L'éolien vecteur de mobilisation politique et de «fake news»

Cette photographie montre des éoliennes près d'Ollières, dans le sud de la France. (Photo, AFP)
Cette photographie montre des éoliennes près d'Ollières, dans le sud de la France. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Samedi 29 mai 2021

L'éolien vecteur de mobilisation politique et de «fake news»

  • Dans la plupart de ses déplacements pour les régionales, Marine Le Pen fustige les éoliennes, qu'elle envisage de « démonter » si elle arrive à l'Elysée
  • Plus discrets sur la question, les Républicains réclament un « moratoire » sur l'éolien

PARIS :L'opposition aux éoliennes est devenue un axe de bataille et de ralliement, en particulier pour le Rassemblement national, au grand dam de la ministre de la Transition écologique qui crie aux « fake news » et aux « polémiques électorales ».

Dans la plupart de ses déplacements pour les régionales, Marine Le Pen, partisane de longue date du nucléaire, fustige les éoliennes, qu'elle envisage de « démonter » si elle arrive à l'Elysée.

« La peste éolienne »: la cheffe du RN salue ce titre d’un ouvrage de Patrice Cahart, un inspecteur des finances invité régulier, sous son pseudonyme Nicolas Saudray, de la radio d'extrême droite Radio Courtoisie. Pour elle, « la vérité s'impose mais le gouvernement refuse de la voir pour des raisons purement électoralistes. "La peste éolienne", voilà un titre clair! »

A Noirmoutier, où un parc marin est en projet, elle sort « confortée » d'une rencontre avec des pêcheurs : les éoliennes vont empêcher de « pêcher », sans compter « le coût, le caractère tout à fait anti-écologique, leur importation, la destruction probablement quasi définitive de l’environnement » avec le coulage de « centaines de tonnes » de béton. C'est une « expropriation de la mer, qui appartient aux Français », dit-elle.

Idem pour les parcs terrestres, « pollution » visuelle et « drame économique » qui amoindrit la valeur des biens immobiliers, affirme Mme Le Pen depuis Châlon-sur-Saône.

« Vital » 

Le sujet a permis de rallier des candidats extérieurs au RN, tel Yves Bonnet en Normandie. L'ex-directeur du contre-espionnage et ex-député UDF, qui préside une association nommée « Patrimoine et Progrès », estime que « seul Nicolas Bay », candidat RN en Normandie, « peut mettre fin au mirage éolien ».

Plus discrets sur la question, les Républicains réclament un « moratoire » sur l'éolien.

Face à cette vague, la ministre Barbara Pompili s'est appliquée vendredi à démonter les « contre-vérités » accablant l'éolien, lors d'une conférence de presse dédiée. Une première.

Oui, les énergies renouvelables sont intermittentes, mais le réseau gère et les progrès du stockage régleront le sujet. Oui elles sont déjà compétitives et le seront plus encore demain. Non, rien ne dit que l'éolien fait chuter les prix de l'immobilier, hors cas particulier, a-t-elle énuméré, dénonçant des « campagnes de désinformation alimentées avec cynisme par quelques opportunistes politiques ».

Déployer l'éolien, « c'est vital » pour lutter contre le réchauffement climatique, a-t-elle plaidé. Et diversifier le bouquet énergétique de la France réduit « l'insécurité » liée à une trop forte dépendance au nucléaire.

Les pylônes transforment les paysages. Mais « j'aimerais qu’on ait les mêmes prescriptions pour les zones commerciales ou les panneaux publicitaires qui défigurent les entrées de ville », a-t-elle ajouté.

« Des citoyens se posent des questions, c'est normal, mais il faut se fonder sur des faits. Or ce débat est en train d'être infiltré politiquement car nous sommes dans des campagnes électorales, notamment par l'extrême droite et par des gens dangereux », a-t-elle dit, citant aussi l'activisme de Jean-Louis Butré.

