Les forces saoudiennes achèvent avec succès des manœuvres conjointes

Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» (Griffes des faucon 3) dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» (Griffes des faucon 3) dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé les manœuvres militaires «Falcon Claws 3» dans la région nord-ouest du Royaume. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Les Forces navales royales saoudiennes ont terminé les manœuvres militaires «Confrontation 4» à la base navale du roi Abdelaziz à Jubail. (Photo, SPA)
Short Url
Publié le Vendredi 26 mars 2021

Les forces saoudiennes achèvent avec succès des manœuvres conjointes

  • Les Forces terrestres royales saoudiennes ont travaillé aux côtés des Marines américains, tandis que les Forces navales royales saoudiennes se sont entraîné avec leurs homologues soudanais
  • Les Forces navales royales saoudiennes sont formées pour protéger les voies de navigation et faire face aux attaques qui menacent les installations pétrolières

RIYAD: Plusieurs exercices militaires conjoints qui ont eu lieu au royaume cette semaine se sont terminés jeudi.

Les forces terrestres royales saoudiennes et les Marines américains ont terminé leurs manœuvres «Falcon Claws 3» d’une semaine, dans la région nord-ouest du Royaume. Les troupes ont fait preuve d'une «efficacité continue dans tous les aspects de l'exercice, à travers lequel l'excellente formation était évidente», a déclaré le ministère de la Défense, qui a également félicité les officiers et les sous-officiers pour les compétences et les capacités dont ils ont fait preuve.

Pendant ce temps-là, les Forces navales royales saoudiennes (RSNF) ont terminé des exercices maritimes conjoints de cinq jours à la base navale du roi Abdel Aziz à Jubail.

Intitulés Confrontation 4, ces exercices comprenaient des unités de la flotte de l'Est, le ministère de l'Intérieur représenté par les gardes-frontières de la province orientale, la présidence de la sécurité de l'État et le ministère de l'Énergie représenté par Aramco et sa filiale Aramco des opérations du Golfe.

L’objectif de ces exercices est de tester les mesures de protection des voies de navigation, faire face aux attaques qui menacent les installations pétrolières, maintenir la liberté de navigation maritime et promouvoir une action conjointe unifiée entre les unités participantes, indique le ministère.

Ces exercices militaires visent également à améliorer la coordination et l’échange d’informations, à unifier le leadership et les communications entre les RSNF et les unités conjointes, et à dispenser une formation à la bonne communication des rapports et d’autres informations entre les unités participantes et le centre d’opérations.

Le brigadier général Ayed Mohammed Al-Asiri, directeur des exercices, explique que Confrontation 4 comprenait plusieurs conférences et stratégies militaires, ainsi qu'une formation pratique sur les moyens de désamorcer les mines navales, de défendre les installations vitales et les champs pétrolifères, et de faire face aux drones et véhicules aériens sans pilote.

Al-Asiri ajoute que les objectifs comptent aussi l'amélioration de l'état de préparation des unités participantes pour protéger la sécurité et la sûreté des installations vitales et des champs pétrolifères, et pour assurer la liberté de navigation sur les routes maritimes régionales et commerciales dans le golfe.

Les RSNF ont également terminé leurs exercices navals conjoints «Astronomie 4» avec la marine soudanaise à la base navale roi Faysal de la flotte occidentale.

Le major général Yahya Al-Asiri, commandant de la flotte occidentale et des exercices, a félicité les deux unités navales pour leur succès dans la réalisation des objectifs fixés. Il signale que les participants ont fait preuve de hauts niveaux de professionnalisme et de préparation, et ont obtenu des résultats positifs dans de nombreuses manœuvres et tâches.

Il a révélé que l'exercice de cinq jours comprend des scénarios qui visent à tester les moyens d’affronter les menaces maritimes, la capacité des forces spéciales à enlever les mines maritimes, la fourniture de reconnaissance et les relevés par hélicoptère ainsi qu’un soutien aérien. Les troupes ont aussi participé à des exercices comprenant des combats dans des zones bâties, des prises d'assaut de bâtiments, des exercices de tir avec des armes principales et secondaires et des patrouilles de combat.

Les exercices «ont été menés avec perfection et compétence en traitant des scénarios qui ont été soigneusement planifiés à l'avance et qui étaient tout à fait compatibles avec les capacités de combat des unités participantes et des systèmes avancés qui améliorent leur préparation au combat», poursuit Al-Asiri.

Al-Asiri précise que la série d'exercices conjoints « Astronomie » avec la marine soudanaise est conçue pour améliorer les niveaux de performance et de coopération, ainsi que pour aider à assurer la liberté de navigation le long des routes maritimes internationales dans la mer Rouge.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Damas responsable d'une attaque au chlore à Douma en Syrie en 2018

Cette photo montre des bâtiments détruits à Douma le 15 août 2018. (AFP)
Cette photo montre des bâtiments détruits à Douma le 15 août 2018. (AFP)
Short Url
  • Les enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) pensent que la Syrie est responsable d'une attaque au chlore en 2018 à Douma
  • Cette attaque a tué 43 personnes

LA HAYE: Les enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) pensent que la Syrie est responsable d'une attaque au chlore en 2018 à Douma qui a tué 43 personnes, selon un rapport très attendu publié vendredi.

