Jazz au Chellah : Entretien avec Majid Bekkas, directeur artistique du festival

Majid Bekkas (Photo, Le Matin).
Majid Bekkas (Photo, Le Matin).
Short Url
Publié le Mardi 04 octobre 2022

Jazz au Chellah : Entretien avec Majid Bekkas, directeur artistique du festival

  • Le public attendait ce rendez-vous annuel avec impatience
  • Le choix des artistes ne se fait pas à l'approche du festival

Quelle est la spécificité du festival Jazz au Chellah ?

Créé par l'Union européenne en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et la wilaya de Rabat-Salé-Kénitra, le festival est basé sur la rencontre entre le jazz européen et les musiques du Maroc. C'est le seul festival qui a cette specificité, qui invite les jazzmen européens et leurs homologues marocains pour une musique exceptionnelle sur scène.

Comment le festival a-t-il été accueilli par le public après l'absence due à la pandémie Covid-19 ?

Le public attendait ce rendez-vous annuel avec impatience. Il y avait beaucoup de monde, surtout des jeunes. Des concerts étaient sold out, ceci explique l'importance du festival à Rabat.

Le Festival favorise les rencontres entre les artistes européens et marocains. Comment se fait le choix des musiciens ?

Le choix des artistes ne se fait pas à l'approche du festival. Durant toute l'année, j'essaie de découvrir des talents, je vois si l'artiste est ouvert d'esprit. L'ouverture est importante pour la fusion et les rencontres. Il faut connaître les mouvements du jazz pour dialoguer avec d'autres cultures. Jean-Pierre Bissot, le directeur artistique pour la partie européenne, m'envoie le programme et j'essaie de compléter en fonction des styles de musique et des instruments pour enrichir le festival.

Comment se sont déroulées les rencontres entre artistes européens et marocains ?

C'était une grande réussite. Preuve en est la réaction du public. Depuis quelques années, on met ensemble les musiciens européens et marocains pour échanger les musiques avant les répétitions. Le contact humain compte beaucoup dans les fusions, mais aussi pour continuer les rencontres au-delà du festival.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Gaza : comment l’armée israélienne a assiégé et attaqué l’hôpital Nasser

Hôpital à Gaza (Photo Médecins sans Frontières)
Hôpital à Gaza (Photo Médecins sans Frontières)
Short Url
  • Dans la nuit du 14 au 15 février 2024, l’hôpital Nasser, auparavant le plus important du sud de la bande de Gaza, est frappé par un tir d’obus de l’armée israélienne touchant le service orthopédique
  • Les membres du personnel de Médecins Sans Frontières qui y travaillent en sont les témoins directs

Dans la nuit du 14 au 15 février 2024, l’hôpital Nasser, auparavant le plus important du sud de la bande de Gaza, est frappé par un tir d’obus de l’armée israélienne touchant le service orthopédique, faisant un mort et huit blessés. Après plusieurs semaines consécutives de combats intenses avec des groupes armés palestiniens à Khan Younis, les troupes israéliennes prennent d’assaut l’établissement qu’elles assiégeaient jusqu’alors. Les membres du personnel de Médecins Sans Frontières qui y travaillent en sont les témoins directs. Leurs récits, corroborés par d’autres sources, retracent les événements qui ont précédé la nuit du 15 février et l’évacuation de l’hôpital. Les éléments dont nous disposons mettent en lumière des attaques délibérées et répétées de l’armée israélienne contre l’hôpital Nasser, ses patients et son personnel médical. Dès novembre 2023, MSF avait documenté des attaques similaires contre les hôpitaux Al-Shifa, Al-Quds et Al-Nasr, dans le nord de la bande de Gaza.

Lire la suite


Réunions de printemps FMI-BM : Laaziz Faid à Washington

Le ministre algérien des Finances, Laaziz Faid. (El Watan)
Le ministre algérien des Finances, Laaziz Faid. (El Watan)
Short Url
  • Le ministre des Finances, Laaziz Faid, participera aux travaux des réunions de printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, prévues du 15 au 20 avril en cours à Washington
  • Ces réunions constituent une occasion de discuter des défis économiques mondiaux, du développement économique, de la stabilité financière et d’autres questions pertinentes

 «Dans le cadre de ses engagements internationaux, le ministre des Finances, Laaziz Faid, et en sa qualité de gouverneur de l’Algérie auprès des banques multilatérales de développement, conduira une délégation de son département ministériel pour participer, du 15 au 20 avril 2024, aux travaux des réunions de printemps du groupe de la Banque mondiale et du FMI, prévues à Washington (Etats-Unis)», précise le ministère. Ces réunions, qui constituent une occasion de discuter des défis économiques mondiaux, du développement économique, de la stabilité financière et d’autres questions pertinentes, comprennent des sessions plénières, des séminaires, des tables rondes et des événements parallèles où les participants pourraient discuter de politique, partager des idées et rechercher des solutions aux problèmes économiques et financiers mondiaux. 

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


38e édition de la Foire Internationale du Livre de Tunis

(Photo, La Presse)
(Photo, La Presse)
Short Url
  • L’édition, qui se tiendra du 19 au 28 avril au Parc des expositions du Kram, soulignera le soutien tunisien indéfectible à la cause palestinienne
  • «Il sera question de réfléchir autour des différents moyens de rompre le blocus intellectuel»

Le comité d’organisation de la 38e édition de la Foire internationale du livre de Tunis a tenu, hier après-midi, une conférence de presse à la Cité de la Culture Chedly- Klibi pour dévoiler les grandes lignes du programme.

L’édition, qui se tiendra du 19 au 28 avril au Parc des expositions du Kram, soulignera, aux dires de son directeur Mohamed Salah Kadri, le soutien tunisien indéfectible à la cause palestinienne. «Il sera question de réfléchir autour des différents moyens de rompre le blocus intellectuel», affirme-til, avant d’annoncer que l’Italie est le pays invité d’honneur.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.