Les merveilles d’AlUla au cœur de la dictée de la Francophonie

Consulat général de France à Djeddah. (Photo fournie)
Consulat général de France à Djeddah. (Photo fournie)
Alliance française à Djeddah. (Photo fournie)
Alliance française à Djeddah. (Photo fournie)
Ambassade de Belgique à Riyad. (Photo fournie)
Ambassade de Belgique à Riyad. (Photo fournie)
Short Url
Publié le Mercredi 31 mars 2021

Les merveilles d’AlUla au cœur de la dictée de la Francophonie

  • Cette année, conformément aux mesures sanitaires de distanciation sociale liées à la Covid-19, l’événement s’est déroulé simultanément dans sept centres différents
  • Trois textes étaient proposés, avec différents niveaux de difficultés

PARIS: Ce lundi, à l’occasion des célébrations de la Francophonie, s’est tenu le concours de la dictée de la Francophonie, catégorie adultes.

Cette épreuve ludique a pour objectif de sensibiliser les participants à la richesse de la langue française et à promouvoir la francophonie dans le royaume d’Arabie Saoudite.

ddw
Des participants à la dictée à l'Alliance Française de Riyad. (Photo fournie)

Cette année, conformément aux mesures sanitaires de distanciation sociale liées à la Covid-19, l’événement s’est déroulé simultanément dans sept centres différents, dont les ambassades francophones de Riyad, les Alliances françaises de Riyad, Djeddah, Al Khobar et le consulat général de France à Djeddah.

h
Des participants à la dictée à l'Alliance Française Al Khobar. (Photo fournie)

Trois textes étaient proposés, avec des niveaux différents de difficultés. Le thème était l’héritage culturel de la région d’AlUla, notamment le mode de vie des Nabatéens. 

À l’issue de cette épreuve, le grand gagnant national de la catégorie « Bilingue / Français langue maternelle » se verra offrir un séjour culturel à Paris de quatre jours pour deux personnes, offert par le sponsor du concours, l’École Najd.

 


Spider-Man déloge «Scream» de la tête du box-office nord-américain

Dans cette photo d'archive prise le 26 juin 2019, un Spider-Man gonflable géant est affiché sur le tapis rouge de la première mondiale de «Spider-Man: Far From Home» au théâtre chinois TCL à Hollywood. (Photo, AFP)
Dans cette photo d'archive prise le 26 juin 2019, un Spider-Man gonflable géant est affiché sur le tapis rouge de la première mondiale de «Spider-Man: Far From Home» au théâtre chinois TCL à Hollywood. (Photo, AFP)
Short Url
  • Six semaines après sa sortie, le film produit par Sony continue d'apporter une bouffée d'oxygène à une industrie du cinéma mise à genoux par la pandémie,
  • La nouvelle version de la saga «Scream», cinquième du nom, arrive en deuxième position

WASHINGTON : "Spider-Man: No Way Home", dernier épisode en date des aventures de l'homme-araignée, a repris la tête du box-office nord-américain en engrangeant encore 14,1 millions de dollars sur le week-end, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par Exhibitor Relations, cabinet spécialisé dans l'industrie cinématographique.

Le film, premier de l'ère Covid à avoir récolté plus d'un milliard de dollars en Amérique du Nord et à l'international depuis sa sortie, a ainsi délogé le film d'horreur "Scream" qui l'avait brièvement détrôné le week-end dernier. 

Six semaines après sa sortie, le film produit par Sony continue d'apporter une bouffée d'oxygène à une industrie du cinéma mise à genoux par la pandémie, avec des recettes mondiales de 1,69 milliard de dollars.

La nouvelle version de la saga "Scream", cinquième du nom, arrive en deuxième position. Le film d'horreur des studios Paramount a engrangé 12,4 millions de dollars dans les cinémas américains et canadiens de vendredi à dimanche.

Troisième sur le podium, le film d'animation des studios Universal "Tous en Scène 2" a glané 5,7 millions ce week-end (10 millions attendus sur quatre jours).

Autre produit Universal, le nouveau drame romantique chrétien "Redeeming Love" arrive en quatrième position avec des recettes de 3,7 millions de dollars. Cette parabole sur le péché et la rédemption qui se situe en Californie pendant la Ruée vers l'or a eu plus de succès d'audience, notamment dans le Sud conservateur des Etats-Unis, qu'auprès des critiques.

