-Khazzam est de fabriquer la porte de la vieille maison de Hail, traditionnellement faite de bois de tamaris et d'autres variétés de bois locales. (SPA)

En plus de la fabrication de portes, le stand présente une gamme d'objets artisanaux connexes. Des gravures islamiques en plâtre, qui font partie intégrante de l'architecture najdi, ornent des maquettes d'entrées de bâtiments et de majlis (salles de réception).

Pour les visiteurs, les gravures, les motifs et les dessins élaborés offrent un aperçu du tissu social d'époques révolues. Le festival a enregistré une hausse de la demande pour ces motifs traditionnels, de nombreux visiteurs ayant exprimé le souhait d'acheter des répliques de portes et des pièces décoratives pour leur maison.

Le répertoire d'Al-Khazzam s'étend à d'autres objets traditionnels, tels que des répliques de dispositifs historiques de collecte d'eau, une selle de chameau ornée qui était autrefois courante dans la région, et des recréations des éléments décoratifs qui ornaient autrefois les maisons traditionnelles en terre.

Certains de ces motifs intègrent des versets du Coran, des proverbes et des motifs ornementaux, tandis que d'autres intègrent des motifs basés sur la flore locale.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

 

 

 

 

 


Al-Ittihad dévoile sa nouvelle tenue pour la saison 2024-2025

Al-Ittihad a présenté son nouveau kit distinctif lors de séances photos dans le centre historique de Jeddah, au milieu de ses ruelles et  bâtiments anciens. (Fournie)
Al-Ittihad a présenté son nouveau kit distinctif lors de séances photos dans le centre historique de Jeddah, au milieu de ses ruelles et bâtiments anciens. (Fournie)
Short Url
  • Les rayures classiques jaunes et noires rappellent le maillot de Nike et son héritage authentique.
  • La nouvelle conception du kit représente le style architectural « Rawashin »

JEDDAH : Al-Ittihad FC a dévoilé son kit pour la saison 2024/25 en collaboration avec Nike.

Al-Ittihad a présenté son nouveau kit distinctif lors de séances photo dans le centre de la ville historique de Jeddah, parmi ses ruelles et ses bâtiments anciens, en coopération avec Al-Balad Development Company, le sponsor officiel du club.

Le design classique à rayures jaunes et noires est basé sur le maillot Nike, avec son héritage authentique, que les fans aiment et célèbrent depuis 97 ans.

Le nouveau design du kit représente le style architectural « Rawashin », les panneaux de bois traditionnels proéminents utilisés pour couvrir les fenêtres et les ouvertures extérieures des vieilles maisons de Jeddah - considérées comme une icône du patrimoine de la ville.

Le PDG du club Al-Ittihad, Domingos De Oliveira, a décrit le nouveau kit comme un symbole de l'histoire du club : « Nous avons collaboré étroitement avec Nike afin de garantir que le nouveau kit bénéficie de ce qui se fait de mieux, tout en préservant les valeurs établies du kit de base, qui représente une identité unique, après l'avoir conservée pendant près d'un siècle ».

« Une attention particulière a été portée à tous les détails en termes de degré de couleur et de chevauchement de la ligne de démarcation qui les sépare, de la même manière que les colonnes en bois des bâtiments Rawashin de Jeddah sont entrelacées. »

Pour la première fois, le kit domicile sera présenté en trois catégories : le kit domicile officiel, que les joueurs porteront, la catégorie stade et la catégorie supporters.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com


Riyadh Esports World Cup, une expérience extraordinaire pour Diogo Jota

Diogo Jota, star de Liverpool et du Portugal, avec des joueurs de G2 Counter-Strike 2 lors de la Coupe du monde d'esport à Riyad. (Fournie)
Diogo Jota, star de Liverpool et du Portugal, avec des joueurs de G2 Counter-Strike 2 lors de la Coupe du monde d'esport à Riyad. (Fournie)
Short Url
  • Le joueur de Liverpool et du Portugal, passionné de jeux vidéo et investisseur, a assisté à tous les « Dota2 Riyadh Masters » et « Counter-Strike 2 », et a rencontré des joueurs d'esports.
  • L'attaquant, qui compte 42 sélections et a joué pour le Portugal lors de l'UEFA Euro 2024 cet été, a rencontré des stars participantes, notamment de la Team Falcons d'Arabie saoudite, et a joyeusement échangé des histoires de jeu et d'esports.

RIYADH : diogo Jota, le footballeur de Liverpool et du Portugal, qui a assisté dimanche à la Coupe du monde d'esports à Riyad, a déclaré que le plus grand festival de jeux du monde était « une expérience vraiment incroyable ».

Jota, joueur passionné et investisseur dans l'organisation multinationale d'esports Galaxy Racer, a suivi toute l'action au Boulevard Riyadh City, alors que les équipes disputaient les finales des compétitions « Dota2 Riyadh Masters » et « Counter-Strike 2 ».

D'une durée de huit semaines, la Coupe du monde d'esport se caractérise par une structure unique de jeux croisés opposant les meilleurs clubs et joueurs au cours de 22 compétitions dans 21 jeux de premier plan.

Organisée dans l'arène de la Fédération saoudienne d'esports, d'une capacité de 8 000 places, au Boulevard Riyadh City, elle se déroulera jusqu'au 25 août et sera dotée d'une cagnotte de 60 millions de dollars, la plus importante de l'histoire de l'esport.

L'attaquant, qui compte 42 sélections et a joué pour le Portugal lors de l'UEFA Euro 2024 cet été, a rencontré des stars participantes, notamment de la Team Falcons d'Arabie saoudite, et a joyeusement échangé des histoires de jeu et d'esports.

Jota a déclaré : « Être ici à la première édition de la Coupe du monde d'esports est une expérience vraiment incroyable. L'organisation et l'ampleur de cet événement sont vraiment impressionnantes, bien plus que je ne l'avais imaginé.

« J'ai toujours cru au potentiel de l'esport, même avant de créer ma propre équipe, et l'EWC est la preuve que cette scène évolue rapidement. Ce niveau d'investissement et d'infrastructure est exactement ce dont l'esport a besoin pour se développer et atteindre un public plus large.

« Je suis impatient de voir comment EWC continue d'évoluer et de repousser les limites du jeu compétitif. »

Jota, qui porte le numéro 20 à Liverpool, a été classé numéro 1 mondial dans le classement des champions de FIFA 21. Habitué des streamers sur Twitch, il a également remporté une série de matches FIFA sur invitation, organisée par la Premier League, pendant la pandémie de COVID-19.

Alors joueur des Wolverhampton Wanderers, Jota a battu en finale son futur coéquipier à Liverpool, Trent Alexander-Arnold.

L'année dernière, l'organisation de sport électronique de Jota, Diogo Jota Esports, a été rebaptisée Luna Galaxy, sous l'égide de Galaxy Racer.

Avant cela, Diogo Jota Esports a participé à la finale de la FIFAe à Gamers8, organisée par la Saudi Esports Federation, au Boulevard Riyadh City l'été dernier, et Daniel « DFernandes » Fernandes a terminé dans le top 16.

Plus de 1 500 joueurs, de plus de 60 nationalités différentes, s'affrontent lors de la première édition de la Coupe du monde d'esport. La troisième semaine de la compétition sera marquée par les compétitions « Dota2 Riyadh Masters », « Counter Strike 2 » et « PUBG Mobile ».

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com