Personnel de la santé : Le ministre répond favorablement aux revendications

Le ministre algérien de la Santé Abderrahmane Benbouzid. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Dimanche 11 avril 2021

Personnel de la santé : Le ministre répond favorablement aux revendications

  • Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a considéré jeudi que les revendications du personnel de la santé sont légitimes et que des solutions vont être trouvées
  • «Il y a certaines demandes qui réclament des réponses rapides, notamment celles liées à la prime Covid, où il y a eu effectivement du retard mais le problème est réglé, et celles-ci vont être attribuées dans les meilleurs délais»

Pour le reste, du temps est nécessaire, car les revendications exigent d’être abordées dans un cadre de travail et de dialogue. «Ce sont, explique-t-il, des revendications liées au système de santé, à la réforme du système de santé et aux conditions socioprofessionnelles qui sont des demandes récurrentes, qui sont des demandes justifiées et celles-ci feront l’objet de plusieurs réunions que nous allons engager avec eux.»

Au bloc pédagogique de l’EHU, une rencontre avait par ailleurs été programmée et, plutôt que de discourir, il a préféré écouter les avis des participants. «Mes collègues peuvent être rassurés, nous allons aborder un temps de discussion pour trouver des solutions à toutes les préoccupations», avait-il déclaré juste avant. Pour lui, c’est la focalisation sur la pandémie durant toute une année qui a perturbé la bonne marche du secteur au même titre que les autres. «Il y avait un péril, un véritable danger pour la nation, auquel il fallait faire face. A ce propos, je réitère ma considération pour l’ensemble du corps de la santé, mais aussi la population, pour tous les efforts et les sacrifices consentis.

Car c’est grâce à eux que l’Algérie s’est hissée à un niveau enviable dans la mesure où les chiffres, comparativement à la flambée qu’on voit un peu partout dans le monde, nous mettent quand même dans une position assez confortable», estime-t-il tout en appelant à préserver cet acquis, car ce serait un grand dommage de s’éloigner des mesures de protection et des gestes barrières.

Lire la suite

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Le ministre de l’Éducation peine à convaincre

Des enseignant(e)s manifestent dans le cadre du Hirak en Algérie. (Photo, AFP)
Short Url
  • Des syndicats de l’éducation conviés à une audience de conciliation ont quitté hier le siège du ministère déterminés à aller vers la grève
  • Le discours tenu par les collaborateurs du ministre de l'Education n’a pas été en mesure d’apporter l’apaisement attendu en répondant favorablement à leurs doléances

Le  débrayage  de trois jours  prévu  à  partir  de  dimanche prochain est maintenu.  Les protestataires réclament en priorité l’amélioration de leur pouvoir d’achat.

Des syndicats de l’éducation conviés à une audience de conciliation ont quitté hier le  siège  du  ministère  déterminés  à  aller  vers  la  grève.  C’est  que  le discours  tenu  par  les  collaborateurs  de  Mohamed  Ouadjaout, ministre  de l’Éducation nationale, n’a pas été en  mesure  d’apporter l’apaisement attendu en répondant favorablement à leurs doléances.

“C’est  une  invitation qui  fait  suite  à  notre  préavis  de  grève.  On  s’y est conformé parce  que  la  loi  l’exige, et  nous  ne  voulons  pas  entacher  le processus d’aucune sorte. La grève aura bel et bien lieu comme décidé par quatorze syndicats réunis dans le cadre de l’intersyndicale dont on est partie prenante”, nous a  indiqué  hier  Boualem  Amoura, SG  du  Satef  (Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation).

C’est aussi le même  ton  chez  Meziane Meriane, coordinateur  national du Snapest (Syndicat national  autonome  des  professeurs de l'enseignement secondaire et technique), qui à son  tour  a  été reçu dans la même journée.

Lire la suite

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


L’hypocrisie parlementaire !

Une session au Parlement, Tunis. (Photo, AFP)
Short Url
  • Finalement, c’est une réponse claire et ferme de la part de la large alliance politique autour du gouvernement au rejet de Kaïs Saïed de la ratification du projet de loi sur la Cour constitutionnelle
  • Après 7 ans de retard, on s’est rendu compte, tout à coup, que le temps presse et qu’il faut aller au-delà de la loi pour sauver les meubles

Plus de 141 députés ont voté en faveur de la modification de la loi relative à la Cour constitutionnelle en deuxième lecture après examen par le Président de la République. Finalement, c’est une réponse claire et ferme de la part de la large alliance politique autour du gouvernement (où figurent non seulement Ennahdha, Qalb Tounès et Al Karama, mais aussi Tahya Tounès et la Réforme nationale) au rejet de Kaïs Saïed de la ratification du projet de loi sur la Cour constitutionnelle.

Un rêve devenu chimère, tellement le temps a passé sans que ce projet voie le jour. Après des tractations en tous genres, finalement une majorité s’est imposée deux fois pour pousser à créer cette instance capitale afin de réguler le système politique et trancher les différends et amalgames entre les trois pouvoirs. Après 7 ans de retard et après que les deux partis au pouvoir en 2014, Nida et Ennahdha, ont tout mijoté pour enterrer la création de la Cour constitutionnelle, on s’est rendu compte, tout à coup, que le temps presse et qu’il faut aller au-delà de la loi (le délai autorisé a été dépassé depuis longtemps et les textes sont clairs et ne supportent pas les acrobaties des experts en droit constitutionnel) pour sauver les meubles. Ce vote « réfléchi » et discipliné n’est pas, à notre avis, un signe de maturité politique, mais au contraire, une tentative de s’ériger contre la position intransigeante du Président de République.

Lire la suite

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


C’est parti pour la campagne «Ntla9awfbladna» !

Des Marocain(e)s dans la vieille ville de Marrakech. (Photo, AFP)
Short Url
  • Lancée le 3 mai par l’Office national marocain du tourisme (ONMT), cette campagne a pour ambition de donner aux Marocains l'envie d'explorer l'ensemble des richesses de leur pays
  • L’Office compte bien déployer toutes les stratégies marketing et de communication qui s’imposent

C’est parti pour «Ntla9awfbladna», la campagne de promotion pour le tourisme interne. Lancée le 3 mai par l’Office national marocain du tourisme (ONMT), cette campagne a pour ambition de renforcer le sentiment d’appartenance et la fierté de chaque Marocain et de lui donner envie d’explorer davantage l’ensemble des richesses de son pays. Finalité : faire du Maroc la destination préférée des Marocains. Et pour y parvenir, l’Office compte bien déployer toutes les stratégies marketing et de communication qui s’imposent. «Au-delà de la construction de la marque et de son cadre stratégique, nous avons soigneusement étudié les attentes de nos concitoyens, pour comprendre leurs besoins et ce qui les motive. Notre ambition avec «Ntla9awfbladna» est de nous adresser à nos compatriotes en les inspirant à découvrir toutes les richesses qu’offre notre pays et en leur rappelant que notre pays a tous les atouts pour répondre à leurs besoins en matière de tourisme», déclare Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, cité dans un communiqué. Selon ses promoteurs, la marque «Ntla9awfbladna» porte des valeurs d’Altérité, de Partage, de Durabilité et d’Inclusion. Elle adopte une identité visuelle moderne, avec un curseur de localisation, réelle invitation à se retrouver au Maroc. La typographie évoquant l’art calligraphique apporte une touche d’authenticité ancrée dans les traditions et la culture du Royaume, détaille l’Office.

Lire la suite

 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.