La Banque mondiale accorde un prêt de 450 millions de dollars au Maroc

 Ce prêt, qui a pour objectif d’améliorer le développement de la petite enfance dans les zones rurales du pays. (Photo, AFP)
Ce prêt, qui a pour objectif d’améliorer le développement de la petite enfance dans les zones rurales du pays. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mercredi 09 juin 2021

La Banque mondiale accorde un prêt de 450 millions de dollars au Maroc

  • «Au Maroc, un enfant né aujourd’hui n’atteindra que 50% de son potentiel de développement et de productivité à l’âge de 18 ans»
  • Pour l’institution financière, il apparaît que les disparités observées au détriment des enfants des zones rurales du Maroc sont liées à leur manque d’accès à des programmes de développement de la petite enfance de qualité

Un nouveau financement de la Banque mondiale (BM) en faveur du Maroc. L’institution de Bretton Woods a approuvé un prêt de 450 millions de dollars en soutien à la stratégie à long terme du Maroc visant à renforcer le capital humain. Ce prêt, qui a pour objectif d’améliorer le développement de la petite enfance dans les zones rurales du pays, financera la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), avec pour axe central le développement des jeunes enfants, indique la BM.
«Au Maroc, un enfant né aujourd’hui n’atteindra que 50% de son potentiel de développement et de productivité à l’âge de 18 ans. La trajectoire sociale et économique future du Maroc dépendra de sa capacité à accélérer les progrès dans le développement et la répartition équitable du capital humain», souligne Jesko Hentschel, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb.

 

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


De la raison

Un drapeau algérien. (Photo, AFP)
Un drapeau algérien. (Photo, AFP)
Short Url
  • L’État, confronté à «une situation difficile», devrait plutôt travailler à l’instauration «d’un climat de calme et de sérénité»
  • «Un climat d’apaisement s’impose. Il est primordial»

Malgré un été meurtrier dû au manque d’oxygène médical et aux feux de forêt dont le nombre et la violence n’ont jamais atteint une telle violence, la rentrée sociale s’annonce difficile, mais supportable, si l’on prend comme point de repère la pandémie de Covid qui a immobilisé les pays du monde entier.

Par ailleurs, le plan d’action du gouvernement, en débat actuellement à l’APN, pour aboutir ensuite au Sénat, laisse augurer des signes annonciateurs positifs pour la relance de la machine économique, d’une part, et la consolidation de l’État au niveau des libertés individuelles et collectives en direction du citoyen, d’autre part. Les élections locales de novembre prochain constituent aussi dans le programme du Président comme une échéance qui s’annonce plutôt favorable en comparaison des législatives qui ont été boycottées.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

En attendant le mutant…
Par Ali Gouissem -
Algérie: un journaliste du quotidien Liberté arrêté
Par AFP -

En attendant le mutant…

Un soignant algérien porte une bouteille d'oxygène à Blida, en Algérie, le 28 juillet 2021. (Photo, AFP)
Un soignant algérien porte une bouteille d'oxygène à Blida, en Algérie, le 28 juillet 2021. (Photo, AFP)
Short Url
  • «Les vagues successives des contaminations ont fort bien démontré la fragilité de nos structures de soins à prendre en charge le flux incessant de malades»
  • «La réussite de la campagne de vaccination est la seule arme disponible en ces temps de crise capable de lutter contre le virus tout en espérant l’éradiquer en atteignant une immunité collective»

Pour peu que les chiffres officiels communiqués chaque jour par le ministre de la Santé soient exhaustifs, la tendance des contaminations au coronavirus affiche une décrue significative.

Il n’en demeure pas moins que la proportion des décès en relation avec le nombre des hospitalisés reste importante comparativement aux situations prévalant dans le reste du monde.

Une réalité qui prouve le manque de moyens indispensables pour une prise en charge efficace de nos malades.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Dr. Tayeb Hamdi : «Avec Delta, on ne peut pas trop compter sur l’immunité collective»

Le Maroc devait recevoir, hier, 5 millions de doses Sinopharm et attend une livraison de de 680.000 doses Pfizer. (AFP).
Le Maroc devait recevoir, hier, 5 millions de doses Sinopharm et attend une livraison de de 680.000 doses Pfizer. (AFP).
Short Url
  • Les efforts déployés au Maroc pour accélérer la campagne de vaccination donnent leurs fruits
  • «Avec plus de 20 millions de marocains vaccinés avec la première dose, nous pouvons affirmer que nous avons 4 adultes sur 5 qui sont primo-vaccinés»

Plus de 20.000.000 de personnes, tout âge confondu, ont reçu la première dose du vaccin, ce qui représente plus de 68% de la population cible (30 millions). Concernant les 12-17 ans, cela fait trois jours qu’on vaccine plus de 100.00 élèves par jour. Le Maroc devait recevoir, hier, 5 millions de doses Sinopharm et attend une livraison de de 680.000 doses Pfizer. Les chiffres sont éloquents. A ce rythme, Certains spécialistes évoquent un probable retour à la normale "bientôt", mais à condition que 70% de toute la population (36 millions) soit vaccinée pour atteindre une immunité collective convenable.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.