Journalistes sous pression, défis numériques et «marché parallèle de l’information»

Colloque à l’école supérieure de journalisme d'Alger (Photo, El Watan).
Colloque à l’école supérieure de journalisme d'Alger (Photo, El Watan).
Short Url
Publié le Samedi 21 mai 2022

Journalistes sous pression, défis numériques et «marché parallèle de l’information»

  • Le colloque a été l’occasion de dresser un constat sans concession de l’état de la presse dans notre pays
  • Un colloque s’est tenu, lundi dernier, à l’Ecole supérieure de journalisme d’Alger sur les métiers du journalisme

L’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information (ENSJSI) de Ben Aknoun a abrité ce lundi un important colloque sur l’état de la presse en Algérie sous le titre : «Les métiers du journalisme entre les impératifs de la profession et les enjeux de la société actuelle».

Le colloque a été organisé par le laboratoire «Médias, Usages sociaux et Communication» (MUSC) dirigé par le professeur Belkacem Mostefaoui.

A la tribune de l’amphi «Noureddine Naït-Mazi», du nom de l’ancien directeur d’El Moudjahid (1935-2016), vont défiler ainsi une vingtaine d’intervenants répartis sur quatre panels pour interroger et disséquer l’écosystème médiatique national. Le mérite de ce colloque, convient-il de le souligner, est d’avoir mêlé approche académique et parole de gens du métier.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


La troupe «19H Théâtre» racontent le succès de la pièce «Allah Islah»

Youssef Lahrichi et Imane Hadi de la troupe «19H Théâtre» (Photo, Le Matin).
Youssef Lahrichi et Imane Hadi de la troupe «19H Théâtre» (Photo, Le Matin).
Short Url
  • Drôle et réaliste, «Allah Islah» raconte la vie d’une famille marocaine avec un père sévère, «Ssi Mustapha», une mère et trois filles
  • Jouée à guichet fermé, cette pièce en arabe dialectal interroge sur les résultats du modèle d’éducation patriarcal

La troupe «19H Théâtre» cumule les succès. Sa pièce «Allah Islah» ou dans une traduction volontairement littérale «Que dieu répare» séduit le public. Jouée à guichet fermé, cette pièce en arabe dialectal interroge sur les résultats du modèle d’éducation patriarcal. Avec des situations comiques, les comédiens exposent le quotidien de plusieurs Marocains.

Drôle et réaliste, «Allah Islah» raconte la vie d’une famille marocaine avec un père sévère, «Ssi Mustapha», une mère et trois filles qui personnifient trois résultats contrastés d’une même éducation. Néanmoins, l’apparition de Salwa, une amie d’enfance de leur fille Kawtar, met à nu la fragilité de ce système éducatif. Rencontre avec l'auteur et metteur en scène Youssef Lahrichi et la comédienne Imane Hadi de la troupe «19 H Théâtre».

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Résultats du bac 2022: Un taux de réussite de 31,4% à Kairouan

Taux de réussite au baccalauréat à Kairouan (Photo, La Presse).
Taux de réussite au baccalauréat à Kairouan (Photo, La Presse).
Short Url
  • Au vu des résultats de la session principale du Bac, le gouvernorat de Kairouan occupe toujours la dernière place
  • Dans les différents quartiers de Kairouan, des cris de joie et des youyous fusaient de tous les côtés, mais des sanglots éclataient parfois

Au vu des résultats de la session principale du Bac, le gouvernorat de Kairouan occupe toujours la dernière place.
Beaucoup d’angoisse, mais de la bonne humeur à l’occasion de la proclamation des résultats de la session principale du baccalauréat 2022.

En fait, cette ambiance d’attente fébrile, mêlée d’espoir et d’appréhension, a débuté à partir de vendredi dans les foyers et dans les différents lieux publics où les jeunes étaient enfin soulagés d’avoir reçu sur leurs téléphones portables des SMS comportant tous les détails du résultat: la décision, les notes obtenues dans les différentes matières, la moyenne à l’examen et la moyenne définitive.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Échec scolaire: Un phénomène inquiétant

Exclusion scolaire en Algérie (Photo, El Watan).
Exclusion scolaire en Algérie (Photo, El Watan).
Short Url
  • Les enfants exclus de l’école ont le choix entre la formation professionnelle, l’enseignement à distance, l’école privée ou la rue
  • Parmi les recalés des examens scolaires, combien d’élèves se retrouvent à la rue ?

Les options qui se présentent aux enfants exclus de l’école (après la 4e année moyenne) paraissent minces. Ils ont le choix entre la formation professionnelle, l’enseignement à distance, l’école privée ou la rue.

Parmi les recalés des examens scolaires, combien d’élèves se retrouvent à la rue ? «C’est là une question fondamentale, car la déperdition scolaire influe négativement sur l’ensemble de la société», estime Ali Benzina, président de l’Association nationale des parents d’élèves. Il plaide en faveur d’une orientation vers la formation professionnelle : «Lorsqu’en juillet, cet élève se voit notifier une orientation vers la formation professionnelle, il est important qu’il sente qu’il y a un véritable intérêt pour sa réussite et pour son avenir.»

Mais pour cela, il est essentiel qu’il y ait, d’après lui, une coordination entre le département de l’Education nationale et celui de la Formation professionnelle. C’est cette harmonie qui fait actuellement cruellement défaut.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.