L'Arabie saoudite, les EAU et l'Égypte félicitent Erdogan pour sa victoire

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'adresse à ses partisans après les résultats du second tour de l'élection présidentielle à Istanbul (Photo, Reuters).
Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'adresse à ses partisans après les résultats du second tour de l'élection présidentielle à Istanbul (Photo, Reuters).
Short Url
Publié le Lundi 29 mai 2023

L'Arabie saoudite, les EAU et l'Égypte félicitent Erdogan pour sa victoire

  • Abdel Fattah al-Sissi, Emmanuel Macron, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine et Olaf Scholz ont transmis des messages de félicitations au président turc
  • Selon Poutine, cette victoire témoigne de l’approbation par le peuple turc de la politique étrangère indépendante d’Erdogan

RIYAD: Le roi Salmane et le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, ont félicité Recep Tayyip Erdogan après la proclamation de sa victoire au second tour historique de l'élection turque.

Le dirigeant de 69 ans a remporté le scrutin grâce à sa capacité à faire face à la puissante alliance de l'opposition et à surmonter la plus grande crise économique que la Turquie ait connue depuis des générations.

Félicitations officielles

Le président des Émirats arabes unis (EAU), le cheikh Mohammed ben Zayed al-Nahyane, a également envoyé un message de félicitations à Erdogan après la proclamation des résultats.

Le vice-président des EAU et souverain de Dubaï, le cheikh Mohammed ben Rached al-Maktoum, a adressé un message similaire à Erdogan, a rapporté l'agence de presse des Émirats arabes unis.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a également félicité Erdogan, tout comme le président français Emmanuel Macron, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le président russe Vladimir Poutine et le chancelier allemand Olaf Scholz.

Selon Poutine, cette victoire témoigne de l’approbation par le peuple turc de la politique étrangère indépendante d’Erdogan.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


«C'est la meilleure occasion pour la paix au Yémen», déclare Tim Lenderking

Tim Lenderking, l'envoyé spécial des États-Unis pour le Yémen (Capture d’écran).
Tim Lenderking, l'envoyé spécial des États-Unis pour le Yémen (Capture d’écran).
Short Url
  • En marge de l'Assemblée générale des Nations unies, Tim Lenderking examine comment la trêve pourrait ouvrir la voie à la fin du conflit
  • Il a déclaré: «Le Yémen est mon objectif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. C'est la mission de mon cœur. C'est la mission de mon équipe»

NEW YORK: Lors d’une première visite officielle en Arabie saoudite depuis le début de la guerre au Yémen en 2014, une délégation de rebelles houthis s'est rendue à Riyad la semaine dernière pour cinq jours de discussions sur un accord potentiel qui pourrait accélérer la fin des hostilités.

Des progrès ont été signalés sur un grand nombre des principaux points de blocage, notamment un calendrier pour le départ des troupes étrangères du Yémen et un mécanisme de paiement des salaires des fonctionnaires publiques. La réouverture complète des ports contrôlés par les Houthis et de l'aéroport de Sanaa, ainsi que les efforts de reconstruction, ont également fait partie des questions discutées.

ds
Des soldats houthis défilent lors d'une parade militaire officielle dans la capitale yéménite, Sanaa, le 21 septembre 2023 (Photo, Mohammed Huwais/AFP).

Antony Blinken, secrétaire d'État américain, a fait l'éloge de ces réunions qui constituent les négociations publiques de plus haut niveau avec les Houthis en Arabie saoudite au cours des neuf dernières années, en les qualifiant d’«occasion unique». Le gouvernement saoudien «s'est félicité des résultats positifs de ces discussions sérieuses.»

Toutefois, malgré la baisse générale de la violence au Yémen, les responsables de l'ONU ont averti que la situation sur le terrain reste «fragile et difficile» et que «les lignes de front ne sont pas silencieuses».

Selon Timothy Lenderking, envoyé spécial des États-Unis pour le Yémen depuis février 2021, Washington travaille sans relâche pour mettre fin au conflit qui a tué et mutilé des centaines de milliers de personnes et rendu 80% de la population du Yémen dépendante de l'aide humanitaire.

ds
Tim Lenderking, l'envoyé spécial des États-Unis pour le Yémen (Photo fournie).

«Le Yémen est mon objectif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. C'est la mission de mon cœur. C'est la mission de mon équipe», a déclaré Lenderking lors d'un entretien accordé à Arab News à New York, en marge de la 78e session de l'Assemblée générale des Nations unies.

«L'administration Biden a pour mission de veiller à ce que cette terrible guerre, qui a déplacé et tué tant de personnes et perturbé la région, puisse prendre fin d'une manière juste et globale», a-t-il ajouté.

Bien que l'année passée ait été marquée à la fois par des problèmes humanitaires et par une désescalade au Yémen, Lenderking, diplomate de carrière dont le titre officiel est celui de secrétaire adjoint aux affaires du Golfe, a généralement fait part de son optimisme depuis que le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale et les rebelles houthis soutenus par l'Iran ont conclu un accord de trêve en avril 2022.