« Hérésie »

Ce président de la Fédération environnement durable, qui regroupe la majorité des associations anti-éoliennes, affirme à l'AFP que son association est « a-politique » mais reconnaît que le RN "essaie de nous récupérer".

Cet ancien membre du CEA et de l'Institut français au pétrole, qui avait en 2014 reçu un prix du Cercle renaissance, proche de l'extrême droite, tient à parler à tout le monde. En avril, il a signé une tribune intitulée « Il n'y a pas d'urgence climatique », expliquant à l'AFP vouloir lutter « contre les certitudes acquises ».

La ministre pointe aussi du doigt Xavier Bertrand, candidat ex-LR dans les Hauts-de-France, région concentrant une grande part des éoliennes de France, qui « se plaît à répandre l’idée que l’éolien serait une hérésie ».

L'Etat et la filière affichent leur volonté de mieux répartir les installations. La ministre, qui reconnaît des erreurs dans le passé, parfois un manque de concertation, a demandé aux préfets de cartographier les zones susceptibles d'accueillir de futurs sites, et veut croire que l'éolien séduise une majorité de l'opinion.

Selon l'Institut de sûreté nucléaire (IRSN), 82% des Français ont une bonne image de l'énergie éolienne. Pour ce qui est de vivre près d'un site, le parc éolien est jugé comme le moins inacceptable: 41% des sondés accepteraient de vivre près d'éoliennes, 22% près d'une ligne à haute tension, 16% près d'une centrale nucléaire.

 


Mondial: Macron prédit une victoire des Bleus face à la Pologne 3 à 1

Le président français Emmanuel Macron avec l'attaquant français Kylian Mbappe (Photo, AFP).
Le président français Emmanuel Macron avec l'attaquant français Kylian Mbappe (Photo, AFP).
Short Url
  • Les Bleus, champions du monde en titre, affronteront la Pologne pour une place en quarts de finale dimanche
  • «Je trouve que c’est une fois encore un collectif très fort et solide»

PARIS: Emmanuel Macron a prédit une victoire de l'équipe de France de foot en 8e de finale du Mondial face à la Pologne dimanche, 3 buts à 1, vantant un "collectif très fort et solide", samedi dans un entretien au Parisien.

"Je pense qu’on gagne 3-1 ! Lewandowski (l'attaquant polonais, ndlr) va en mettre un, comme Mbappé ou peut-être Giroud, qui a envie d’entrer dans l'histoire", en devenant le meilleur buteur de l'histoire des Bleus, a assuré le chef de l'Etat.

Quant au 3e buteur français ? "Joker", a-t-il a répondu, estimant que l'équipe avait "géré avec beaucoup d’intelligence la rotation des joueurs" malgré les blessures et arrivait donc "en forme face à la Pologne".

"Je trouve que c’est une fois encore un collectif très fort et solide", a poursuivi M. Macron, expliquant avoir eu au téléphone l'entraîneur Didier Deschamps après chacun des trois matches de la phase de poules du Mondial au Qatar.

"J’ai beaucoup d’estime pour Didier Deschamps, son expérience, son savoir-faire", a-t-il salué.

"Aucune équipe au monde a tout à la fois cette fraîcheur et cette expérience. On a des seniors comme Giroud et +Grizou+ (Antoine Griezmann, ndlr) qui montrent qu’ils en ont encore sous la chaussure, un génie avec Mbappé qui prouve qu’il est toujours aux grands rendez-vous, et puis on a des jeunes", s'est il encore enthousiasmé.

Les Bleus, champions du monde en titre, affronteront la Pologne pour une place en quarts de finale dimanche à 16H00.


Français arrêtés: Macron dénonce les «mensonges» des autorités iraniennes

Le président français Emmanuel Macron (Photo, AFP).
Le président français Emmanuel Macron (Photo, AFP).
Short Url
  • «Beaucoup de mensonges ont été dits» au sujet de l'arrestation de sept Français en Iran
  • Le texte demandait «la libération immédiate des ressortissants français détenus arbitrairement» en Iran

PARIS: Emmanuel Macron a dénoncé samedi les "mensonges" des autorités iraniennes et a assuré avoir "mis une pression très ferme" sur son homologue face aux emprisonnements "inacceptables" de ressortissants français, dans un entretien au quotidien Le Parisien.

