Le point de vue de Mimi Raad : la pandémie et notre rapport à la mode

Short Url
Publié le Mercredi 09 juin 2021

Le point de vue de Mimi Raad : la pandémie et notre rapport à la mode

  • Consultante en image pour le groupe MBC, Mimi Raad partage avec Arab News en Français ses secrets de style
  • «Avec le confinement, toute une économie s’est créée autour des cargo pants et sweat pants»

Consultante en image pour le groupe MBC, Mimi Raad peaufine l’image des présentatrices à la tête d’une équipe de maquilleurs, coiffeurs et stylistes de manière à répondre aux exigences de la télévision. Elle anime également une émission de mode hebdomadaire sur le segment matinal.

Blogueuse, elle rédige par ailleurs des articles pour divers supports multimédias. Elle partage avec Arab News en Français ses secrets de style : « Notre rapport à la mode a changé, avec le développement de tout un marché centré sur le confort ».


Nabila Awad : «La France n’aurait pas dû tendre la main à la classe politique libanaise»

Nabila Awad (capture d'écran)
Nabila Awad (capture d'écran)
Short Url
  • Dans une interview exclusive pour Aarb News en français, la journaliste et présentatrice libanaise Nabila Awad exprime son désir de changement dans son pays
  • Elle explique que le succès de son émission à thématique historique Saro Miyé prouve que les téléspectateurs sont las de politique et recherchent des contenus enrichissants

Journaliste et présentatrice du journal télévisé sur MTV, la Libanaise Nabila Awad affirme vivre ses convictions et sa colère en tant que citoyenne libanaise et à travers son talk-show politique Beirut Al Yom. Elle reproche au gouvernement français d’avoir tendu la main à la classe politique libanaise actuelle et lui propose de s’adresser plutôt au peuple et à la société civile. Elle explique que le succès de son émission à thématique historique Saro Miyé prouve que les téléspectateurs sont las de politique et recherchent des contenus enrichissants. Nabila Awad déplore le départ de ses collègues journalistes ainsi que de l’ensemble des ressources humaines libanaises en raison de la crise. Cependant, elle regarde l’avenir des médias libanais avec optimisme en raison des contenus de qualité qu’ils continuent à offrir. Sa playlist « cet été à la plage », elle la veut rythmique et réjouissante pour fuir la négativité ambiante : Bella, Ola sinorita…


Mouna el Haimoud: Son coeur bat au rythme du Maroc

Short Url
  • Dans une interview exclusive pour Arab News en Français, la journaliste,et community manager d’origine marocaine, revient sur sa passion pour le Real Madrid
  • L’Espagne occupe aussi une place particulière dans le cœur de Mouna el Haimoud

L’Espagne occupe une place particulière dans le cœur de Mouna el Haimoud. Si le pays a été très impacté par la pandémie de Covid 19, une crise « plus politique qu’économique, sanitaire ou sociale », qui a porté un coup au tourisme, la journaliste partage ses recommandations pour profiter de la saison estivale dans le pays : Madrid, « seule capitale européenne fondée par un musulman », mais aussi Tolède, Cordoue, Grenade et Séville, sans oublier de se promener dans les ruelles d’un petit village espagnol typique. Dans une interview exclusive pour Arab News en Français, la journaliste d'origine marocaine, également community manager au Real Madrid, revient aussi sur sa passion pour le Real Madrid, un « sentiment » qui l’habite depuis toute petite : « A Tanger, la moitié de la population soutient le FC Barcelone, l’autre moitié le Real Madrid », explique-t-elle, avant d’évoquer sa rencontre, marquante, à Dubaï, avec Patrick Kluivert, ancien attaquant du FC Barcelone. Elle ne peut que rappeler enfin, que son « coeur bat au rythme du Maroc, écouter le tarab andaloussi me rend nostalgique ».


Le point de vue de Fadila Souissi : «Les Algériens ne peuvent oublier leur héritage colonial»

La journaliste Fadila Soussi (Photo, fournie).
La journaliste Fadila Soussi (Photo, fournie).
Short Url
  • La journaliste de Sky News Arabia prône une reconnaissance de la France des tortures commises pendant la bataille d’Alger et des essais nucléaires dans le Sahara
  • Elle aimerait demander à Elon Musk quels sont selon lui les avantages de Mars par rapport à la Terre

Journaliste et présentatrice Sky News Arabia, Fadila Souissi parle à Arab News en français des temps forts de sa carrière, des relations franco-algériennes et des défis du Moyen-Orient.

Elle nous confie également ses interviews rêvées. Elle estime que la véritable source de tension a toujours été l’héritage colonial et prône une reconnaissance de la France des tortures commises pendant la bataille d’Alger et des essais nucléaires dans le Sahara, ainsi qu’en parallèle la construction d’une Algérie tolérante et débarrassée de ses haines.

A Elon Musk, un homme et un entrepreneur selon ses mots « hors normes », elle aimerait demander « quels sont les bénéfices et les avantages qui existent sur la planète Mars et qui n’existent pas sur Terre ? ».