"The King's Man", préquel des films d'espionnage "Kingsman", avec les acteurs Ralph Fiennes, Gemma Arterton et Rhys Ifans, conserve sa cinquième place avec 1,8 million de dollars.

 

Voici le reste du top 10:

 

6 - "355" (1,6 million de dollars)

7 - "American Underdog" (1,2 million)

8 - "The King's Daughter" (750 000 dollars)

9 - "West Side Story" (698 000)

10 - "Licorice Pizza" (683 000)


L'Inde dévoile un hologramme en hommage à un héros de la lutte d'indépendance

Cette photographie prise le 23 janvier 2022 et publiée par le Bureau d'information de la presse indienne (PIB) montre un hologramme de la statue du leader nationaliste indien Subhas Chandra Bose.(AFP)
Cette photographie prise le 23 janvier 2022 et publiée par le Bureau d'information de la presse indienne (PIB) montre un hologramme de la statue du leader nationaliste indien Subhas Chandra Bose.(AFP)
Short Url
  • L'hologramme a été installé près de la Porte de l'Inde, un monument aux morts de New Delhi conçu par les autorités coloniales, pour marquer le 125e anniversaire de la naissance de Bose, le 23 janvier 1897
  • Contemporain du Mahatma Gandhi, Subhas Chandra Bose avait, lui, opté pour la résistance armée, ne jugeant pas la résistance pacifique suffisante

NEW DELHI : Un monument holographique a été illuminé dimanche à New Delhi en hommage à l'une des figures de proue de la lutte pour l'indépendance de l'Inde, qui s'allia avec l'Axe contre le colonisateur britannique durant la deuxième guerre mondiale.

Contemporain du Mahatma Gandhi, Subhas Chandra Bose avait, lui, opté pour la résistance armée, ne jugeant pas la résistance pacifique suffisante, et il se rapprocha de l'Allemagne nazie et de l'Empire du Japon au nom de son anti-colonialisme.

Il reste largement vénéré dans son pays. En présidant la cérémonie dimanche, le Premier ministre Narendra Modi a ainsi salué un "grand héros de l'indépendance de l'Inde".

L'hologramme a été installé près de la Porte de l'Inde, un monument aux morts de New Delhi conçu par les autorités coloniales, pour marquer le 125e anniversaire de la naissance de Bose, le 23 janvier 1897. Il restera allumé jusqu'à l'érection d'une statue.

Maintes fois emprisonné par les Britanniques, Bose déjoua leur surveillance en 1941 pour se rendre en Allemagne, partit au Japon en 1943, se rallia le soutien d'Indiens expatriés en Asie du sud-est pour fonder une armée nationale indienne rebelle...

Il est mort dans un accident d'avion qui s'écrasa à Taiwan en 1945, est-il généralement estimé. Mais bon nombre d'Indiens ont refusé ce décès et des théories ont fleuri, allant d'une disparition volontaire à la fin de la guerre pour ne pas être jugé par les Britanniques, à une capture par l'Union soviétique et sa détention dans un goulag.


Mort de l'auteur de BD français Jean-Claude Mézières

L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série «Valérian et Laureline». (Photo, AFP)
L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série «Valérian et Laureline». (Photo, AFP)
Short Url
  • «C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Claude Mézières, disparu dans la nuit du 23 janvier 2022 à l'âge de 83 ans», a indiqué Dargaud
  • Influence de nombreux auteurs à sa suite, il est l'une des grandes figures de la BD franco-belge, avec une prédilection pour la science-fiction

PARIS: L'auteur français de bandes dessinée Jean-Claude Mézières, cocréateur de la série « Valérian et Laureline », est mort dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé son éditeur Dargaud.  

« C'est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Claude Mézières, disparu dans la nuit du 23 janvier 2022 à l'âge de 83 ans », a indiqué Dargaud dans un communiqué.  

« Le nom de Mézières est d'abord associé aux personnages de Valérian et Laureline dont il fut le co-créateur et qu'il dessina pendant plus de 50 ans aux côtés de son scénariste et ami de toujours, Pierre Christin », a ajouté l'éditeur.  

Influence de nombreux auteurs à sa suite, il est l'une des grandes figures de la BD franco-belge, avec une prédilection pour la science-fiction.  

Il travailla aussi dans l'illustration, la photographie, le cinéma et la télévision.  

« Son exigence, son énergie, sa forte personnalité, sa bienveillance, sa simplicité, sa joie de vivre, sa curiosité, faisaient de lui un être précieux et profondément attachant », a commenté Dargaud.