Le prince Faisal s'entretient avec le ministre iranien des Affaires étrangères et rencontre des représentants turcs, chypriotes et thaïlandais

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s'est entretenu samedi avec son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian (Twitter X/@KSAMOFA).
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s'est entretenu samedi avec son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian (Twitter X/@KSAMOFA).
Le Prince Faisal s'est entretenu avec Nikos Christodoulides à New York (X/@KSAMOFA).
Le Prince Faisal s'est entretenu avec Nikos Christodoulides à New York (X/@KSAMOFA).
Le prince Fayçal s'est entretenu avec Hakan Fidan à New York. (X/@KSAMOFA)
Le prince Fayçal s'est entretenu avec Hakan Fidan à New York. (X/@KSAMOFA)
Le prince Faisal s'est entretenu avec Panpree Phahitthanukorn à New York (X/@KSAMOFA).
Le prince Faisal s'est entretenu avec Panpree Phahitthanukorn à New York (X/@KSAMOFA).
Short Url
  • Le ministre saoudien des Affaires étrangères a discuté avec son homologue iranien des relations et des moyens de renforcer la coopération
  • Le prince Faisal a également rencontré le président chypriote Nikos Christodoulides samedi, a indiqué le ministère des affaires étrangères

NEW YORK : Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s'est entretenu samedi avec son homologue iranien, Hossein Amir-Abdollahian, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Leur discussion a porté sur les développements régionaux et internationaux ainsi que sur le renforcement de la coopération entre Riyad et Téhéran à la suite de la normalisation des liens entre l'Arabie saoudite et l'Iran en mars.

Le prince Faisal a également rencontré le président chypriote Nikos Christodoulides samedi, a indiqué le ministère des affaires étrangères.

Outre les discussions sur les relations entre les deux pays et les affaires internationales, le prince Faisal a transmis les salutations du roi Salman et du prince héritier Mohammed ben Salmane à M. Christodoulides et au peuple chypriote.

Le ministère des affaires étrangères a également indiqué que le prince Faisal avait rencontré les ministres des affaires étrangères turc et thaïlandais samedi.

Le ministre des affaires étrangères s'est entretenu avec Hakan Fidan et Panpree Phahitthanukorn à New York. Il a discuté des relations et des moyens de renforcer la coopération avec les deux ministres, a ajouté le ministère des affaires étrangères.

Le représentant permanent de l'Arabie saoudite auprès des Nations unies, Abdelaziz Al-Wasil, a également assisté à toutes les réunions.

 

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

 


L’Arabie saoudite célèbre sa 93e fête nationale

Des enfants vêtus d'uniformes militaires et des couleurs nationales de l’Arabie saoudite — le vert et le blanc — célèbrent la fête nationale saoudienne à Riyad (Photo, AN/ Huda Bashatah).
Des enfants vêtus d'uniformes militaires et des couleurs nationales de l’Arabie saoudite — le vert et le blanc — célèbrent la fête nationale saoudienne à Riyad (Photo, AN/ Huda Bashatah).
Short Url
  • Les habitants assistent à des spectacles aériens, des défilés militaires, des spectacles musicaux, des œuvres d'art et des feux d'artifice dans le cadre des célébrations de la fête nationale
  • «Nous célébrons notre patrie, le grand anniversaire de son unification, un jour de force, de fierté et d'appartenance renouvelée», a souligné Ithra dans un communiqué

DJEDDAH/DHAHRAN: Les habitants ont célébré la 93e fête nationale saoudienne ce week-end avec une grande ferveur en prenant part aux activités organisées dans toutes les régions de l’Arabie saoudite, captivant le public et inculquant un sentiment de fierté nationale.

Un défilé de navires de guerre et d'embarcations spéciales de sécurité maritime, des spectacles aériens d'hélicoptères et un ballet aérien spectaculaire de l'armée de l'air royale saoudienne ont été présentés dans différentes villes du Royaume d’Arabie saoudite. Un défilé militaire a également eu lieu, avec une sélection de véhicules et d'unités d'infanterie et de cavalerie. Le front de mer de Djeddah est devenu le point central de la célébration, des foules enthousiastes s'étant rassemblées pour savourer les activités de la journée.

Rehab al-Dossary, étudiant à l'université du roi Abdelaziz, a déclaré: « Ma famille est fan des spectacles aériens. Il est clair que de grands efforts ont été faits ici.»

ds
Des enfants vêtus d'uniformes militaires et des couleurs nationales de l’Arabie saoudite — le vert et le blanc — célèbrent la fête nationale saoudienne à Riyad. (Photo, AN/ Huda Bashatah)

La Jeddah Art Promenade a été le théâtre d'un spectacle folklorique de deux heures qui a mis en valeur le riche patrimoine culturel de l'Arabie saoudite.

Au Yacht Club de Djeddah, la Garde royale a organisé un défilé et l'équipe de voltige Saudi Hawks a exécuté des formations complexes et des démonstrations aériennes, laissant les spectateurs sous le charme.

Le quartier historique d'Al-Balad a accueilli des spectacles musicaux, un éventail délectable de camions-restaurants, des danses folkloriques traditionnelles, des ateliers éducatifs, des spectacles en direct et des visites guidées, qui ont permis aux habitants et aux visiteurs de s'immerger dans la riche mosaïque culturelle de l'Arabie saoudite.