Eurovision 2024: la France s'en remet à Slimane

Le chanteur français Slimane Nebchi alias Slimane pose sur le tapis rouge à son arrivée pour assister à la 20e cérémonie des NRJ Music Awards au Palais des Festivals, à Cannes, dans le sud-est de la France, le 10 novembre 2018. (Photo, AFP)
Le chanteur français Slimane Nebchi alias Slimane pose sur le tapis rouge à son arrivée pour assister à la 20e cérémonie des NRJ Music Awards au Palais des Festivals, à Cannes, dans le sud-est de la France, le 10 novembre 2018. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Mercredi 08 novembre 2023

Eurovision 2024: la France s'en remet à Slimane

  • L'artiste français de 34 ans a annoncé l'information sur ses réseaux sociaux. "Pour mes parents, Pour ma fille, Pour la France, Pour toi...", a-t-il écrit dans un message accompagné du hashtag #Eurovision2024
  • Slimane peut se prévaloir de titres en vue: plus de 30 millions d'écoutes pour "Des milliers de je t'aime" sur Spotify, plateforme numéro 1 du marché du streaming musical

PARIS: Après deux grosses déceptions à l'Eurovision avec des artistes débutants ou émergents, la France mise sur une nouvelle stratégie avec Slimane pour l'édition 2024, un chanteur à la carrière établie dans l'Hexagone.

L'artiste français de 34 ans a annoncé l'information sur ses réseaux sociaux. "Pour mes parents, Pour ma fille, Pour la France, Pour toi...", a-t-il écrit dans un message accompagné du hashtag #Eurovision2024.

Slimane peut se prévaloir de titres en vue: plus de 30 millions d'écoutes pour "Des milliers de je t'aime" sur Spotify, plateforme numéro 1 du marché du streaming musical.

Du temps de son duo avec la chanteuse Vitaa, qui évolue elle aussi désormais en solo, il a même été en tête du classement des ventes d'albums en France en 2020 avec leur opus "Versus". Leur titre "Ça va ça vient" leur avait permis de remporter une Victoire de la musique cette année-là dans la catégorie chanson originale.

Slimane a commencé à se faire un nom en France en remportant le télé-crochet The Voice en 2016. Il interprétera mercredi soir au journal télé de 20H00 de France 2 "Mon amour", titre qui représentera la France à l'Eurovision à Malmö, en Suède, du 7 au 11 mai 2024.

La France s'en remet donc à un artiste "qui est déjà dans le cœur des Français et au cœur d'une belle carrière", comme l'a révélé à une poignée de journalistes Alexandra Redde-Amiel, cheffe de la délégation française, également directrice des divertissements et jeux de France Télévisions. En 2009, la France avait choisi Patricia Kaas, connue, mais dont le pic de carrière remontait aux années 1980/1990 (elle finira 8e).

Dans l'histoire récente, depuis le beau parcours de Barbara Pravi, qui avait terminé 2e en 2021, l'Hexagone déchante. Alvan & Ahez, artistes émergents issus comme elle du vote d'un jury et du public, en usage ces dernières années en France, ont terminé 24e et avant-derniers en 2022.

La Zarra, Québécoise, choix entériné (comme Slimane) par Alexandra Redde-Amiel sans vote du public ni du jury, avait terminé 16e du concours en 2023, avec à la clé une polémique.

«Une route internationale»

La chanteuse s'était défendue d'avoir fait un doigt d'honneur face aux caméras au moment du décompte final des points, avançant un "geste de déception que l'on utilise entre amis", selon des propos accordés au site du journal français 20 Minutes.

Le plan de bataille de la France cette année est clairement inspiré de celui de la Suède, victorieuse l'an passée grâce à la chanteuse Loreen, déjà couronnée en 2012.

"Loreen était déjà très connue en Suède et dans ce cas-là, le pays porte davantage son candidat pour tracer une route internationale", a décrypté Alexandra Redde-Amiel.

La France a aussi décidé cette fois de dévoiler son candidat très tôt. Le choix de La Zarra, en début de carrière dans la musique, n'avait été rendu public que mi-janvier et sa chanson "Evidemment" diffusée uniquement mi-février.

