Alliances, conspirations ont éclipsé les lettres entre Assad et Saddam

L'ancien président syrien Hafez Al-Assad (à gauche) et l'ancien président irakien Saddam Hussein (à droite). (Photo, Asharq Al-Awsat)
L'ancien président syrien Hafez Al-Assad (à gauche) et l'ancien président irakien Saddam Hussein (à droite). (Photo, Asharq Al-Awsat)
Short Url
Publié le Lundi 28 juin 2021

Alliances, conspirations ont éclipsé les lettres entre Assad et Saddam

  • De nombreux facteurs, tels que la politique, le sectarisme, l'idéologie et la géographie, ont défini les caractéristiques des liens entre l'Irak et la Syrie
  • Les racines de la compétition pour la domination régionale remontent au destin réciproque des deux pays

La relation autrefois partagée entre les défunts dirigeants syrien et irakien, Hafez el-Assad et Saddam Hussein, peut être décrite comme à la fois compliquée et étroitement liée. Ainsi était l'histoire entre Damas et Bagdad.

De nombreux facteurs, tels que la politique, le sectarisme, l'idéologie et la géographie, ont défini les caractéristiques des liens entre l'Irak et la Syrie et la course au leadership dans la région.

Les racines de la compétition pour la domination régionale remontent au destin réciproque des deux pays. Les baasistes étaient arrivés au pouvoir à Damas en mars 1963 mais ont fini par perdre Bagdad à la fin de la même année.

Cependant, après avoir réussi à orienter la gouvernance en Syrie vers une nouvelle direction en 1966, le parti Baas est revenu au premier plan de l'autorité en Irak quelques années plus tard. En 1970, Assad a mis fin à toutes les luttes auxquelles était confronté le mouvement avec sa révolution corrective.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Livraison de nourriture: Le grand boom des applications mobiles

Les applications mobiles de livraison de repas explosent en Tunisie (Photo, La Presse).
Les applications mobiles de livraison de repas explosent en Tunisie (Photo, La Presse).
Short Url
  • On se demande quel est le motif majeur du succès de ces motocyclettes qui ont envahi les villes pour servir et livrer des pizzas
  • Mais on se demande quel est le motif majeur du succès de ces motocyclettes qui ont envahi les villes pour servir et livrer des pizzas

Si la rapidité du service de livraison fait souvent défaut, c’est sa commodité qui permet au client de se maintenir sur place, muni de son smartphone à attendre que la nourriture vienne à soi qui est tant recherchée. Mais cela a un prix…

A l’instar de celles qui ont émergé pour le transport des individus, les applications mobiles destinées à la livraison de marchandises, dont la nourriture, connaissent un grand boom auprès d’une clientèle toujours en attente d’un service fait de qualité et célérité. Mais on se demande quel est le motif majeur du succès de ces motocyclettes qui ont envahi les villes pour servir et livrer des pizzas, sandwichs et autres menus locaux, japonais ou chinois pourtant à des prix pas très accessibles ? Une toute dernière société de livraison dont on taira le nom propose même de servir gratuitement toute commande d’un client à partir d’un fast-food associé à son application. Venue contrecarrer la concurrence sans véritablement innover, tous les moyens sont bons pour accaparer le plus de clients possibles.  

Parce que de nos jours manger à l’extérieur de son domicile coûte cher. Très cher. 

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Nouvelle loi sur l’investissement en Algérie

Huit textes d’application seront promulgués pour attirer les investissements étrangers en Algérie (Photo, El Watan).
Huit textes d’application seront promulgués pour attirer les investissements étrangers en Algérie (Photo, El Watan).
Short Url
  • L’adoption de cette loi devrait ériger l’Algérie en «destination prisée de tous les investisseurs» selon le ministre de l'industrie
  • Ce texte s’inscrit dans le cadre de la politique de diversification de l’économie nationale

Après avoir fait l’objet d’une présentation devant le Conseil de la nation par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, la nouvelle loi sur l’investissement a été adoptée le 12 juillet lors d’une séance plénière au Conseil de la nation. 

L’adoption sera suivie par une prochaine publication des huit textes d’application relatifs à cette loi, qui devra ériger l’Algérie en «destination prisée de tous les investisseurs», selon Ahmed Zeghdar. Ce dernier relèvera devant les sénateurs le retour de la dynamique de l’investissement en Algérie après une période d’interruption depuis 2018. Rappelant que ce texte s’inscrit dans le cadre de la politique de diversification de l’économie nationale et constitue l’un des éléments devant être adaptés selon les exigences de la croissance économique nationale, le ministre soulignera également l’importance de cette loi qui tend, selon la même source, à accompagner et à faciliter cette dynamique. Mais cela reste insuffisant pour insuffler l’investissement en Algérie. Le ministre n’a pas manqué de le faire remarquer.

Il a en effet insisté sur la nécessité d’accompagner cette loi par des réformes dans tous les domaines y afférent, particulièrement les banques et l’immobilier.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


De bonnes nouvelles au sujet de l'inflation

Les prix à la consommation aux États-Unis sont restés inchangés en juillet (Photo, AFP).
Les prix à la consommation aux États-Unis sont restés inchangés en juillet (Photo, AFP).
Short Url
  • Le prix moyen des biens et services achetés par les consommateurs n'était pas plus élevé en juillet qu'il ne l'était en juin
  • Les enquêtes auprès des entreprises indiquent une baisse de l'inflation et les problèmes de chaîne d'approvisionnement se résorbent

Ce n'est pas la fin de l'inflation. Ce n'est même pas le début de la fin. Mais c'est peut-être la fin du commencement.

Mercredi, le Bureau of Labor Statistics a rapporté quelque chose que nous n'avions pas vu depuis les profondeurs de la récession pandémique : un mois sans inflation. Autrement dit, le prix moyen des biens et services achetés par les consommateurs n'était pas plus élevé (en fait légèrement inférieur) en juillet qu'il ne l'était en juin.

Avant d'en venir à ce que signifient les derniers chiffres de l'inflation, deux notes sur les réactions au rapport.

Premièrement, il n'y a absolument aucune raison de remettre en question les chiffres. Il y avait de nombreuses indications préalables que ce rapport, et probablement les prochains rapports, montrerait une forte baisse de l'inflation. En fait, j'ai écrit à ce sujet la semaine dernière. Ce n'est pas seulement la baisse des prix de l'essence; les enquêtes auprès des entreprises indiquent une baisse de l'inflation et les problèmes de chaîne d'approvisionnement se résorbent. 

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.