"Beaucoup de mensonges ont été dits" au sujet de l'arrestation de sept Français en Iran, a protesté le président français.

"Ce sont des compatriotes qui sont venus en Iran parfois pour des raisons académiques ou associatives. Il n’y a rien qui justifie leur emprisonnement, c’est inacceptable à nos yeux", a-t-il encore plaidé, assurant que la diplomatie française allait continuer à se "battre pour les faire libérer".

"J’ai mis une pression très ferme sur le président Iranien afin que leurs droits soient respectés et que les visites consulaires soient possibles. Mais surtout, qu’on obtienne au plus vite leur libération", a encore martelé M. Macron.

M. Macron avait déjà, il y a trois semaines, condamné "l'agressivité croissante" de l'Iran à l'égard de la France. La tension a grimpé entre les deux pays alors que la France a à plusieurs reprises exprimé son soutien aux manifestants iraniens, et condamné la "répression en cours" ainsi que les "atteintes multiples aux libertés fondamentales".

Jeudi, Paris avait ainsi déploré la convocation de son ambassadeur à Téhéran au ministère iranien des Affaires étrangères, en réaction à l'adoption par l'Assemblée nationale, le 28 novembre, d'une résolution "apportant le soutien de l'Assemblée nationale au mouvement pour la liberté en Iran".

Le même texte demandait "la libération immédiate des ressortissants français détenus arbitrairement" en Iran. Et durant la séance, la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna avait fustigé le "recours massif du régime iranien à la détention arbitraire, à la censure, à la violence".


Ukraine: Macron accuse Marine Le Pen d'entretenir un «discours de capitulation»

La députée d'extrême droite française du Rassemblement national Marine Le Pen regarde (Photo, AFP).
La députée d'extrême droite française du Rassemblement national Marine Le Pen regarde (Photo, AFP).
Short Url
  • «Madame Le Pen a depuis le début un discours de capitulation parce qu'elle est l’amie du pouvoir russe»
  • Dix-huit canons Caesar, fleuron de l'artillerie française, d'une portée de 40 kilomètres, ont été envoyés en Ukraine

PARIS: Emmanuel Macron a accusé la présidente des députés RN Marine Le Pen d'entretenir "un discours de capitulation", depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, car "elle est l'amie du pouvoir russe", samedi dans un entretien au Parisien.

"Madame Le Pen a depuis le début un discours de capitulation parce qu'elle est l’amie du pouvoir russe, ce n’est pas une découverte. Elle est l’amie de la Russie et l’ennemie de l’OTAN. Eh bien, pas moi", a déclaré le chef de l'Etat.

Se réjouissant que les Français l'aient "choisi", plutôt que la candidate du Rassemblement national, au second tour de la présidentielle, M. Macron a argué que si Mme Le Pen était à sa "place", "ce serait l’isolement, la marginalisation de la France et surtout moins de chance pour l’Ukraine de résister".

"On serait dans une drôle de béchamel", a-t-il résumé, taxant de "faux et dangereux" les accusations de Mme Le Pen de compromettre la "propre sécurité" du pays en livrant à l'Ukraine des canons Caesar.

"Le chef des armées que je suis peut vous assurer qu’à chaque fois que nous livrons quelque chose, nous le faisons en préservant la totalité de nos capacités de défense du sol national, de nos emprises critiques et de nos ressortissants", a-t-il assuré.

Dix-huit canons Caesar, fleuron de l'artillerie française, d'une portée de 40 kilomètres, ont été envoyés en Ukraine et six autres pourraient suivre prochainement.

"Je veux que nos compatriotes sachent que cet argent que nous dépensons, nous le dépensons pour défendre nos valeurs et notre liberté. Et nous, nous savons ce que cela veut dire", a encore insisté le chef de l'Etat.