Stéphane Chiffre, responsable des Eurofans France mis dans la confidence en même temps que les journalistes, se félicite du choix: "Slimane est très connu, très aimé, c'est une première d'avoir un artiste au cœur d'une carrière, annoncé très tôt, on a hâte de voir la suite". La France n'a plus gagné l'Eurovision depuis Marie Myriam en 1977.

La Suède, sept fois victorieuse à l'Eurovision, sera donc hôte du concours en 2024, l'année des cinquante ans de son premier succès avec "Waterloo", du groupe légendaire ABBA.

L'édition 2023 du concours avait été regardée par 162 millions de téléspectateurs dans le monde selon les chiffres BBC.


Le comédien Russell Peters se produira à Riyad

La nouvelle tournée Peters se nomme «The Deported World Tour» (Photo, Getty Images).
La nouvelle tournée Peters se nomme «The Deported World Tour» (Photo, Getty Images).
Short Url
  • Le comédien canadien Peters sera rejoint sur scène par le comédien américain Adam Hunter et le DJ StartingFromScatch
  • Ce n’est pas la première fois que Peters se rend dans la région: il s’est produit à Abu Dhabi en 2023, ainsi qu’à AlUla en Arabie Saoudite en février 2022

RIYAD: La superstar comique mondiale Russell Peters se produira à l’université Princesse Noura Bent Abdel Rahmane de Riyad, le 24 février.

Le spectacle est produit par Smile Entertainment et Live Nation Middle East.

«Nous sommes vraiment ravis d'accueillir Russell à Riyad après un intervalle de plus de dix ans», a affirmé Peter Howarth-Lees, fondateur et PDG de Smile Entertainment.

Le comédien canadien Peters sera rejoint sur scène par l’américain Adam Hunter et le DJ StartingFromScatch, qui donneront le coup d'envoi du spectacle pendant le week-end du Jour de la fondation de l'Arabie saoudite.

La tournée la plus remarquable de Peters, dernièrement nommé l’un des cinquante meilleurs comédiens de tous les temps par le magazine Rolling Stone, a pour titre «The Deported World Tour», qui a été présenté dans plus de quarante villes sur une période de dix-huit mois, et a été créé en tant que spécial stand-up sur Amazon Prime en 2020.

Ce n’est pas la première fois que Peters se rend dans la région: il s’est produit à Abu Dhabi en 2023, ainsi qu’à AlUla en Arabie Saoudite en février 2022, entre autres spectacles présentés dans la région.

Peters, d'origine anglo-indienne, qui a été le premier comédien à afficher complet à l’Air Canada Center de Toronto en 2007, s'est également produit au Madison Square Garden de New York, au Sydney Opera House, et à l'O2 Arena de Londres.

Russell Peters, qui a fait son entrée sur la scène de l'humour à l'âge de 19 ans, est devenu célèbre dans le monde entier avec l'émission «Comedy Now» de CTV, une émission canadienne de stand-up mettant en vedette des programmes comiques de comédiens professionnels et amateurs.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Succès d'audience, la série «True Detective» de HBO aura une cinquième saison

La série américaine policière "True Detective" sera renouvelée pour une cinquième saison, a annoncé jeudi HBO, quelques jours après la diffusion du dernier épisode de la saison 4 (Photo, AFP).
La série américaine policière "True Detective" sera renouvelée pour une cinquième saison, a annoncé jeudi HBO, quelques jours après la diffusion du dernier épisode de la saison 4 (Photo, AFP).
Short Url
  • Les épisodes seront à nouveau réalisés par Issa Lopez, qui s'est distinguée sur la quatrième saison
  • Il a signé un contrat avec HBO et la plateforme de streaming Max du même groupe Warner Bros Discovery

NEW YORK: La série américaine policière "True Detective" sera renouvelée pour une cinquième saison, a annoncé jeudi HBO, quelques jours après la diffusion du dernier épisode de la saison 4, jouée pour la première fois par un duo féminin et succès d'audience.