"Il existe des motifs raisonnables de croire que les forces aériennes arabes syriennes sont les auteurs de l'attaque aux armes chimiques du 7 avril 2018 à Douma", a déclaré dans un communiqué l'OIAC, basée à La Haye.


Tombes égyptiennes anciennes et objets découverts près des pyramides de Gizeh

Les autorités estiment que les tombes découvertes remontent aux cinquième et sixième dynasties de l'Ancien Empire. (AFP)
Les autorités estiment que les tombes découvertes remontent aux cinquième et sixième dynasties de l'Ancien Empire. (AFP)
Short Url
  • Le cercueil n’aurait pas été touché depuis quatre mille trois cents ans, selon l'archéologue principal, Zahi Hawass
  • «Les travaux de fouille de la mission réalisée avec le Conseil suprême des antiquités égyptiennes ont permis de trouver des tombes qui datent de l'époque de l'Ancien Empire»

LE CAIRE: L'archéologue le plus renommé d'Égypte a annoncé la découverte de dizaines de vestiges, parmi lesquels deux tombes anciennes, dans une nécropole pharaonique située à proximité du Caire.
Zahi Hawass, ancien ministre du gouvernement et directeur des fouilles, a déclaré que les découvertes faites à Saqqarah, près des pyramides de Gizeh, remontaient aux cinquième et sixième dynasties de l'Ancien Empire. Ces dernières ont régné de 2500 à 2100 avant Jésus-Christ.

egypte
«Les travaux de fouille de la mission réalisée avec le Conseil suprême des antiquités égyptiennes ont permis de trouver des tombes qui datent de l'époque de l'Ancien Empire, ce qui indique la présence d'un immense cimetière avec de nombreuses tombes importantes», a-t-il précisé.
«La première d'entre elles est la tombe de Khnoumdjedef, prêtre et responsable des nobles dans le complexe pyramidal d'Ounas, le dernier roi de la cinquième dynastie. La tombe est colorée et présente des scènes de la vie quotidienne.

egypte
«La seconde est destinée à Messi, connu comme le gardien des secrets et le commandant adjoint du grand palais», a indiqué M. Hawass.
L'équipe a également découvert un certain nombre de statues en calcaire coloré. Elles représenteraient des serviteurs de Messi.
Elle a en outre découvert un cercueil en calcaire qui serait celui d’un homme appelé Haka Shabis dans une pièce cachée au fond d'un puits de 15 mètres, a fait savoir M. Hawass.

egypte
«Il est apparu que ce cercueil n'avait pas été touché depuis environ quatre mille trois cents ans. Lorsque nous avons ouvert son couvercle, nous avons trouvé la momie d'un homme recouverte de feuilles d'or. Cette momie est considérée comme la plus complète et la plus ancienne momie non royale trouvée à ce jour.»
Il y avait également plusieurs statues du juge et écrivain Fatak, situées à côté d'une table d'offrandes et d'un cercueil qui contenait ses restes momifiés.
Le Dr Moustafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, a déclaré que si de nombreuses statues avaient été déterrées dans la région de Saqqarah au cours du siècle dernier, très peu avaient la taille des dernières découvertes.

egypte
«De nombreuses amulettes, des outils cosmétiques, des statues de l'idole Ptah Sokar, d’autres qui représentent des divinités, des poteries et des récipients votifs ont également été trouvés», a-t-il révélé.
Selon M. Hawass, la région archéologique de Saqqarah recèle encore de nombreux secrets qui attendent d'être découverts.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Attaque contre l'ambassade d'Azerbaïdjan en Iran: un mort

Une enquête est en cours, ajoute le communiqué, sans plus de précisions. (Arab News)
Une enquête est en cours, ajoute le communiqué, sans plus de précisions. (Arab News)
Short Url
  • Un homme armé d'une Kalachnikov a tué le chef de la garde de la mission diplomatique
  • Deux autres gardiens de l'ambassade ont été blessés et se trouvent dans un «état satisfaisant», selon le communiqué

BAKOU: L'ambassade d'Azerbaïdjan en Iran a été attaquée vendredi matin par des inconnus armés et  l'incident a fait un mort et deux blessés, a déclaré le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le 27 janvier (...), une attaque armée s'est produite contre l'ambassade d'Azerbaïdjan en Iran. Un homme armé d'une Kalachnikov a tué le chef de la garde de la mission diplomatique", indique le communiqué.

Deux autres gardiens de l'ambassade ont été blessés et se trouvent dans un "état satisfaisant", selon la même source.

Une enquête est en cours, ajoute le communiqué, sans plus de précisions.

L'Iran, où résident des millions d'Azéris, a longtemps accusé son voisin de fomenter un sentiment séparatiste sur son territoire.

Les relations entre Bakou et Téhéran sont traditionnellement délicates, l'Azerbaïdjan turcophone étant un proche allié de la Turquie, une rivale historique de l'Iran.

Téhéran redoute également que le territoire azerbaïdjanais ne soit utilisé pour une éventuelle offensive contre l'Iran par Israël, le principal fournisseur d'armes à Bakou.