opep+

L’OPEP+ décide de maintenir le niveau de production actuel
  • Le Brent était en hausse de plus de 3%, atteignant les $82 dans les échanges de l'après-midi, son prix le plus élevé depuis fin 2018
  • «Si la production de pétrole continue à ne pas atteindre les objectifs du groupe, les prix du pétrole pourraient rester élevés l’année prochaine aussi»
Par Frank Kane ·
Pétrole: l'Opep+ aux prises avec le cadeau empoisonné des cours hauts
  • Un pétrole cher alimente l'inflation et menace la reprise d'économies à la convalescence fragile, un risque sérieux pour la demande de pétrole à moyen terme
  • Dans une récente étude, les analystes de Morgan Stanley jugent que le seuil de 80 dollars le baril marque l'entrée dans une zone de «destruction de la demande»
Par AFP ·
Goldman Sachs: les cours du pétrole atteindront 90 dollars d’ici à la fin de 2021 en raison du resserrement de l’offre
  • L’impact de l’ouragan Ida sur l’offre a largement contrecarré l’accélération de la production de l’Opep+ depuis juillet, la production hors Opep+ et hors schiste continuant à décevoir, selon Goldman Sachs
  • La semaine dernière, les contrats à terme sur le Brent ont atteint leur plus haut niveau depuis près de trois ans en raison des perturbations de la production mondiale
Par Reuters ·
L'OPEP pessimiste sur la demande, Washington et Pékin puisent dans leurs réserves stratégiques
  • Environ 1,4 million de barils par jour de la production pétrolière offshore dans le golfe du Mexique des États-Unis sont restés à l'arrêt depuis fin août
  • La Chine prévoit sa première vente aux enchères publique de réserves de pétrole brut de l'État à un petit groupe de raffineurs nationaux
Par Shatha Almasoudi ·
L'OPEP+ maintient l'augmentation progressive de la production de pétrole
  • L'alliance de l’OPEP+ dirigée par l'Arabie saoudite et la Russie ajoutera 400 000 barils par jour sur le marché à partir d'octobre
  • Sous l’impulsion de son ministre de l'Énergie, le prince Abdel Aziz ben Salmane, l’Arabie saoudite a été le principal défenseur d'une stratégie à long terme pour rééquilibrer progressivement les marchés mondiaux du pétrole
Par Frank Kane ·
La fin de l’essence au plomb épargnerait $2400 milliards à l’économie mondiale
  • L’Algérie, dernier pays à utiliser le carburant, a épuisé ses réserves le mois dernier
  • Son utilisation était associée aux décès prématurés, à la mauvaise santé, et à la pauvreté du sol
Par Shatha Almasoudi ·
L’Opep+ tient à atteindre son objectif en termes de production, malgré les préoccupations du Koweït
  • L’alliance ne changera peut-être pas de cap facilement, étant donné que les défaillances en Amérique du Nord influent sur les prix
  • Les États-Unis ont poussé l’Opep et ses alliés à stimuler la production pétrolière pour faire face à la hausse des prix du carburant qu’ils considèrent comme une menace pour le redressement de l’économie mondiale
Par Shatha Almasoudi ·
L'OPEP + capable de tenir tête à Washington au sujet des réductions
  • Les prix de l'essence aux États-Unis devraient chuter de 12% jusqu'à la fin de l'année
  • L'Agence internationale de l'énergie prévient que la demande de brut devrait s'affaiblir pour le reste de l'année, tandis que l'OPEP maintient ses prévisions
Par Matthew Brown & Rinat Gainullin ·
L'Opep et ses alliés n'en font «pas assez», critique la Maison Blanche
  • «La hausse des coûts de l'essence, si elle n'est pas maîtrisée, risque de nuire à la reprise mondiale», déclare le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan
  • L'Opep+ fait face à une équation complexe, entre une reprise de la demande, un retour probable des exportations de l’Iran et des prix élevés qui mécontentent ses clients
Par AFP ·
Liberte
Algérie