Les épisodes seront à nouveau réalisés par Issa Lopez, qui s'est distinguée sur la quatrième saison et a signé un contrat avec HBO et la plateforme de streaming Max du même groupe Warner Bros Discovery pour travailler sur d'autres "contenus exclusifs", indique la chaîne américaine dans un communiqué.

HBO ne précise pas qui incarnera cette fois le duo de détectives de police, lequel change chaque saison depuis la toute première en 2014 et le duo Matthew McConaughey-Woody Harrelson qui avait fait la renommée de la série.

De retour pour la saison 4 au début de l'année, avec une intrigue dans la nuit polaire de l'Alaska et un duo 100% féminin avec Jodie Foster et Kali Reis, une actrice autochtone et ancienne championne américaine de boxe, "True Detective" a été un succès d'audience avec 12,7 millions de téléspectateurs en moyenne dans le monde, soit le meilleur résultat de la série depuis qu'elle existe, selon HBO. En France, les épisodes sont diffusés sur Prime Video avec le pass Warner.

Pour Jodie Foster, récemment interviewée par l'AFP, cette quatrième saison se voulait le reflet de la première. "Les deux garçons, c'était la Louisiane: il fait chaud, tout le monde est en sueur... C'est la clarté de cette lumière brutale. Et, chez nous, c'était tout l'inverse: deux femmes, dans le noir, dans le froid, au fin fond du monde", a-t-elle souligné.

Les deux femmes enquêtent sur la mort mystérieuse de huit scientifiques opérant sur une station de recherches de l'Arctique, mais Kali Reis est aussi hantée par le meurtre non élucidé d'une femme autochtone. Un sujet qui croise sa vie réelle, l'actrice étant engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes autochtones.

Durant sa diffusion, la saison 4 a aussi vécu son mini-psychodrame sur les réseaux sociaux, quand l'un de ses auteurs originels, Nic Pizzolatto, qui fait toujours partie des producteurs exécutifs, a relayé des critiques contre le scénario.

Ces critiques ont été très commentées par les médias spécialisés américains et Kali Reis a fini par répondre sur X (ex-Twitter) que "quand on a rien de positif à partager, jeter de la merde sur les autres c'est la nouvelle tendance".


«Bye Bye Tibériade»: un voyage intime à travers l'Histoire et l'identité palestinienne

Ce documentaire évoque des périodes telles que le mandataire de la Palestine, la Nakba et le camp de réfugiés de Yarmouk en Syrie. (Photo, Instagram @lina__su).
Ce documentaire évoque des périodes telles que le mandataire de la Palestine, la Nakba et le camp de réfugiés de Yarmouk en Syrie. (Photo, Instagram @lina__su).
Short Url
  • À travers le récit de l’exil de sa mère comédienne, Lina Soualem raconte avec «Bye Bye Tibériade» le récit captivant d'une lignée de femmes palestiniennes
  • Au cœur du documentaire, l'intimité des femmes se révèle, illustrant la chaleur des confidences, la solidité des liens entre générations et la persistance de la complicité malgré les distances imposées

 LE CAIRE: «Bye Bye Tibériade», le documentaire de la réalisatrice algéro-palestinienne Lina Soualem, est sorti dans les salles françaises mercredi, plongeant dans le récit captivant d'une lignée de femmes palestiniennes.

Ce film explore l'intersection entre les expériences personnelles et l'impact de la grande Histoire.

Soualem tisse habilement des scènes intimes filmées par la réalisatrice avec des archives familiales, notamment des vidéos des années 1990 et des portraits en noir et blanc.
 

J
Ce documentaire évoque des périodes telles que le mandataire de la Palestine, la Nakba et le camp de réfugiés de Yarmouk en Syrie. (Photo, Instagram @lina__su).

Ces éléments s'entremêlent avec des archives historiques, évoquant des périodes telles que la Palestine mandataire, la Nakba, et le camp de réfugiés de Yarmouk en Syrie.

L'importance de la géographie est soulignée par Hiam Abbas, mère de la réalisatrice et actrice éminente, qui ancre le village de Deir Hanna sur la carte régionale.